Apple annonce des résultats de son second trimestre supérieurs aux attentes des analystes
l'entreprise réussit à réduire l'impact du coronavirus grâce à ses services et ses wearables

Apple a annoncé ses résultats du deuxième trimestre, qui ont affiché une croissance résiliente pour l'entreprise malgré l'impact de la pandémie de COVID-19 sur sa chaîne d'approvisionnement et ses activités de vente au détail. Apple a affiché un chiffre d'affaires de 58,3 milliards de dollars (une augmentation de 1% par rapport à la même période l'an dernier) et un bénéfice par action de 2,55 $. Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 53,8 milliards de dollars et un bénéfice par action de 2,23 dollars.

« Malgré l'impact mondial sans précédent de COVID-19, nous sommes fiers d'annoncer que Apple a progressé pour le trimestre, grâce à un record historique dans les services et un record trimestriel pour les wearables », a déclaré Tim Cook, PDG d'Apple. « Dans cet environnement difficile, nos utilisateurs dépendent des produits Apple de manière renouvelée pour rester connectés, informés, créatifs et productifs. Nous nous sentons motivés et inspirés non seulement pour continuer à répondre à ces besoins de manière innovante, mais pour continuer à apporter notre soutien à la réponse mondiale, notamment grâce à des dizaines de millions de masques faciaux et de masques faciaux sur mesure que nous avons envoyés aux professionnels de la santé du monde entier, ou aux millions que nous avons donnés à des organisations comme Global Citizen et America's Food Fund »

« Nous sommes fiers de nos équipes Apple dans le monde et de la résistance de nos performances commerciales et financières en ces temps difficiles », a déclaré Luca Maestri, directeur financier d'Apple. « Notre base active d’appareils a atteint un niveau record dans tous nos segments géographiques et dans toutes les principales catégories de produits. Nous avons également généré des flux de trésorerie d'exploitation de 13,3 milliards de dollars au cours du trimestre, en hausse de 2,2 milliards de dollars par rapport à l’année dernière. Nous sommes confiants dans notre avenir et continuons à faire des investissements importants dans tous les domaines de nos activités pour enrichir la vie de nos clients et soutenir nos plans à long terme - y compris notre engagement sur cinq ans de contribuer à hauteur de 350 milliards de dollars à l'économie des États-Unis ».

En février, Apple a averti les investisseurs qu'il n’allait probablement pas atteindre ses prévisions de bénéfices pour le deuxième trimestre en raison de la limitation de l'offre d'iPhone dans le monde et de la baisse de la demande de ses produits en Chine au plus fort de l'épidémie. Les ventes de matériel ont baissé de façon générale au deuxième trimestre, à l'exception des wearables, comme l'a noté Cook. Les AirPods et l'Apple Watch ont conduit cette partie des activités d'Apple à une croissance sur un an de 23%.

Avec la plupart des ventes de matériel en baisse, Apple devait espérer que son activité de services (qui comprend Apple TV Plus, Apple Arcade, Apple Music, etc.) serait un point positif ce trimestre étant donné que de nombreuses personnes passent la majeure partie de leur temps à maison. Cela a été avéré, avec des services atteignant un chiffre d'affaires record de 13,3 milliards de dollars. Il y a un an, ce chiffre était de 11,5 milliards de dollars.


Les magasins de détail d'Apple aux États-Unis et ailleurs (à l'exception de la Chine continentale et d'un en Corée du Sud où ils ont déjà rouvert) ont été fermés depuis la mi-mars alors que les responsables de la santé continuent d'implorer les gens de suivre les directives de distanciation sociale et de réduire la densité lorsque cela est possible. Mais Cook a déclaré que des sites en Autriche et en Australie commenceraient à rouvrir leurs portes au cours des deux prochaines semaines. Apple prendra d'autres décisions concernant sa vente au détail « ville par ville, comté par comté, selon les circonstances de cet endroit particulier ».

La pandémie n'a pas empêché Apple de lancer de nouveaux produits. Au cours des dernières semaines, nous avons vu un nouveau MacBook Air, un iPad Pro (avec son clavier magique) et l'iPhone SE de deuxième génération à 399 $ faire son chemin vers les consommateurs. Et la société a annoncé qu'elle organiserait une version en ligne de sa conférence mondiale annuelle des développeurs en juin, où vous pouvez vous attendre à voir les prochaines fonctionnalités majeures arriver sur iPhone, iPad, Mac, Apple Watch, Apple TV, etc.

Apple s'est associé à Google pour créer un système commun entre Android et iOS qui sera utilisé pour le contact tracing dans l'espoir qu'il puisse aider à ralentir la propagation du virus alors que certaines régions commencent à lever leurs décrets de confinement et à restaurer un semblant de « normalité ». Les développeurs qui créent des applications pour les organisations de santé pourront commencer à utiliser le système en mai, avec un contact tracing plus approfondi qui devrait arriver sur iOS et Android dans le cadre des prochaines mises à jour logicielles.

Des rumeurs suggèrent qu'Apple fait face à des retards de fabrication liés aux coronavirus pour la gamme d'iPhone de cette année; les premiers appareils 5G de l'entreprise pourraient être livrés plus tard que leur délai habituel après leur annonce cet automne.

Cook a également déclaré que les employés d'Apple ne retourneraient pas à son siège social de Cupertino avant au moins le début du mois de juin, la société prévoyant une approche échelonnée qui incorporera des contrôles de température et une distanciation sociale continue.

Cook a déclaré à propos des cinq premières semaines du deuxième trimestre fiscal que «ce fut une période incroyable où nous grandissions très rapidement et nous devions essentiellement arriver à l'extrémité supérieure de nos prévisions », notamment entre 63 et 67 milliards de dollars de ventes.

Mais le trimestre a changé rapidement et Apple a rompu avec sa pratique habituelle de fournir une fourchette estimée de ses ventes pour le trimestre en cours. « Plutôt que de prétendre que nous pouvons nous projeter, nous sommes restés directs et affirmons que nous n'avons pas la visibilité pour le faire », a déclaré Cook à Reuters.

Source : Apple, Reuters

Voir aussi :

Face aux critiques, l'Allemagne adopte la recherche décentralisée de contacts préconisée par Google et Apple sur smartphones, et tourne le dos à l'approche centralisée pour un meilleur déconfinement
Apple et Google rendront leur API disponible dès le 28 avril prochain, le jour du vote à propos de StopCovid à l'Assemblée nationale
À partir de 2021, Apple envisage de vendre des ordinateurs Mac pilotés par ses propres puces, des CPU ARM personnalisés dont l'un est un 12 cœurs gravé en 5 nm