IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2013
    Messages
    378
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2013
    Messages : 378
    Points : 10 402
    Points
    10 402
    Par défaut Open source : l'UE adopte de nouvelles règles pour que ses solutions logicielles soient accessibles au public
    Le Parlement européen recommande que soit rendu public et open source
    tout logiciel développé par et pour les institutions de l'UE

    Il est possible que désormais, tous les logiciels développés par et pour les institutions de l’Union européenne soient rendus public et open source. C'est une recommandation qui a été faite par le Parlement européen lors de sa dernière session plénière, qui s’est tenue il y a quelques jours. Dans la pratique, cela voudrait concrètement dire que toutes les solutions informatiques développées par et pour les institutions de l’UE devront d'abord être évaluées par rapport à la possibilité d'utiliser des solutions Open Source.

    La raison évoquée pour justifier cette décision est celle de vouloir renforcer le droit des citoyens à une information transparente et fiable. C’est ce qu’a déclaré l’eurodéputé Mikuláš Peksa : « Les logiciels libres améliorent la transparence et la confiance des citoyens, car les informations sont publiées dans des formats ouverts et lisibles par machine, afin que chacun puisse y accéder, les commenter et les réutiliser pour générer de la valeur. Ils donnent également accès au code source, qui permet la participation du public et l'examen des méthodes de présentation et d'analyse ».

    Nom : parlement-europeen (1).jpg
Affichages : 16331
Taille : 36,1 Ko

    D’un autre côté, cette solution permettra de supprimer les blocages des fournisseurs qui existent lorsqu'une seule entreprise est en charge des logiciels ou même de l'ensemble de l'infrastructure informatique. En effet, beaucoup pensent qu’en ce contexte de désinformation et d’ingérence étrangère, il est très important que les institutions européennes puissent garder le contrôle de leurs systèmes techniques.

    Bien que cette initiative semble très bonne pour certains, d’autres pensent qu’elle ne pourra pas être sérieusement implémentée. D’après ces derniers, plusieurs institutions de l'UE auraient normalisé l'infrastructure Microsoft et leurs flux de travail seraient liés à Microsoft Sharepoint. Ils préconisent donc qu’une initiative beaucoup plus forte soit adoptée et qu’elle fasse loi.

    Source : European Pirate Party

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette recommandation ?
    Pensez-vous qu’elle pourra sérieusement être implémentée ?

    Voir aussi :

    Le Top 10 des nouvelles vulnérabilités de sécurité de l'open source en 2019, avec des failles dans des projets écrits dans des langages populaires comme JavaScript, Java, Go, selon un rapport
    Licences open source 2020 : les licences permissives en croissance continue, tandis que les licences copyleft connaissent un lent déclin, selon un rapport
    FreeNAS et TrueNAS, deux OS open source basés sur BSD UNIX et dédiés au stockage en réseau, seront fusionnés, indique leur éditeur iXsystems
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert confirmé Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 429
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 429
    Points : 5 384
    Points
    5 384
    Par défaut
    En cas de discussion au parlement, des voyages et autres agréments sponsorisés par MS pour les parlementaires sont à prévoir
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  3. #3
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    204
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Gabon

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 204
    Points : 582
    Points
    582
    Par défaut
    personne ne voit la lourde palette d'inconvénients que cela pourrait engendrer ?
    déjà, pour ma part si les logiciels open source étaient de meilleure qualité que les autres, ils ne seraient pas dans la posture difficile actuelle. Donc est-ce vraiment de cette façon que le Parlement réussira à renforcer le droit des citoyens à une information transparente ?
    Je ne fais rien d'autre que m'interroger.

  4. #4
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Thomasa21 Voir le message
    déjà, pour ma part si les logiciels open source étaient de meilleure qualité que les autres, ils ne seraient pas dans la posture difficile actuelle.
    Je crois que tu n'as pas du tout compris la news. Les institutions développent déjà des logiciels (elles-mêmes ou via des prestataires). La news dit juste que le parlement recommande de rendre open-source ces développements, pour que tout le monde puisse consulter le code. Ca n'a donc rien à voir avec un choix de logiciel ni avec un troll débat sur la qualité des logiciels.

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Technicien de maintenance / Developpeur PHP
    Inscrit en
    mai 2015
    Messages
    369
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien de maintenance / Developpeur PHP
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2015
    Messages : 369
    Points : 1 359
    Points
    1 359
    Par défaut
    Il s’agit d'une "recommandation", pas d'une loi ou d'un décret, juste une idée balancé en session plénière du parlement.
    S'ils voulaient vraiment le faire, ce serait déjà fait depuis 10 ans, donc ont sait très bien où va aller cette "recommandation".
    Petit indice, c'est un endroit qui n'a jamais vu le soleil .

    Pensez-vous qu’elle pourra sérieusement être implémentée ?

