Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    LibreOffice 7.0 : la première version alpha est disponible, Writer supporte maintenant le padding
    LibreOffice 7.0 bannit l’exportation vers le format swf en raison de la fin annoncée du support de Flash
    Quelles alternatives pour les utilisateurs de la prochaine version de la suite bureautique ?

    LibreOffice 6.4 est disponible depuis la fin du mois de janvier de l’année en cours. C’est une version majeure et la dernière de la branche 6.x. En effet, The Document Foundation travaille déjà sur la prochaine version de la suite bureautique libre : la 7.0 attendue plus tard dans l’année. D’après ce qui ressort de façon ramassée d’une note de version préliminaire en lien avec cette mouture à venir, le filtre d’exportation vers le format de fichier Macromedia Flash fera l’objet de retrait. En d’autres termes, à partir de la version 7.0 de la suite bureautique libre, il ne sera plus possible d’exporter les dessins et présentations vers un fichier swf.

    Le changement à venir interpelle en particulier les utilisateurs du logiciel de présentation des suites bureautiques libres LibreOffice et OpenOffice – Impress.


    L’intérêt de la manœuvre (l’exportation vers le format swf) était de pouvoir visualiser la présentation sans avoir besoin d'une suite bureautique ou une visionneuse. Un simple navigateur web suffisait.

    Seulement, la technologie Flash est sur le déclin depuis une dizaine d’années à cause de bogues et de failles de sécurité qui en ont fait une cible privilégiée des pirates informatiques. Depuis 2010, sa réputation en a pris un sérieux coup à cause des rapports d’attaques s’appuyant sur des vulnérabilités au sein de cette dernière. Le refus d’Apple de la prendre en charge la même année n’a pas été pour aider à refaire son aura. Comment oublier de citer Google qui, en 2016, a arrêté de l’activer par défaut dans son navigateur Chrome. Pourtant, Adobe continue de publier des mises à jour mensuelles, ce, même si la technologie est utilisée sur moins de 5 % des sites web de nos jours ou encore que le nombre d’internautes qui a eu accès à des contenus Flash via le navigateur Chrome est passé de 80 % en 2014 à moins de 8 % en 2018. C’est un fait, sur le terrain, Flash est sur la voie du cimetière. Dans une publication parue il y a 2 ans, l’éditeur le reconnaît et annonce que la fin de la prise en charge de la technologie est prévue pour la fin de cette année (2020).

    « Adobe envisage de mettre fin à la prise en charge de Flash. Plus précisément, nous arrêterons la mise à jour et la distribution de Flash Player à la fin de 2020 et encouragerons les créateurs de contenus à migrer tout contenu Flash existant vers les nouveaux formats ouverts », écrit Adobe en 2017.



    Les jours de Flash étant désormais comptés, qu'est-ce que cela signifie pour la sphère du développement web ? Google Chrome est le navigateur web le plus populaire et donc a un grand rôle à jouer dans la définition des tendances de ce domaine. Au travers d’une annonce liée à la version 55 du navigateur Chrome, la firme de Mountain View a donné sa position : c’est HTML5 pour remplacer Flash. D’ailleurs ce n’est pas la seule qui définit la position de Google. En effet, les premiers tests sur la généralisation de HTML5 sur YouTube remontent à une dizaine d’années.

    Les utilisateurs d’Impress désireux de convertir leurs dessins et présentations en animations web devront donc regarder du côté de HTML dont la version 5 a fait l’objet de publication en 2014. Illustration sur la façon de procéder sur la première version de la suite bureautique libre LibreOffice.


    La prochaine version de LibreOffice est annoncée avec des améliorations des filtres d’importation ou d’exportation vers PowerPoint. D’avis d’utilisateurs avertis, à défaut de pouvoir exporter vers le format Flash, le format PowerPoint fait l’affaire dans une quantité de cas de figure satisfaisante. L’utilisation du format S5 (Simple Standards-Based Slide Show System) basé sur xHTML est également envisageable. Dans ce cas, on reste sur l’axe de l’utilisation d’un navigateur web pour la lecture d’une présentation comme c’était le cas avec le format swf.

    Source : notes de version

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce changement à venir dans LibreOffice ?
    Comment vous y préparez-vous ? Quelles sont vos alternatives à l’exportation de présentations en swf ?

    Voir aussi :

    LibreOffice 6.3 est disponible en téléchargement et se caractérise par une interopérabilité accrue avec des formats de documents propriétaires
    LibreOffice 6.1.3 et 6.0.7 sont disponibles pour Windows, macOS et Linux. Zoom sur les mises à jour de l'alternative open source à Microsoft Office
    Une version améliorée de l'interface LibreOffice pour les écoliers qui permet d'apprendre le traitement de texte dès la maternelle
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Anarchiquement votre !
    Tout cela pour démontrer à quel point l'anarchie informatique détruit toute construction pérenne, c'est la tour de Babel moderne ! et avec les brevets et protections en tout genre la régression générale viendra par le haut. On finit par comprendre les pays qui s'en débarrassent (trop vite au gré des inventeurs et découvreurs comme si, ce qu'ils font ne serait du qu'à leur propre savoir alors qu'ils ne font qu'exploiter ce qu'on leur a transmis gracieusement ou qu'ils ont trouvé chez les autres)
    Blinded = aveugle = emoticone ?

  3. #3
    Membre du Club
    Une technologie fermée, propriétaire, boguée et c'est la mort ?
    La sélection de Darwin s'applique enfin à Flash. ( attention il bouge encore )
    Un composant dont on veut garder le contrôle fini dans le fossé si la qualité n'est pas au rendez-vous.

    Il a fallu plus d'une décennie pour que ce moment arrive.

    Comme les langues mortes qui n'ont plus de locuteurs, on continuera de pouvoir lire le contenu déjà crée sous ce format ( honni par certains ou par la plupart ?).
    Par contre il n'y aura plus a priori d'avantage à créer de nouveau contenu en Flash.
    Et c'est sans doute mieux ainsi.

    Et encore le Flash n'était pas un composant de coeur fonctionnel comme le cobol.
    Si les décideurs réfléchissaient un peu plus à la pérennité des investissements ( formations du personnel, réutilisation des composants... )
    Flash et tout son écosystème n'aurait eu sa place nulle part.

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    LibreOffice 7.0 : la première version alpha est disponible, Writer supporte maintenant le padding
    LibreOffice 7.0 : la première version alpha est disponible, Writer supporte maintenant le padding,
    la vitesse d'ouverture des fichiers XLSX contenant de nombreuses images est améliorée

    La version stable de LibreOffice 7.0 arrivera en août 2020, mais l’équipe de développement de la suite bureautique vient de publier sa première version alpha, donnant un aperçu des nouvelles fonctionnalités de cette version. Writer supporte maintenant le padding (la marge intérieure d'une forme) dans les listes numérotées. Dans le cas de Calc, des améliorations ont été apportées au tableur, dont l’amélioration de la vitesse d'ouverture des fichiers XLSX contenant de nombreuses images. Il y a aussi des améliorations de performance pour tous les logiciels composant la suite.

    Writer

    Le padding est une propriété raccourcie qui permet de définir les différents écarts de remplissage sur les quatre côtés d'un élément (cf. les boîtes CSS). Elle synthétise padding-top, padding-right, padding-bottom, padding-left. Writer prend désormais en charge cette fonctionnalité dans les listes numérotées. Dans LibreOffice 7.0, le Navigateur de Writer a subi plusieurs améliorations, notamment :

    • les catégories du Navigateur sont grisées si elles ne comportent aucun élément (idem pour le Navigateur de Calc) ;
    • tous les objets du navigateur (titres, tableaux, cadres, images, etc.) ont leurs propres éléments de menu contextuel comme “Aller à”, “Modifier”, “Supprimer”, “Renommer” ;
    • les rubriques du Navigateur ont des éléments de menu contextuel ;
    • le menu contextuel d'un tableau dans le Navigateur comporte maintenant l'élément "Insérer une légende" ;
    • ajout d'un suivi de plan pour les rubriques dans le navigateur. Il peut être dans trois états : Par défaut, Focus, Off ;
    • remplacement de la boîte à outils de navigation par le contrôle de la navigation par éléments ;
    • ajout d'une infobulle dans la section “Navigateur” pour le nombre de mots et de caractères.



    Calc

    ALEA.NV() et ALEA.ENTRE.BORNES.NV() : deux fonctions génératrices de nombres aléatoires non volatiles qui ne sont pas recalculées sur chaque entrée comme le sont ALEA() et ALEA.ENTRE.BORNES(). Les fonctions qui permettent d'utiliser des expressions régulières gèrent désormais correctement case-insensitivity flags (?i) / (?-i) dans l'expression. La sensibilité à la casse par défaut des fonctions n'est pas modifiée. Les fonctions affectées par ce changement sont : AVERAGEIF, AVERAGEIFS, COUNTIF, COUNTIFS, HLOOKUP, LOOKUP, MATCH, SEARCH, SUMIF, SUMIFS, VLOOKUP. Ils sont insensibles à la casse par défaut, de sorte que la sensibilité ne change qu'après le premier (?-i) dans l'expression régulière.

    TEXT() permet maintenant au second argument d'être une chaîne de format vide pour l'interopérabilité avec d'autres implémentations. Si le premier argument est numérique ou une chaîne de texte qui pourrait être convertie en un nombre (selon les paramètres détaillés de la formule), une chaîne vide est alors renvoyée. Si le premier argument est une chaîne de texte qui ne peut pas être convertie en nombre, alors cette chaîne de texte est renvoyée. Dans les versions antérieures, une chaîne de format vide entraîne toujours une erreur. Il y a eu amélioration de la vitesse d'ouverture des fichiers XLSX contenant de nombreuses images.

    Impress et Draw

    Indice revient désormais à la valeur par défaut 8 %. Dans cette version, le positionnement automatique est corrigé pour les indices et les exposants dans les zones de texte. On note également une amélioration du délai de frappe dans les listes de texte animées et une accélération de l'entrée en mode édition d'un tableau.

    Base

    Les signatures de macros sont désormais évaluées au chargement des documents. DOCX sauvegarde maintenant en mode natif 2013/2016/2019 au lieu du mode de compatibilité 2007. Ce mode est prévu pour garantir que les utilisateurs des différentes versions de Microsoft Office puissent continuer à travailler ensemble et que les documents créés avec les anciennes versions d'Office ne soient pas différents lorsqu'ils sont ouverts dans les futures versions d'Office.
    Selon l’équipe de développement de LibreOffice, les utilisateurs de Word 2010 devraient passer à LibreOffice.

    D’autres types de changements sont également à noter dans LibreOffice 7.0, notamment les modifications d’API et d’autres améliorations de performances sur Windows, macOS et Linux. Si tout se passe comme prévu, la première version bêta LibreOffice devrait être livrée à la fin du mois de mai. Une release candidate (RC) est prévue pour fin juin/début juillet avant la publication de la version stable de LibreOffice 7.0 entre le 3 et le 9 août. La fin de vie de la branche 7.x est prévue pour le 29 mai 2021.

    Source : LibreOffice 7.0

    Et vous ?

    Que pensez-vous des nouveautés apportées dans cette version ?

    Voir aussi

    LibreOffice 6.4 est disponible, démarre plus vite et le système d'aide dispose d'un moteur de recherche local xapian-omega pour des résultats améliorés, c'est la dernière version de la branche 6.x

    Notebookbar : LibreOffice 5.3 intègre un ruban de style Microsoft Office en mode caché. Les utilisateurs doivent l'activer pour l'utiliser

    LibreOffice 6.3 est disponible en téléchargement et se caractérise par une interopérabilité accrue avec des formats de documents propriétaires
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités