Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Reconversion BI MOA


Sujet :

Emploi

  1. #1
    Nouveau Candidat au Club
    Reconversion BI MOA
    Bonjour à tous,


    Je suis nouvelle sur le forum et souhaite demander votre avis sur l’expérience que j ai jusque là.

    Je suis diplômée d une bonne école d ingénieurs en informatique.

    En ma dernière année, j ai fait une alternance en tant qu MOA/ Business Analyst parce que le métier m intéressait et que c est ce que je voulais faire à savoir que ma spécialisation en école d ingénieur était le big data.


    Cette alternance se passe très bien, équipe superbe ... on me propose de me prendre en CDI .... sauf que durant l alternance j ai comme eu une crise identitaire en fait je sentais que j étais trop éloignée de ma formation de la technique d autant plus que tout mon entourage faisait plutôt du big data ( au passage je tiens à citer que je suis pas super douée en dev) du coup par crainte de regretter plus tard j ai voulu experimenter ce domaine.

    C est ainsi que je choisis un cdi dans la data plutôt qu en tant qu MOA. Je valide ma période d essai mais plus tard ça ne se passe pas très bien, mon boss qui me prend pour une incapable ... angoisse streesss.... rien d étonnant puisque comme je disais techniquement je suis pas ouf. Du coup je reste dans cette boîte pour des problèmes administratifs mais je compte rechangerr pour faire de la MOA( au bout de 2 ans de cdi en BI). En attendant de régler mes soucis administratifs j ai essayé de reprendre confiance en ma capacité à faire de la MOA en recontactant mon ancienne tutrice qui me confirme que j ai toutes les qualités nécessaires pour Moa et que mon parcours est tout à fait pertinent. Et je passe 3 entretiens pour des postes d moa qui aboutissent tous sur des oui, bien sûr j ai passé les entretiens juste pour tester ma capacité mais j étais clouée à mon entreprise pour des soucis administratifs.


    Questions :

    - est ce que c est normal que cette expérience avec mon boss m ai fait autant d effet à la fois sur la santé et sur la confiance en moi ( stress a l’idée de démarrer un nouveau boulot....)

    - est ce que je fais bien de quitter ma boîte pour refaire de la moa

    - est ce que je serai acceptée en moa et ça se passera bien

    Désolée pour le grand pavé et merci

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par pip35 Voir le message
    Bonjour à tous,


    Je suis nouvelle sur le forum et souhaite demander votre avis sur l’expérience que j ai jusque là.

    Je suis diplômée d une bonne école d ingénieurs en informatique.

    En ma dernière année, j ai fait une alternance en tant qu MOA/ Business Analyst parce que le métier m intéressait et que c est ce que je voulais faire à savoir que ma spécialisation en école d ingénieur était le big data.


    Cette alternance se passe très bien, équipe superbe ... on me propose de me prendre en CDI .... sauf que durant l alternance j ai comme eu une crise identitaire en fait je sentais que j étais trop éloignée de ma formation de la technique d autant plus que tout mon entourage faisait plutôt du big data ( au passage je tiens à citer que je suis pas super douée en dev) du coup par crainte de regretter plus tard j ai voulu experimenter ce domaine.

    C est ainsi que je choisis un cdi dans la data plutôt qu en tant qu MOA. Je valide ma période d essai mais plus tard ça ne se passe pas très bien, mon boss qui me prend pour une incapable ... angoisse streesss.... rien d étonnant puisque comme je disais techniquement je suis pas ouf. Du coup je reste dans cette boîte pour des problèmes administratifs mais je compte rechangerr pour faire de la MOA( au bout de 2 ans de cdi en BI). En attendant de régler mes soucis administratifs j ai essayé de reprendre confiance en ma capacité à faire de la MOA en recontactant mon ancienne tutrice qui me confirme que j ai toutes les qualités nécessaires pour Moa et que mon parcours est tout à fait pertinent. Et je passe 3 entretiens pour des postes d moa qui aboutissent tous sur des oui, bien sûr j ai passé les entretiens juste pour tester ma capacité mais j étais clouée à mon entreprise pour des soucis administratifs.
    est ce que c est normal que cette expérience avec mon boss m ai fait autant d effet à la fois sur la santé et sur la confiance en moi ( stress a l’idée de démarrer un nouveau boulot....)

    Factuellement, on n'a que ton ressenti et pas d'argument de ton boss - on ne te les demande pas, par ailleurs.
    1/ Soit tu es hyper émotive et tu prends un peu trop à coeur.
    2/ Soit ton chef est hyper exigeant. Après, il est bon ton de rappeler que tu es débutante, qu'il est normal que tu ne connaisses pas tous les process, les bonnes manières de développer, aussi. L'expérience, ça vient petit à petit. Mais si à côté d'autres personnes plus techniques.

    3/ Les deux sont possibles : j'ai connu une CDP (mais je n'ai pas bossé avec) qui avait le don pour recruter dans son équipe que des jeunes malléables et leur mettait la misère.

    C'est facile à dire mais c'est que dans le futur que tu sauras si ce boss / manager / chef de projet est bon dans son taf. Pour l'instant, c'est ton seul référentiel. Un de mes tuteurs et un de mes premiers chefs de projet étaient de vrais schnocks, mais il fallait plusieurs expériences avec des bons, moyens, etc. pour voir qu'ils manageaient n'importe comment, et en particulier par la terreur.

    est ce que je fais bien de quitter ma boîte pour refaire de la moa
    De ton aveu, tu as l'air de dire depuis le début que tu as apprécié cette alternance, que tu es moyennement intéressée par la technique etc. donc oui, pourquoi ça ne serait pas une bonne idée ? Il vaut mieux le faire tant que tu es encore débutante. Après 10 ans, ce sera beaucoup plus dur de se défaire de cette image...

    est ce que je serai acceptée en moa et ça se passera bien
    Ca, on ne peut pas dire. Déjà, si plusieurs boites t'ont dit oui, c'est qu'on t'accepte en MOA (en espérant que ces mêmes boites te mettent pas sur des postes techniques). Est-ce que ça se passera bien ? Personne ne peut le prédire.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  3. #3
    Membre chevronné
    On a bien besoin de MOA en BI donc cette expérience sera un plus sur le cv et certainement pas un problème !

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Quand je passais des entretiens pour des SSII, on me disait tout le temps - pour me faire plaisir - "Oui, passer de la technique à la MOA en Business Intelligence, c'est facile, ça reste du fonctionnel". Il est vrai qu'on peut être proche du technique. Et deuxième argument, pour des petits projets chez des petits clients, le consutant s'occupait aussi bien de la partie ETL, que du reporting, que de la MOA. Ou du moins, le consultant qui va t'installer Business Objects ou Qlikview, il fait l'interview.

    Chez les grands client, j'ai quand même tendance à voir des mecs hyper business jouer des courbettes devant les clients. Mais on leur donne des tâches comme la modélisation : incapables de créer un modèle correct. Incapable de connaître la granularité. Incapables de définir correctement les axes. Et même le plus drôle, c'est que jusqu'à maintenant la majeure partie de ce qu'on demande, c'est : un rapport pour ce qu'on gagne, un rapport pour les partenaires, un rapport pour ce qu'on paie (dans les assurances : primes, rétrocessions, sinistres). Bah ça apparemment même un mec qui est censé être balèze en business, il a pas l'air de connaître...

    En fait, très clairement, si un tiers des MOAs BI avec qui j'ai bossé sont plutôt bons, voire très bons (des mecs qui ont fait du SAS, typiquement), on passe tout de suite à deux tiers, tu te demandes ce qu'ils font de leur journée, vraiment...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  5. #5
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Quand je passais des entretiens pour des SSII, on me disait tout le temps - pour me faire plaisir - "Oui, passer de la technique à la MOA en Business Intelligence, c'est facile, ça reste du fonctionnel". Il est vrai qu'on peut être proche du technique. Et deuxième argument, pour des petits projets chez des petits clients, le consutant s'occupait aussi bien de la partie ETL, que du reporting, que de la MOA. Ou du moins, le consultant qui va t'installer Business Objects ou Qlikview, il fait l'interview.

    Chez les grands client, j'ai quand même tendance à voir des mecs hyper business jouer des courbettes devant les clients. Mais on leur donne des tâches comme la modélisation : incapables de créer un modèle correct. Incapable de connaître la granularité. Incapables de définir correctement les axes. Et même le plus drôle, c'est que jusqu'à maintenant la majeure partie de ce qu'on demande, c'est : un rapport pour ce qu'on gagne, un rapport pour les partenaires, un rapport pour ce qu'on paie (dans les assurances : primes, rétrocessions, sinistres). Bah ça apparemment même un mec qui est censé être balèze en business, il a pas l'air de connaître...

    En fait, très clairement, si un tiers des MOAs BI avec qui j'ai bossé sont plutôt bons, voire très bons (des mecs qui ont fait du SAS, typiquement), on passe tout de suite à deux tiers, tu te demandes ce qu'ils font de leur journée, vraiment...
    Blabla pause café power BI, 2 ou 3 graphiques sur Excel et encaisse le chèque

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Blabla pause café power BI, 2 ou 3 graphiques sur Excel et encaisse le chèque
    Quand ils arrivent à utiliser Excel
    Anomalie : "Quand j'ouvre la colonne montant, il y a des dièses partout, or j'attends des chiffres"
    Réponse : "Agrandis la colonne..."
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  7. #7
    Nouveau Candidat au Club
    Merci à tous pour vos réponses .
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    :

    Factuellement, on n'a que ton ressenti et pas d'argument de ton boss - on ne te les demande pas, par ailleurs.
    1/ Soit tu es hyper émotive et tu prends un peu trop à coeur.
    2/ Soit ton chef est hyper exigeant. Après, il est bon ton de rappeler que tu es débutante, qu'il est normal que tu ne connaisses pas tous les process, les bonnes manières de développer, aussi. L'expérience, ça vient petit à petit. Mais si à côté d'autres personnes plus techniques.

    3/ Les deux sont possibles : j'ai connu une CDP (mais je n'ai pas bossé avec) qui avait le don pour recruter dans son équipe que des jeunes malléables et leur mettait la misère.

    C'est facile à dire mais c'est que dans le futur que tu sauras si ce boss / manager / chef de projet est bon dans son taf. Pour l'instant, c'est ton seul référentiel. Un de mes tuteurs et un de mes premiers chefs de projet étaient de vrais schnocks, mais il fallait plusieurs expériences avec des bons, moyens, etc. pour voir qu'ils manageaient n'importe comment, et en particulier par la terreur.

    Concrètement il m a déjà crié dessus devant tout le monde et quand je voulais envoyer un bout de mon code à un collègue, ce chef lui dit devant tout le monde qu il le trouvera sur Google en 10 min. Bref c était hyper humiliant et cette expérience m a un peu traumatisée, j espère pouvoir me reconstruire après . Au point où une fois en rentrant des vacances, il m a juste dit bonjour en me faisant la bise et j ai remarqué que ma main tremblait. J ai pris du poids alors que j étais toute mince, j ai pris des antidépresseurs un moment ( je ne sais pas si c est grâce à eux mais je suis moins stressée et plus optimiste). Cette histoire m a beaucoup affectée globalement.

    est ce que je fais bien de quitter ma boîte pour refaire de la moa
    De ton aveu, tu as l'air de dire depuis le début que tu as apprécié cette alternance, que tu es moyennement intéressée par la technique etc. donc oui, pourquoi ça ne serait pas une bonne idée ? Il vaut mieux le faire tant que tu es encore débutante. Après 10 ans, ce sera beaucoup plus dur de se défaire de cette image...

    est ce que je serai acceptée en moa et ça se passera bien
    Ca, on ne peut pas dire. Déjà, si plusieurs boites t'ont dit oui, c'est qu'on t'accepte en MOA (en espérant que ces mêmes boites te mettent pas sur des postes techniques). Est-ce que ça se passera bien ? Personne ne peut le prédire.
    Les boites pour lesquelles j ai passé des entretiens sont un peu spécialisés dans le management ( MoA , Pmo...)
    Donc je ne pense pas que ce soit pour me faire faire de la technique. D autant plus que j ai quand même un an d expérience dans ce domaine. En tout cas pour moi la technique plus jamais quitte a ajouter un an de formation en alternance pour me réorienter .