Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Le travail à distance n'aiderait pas la productivité, selon une nouvelle étude
    Le travail à distance est-il productif ? Les heures supplémentaires passées devant les ordinateurs lors de la pandémie ne se sont pas traduites par une hausse de la productivité,
    Selon une étude


    Le nombre de personnes travaillant à domicile a connu une augmentation alors que la pandémie du Covid-19 se propageait dans le monde entier. Selon des chiffres de plusieurs rapports, de plus en plus de travailleurs aimeraient continuer à exercer en télétravail même après la crise sanitaire. Et dans le monde des technologies de l’information, le nombre de personnes en faveur du télétravail même après la crise sanitaire en cours ne cesse d’augmenter. Mais les travailleurs seront-ils plus productifs en télétravail ?

    Selon un nouveau rapport d’Aternity, une société de gestion de l'expérience numérique, bien que les travailleurs à domicile aient passé plus d'heures devant leur ordinateur qu'avant la pandémie, ces heures supplémentaires ne se sont pas traduites par une augmentation de la productivité. L’étude d’Aternity examine dans quelle mesure la productivité des employés à distance est affectée par les performances des applications. Il examine également quelles applications fonctionnent mieux à la maison qu'au bureau alors que la plupart des employés sont dispersés chez eux et travaillent à distance.


    Selon le rapport d’étude, l'Amérique du Nord continue d'avoir la plus grande part de travail à distance, avec des niveaux qui se maintiennent à environ 85 %. En Europe, où l'assouplissement progressif des restrictions relatives au travail à domicile a commencé fin avril, le niveau de travail à distance est tombé à 76 %. La productivité globale (mesurée par les heures de travail à distance) en Europe a diminué de 8,2 %, tandis qu'elle a augmenté en Amérique du Nord de 23 %.


    Selon le rapport, cette hausse de productivité globale des travailleurs en Amérique du Nord après la publication du décret d'autoconfinement des gouvernements en mars, est le fait du Canada en grande partie. Les États-Unis ont connu une baisse de 72 % du travail au bureau, baisse qui a été partiellement compensée par une augmentation de 125 % de l'utilisation du travail à distance, ce qui a entraîné une baisse globale de la productivité de 7,2 %, lit-on dans le rapport.

    La tendance à la croissance dans l’utilisation des outils de collaboration

    Pour comprendre la productivité des travailleurs à distance, Aternity a pris en compte la tendance dans l’utilisation des outils de collaboration en télétravail. Selon le rapport, l'utilisation accrue de la collaboration synchrone et des outils de conférence Web a été constatée dans toutes les applications dans la catégorie. « La plus forte croissance a été enregistrée par Zoom, qui a atteint un pic de 574 % de son utilisation de base pendant la semaine du 30 mars, suivi de Teams, qui a atteint un pic de 497 % de son utilisation de base au cours de la même semaine », d’après le rapport.


    L’étude a aussi permis de savoir que Skype pour les entreprises est de loin le logiciel le plus utilisé, même si sa part diminue progressivement avec le passage au travail à distance. Malgré la croissance de Zoom pendant la pandémie, cette croissance ne s'est pas produite dans les plus grandes entreprises. Selon le rapport, cela est probablement dû au fait que les entreprises sont lentes à passer aux nouveaux outils de conférence Web et de collaboration synchrone, en particulier dans les entreprises à forte composante Microsoft.

    La réactivité des applications utilisées en télétravail

    Selon le rapport, le temps passé à travailler sur les ordinateurs portables et les PC des entreprises a globalement augmenté au cours des trois derniers mois. L'augmentation du temps passé devant l'ordinateur à la maison a dépassé la réduction des heures de travail au bureau. Cependant, le volume de la plupart des activités avec les applications est resté assez constant, à l'exception évidente de l'augmentation de 5 fois des conférences Web Zoom.

    Une raison pour laquelle les heures de travail supplémentaires ne se sont pas traduites en productivité supplémentaire, selon le rapport, est que certaines applications fonctionnent différemment dans les environnements de travail à domicile. Pour mieux comprendre cela, l’étude s’est intéressée à la réactivité des différentes applications qui permettent aux employés de faire leur travail. C'est pourquoi le rapport examine la mesure standard du nombre de secondes d'attente pour l’application par minute d'utilisation pour différentes catégories d'applications.

    Selon le temps nécessaire pour effectuer un échantillon de tâches au sein des applications, depuis le moment où l'utilisateur clique sur la touche de lancement jusqu'à celui où il obtient les résultats sur son écran, les applications SaaS et en nuage ont des performances similaires ou parfois meilleures pour les travailleurs à distance. Cependant, les applications client-serveur conçues pour une utilisation sur site ont des performances dégradées. Les tâches qui impliquent l'ouverture ou la sauvegarde de contenu distant (par exemple, la sauvegarde d'une feuille de calcul sur un disque partagé) sont plus lentes lorsqu'on travaille à domicile.

    Par exemple, les temps d'attente pour les applications de CAO et d'analyse à forte intensité de calcul consomment environ 10 % de leur temps d'utilisation total, contre environ 0,2 % pour les applications de collaboration. Aternity a observé que le favori du verrouillage, Zoom, a des temps d'attente plus longs que Teams, Skype et Slack. Le ralentissement des performances des applications compense l'augmentation du nombre d'heures de travail passées devant l'ordinateur, d’après le rapport.


    Si l'on considère l’activité des applications à l’échelle l'industrie, les secteurs de la santé et du droit sont en tête avec une forte réactivité des applications. « Cependant, les applications de productivité utilisées dans les secteurs de l'éducation et de la vente au détail sont les moins performantes, peut-être en raison d'un niveau d'investissement plus faible dans les nouvelles technologies pour les employés », lit-on. Sur le plan géographique, les employés d'Amérique du Sud, d'Afrique et de l'Inde sont les moins performants, avec des temps de réponse deux fois plus longs en moyenne qu'en Europe, selon l’étude.

    Cependant, la productivité fait partie des avantages du télétravail, selon certains rapports

    En 2017, Quartz, le média économique lancé par le groupe Atlantic, a analysé les données du recensement des États-Unis, l’American Community Survey et l’American Time Use Survey pour estimer combien de salariés à temps plein travaillent à la maison, quels emplois ils font et combien de temps ils passent dans leur « bureau » à la maison au lieu d’être sur place en entreprise.

    Selon Quartz, de nombreux développeurs trouvent que le travail à domicile est beaucoup plus productif. Pour eux travail à domicile permet une meilleure concentration, ce qui indispensable pour pouvoir concevoir de bonnes solutions à des problèmes d’une certaine complexité, même si le télétravail demande de pouvoir maintenir une certaine discipline. Un autre avantage évoqué par les développeurs est de ne pas être interrompu pendant son travail par un collègue, que ce soit en rapport avec le problème sur lequel le développeur travaille ou non.

    Selon une étude l'Université de Stanford et Ctrip réalisée en 2015, les employés d'un centre d'appel chinois qui ont eu la possibilité de travailler à domicile ont vu leurs performances augmenter de 13 %. Une étude publiée par flexjobs en 2018 a confirmé ces résultats, en citant les principales raisons pour lesquelles les employés sont plus productifs à la maison, dont voici quelques-unes : moins de distractions, moins d'interruptions de la part des collègues, réduction du stress dû à l'absence de déplacement, etc.

    Par ailleurs, certains rapports publiés ces derniers mois font état que de nombreux travailleurs souhaiteraient même continuer le télétravail à la fin de la penderie. Selon le rapport d’un sondage de OnePoll en collaboration avec GoTo by LogMeIn, 48 % des travailleurs accepteraient même une baisse de salaire pour demeurer en télétravail après le passage du covid-19. En fin de compte, les travailleurs sont-ils plus productifs en télétravail ou en travail au bureau ?


    Sources : Aternity, Flexjobs

    Et vous ?

    Que pensez-vous du rapport d’Aternity ? Que pensez-vous des chiffres du rapport ?
    Selon vous, le travail à distance n’aide-t-il pas la productivité ?
    Le travail au bureau est-il plus productif que le télétravail, selon vous ?

    Lire aussi

    Le travail à domicile présente tant d'avantages que 48 % des travailleurs accepteraient une baisse de salaire pour continuer en télétravail, selon une étude
    USA : les développeurs préfèrent travailler depuis leur domicile, une option plus intéressante pour eux que les bonus annuels
    Satya Nadella, PDG de Microsoft, met en garde contre le travail permanent à domicile, cela pourrait entraîner plusieurs conséquences négatives pour la santé mentale et l'interaction sociale, dit-il
    Comment rester efficace en mode télétravail en cette période trouble de Covid-19 en tant que développeur ? Quelles sont vos astuces ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Le travail à distance n'aiderait pas la productivité, selon une nouvelle étude
    Noooooon! Travailler avec la "play station" en ligne de mire, les gosses qui courent dans les jambes en criant, le chien qui hurle à la mort et Madame qui menace de divorcer à force de vous voir ne pas réagir à ses reproches auraient donc pour conséquence de voir la productivité stagner?????????

    Qui l'eut crû? Heureusement qu'il y a les études de guignols qui veulent faire parler d'eux pour s'en convaincre!

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Ça dépend, il y en a qui se sont arrangé un bureau tranquille, ou qui sont seul, ou qui ont pas d'enfants, et qui sont plus productifs en télétravail : pas de stress et de temps perdu sur le trajet domicile travail, pas dérangés tous le temps par des collèges sans gêne, pas de temps perdu devant la machine à café pour dire du mal du boss et des collègues, etc.
    De plus les enfants dans les pattes c'est temporaire, c'est tant que les écoles sont fermées, donc c'est totalement conjoncturel, pas une donnée durable.

    Donc c'est pas "oui ou non", c'est ça dépend, c'est différent pour chacun, selon son environnement, son travail et sa personnalité. Par exemple certains ont du mal à s’arrêter de travailler, et d'autres c'est le contraire : ils ont du mal à s'y mettre.

    Donc pour une personne qui à un bureau tranquille, un affreux trajet domicile travail, et qui n'à pas de problème à se mettre au travail, le télétravail ça peut être bien.

    Pour un bon à rien incapable de bosser tout seul et dont le seul plaisir professionnel c'est de dire du mal du patron devant la machine à café, et de passer son temps à errer dans les couloirs pour raconter des vannes pourries au lieu de faire un travail utile, le télétravail ne sera pas adéquat.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  4. #4
    Membre averti
    Il serait intéressant de savoir qui à financé cette étude !!

    Je ne serai pas étonné que ce soit un lobby patronal ringard qui refuse de vivre avec son temps...

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Selon vous, le travail à distance n’aide-t-il pas la productivité ?
    Non mais là c'est spécifique à l'épidémie de SARS-CoV-2.
    Tout le monde a été mis en télétravail de force avec toute la famille enfermée à la maison. Ce n'est pas représentatif du télétravail choisi et organisé à l'avance...

    Le plus souvent le télétravail c'est un certains nombre de jours par semaine et ce n'est pas l'intégralité du personnel de l'entreprise.
    Les gens sont stressés et déprimés, ils ne peuvent pas sortir comme ils veulent pour aller au bar, au restaurant, au cinéma, à la salle de sport, en concert, etc. Donc ils n'ont pas le moral. Certains ont peur ils se disent "j'ai des proches qui sont obèses, diabétiques, avec des problèmes pulmonaires, si ils tombent malade ça pourrait être grave".
    Il y a peu de gens qui se disent "Youpie je suis enfermé avec toute ma famille pendant des mois et je n'ai le droit d'être seul qu'au maximum 1h par jour si j'ai un motif valable pour sortir !". (avant le 11 mai c'était ça)

    Si le monde tournait normalement le conjoint serait au boulot, les enfants seraient à l'école, la maison serait vide donc ce serait un bon environnement de travail.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #6
    Membre émérite
    Bonjour,

    Mais les travailleurs seront-ils plus productifs en télétravail ?
    Cela dépend du contexte. Un tache qui demande de la concentration et de la reflexion oui. Un tache qui demande du débat , du brain storming non ... L'interaction par écran en visio est juste horrible ...

    En fin de compte, les travailleurs sont-ils plus productifs en télétravail ou en travail au bureau ?
    Tache individuel > télétravail au calme quand on doit faire un sujet ou il y a besoin de réflexion
    travail au bureau > quand on a besoin d'interaction , de débattre et de faire du brain storming

    Que pensez-vous du rapport d’Aternity ? Que pensez-vous des chiffres du rapport ?
    Maintenant qu'on y a "goutté massivement de force", certains ne vont pas se priver pour en redemander !

    Selon vous, le travail à distance n’aide-t-il pas la productivité ?
    Oh que si ! Qui plus ai si il y a le stress en moins du temps de transport ! C'est aussi du temps de gagné dans la reflexion quand il faut résoudre des casses têtes.

    Le travail au bureau est-il plus productif que le télétravail, selon vous ?
    Dans le cas ou l'on doit trouver de l'information ... Il m'arrive de devoir courir au 4 coin de la boite de temps à autres pour avoir l'info de X ou Y et "la norme truc muche" à appliquer sinon les datas sont fausses.

    C'est typiquement franchouillard devoir courir après 50 millies collègues pour faire la chasse aux infos avec des process et normes ... Les fameuses réunionites aiguës.

  7. #7
    Membre du Club
    Mouai ...

    Cas contraire, dans ma boite, grosse SSII ou mon département fait de l'infogérence, on est tous en TT depuis début Mars.

    On vient de recevoir le retour de la direction :

    Les clients n'ont pas noté de changement significatif dans la qualité du service rendu et louent la disponibilité des gens, spécialement lorsque les problèmes arrivent en dehors des heures ouvrées.
    Le management tient a remercier l'implication de tous.

    Pas de retour en présentiel pour Mai (évidemment vu que ce sont les précos du gouvernement).

    Les choses s'étant bien passée, il n'est pas prévu non plus de retour systématique au présentiel avant les vacances (surtout du fait du merdier que ca nécessiterait je pense) et la politique générale devrait tendre, après consultation des syndicats, vers une augmentation conséquente du télétravail (pour ceux désirant le faire) lors du retour à la normal


    Et pourtant, c'est une boite pognon pognon ou on nous met bien la pression ... comme quoi

  8. #8
    Membre du Club
    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message

    Selon vous, le travail à distance n’aide-t-il pas la productivité ?
    Pour le COVID, ca s'est fait à l'arache, sans préparation dans la majorité des cas. Donc pas de coin réservé, parfois infrastructure défaillante.
    Dans mon cas perso, je travaille au moins 1j/s depuis plusieurs années. Donc ma productivité est restée strictement inchangée.
    Hormis ponctuellement lorsque notre pauvre ligne ADSL rurale souffrait d'avoir les 4 membres de la famille en meme temps a bouffer la bande passante (réunion vision pour les 2 parents + vidéo de cours pour les gamins). Franchement, ca n'est arrivé qu'une ou 2 fois et les 4 Mo de bande passante ont été suffisant le reste du temps.

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message

    Le travail au bureau est-il plus productif que le télétravail, selon vous ?
    C'est bien de voir les gens. Mais sinon, je ne vois pas ou.

    Pour moi, idéalement, ca serait du 1/3 présentiel, 2/3 TT : 120km et 1h45 de trajet économisés par jour.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    ma boite américaine : 96% des gens dans le monde sont en télétravail (données de mardi dernier). L'efficacité et le professionnalisme des gens de la boite a été remarquée (surtout que nos clients sont des hôpitaux, il n'a pas fallu mollir).

    Question de quelqu'un quelque part dans le monde : "est-ce que ça veut dire que la politique de présentiel massif va être assouplie quand tout ça sera fini?"

    Réponse : "il est hors de question d'y penser pour le moment. L'important, c'est la gestion de la situation telle qu'elle est."

    ...dans le genre "notre politique précédente de tout-présentiel était aberrante, dictées par des fantasmes et non pas par la réalité, mais il est hors de question de reconnaître que nous avons fait fausse route", c'était très fort. Après, moi, je préfère le présentiel, donc ça m'arrange, mais je sais que je ne suis pas majoritaire. Et je confirme la mesure de la direction : la plupart des gens sont très performants en télétravail. Moi, non. Mais si on fait une moyenne, je ne suis pas représentatif.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  10. #10
    Membre du Club
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    la plupart des gens sont très performants en télétravail. Moi, non.
    Sans indiscrétion, pourquoi ?

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par destroyedlolo Voir le message
    Sans indiscrétion, pourquoi ?
    Madame et le petit. (la grande est très discrète). Le petit qui court dans tous les sens, exige que ça soit moi qui change sa couche, veut que je lui lave les mains toutes les 5 minutes (un prétexte pour jouer avec les robinets), hurle pour un oui pour un non. Et madame en mode permanent "je sais que tu bosse, mais".... et qui m'interrompt dans des tâches urgentes pour des tâches qui le plus souvent, ne sont pas urgentes (genre vider l'aspirateur, ça ne peut pas attendre la fin de ma journée de travail. Non. Elle refuse de le faire, et me fera chier tant que ce n'est pas fait).
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  12. #12
    Membre expert
    La productivité n'est pas dépendante du lieu où on travail, mais de la motivation, de la concentration et de la communication du travailleur. Donc potentiellement, alors que le télétravail est un mode de travail très récent, il faudra encore un peu de temps pour que la productivité dans cet environnement rejoigne celle sur le lieu de travail, mais les bénéfices (élimination des transports, donc pollution, le besoin de locaux moins grands, la possibilité de travailler à des heures quelconques, etc etc) va très certainement dépasser les inconvénients, et la productivité va rejoindre, voire grandement dépasser, celle de "l'ancien temps" où on se rejoignait au bureau !

    Faire des études avec les données actuelles c'est encore bien trop tôt et donc non significatif.
    K

  13. #13
    Membre du Club
    Ha oui
    Moi ils sont plus grands et Madame était aussi en télétravail.
    En dehors de "la fin du monde", nous n'avons pas les memes jours de télétravail