IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #61
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 715
    Points : 2 750
    Points
    2 750
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Alors que quand des pionniers bricolaient dans leur garage, c'était génial !
    C'était ptet génial, mais c'est surtout que ce n'était possible que parce qu'il s'agissait d'un domaine encore balbutiant et méconnu... ces "types dans leur garage", ils étaient les pionniers, tout comme les types qui ont fondé un certain nombre de gros constructeurs automobiles... Sauf qu'une fois que le terrain a été défriché, ben c'est de moins en moins possible de réussir sans y mettre le pognon.

  2. #62
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    Aujourd'hui des succès comme "le bon coin" ou "doctolib" ne se sont pas fait sans argent et dans un garage.
    En 2019 Doctolib levait encore 150 millions d'€, alors qu'en 2016 ils avaient déjà levé 50 millions en 3 ans.
    Je suis assez d'accord.

    L'époque où l'on pouvait faire fortune dans son garage prenait un paramètre non-négligeable en compte : le marché était à prendre.

    Quand Jeff Bezos parcourait l'Amérique avec ses cartes de visite, l'équipe de Bill Gates les salons tech, ...
    Il n'y avait pas de concurrent direct.
    Dernière modification par Invité ; 28/01/2022 à 00h38.

  3. #63
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    572
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 572
    Points : 1 848
    Points
    1 848
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Et maintenant ils se sont fait dépasser, théoriquement ça peut arriver à Microsoft, Google, Apple, Amazon, etc.
    Rien n'est éternel, tout fini par disparaitre.
    Je suis d'accord, même si Microsoft est quand même là depuis un petit moment.

    Mais, les moteurs de recherche ont remplacé Yahoo parce que ce dernier était un simple annuaire.
    Altavista a un moment balayé tout le monde parce qu'il était simpliste, rapide et exhaustif.
    Google a balayé Altavista parce qu'il en reprenait les qualités mais avec un tri par pertinence bien plus efficace.
    (Avec Altavista, le résultat intéressant pouvait être sur la 4ème page).

    Un nouveau venu pourrait balayer Google, mais il faudra faire mieux que lui, ce qui n'est pas simple.
    Visiblement, l'argument sur la vie privée de certains concurrent n'a pas suffit.

    La seule plus value de Qwant c'est d'être français. Si c'était un argument il n'y aurait que des Peugeot, Citroën et Renault sur nos route.



    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Au départ ça devrait venir d'argent personnel ou de prêt de banque.
    Normalement les sites internet devraient rapidement être rentable grâce à la PUB.
    On n'est pas en train de parler d'un blog.
    Même Youtube a mis des années a être rentable. Aucun média d'information ne l'est.

    Pour mettre en place un système comme ceux que j'ai cité, il faut des infrastructures énormes, des ingénieurs et des développeurs que l'on va payer des mois, des locaux, des commerciaux etc...
    Comme vous le dites vous même, on sait que tous n'auront pas du succès : les banques ne font pas des prêts avec de tels risques : un prêt c'est fait pour être remboursé.

    On passe par des investisseurs qui deviennent du même coup des associés et tout cela n'est jamais que le cumul de l'argent personnel de plein de gens.


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Et pour le bon coin, tu peux faire payer pour que l'annonce soit plus visible ou pour avoir la possibilité de mettre plus de photos.
    Oui a partir du moment où le système existe. Qu'il a été développé. Qu'il a des serveurs. Et qu'il s'est fait connaitre.
    Pour rappel quand Le Bon Coin démarre, quand on veut vendre un truc, tout le monde va sur eBay.
    Les premiers a payer une annonce ne devaient pas être si nombreux.

    Même un jardinier, doit s'acheter des outils avant d'avoir son premier client.
    Et il ne va pas les rentabiliser dès le premier jour.
    Cela s'appelle un investissement.
    Penser que l'on peut démarrer un business sans investissement n'a pas de sens.

    Vous n'aimez peut-être pas ce système, mais comme on n'est pas en train de parler d'un taille-haie et d'une tondeuse, il n'y en a pas d'autres possible.

    Dans le cas de Doctolib, ils étaient plusieurs sur le marché (Keldoc, Mon Docteur etc.), il était évident, qu'à terme, il n'en resterait qu'un.
    Ils ont donc mis le paquet pour que ce soit eux. Et on ne fait pas cela avec son Livret A.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il y aura toujours beaucoup de startups qui feront faillite après de gigantesques levées de fonds.
    Une startup a plus de chance de se planter que de survivre.
    Ben oui, mais qui ne tente rien n'a rien.
    Et si je suis d'accord que certains startupeurs vendent du vent, c'est aux investisseurs de faire le tri entre les idées qui ont une chance marcher, les rêveurs et les escrocs.
    --
    vanquish

  4. #64
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2011
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2011
    Messages : 494
    Points : 1 139
    Points
    1 139
    Par défaut
    Ah toujours le myth du gars dans le garage, ou en fait les états et les gens qui suffisent de mettre simplement de l'argent des mecs qui sont fort en math pour faire sortir des GAFA ou sorte de Big Tech.

    J'ai rien contre qwant, mais c'est juste un autre moteur de recherche. Le pire c'est que j'utilise plus google search mais d'autres alternative qui n'est pas qwant.

  5. #65
    Membre extrêmement actif Avatar de darklinux
    Homme Profil pro
    Chef de projet en SSII
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    568
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet en SSII
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 568
    Points : 1 009
    Points
    1 009
    Par défaut
    Que pensez-vous de la mise en vente potentielle de Qwant ?

    Pas trop tot

    Que pensez-vous du parcours de moteur de recherche français ?

    En cette année Molière : une tartuferrie . faire feux de tout bois , pour caché l ' utilisation de Bing : ridicule . Vouloir ce battre contre Google : une perte de temps et d ' argent , c 'et la signification de l ' échec de la " frenchtech " , du marketing , mais pas de technologie dérrière .

  6. #66
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2019
    Messages
    158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Morbihan (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2019
    Messages : 158
    Points : 784
    Points
    784
    Par défaut
    Qwant dépend à plus de 60 % de Bing
    Tout est dit !

    Bon, déjà, un moteur de recherche, ce n'est pas très compliqué à la base, mais quand on veut gérer des centaines de millions (milliards) de requêtes, il faut se donner les moyens avec des bases de données spécialement conçues, des data centers dédiés, etc.

    De plus, si c'est pour concurrencer google, ce dernier est bien autre chose qu'un moteur de recherche.
    Enfin, bref

  7. #67
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par d_d_v Voir le message
    Tout est dit !

    Bon, déjà, un moteur de recherche, ce n'est pas très compliqué à la base, mais quand on veut gérer des centaines de millions (milliards) de requêtes, il faut se donner les moyens avec des bases de données spécialement conçues, des data centers dédiés, etc.

    De plus, si c'est pour concurrencer google, ce dernier est bien autre chose qu'un moteur de recherche.
    Enfin, bref
    C'est quand même dommage d'avoir de si bons développeurs en France et qu'ils finissent sous-payés/suicidaires dans des SSII où ils vont être littéralement essorés, voir, des start-ups qui leur promettent monts et merveilles avec des salaires à l'apparence mirobolants, sur des 43/47k alors que dans les faits, c'est très loin de ce qu'ils valent (mais surtout rapportent).

    Tout ça pour amorcer que, il ne faut pas s'étonner ensuite si les devs n'ont pas envie de s'embêter à faire mieux qu'un bing caché derrière du Qwant alors qu'ils ont largement les capacités pour faire un Google en mieux.
    Dernière modification par Invité ; 29/01/2022 à 00h45.

  8. #68
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    9 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 9 033
    Points : 17 459
    Points
    17 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanguy_c Voir le message
    Tout ça pour amorcer que, il ne faut pas s'étonner ensuite si les devs n'ont pas envie de s'embêter à faire mieux qu'un bing caché derrière du Qwant alors qu'ils ont largement les capacités pour faire un Google en mieux.
    Si ça se trouve il n'y avait pas tant de développeurs que ça, mais beaucoup de personnes inutiles et très bien payé.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #69
    Membre chevronné
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    507
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 507
    Points : 2 054
    Points
    2 054
    Par défaut ne serait-ce pas un problème philosophique ?
    Citation Envoyé par darklinux Voir le message
    [...]

    En cette année Molière : une tartuferrie . faire feux de tout bois , pour caché l ' utilisation de Bing : ridicule . Vouloir ce battre contre Google : une perte de temps et d ' argent , c 'et la signification de l ' échec de la " frenchtech " , du marketing , mais pas de technologie dérrière .
    • C'est peut être pas tant se battre contre google qui est impossible (même si en effet c'est un défit immense). Yandex et Baidu ont leur 1ère place respective.
    • Je ne suis pas sûr non plus que ce soit un excès de nationalisme . C'est peut être le contraire : un manque de nationalisme. Dans le "marché libéral concurrentiel et non faussé", quand les Américains lancent une boîte (ex, SpaceX), non seulement ils reçoivent un budget initial énorme, ensuite l'état effectue toutes ses commandes chez eux à un tarif complètement surévalué et avec une préférence nationale (SpaceX de mémoire a 90% de recettes de commande publique vs peut être 30% pour Ariane) . Ensuite leur champion est lancé sur le marché libre, dumpe et tue la concurrence (avec la bénédiction des vendus de la commission). Certains journalistes et auteurs soutiennent que google a été lancé avec divers budgets publics à la base (DARPA, NSA, CIA, irriguant les jeunes pousses de Standford ) .


    Je n'ai pas la légitimité pour plus commenter les raisons du quasi-flop de qwant, mais ne serait-ce pas un problème philosophique ? tant nous différencie des Américains : Nos universités qui sont trop déconnectées de l'industrie, de l'armée et de la finance alors qu'eux c'est l'inverse. J'ai même entendu une politicienne française, une de nos élites pensantes (malheureusement), affirmer que ce n'était pas un but de l'université de produire des travailleurs pour les entreprises privées (le "mal", pour, du point de vue de ceux qui n'y ont jamais été...), mais plutôt de travailler à l'épanouissement des gens, indépendamment de leur employabilité (sic).

    Ensuite, on a un gouvernement qui tue complètement les espoirs d'existence numérique française
    • en confiant les grands projets directement aux concurrent US "car ils sont meilleurs". C'est sur que sans soutien, sans financement, sans stratégie publique et sans marché, vont émerger des géants du numérique français spontanément à même de concurrencer les géants US.
    • en vendant à la découpe ou en laissant vendre les fleurons français du passé (Alcatel...)

    Est-ce que nos aînés ont confié toutes leurs finances et se sont mis dans la main américaine lorsqu'ils ont lancé les grands projets qui font que ce pays existe aujourd'hui ?
    Je ne suis pas béat devant ce que font les Russes et la Chine (politiquement), mais je peux apprécier les coups de ceux qui savent jouer avec intelligence dans la grande Stratégie. Ok, ils sont grands, mais même les petits peuvent y arriver. Même Israël qui est un peu plus grand que la métropole du grand Paris arrive à quelque chose d'honorable sur certains projets.


    Pierre Bellanger, auteur du livre « La Souveraineté numérique » (Stock, 2014) : « On s'émerveille devant des start-up qui seraient nées dans des garages, mais on oublie de dire que le garage se trouve en fait sur un porte-avions ! »

  10. #70
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 392
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 392
    Points : 8 649
    Points
    8 649
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Après les start-up, Qwant a tout simplement inventé le concept de start-down.
    Un projet dès le départ mal monté qui ne fait que couler davantage chaque année.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  11. #71
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 36
    Points : 181
    Points
    181
    Par défaut
    Moi j'utilise quasi exclusivement Qwant depuis plusieurs années (genre 7/8) et franchement j'en suis content, il est assez rare que je doive allez vois chez Google pour compléter mes résultats de recherche. Après si c'est Bing derrière, là c'est sûr, l'ambition première de souveraineté numérique est déçue.

    Il faut apprendre de ses erreurs. Les développeurs de Qwant ont surement des choses à dire et savent les choses à ne pas faire. Ce que disent les managers, on s'en moque. On a besoin d'un moteur de recherche souverain et Qwant était le meilleur espoir. Peut-être qu'il l'est toujours, si on décide de prendre les choses en main. En tous cas je leur souhaite bonne chance, on en a tous besoin.

  12. #72
    Membre averti

    Homme Profil pro
    Directeur de projet
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    103
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 103
    Points : 336
    Points
    336
    Par défaut Une coquille vide
    Qwant a toujours été une coquille vide financée en partie par nos impots. Aucune volonté sérieuse de créer quoi que ce soit malgré les démentis. Avec tout l'argent déjà dépensé et les employés ils n'ont jamais réussi a faire un vrai moteur ? Peut être que l'argent est parti ailleurs au final ...

  13. #73
    Membre émérite Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 48
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 608
    Points : 2 376
    Points
    2 376
    Par défaut
    Dans une démocratie direct et fonctionnelle, certains auraient des comptes à rendre. La, ca va passer crème. Tout le pognon englouti avec lequel on aurait pu retaper qq routes ou qq ponts, ca passe dans le puit sans fond de l'argent foutu par la fenetre.
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  14. #74
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Assistant aux utilisateurs
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Assistant aux utilisateurs
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 8
    Points : 20
    Points
    20
    Par défaut Emballage hyper clinquant
    L'article met en évidence l'aspect très pompeux qui a toujours entouré cette "volonté" de donner à la France un outil français digne d'intérêt.
    Cela me fait penser à l'arnaque des avions renifleurs sous Giscard.

    Le patron avait défrayé la chronique pour son salaire faramineux vu les résultats obtenus.

    Quant au porte parole de la caisse des Caisse des Dépôts ses propos me semblent d'une naïveté à la mesure de la suffisance française de nos élites. La technique du pied dans la porte ne semble pas être connu.

    En attendant nos administrations pourraient essayer DuckDuckGo, mais là aussi c'est amerloc.

  15. #75
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 869
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 869
    Points : 61 561
    Points
    61 561
    Par défaut Au bord de la faillite, Qwant obtient un sursis auprès de la Banque européenne d’investissement
    Au bord de la faillite, Qwant obtient un sursis auprès de la Banque européenne d’investissement
    le moteur de recherche fantoche français encore une fois sauvé du fiasco par la puissance publique

    Qwant n'a jamais réussi à proposer un moteur de recherche souverain qui répond aux attentes des Français, et ce, en dépit du soutien des pouvoirs publics. Presque dix ans après un lancement retentissant, Qwant croulerait sous les dettes, ne disposerait pas des capitaux nécessaires pour rembourser ces créanciers et aurait même frôlé la faillite dernièrement. L'entreprise devait s'acquitter de deux prêts en janvier et juin 2022 (respectivement de 5 et de 10 millions d'euros) auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI). Mais par manque de liquidités, Qwant a bénéficié d'une faveur de la BEI qui a rééchelonné la dette sans attirer l'attention du public.

    Lancé en grande pompe en juillet 2013, le moteur de recherche Qwant était censé devenir le "Google français" et avait promis de libérer la France et l'Europe du joug des géants asiatiques et américains de la recherche en ligne. Mais cette fougue n'a pas duré assez longtemps. S'en sont suivies dix années de gestion catastrophique et une montagne de dettes que l'entreprise peine aujourd'hui à rembourser. Les dirigeants successifs de l'entreprise n'ont pas réussi à faire de Qwant le moteur de recherche "souverain" de la France. Mais encore, des enquêtes ont révélé que Qwant s'appuyait sur des rivaux comme Bing de Microsoft pour proposer ses services.

    D'après le média L'Informé, Qwant a été très proche de la faillite dernièrement. À en croire un récent rapport du média économique, Qwant devait rembourser une dette de 15 millions d'euros à la BEI cette année, mais l'entreprise ne disposait pas de ces fonds. Cependant, le moteur de recherche français a obtenu un rééchelonnement de sa dette auprès de la BEI, ce qui lui aurait évité de déposer le bilan. Alors qu’il n’a jamais décollé commercialement, Qwant continue de bénéficier de la bonne grâce des pouvoirs publics français et européens. Qwant n’a jamais atteint la rentabilité depuis sa création en 2013 et la BEI est loin d'être son seul créancier.

    Nom : kol.jpg
Affichages : 27898
Taille : 40,6 Ko

    En effet, Qwant a été lancé sous un modèle de préservation de la vie privée et a été présenté par le gouvernement français comme l'un des piliers pour atteindre la "souveraineté numérique". Ainsi, Qwant a toujours promis qu'il ne traque pas ses utilisateurs et ne vend pas leurs données personnelles afin de garantir leur vie privée. Le jeune moteur de recherche se veut neutre dans l'affichage des résultats. Qwant a notamment bénéficié d'une subvention de plus de 20 millions d'euros de la Caisse des Dépôts pour lui permettre de concurrencer Google, et est aujourd'hui le moteur de recherche par défaut dans les administrations publiques.

    En outre, l'extension du moteur de recherche pour le navigateur Mozilla Firefox fait partie de la liste des logiciels libres préconisés par l'État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’information où il est indiqué comme publiée sous licence MIT/X11. Le moteur en lui-même n'est pas open source. Cependant, Qwant n'a pas réussi son pari, et est encore loin d'être considéré comme un moteur de recherche souverain. Une enquête publiée le 18 mai 2020 par Le Média a révélé que Qwant ne ressemble en rien au projet initial, et ne mérite pas la couverture médiatique qui le présente comme un modèle de success-story.

    Qwant dépendrait à plus de 60 % de Bing, le moteur de recherche de Microsoft, alors qu'il était censé être une alternative souveraine et respectueuse de la vie privée aux géants asiatiques et américains. Qwant s'appuie non seulement sur Bing pour fournir les résultats de recherche, mais il doit aussi sa principale source de revenus (environ 90 % de ses revenus) à Microsoft. Qwant utilise Bing Ads pour afficher de la publicité sponsorisée dans les résultats de recherche. Interrogés sur le sujet, les cadres de la société ont déclaré qu'il ne s'agit pas de publicités ciblées, mais plutôt de publicités contextualisées affichées grâce à des données anonymisées.

    En outre, en 2015, la CNIL avait signifié à Qwant lors d’un contrôle que ses mesures d’anonymisation n’étaient pas suffisantes. Qwant affirme s’être améliorée depuis, mais aucun régulateur ou tiers certificateur n’est en mesure de l’attester. Pour l’heure, Qwant qui se présente comme un rival de Google dépend de Microsoft pour son moteur de recherche, sa capacité de calcul et sa régie. Pour certains, Qwant n’existe même plus. « Quand je regarde Qwant aujourd’hui, j’ai du mal à penser qu’il ne s’agit pas d’une filiale de Microsoft. Presque toutes les technologies que l’entreprise utilise viennent de Microsoft », note un critique.

    Nom : zqz.png
Affichages : 5356
Taille : 45,7 Ko

    Selon l'enquête, les relations de ses actionnaires et dirigeants avec des personnalités au plus haut de l'État qui lui ont permis d'avoir son statut actuel. « Sur le papier, cela pourrait passer pour une success-story. Mais en réalité, Qwant ne marche pas, ou mal. Ses résultats sont tirés principalement du moteur de recherche Bing, de Microsoft ; ils sont souvent datés, peu fiables, peu pertinents, limités en nombre. C’est le constat tiré par la Direction interministérielle du numérique (DINUM) dans une note confidentielle datée du mois d'août 2019, que s’est procuré Le Média », explique le Marc Endeweld du site Le Média.

    Plusieurs enquêtes ont révélé au fil des ans que Qwant termine chaque année dans le rouge. Par exemple, en 2019, les pertes de Qwant se sont creusées de 50 %, à 23,5 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de seulement 5,8 millions d'euros. Un an plus tôt, le moteur de recherche avait perdu 13,8 millions d’euros. Malgré un chiffre d’affaires bas, et des pertes considérables répétées, Qwant a une charge salariale importante - avec un niveau de rémunération apparemment trop élevé. La société a donc décidé à l'été 2020 de se séparer du quart de son effectif. Cela devrait lui permettre de réduire ses coûts.

    Cela devait lui permettre également de se concentrer sur son principal service qu'est son moteur de recherche. Avant cela, en avril 2020, la société avait procédé à un remaniement de sa direction. Ainsi, de nombreux responsables ont quitté l'entreprise en 2020 et au cours de ces derniers mois. Après les départs, en septembre 2021, de Guillaume Champeau, chargé de l'éthique et des affaires juridiques, Hugo Venturini, le CTO et Nam Ma Kim, qui s'occupait du marketing, le directeur de la stratégie Sébastien Ménard a lui aussi quitté l'entreprise en décembre. Néanmoins, les pertes pour 2020 se chiffraient à environ 13 millions d'euros.

    Qwant espérait retrouver l'équilibre en 2021. Mais toujours en difficulté, il a demandé en juin 2021 à ses actionnaires d'approuver un prêt d'environ 8 millions d'euros de la part du géant chinois des télécommunications Huawei. Le financement devrait se faire via des obligations convertibles de Hubble, le fonds de capital-risque du géant chinois basé à Hong Kong. Pour rassurer les sceptiques sur la potentielle entrée de la firme chinoise au capital de Qwant, un porte-parole de la Caisse des Dépôts a déclaré qu'il s'agit d'un investissement via une obligation, ce qui n'est pas synonyme d'une entrée de Huawei dans le capital de Qwant.

    Nom : zdesfr.png
Affichages : 5390
Taille : 58,1 Ko

    Selon d'autres, Qwant ferait également face à des divisions internes qui ralentissent le projet. Le mois dernier, Guillaume Champeau, désormais directeur juridique de Clever Cloud, a laissé entendre que le mal est plus profond et a défendu le parcours de Qwant, ainsi que les investissements publics dans le projet. Il estime d'ailleurs que ces fonds étaient insuffisants. « Un jour, les médias réaliseront que Qwant n’a jamais eu un problème de surfinancement, mais de sous-financement. L’État est venu compenser le déficit d’investissements privés européens pour créer un moteur européen, dont on a besoin », a déclaré Champeau dans un tweet.

    Il a ajouté : « dépendre des Américains ou des Asiatiques pour nous dire selon leurs critères à eux ce qui est intéressant et pertinent sur Internet quand on recherche de l’information, c’est un problème démocratique et stratégique. Donc oui, la puissance publique est venue abonder au maigre financement privé de Qwant, mais la réalité est qu’il aurait fallu beaucoup plus ». En 2021, Qwant aurait perdu 9,1 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 11,9 millions d’euros. Au début de l'année, l'on a appris que Qwant serait à vendre et qu'un mandat aurait été confié fin 2021 à un spécialiste des fusions-acquisitions pour dénicher des investisseurs.

    Sources : Qwant, Caisse des Dépôts, CNIL, L'Informé

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous du parcours de Qwant ?
    Que pensez-vous des propos de Guillaume Champeau ? Qwant a-t-il souffert d'un sous-financement ?
    Selon vous, Qwant avait-il dès le départ les bonnes cartes en main pour faire de l'ombre à Google ?
    Selon vous, quelles sont les raisons qui expliquent l'échec de Qwant ? Le projet s'est-il fixé un objectif trop grand dès le départ ?

    Voir aussi

    Qwant serait à vendre, après neuf années de gestion catastrophique et de pertes colossales, sans être parvenu à devenir le moteur de recherche "souverain" de la France

    Qwant, le faux espoir de la French Tech ? Le moteur de recherche « souverain », mais dépendant à plus de 60 % de Bing, est au cœur d'un scandale d'État

    Le français Qwant qui rêve de détrôner le moteur de recherche de Google est dans la tourmente, les actionnaires du groupe exigeraient une nouvelle équipe managériale pour conduire sa transformation
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #76
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    991
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 991
    Points : 3 010
    Points
    3 010
    Par défaut
    Quand j'avais essayé il y a quelques années, j'avais trouvé le moteur lent :
    - trop d'éléments chargés sur la page d'accueil/recherche
    - résultats moins pertinents que G mais maintenant j'utilise principalement DuckDuckGo

    Je n'ai jamais réessayé depuis, une mauvaise 1e impression peut être fatal.

  17. #77
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    74
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 74
    Points : 342
    Points
    342
    Par défaut
    Pour être riche, il suffit de pondre un logiciel et de le vendre à l'état.
    Ca fonctionne même si il est pas fiable et on peut mettre autant de zéro sur la facture que l'on souhaite. (Qwant, StopCovid...)

  18. #78
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2019
    Messages
    158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Morbihan (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2019
    Messages : 158
    Points : 784
    Points
    784
    Par défaut
    Encore un beau succès d'une des pépites de la startup nation

  19. #79
    Membre émérite Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 48
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 608
    Points : 2 376
    Points
    2 376
    Par défaut
    à quoi ca sert de sauver ce truc qui ne fonctionne pas ? c'est juste de l'argent foutu par les fenetres. C'est dingue !
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  20. #80
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    85
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 85
    Points : 143
    Points
    143
    Par défaut
    Trouver des subventions, c'est un métier à temps plein

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 24/09/2019, 17h19
  2. Réponses: 63
    Dernier message: 27/03/2019, 00h37
  3. Fleur Pellerin lance officiellement French Tech
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 26
    Dernier message: 18/01/2017, 13h53
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2010, 16h28

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo