Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    En France, l’IA est utilisée pour identifier les personnes qui ne portent pas de masque dans des lieux publics
    En France, l’IA est utilisée pour identifier les personnes qui ne portent pas de masque dans des lieux publics,
    déjà expérimentée à Cannes, la technologie entre en phase de test à Paris

    En France, de nombreux élus veulent imposer le port du masque dans les lieux publics alors que le gouvernement reste flou sur cette mesure, par crainte de rupture de stock. Si ces élus ne sont pas en mesure de sanctionner, elles peuvent toutefois identifier et sensibiliser les personnes qui ne portent pas de masque. La startup française Datakalab permet d’atteindre ces objectifs. Celle-ci a en effet développé un logiciel basé sur l’IA, qui analyse les images de vidéosurveillance pour déterminer le pourcentage de personnes qui ne portent pas de masque.

    D’après Datakalab, l’outil est capable de :
    • « détecter les personnes qui portent ou non un masque dans l’espace public » ;
    • « obtenir en temps réel le nombre et le pourcentage des personnes masquées pour rassurer et garantir la sécurité sanitaire du public » ;
    • « respecter les normes RGPD en transformant les images en data en moins de 100 ms » ;
    • « envoyer des alertes automatiques par email ou SMS, et éditer des rapports en PDF grâce à notre dashboard ».

    Grâce aux données collectées, le client (entreprise ou collectivités locales) peut ainsi prendre des décisions pour améliorer la sécurité sanitaire du personnel et du public, comme la distribution d’équipements de protection ou l’amélioration de la gestion des files d’attente.


    Le mois dernier, la mairie de Cannes a décidé d’expérimenter cette technologie. Des caméras intelligentes ont été installées dans les marchés de Gambetta, Forville et La Bocca.

    « Grâce à un système d’alerte, un SMS ou un email est envoyé aux employés municipaux chargés de la sécurité du lieu pour les informer de l’évolution du port du masque tout au long de la journée. Un tableau de port électronique informe le personnel de la ville, jour après jour, de l’évolution du port du masque et le respect de cette mesure pour anticiper de nouvelles actions sur le terrain et avoir un coup d’avance. Ainsi, les équipes peuvent aller au-devant des Cannois pour une action pédagogique, bienveillante et citoyenne, les incitant au port du masque ou, le cas échéant, en distribuant des masques à celles et ceux qui n’en ont pas », expliquent Datakalab et la mairie de Cannes dans un communiqué paru le 26 avril.

    « Nous constatons que 74 % des Cannois viennent déjà avec des masques sur nos trois marchés ce week-end. J’ai souhaité l’expérimentation de la technologie innovante de Datakalab sur nos marchés afin de permettre d’évaluer 15 jours avant la sortie du confinement le port du masque par nos habitants comme complément aux gestes barrière indispensables », indique le maire de Cannes, David Lisnard.

    De son côté, Xavier Fischer, CEO de la startup, déclare : « Datakalab est fière de participer à sa manière à l’effort de sortie de crise en développant cette technologie 100 % française. (…) Cette technologie est simple et déployable partout, dans l’espace public, les hôpitaux, les transports, les gares, les aéroports, les centres commerciaux ou les stades. Nous avons l’ambition de développer une technologie française : être à la pointe de la recherche et avant tout, être en phase avec les valeurs qui fondent l’identité française et notre éthique de respect des individus ».


    Par ailleurs, la RATP et Île-de-France Mobilités ont récemment procédé au test de la technologie à la station Châtelet du métro parisien. Six caméras intelligentes ont déjà été installées sur place et six autres vont être ajoutées. La RATP affirme que cette démarche n’est pas illégale et que le dispositif a été signalé à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Les voyageurs seront ainsi informés de la présence des caméras, affirme-t-elle.

    Sources : Datakalab

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette technologie ?

    Voir aussi :

    Les entreprises équipent leurs caméras de sécurité de logiciels d'IA afin de faire respecter la distanciation sociale, et éviter la propagation du covid-19
    Le port d'un masque n'empêchera plus la reconnaissance faciale, le coronavirus ayant incité les sociétés à développer des solutions pour les personnes dont le visage est partiellement couvert
    Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan, à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde
    Le coronavirus fait sortir de l'ombre l'état de surveillance de la Chine, les sociétés d'IA se targuant de pouvoir identifier dans la rue des personnes ayant même une faible fièvre, selon un rapport
    Chine : même les porteurs de masques peuvent être identifiés, selon une société chinoise de reconnaissance faciale
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé
    Datakalab est fière de participer à sa manière à l’effort de sortie de crise en développant cette technologie 100 % française. (…)


    Nous avons l’ambition de développer une technologie française : être à la pointe de la recherche et avant tout, être en phase avec les valeurs qui fondent l’identité française et notre éthique de respect des individus ».
    Encore une boite qui fait de l'argent sur du vents. Vu les photos, les mecs ont utilisé un Tensorflow ( Google, Américain ) couplé à un Grafana ( Fondation apache ) pour les statistiques. Rien de bien compliqué malheureusement. Ce qui faudrait savoir c'est où il ont eu les photos pour entrainer les modèles de données?

    Parce que soit, ils ont pris ce qu'il trouvait sur Google et les faux positifs vont être nombreux. Soit ils ont eu accès à une base de données beaucoup plus importantes, et je ne sais pas avec quelles autorisations.

    Qu'en à leur prétendu pointe de la recherche laissez moi rire... Va falloir plus que de la configuration de logiciel open source pour ça ...

  3. #3
    Membre éclairé
    Vive OpenCV

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Bientôt, il ne restera plus que sa cave pour vivre sans être emm...

    L'avenir promet des futurs qui chantent!

  5. #5
    Candidat au Club
    Comment peut-on être aussi naïf ...
    J'ai posté un poste ici où j'ai fais référence à un Silvano Trotta sur YouTube. Comme je m'y attendais à 200 %, j'ai de suite été mis dans la case complotiste.

    Nous sommes intéressé par la programmation, à la logique des chiffres et je reste perplexe face à la majorité des personnes qui, soient sont aveugle ou nient l'évidence des chiffres sur cette pseudo-pandémie...

    Les chiffres sont là, les faits sont là devant nos yeux, mais non, rien n'y fait on avance et nous sommes prêt à accepter des mesures que nous aurions trouvées totalitaires (dictatures) quelques mois en arrière.

    Alors que c'est il passé pour que l'humanité bascule dans l'esclavage et accepte sans broncher, ou préfère en rire de telles mesures...

    J'ai choisi mon camp depuis bien longtemps. Je préfère un complotiste qu'un mouton...

    Dissonance cognitive. Je pense que la réponse est là en fait.

  6. #6
    Membre éclairé
    tout le monde n'accepte pas ces décisions...
    je suis contre depuis le début de ce confinement et cette arrêt de l'économie et du travail (je suis salarié pas patron je précise et je fais du télétravail depuis le confinement donc pas de chomage partiel et de perte de salaire)

    et j'ai peur d'ici la fin de l'année d'avoir une hausse des impôts et d'une crise économique national/européenne, pendant ce temps les chinois et les riquains nous cracherons à la gueule car encore une fois grand vainqueur de ces crises et l’Europe morfle.
    et j'ai hate de connaitre les millions de mort du à cette futur crise, comme celle de 2008 d’ailleurs bien plus mortel que le covid19

    et j'aimerais bien comprendre pourquoi toute ces grippes arrive de chine comme d'habitude, depuis la grippe espagnole (qui était une grippe chinoise)
    mauvaise hygiène/condition de vie, pollution, sur-population ? quand on vie dans des ghettos et des maisons cerceuille a manger n'importe quoi, on peut légitiment se demander pourquoi es ce qu'on maintient de bonne relation avec leurs gouvernement qui fait n'importe quoi.
    Parce que l’Afrique tout le monde s'en fou des épidémies car elles restent local, peu d'exportation de bien et d'homme. Mais la chine, il serait temps que Winnie l'ourson mene une politique social car laisser les pauvres misérer dans des condition abominable, et laisser les usines polluer sans norme c'est favoriser les épidémies et donc deviens de probleme des riches chinois tot ou tard et le notre par la suite.

    Un peuple qui a accès a de l'eau potable, de la nourriture saine, de l'air non pollué et vie dans des logements salubre, le risque d'épidémie et quasi inexistant

  7. #7
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par skaarj Voir le message
    J'ai posté un poste ici où j'ai fais référence à un Silvano Trotta sur YouTube. Comme je m'y attendais à 200 %, j'ai de suite été mis dans la case complotiste.

    Nous sommes intéressé par la programmation, à la logique des chiffres et je reste perplexe face à la majorité des personnes qui, soient sont aveugle ou nient l'évidence des chiffres sur cette pseudo-pandémie...
    Ou peut-être que l'avis d'un expert en extra-terrestres qui viennent faire des crop circles en laissant des chemtrails, on en a juste rien à carrer.

  8. #8
    Membre averti
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    et j'aimerais bien comprendre pourquoi toute ces grippes arrive de chine comme d'habitude, depuis la grippe espagnole (qui était une grippe chinoise)
    D'après Wikipedia, l'origine de la grippe dite espagnole était en réalité américaine