    "sérieusement", non, mais elle pourrait dès demain et très facilement faire partit de tous les appels d'offres informatique de l'UE si seulement c'était voulue.
    Mais bon, vous savez très bien comment ça ce passe en réalité, les seules à être écouté, d'autant plus à l'échelle européenne, sont les lobbys et donc ceux qui ont l'argent et l'influence.
    Le système favorise les quelques plus aisés au détriment du plus grand nombre, donc pas la peine d'attendre des miracles sur la suite des évènements .

  6. #6
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    testeur logiciel
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    122
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : testeur logiciel
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 122
    Points : 181
    Points
    181
    Par défaut
    Un logiciel développé par et pour les institutions européennes d'accord mais l'UE achète des tas de logiciels qui ne sont pas développés spécifiquement pour les institutions européennes.
    Dans ces cas là je ne vois pas comment forcer les éditeurs de logiciels à rendre open source un logiciel qu'ils ont parfois mis des années à rendre mature et fiable juste pour espérer remporter un appel d'offre de l'UE sachant qu'ils ont d'autres clients qui les font vivre.

  7. #7
    Membre éprouvé
    Profil pro
    MOA
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    848
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Eure et Loir (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : MOA

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 848
    Points : 1 149
    Points
    1 149
    Par défaut
    En effet il est compliqué pour un éditeur propriétaire de passer au libre du jour au lendemain.
    Au moment de devoir renouveler leurs licences, les institutions vont émettre des appels d'offres et des sociétés proposant du support sur des logiciels libres remporteront peut être la mise.

    C'est le serpent qui se mort la queue, si une société proposant du support sur libre, ils vont pouvoir contribuer à l'améliorer du code, à le rendre plus mature, plus fiable.

    Des solutions libres peuvent être tout à fait avoir leur place pour répondre aux cahiers de charges, malheureusement bien des fois, il y a des lobby énorme de certains éditeurs propritaires que le libre arbitre est tronqué.

  8. #8
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2015
    Messages
    40
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 23
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2015
    Messages : 40
    Points : 136
    Points
    136
    Par défaut
    Je me dis que ça peut quand même comporter des risques. Si un logiciel devait avoir une faille, elle risquerait d'être plus facile à trouver/exploiter si on a directement le code.

  9. #9
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    543
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 543
    Points : 1 827
    Points
    1 827
    Par défaut
    Attendez une première tempête twitter sur la qualité du code montré, l'historique du projet montrant un truc "agile" en perpetuelle sprint etcetc.

    On verra combien de temps ils feront ça.

  10. #10
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 295
    Points : 38 549
    Points
    38 549
    Par défaut Open source : l'UE adopte de nouvelles règles pour que ses solutions logicielles soient accessibles au public
    Open source : l'UE adopte de nouvelles règles pour que ses solutions logicielles soient accessibles au public
    Dès lors qu'elles présentent des avantages potentiels pour les citoyens et les entreprises

    C’est une recommandation déjà formulée par le Parlement de l’UE à mi-parcours de l’année précédente : tout logiciel développé par et pour les institutions de l’UE doit être rendu public et open source. En droite ligne avec celle-ci, les services de la Commission restent libres de décider s’il convient de partager leurs logiciels ou d’octroyer des licences propriétaires sur ces derniers. La Commission publie les règles qui encadrent la publication en open source de ses solutions logicielles.

    La nouvelle décision sur « l’octroi des licences open source et la réutilisation des logiciels de la Commission » cible « les logiciels qui sont pertinents pour des initiatives de politique publique de la Commission telles qu’une initiative législative ou un projet de recherche du Centre commun de recherche, ou qui ont été utilisés pour les préparer ; les logiciels utilisés pour la mise en œuvre ou le suivi de ce type d’initiative ; les logiciels qui ont été développés à des fins internes à la Commission, chaque fois que le partage de ces logiciels est jugé approprié ; les logiciels dont le développement est en cours à la date de son adoption ; les modèles ou des composants d’intelligence artificielle élaborés par les services de la Commission comportent des éléments logiciels. »

    Elle ne s’applique pas :

    • a) aux logiciels dont la Commission n’est pas en mesure de permettre la réutilisation parce que les droits de propriété intellectuelle appartiennent à des tiers ;
    • b) aux logiciels de la Commission dont la publication ou le partage du code source constituerait un risque réel ou potentiel pour la sécurité des systèmes d’information ou des bases de données de la Commission ou d’une autre institution, agence ou organe européen ;
    • c) aux logiciels de la Commission qui doivent être considérés comme confidentiels conformément à la réglementation ou à la législation applicables ou encore à des obligations contractuelles, ou en raison de leur nature ou de leur contenu ;
    • d) dans les cas où, en raison de l’une des exceptions énumérées à l’article 4 du règlement (CE) nº 1049/20016, moyennant les modifications nécessaires, l’accès au logiciel de la Commission doit être refusé ou ne peut être accordé à une partie qu'en vertu de règles spécifiques régissant l’accès privilégié ;
    • e) aux logiciels de la Commission résultant de projets de recherche en cours menés par la Commission ou pour son compte, qui ne sont pas publiés et dont la publication i) entraverait la validation des résultats de recherche provisoires ou ii) constituerait un motif de refus d’enregistrement des droits de propriété industrielle en faveur de la Commission, lorsque cet enregistrement est jugé approprié.

    Dans l’un des cas suscités, le logiciel n’est pas mis à disposition sous licence ouverte.

    Sur le choix de la licence open source, celle accordée par l’UE est l’EUPL. Lorsqu’il est obligatoire d’utiliser une autre licence open source en raison de clauses réciproques (« copyleft ») qui s’appliquent à des parties du logiciel provenant d’un tiers, ou lorsqu’une autre licence open source est jugée préférable à l’EUPL pour un logiciel particulier, notamment afin de faciliter son adoption par la communauté des utilisateurs, cette autre licence open source peut être utilisée, à condition qu’il s’agisse d’une licence open source standard. Lorsque, en raison de clauses de licence applicables à des parties du logiciel provenant d’un tiers, il existe une possibilité de choix entre plusieurs licences open source standard, à l’exclusion de l’EUPL, la préférence est donnée à la licence open source accordant les droits d’utilisation les plus larges aux utilisateurs (« licences permissives »).

    Nom : 4.png
Affichages : 4959
Taille : 6,0 Ko

    L'open source : un tremplin pour atteindre la souveraineté numérique ?

    « L'open source offre un avantage de terrain vierge aux décideurs politiques et l'Europe a la possibilité de prendre la tête », d’après Sachiko Muto, le PDG d'OpenForum Europe. Selon un rapport de la Commission de l’UE paru en septembre, les avantages des logiciels libres sont bien connus, car l’open source est présent dans tous les domaines, des serveurs Web aux automobiles en passant par le contrôle du trafic aérien et les appareils médicaux. « En fait, la croissance du Web au cours des 30 dernières années a été alimentée en grande partie par les logiciels libres, car ils abaissent la barrière à l'entrée et réduisent le coût de possession par rapport aux solutions propriétaires », note le rapport.

    « Le logiciel libre permet également d'éviter le verrouillage des fournisseurs, ce qui accroît l'autonomie numérique des organisations, ou indépendance technologique », indiquent les chercheurs. Selon ces derniers, l'autonomie numérique signifie essentiellement qu'une organisation conserve le contrôle total de sa pile technologique et de ses données, même lorsqu'elle travaille avec des entreprises et des fournisseurs de services externes.

    Selon le rapport, d'innombrables plateformes open source ont été mises sur le marché en promettant exactement la même chose aux entreprises clientes potentielles : plus de flexibilité pour déployer des logiciels comme bon leur semble tout en conservant toutes leurs données en interne en les hébergeant sur leur propre infrastructure.

    Cela inclut une myriade d'alternatives open source à Slack, comme Element, des plateformes open source d'engagement des clients, comme Chatwoot, et des outils open source de gestion des fonctionnalités, comme Unleash. Pour faire simple, l'Europe promeut l'open source comme un moyen de parvenir à la souveraineté, en se libérant des carcans propriétaires des entreprises milliardaires de la Silicon Valley.

    Source : Commission de l’UE

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces nouvelles dispositions ? Quel impact pensez-vous que leur aspect non contraignant puisse avoir sur la quête de souveraineté évoquée en toile de fond ?

    Voir aussi :

    L'open source contribue à hauteur de 95 Mds € à la puissance économique de l'UE, selon une étude de l'OFE qui estime que l'UE « tire un bénéfice considérable » de sa participation dans l'open source

    L'Union Européenne veut imposer l'open source dans ses institutions, les partisans du logiciel libre approuvent cette décision

    Le Parlement européen recommande que soit rendu public et open source tout logiciel développé par et pour les institutions de l'UE

    France : l'État publie la nouvelle édition de son référentiel de logiciels libres. Que recommande-t-il pour la conception et le développement de systèmes d'information ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Solutions open sources : pour et contre
    Par MattCasters dans le forum Alimentation
    Réponses: 29
    Dernier message: 08/10/2012, 13h48
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 17/11/2010, 14h56
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 17/11/2010, 14h56
  4. [Joomla!] Recherche solution open source pour gestion d'utilisateurs
    Par tiboleo dans le forum EDI, CMS, Outils, Scripts et API
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/03/2007, 17h33
  5. Quelle solution open source pour capitalisation documentaire?
    Par keiserjo dans le forum EDI, CMS, Outils, Scripts et API
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/02/2007, 16h17

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo