IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Contrat Discussion :

promesse d’embauche non respecté


Sujet :

Contrat

  1. #1
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    dba
    Inscrit en
    décembre 2016
    Messages
    119
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Jura (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : dba
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2016
    Messages : 119
    Points : 58
    Points
    58
    Par défaut promesse d’embauche non respecté
    bonsoir a tous

    j'aimerai me renseigner sur ma situation

    en faite j'ai annuler le processus de recrutement après avoir signé ma promesse d'embauche

    pour info la promesse d'embauche contient une période d'essai de 3 mois

    quel serai la conséquence juridiquement ?

  2. #2
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Data Scientist
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    432
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Scientist

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 432
    Points : 2 078
    Points
    2 078
    Par défaut
    Pas grand chose puisque sinon tu pouvais venir le premier jour et ne pas revenir le lendemain.
    La boîte peut te demander des dommages et intérêts en théorie mais bon, voila quoi pour démontrer un préjudice...

    Maintenant si tu as ghosté la boîte en question en ne venant pas sans prévenir, tu risques d'avoir une mauvaise réputation.
    https://www.village-justice.com/foru...c.php?p=141735

  3. #3
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 250
    Points : 1 169
    Points
    1 169
    Par défaut
    Idem que au-dessus :

    Habituellement dans ce genre de cas il faut venir le premier jour, poser sa démission et ne pas revenir le lendemain (préavis de 1j la première semaine la plupart du temps).

    Mieux même : Carrément dire qu'on a changé d'avis et demander à l'employeur de rompre la période d'essai sans préavis -> Permet de toucher le chômage et ça ne coûte rien à l'employeur.

    Là tu es en faute si tu ne t'es pas présenté et n'est pas venu le premier jour. Une promesse d'embauche vaut contrat de travail donc pour pôle emploi c'est un abandon de poste...et si ta boite ne fait pas les démarches pour t'emmerder, pas de chômage et pas d'autre embauche possible : Les ASSEDIC n'autoriseront pas un nouvel employeur tant que l'ancien ne t'aura pas radié.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 962
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 962
    Points : 15 784
    Points
    15 784
    Par défaut
    Salut,

    Je ne suis pas bien sur d'avoir compris un truc.

    Tu as signé avec une boite X, et tu ne souhaites pas y aller. Ok, pas de problème, ça peut arriver.

    Est-ce que ta date de début de contrat est dans le futur ou est déjà passée?

    Si c'est dans le futur, tu les préviens, en décrochant ton téléphone, et tu traces tout ça par mail dans la foulée 'Bonjour Mr/Mme/Mlle, comme abordé avec vous par téléphone aujourdhui à [heur de l'appel] je souhaite être dégagé de mon contrat" (bon, trouve une formulation plus élegante). Si ils sont pas trop cons, ils vont pas refuser, sinon en effet, tu vas te pointer le premier jour, rien faire, et ne pas revenir et tu seras dans ton bon droit. Et en plus ils devront te payer cette journée. En outre, plus tu les préviens tôt, plus ils ont le temps de se retourner, et moins ils pourront invoquer de préjudice.

    Si c'est dans le passé et que tu ne t'es pas présenté, c'est un peu plus compliqué sans doute, parce que ce pourrait être un abandon de poste, et comme dit plus haut, si X veut te pourrir le vie, il leur suffit de dire que tu es toujours dans leur effectifs, tu sera en sans solde, et tu pourras pas aller bosser ailleurs.

    Dans tous les cas, il faut assumer, tu as le droit de changer d'avis, et annoncer la couleur clairement à X.

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 630
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 630
    Points : 10 126
    Points
    10 126
    Par défaut
    C'est toujours une mauvaise idée de faire le mort et de ne pas prévenir … Je suis le premier à critiquer les boîtes qui font n'importe quoi mais le minimum de décence c'est d'être soi-même irréprochable.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 424
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 424
    Points : 25 671
    Points
    25 671
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    D'autant que comme dit Mathieu, les conséquences peuvent être à l'avantage de l'employeur.
    Bon encore une fois, qu'il lance une démarche judiciaire pour justifier qu'ils allaient recruter un cador pour sauver toute la boite, c'est à eux de défendre leur bifteck. Mais si c'est le cas c'est tout à fait compréhensible.

    Mais il est vrai que c'est paradoxal : c'est plus propre, dans le cadre de la loi, de venir, poser sa dem à 9h01 et partir le lendemain soir, que d'annuler et de se prendre un risque (encore une fois, je le rappelle, extrêmement minime) de se prendre un procès au cul.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  7. #7
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 248
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 248
    Points : 6 492
    Points
    6 492
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Idem que au-dessus :

    Habituellement dans ce genre de cas il faut venir le premier jour, poser sa démission et ne pas revenir le lendemain (préavis de 1j la première semaine la plupart du temps).

    Mieux même : Carrément dire qu'on a changé d'avis et demander à l'employeur de rompre la période d'essai sans préavis -> Permet de toucher le chômage et ça ne coûte rien à l'employeur.
    2 réponses pour lesquelles je ne suis pas d'accord.
    - De mon point de vue, il faut TOUJOURS en parler avec le boite avant. Ca leur coute de l'argent, du temps de recruter quelqu'un, et ca leur fait perdre du temps de les prévenir au dernier moment. Vous ne risquez rien à leur demander de résilier la promesse d'embauche. Dans le pire des cas, ils refusent et vous pouvez résilier votre période d'essai a 9h01.
    - On ne touche rien de pole emploi en dessous de 62 journées de travail dans une nouvelle boite après une démission. Donc la seconde information est simplement fausse.


    Je suis amené à recruter des gens depuis quelques années.
    Une fois, une fille nous a posé un lapin de dernière minute. (on a été prévenu le vendredi pour le lundi) Cela faisait 10 jours que les RH lui demandait des infos pour faire son contrat, etc...

    2 ans plus tard, après 200 autres entretiens, elle s'est repointée, n'a rien dit. J'ai eu un air de déjà vu vague, on a fait des recherche, et elle est passé du statut : on va lui faire une offre, son profil est génial, a celui de paria.
    Elle aurait simplement prévenu proprement, sans nous prendre pour des cons, elle aurait reçu une seconde offre sans difficulté.

  8. #8
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    avril 2020
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : avril 2020
    Messages : 2
    Points : 5
    Points
    5
    Par défaut
    Hello !

    Tu as certainement de bonnes raisons pour renoncer à ce job mais ce que je peux te dire c'est qu'il faut communiquer et faire le choses proprement.
    Tu ne sais pas de quoi demain sera fait, et tu peux tout à fait recroiser le chemin de cette entreprise un jour ou l'autre.
    Donc il faut être pro et reglo.

    Tu as trouvé un meilleur job ?

  9. #9
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 250
    Points : 1 169
    Points
    1 169
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    2 réponses pour lesquelles je ne suis pas d'accord.
    - De mon point de vue, il faut TOUJOURS en parler avec le boite avant. Ca leur coute de l'argent, du temps de recruter quelqu'un, et ca leur fait perdre du temps de les prévenir au dernier moment. Vous ne risquez rien à leur demander de résilier la promesse d'embauche. Dans le pire des cas, ils refusent et vous pouvez résilier votre période d'essai a 9h01.
    - On ne touche rien de pole emploi en dessous de 62 journées de travail dans une nouvelle boite après une démission. Donc la seconde information est simplement fausse.
    Je pense que ta compréhension est incorrect : Si l'entreprise met fin à ta période d'essai, c'est bien une privation involontaire d'emploi donnant droit au chômage (avec la durée de cotisation avant qui va bien evidemment).

    Par contre dans l'autre sens, si c'est le salarié qui met fin à la période d'essai, là effectivement pas de chômage sauf dans les cas de démission légitime qui se comptent sur les doigts de la main.

    Donc il est préférable lorsque c'est possible d'être sympa avec son entreprise et plutôt lui demander de mettre fin à la période d'essai de son côté.

  10. #10
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 248
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 248
    Points : 6 492
    Points
    6 492
    Par défaut
    Tire du site de l unedic.

    Car le bénéfice des allocations de chômage est réservé aux salariés involontairement privés d’emploi dans les situations suivantes :

    licenciement quel qu’en soit le motif ;
    fin de contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou fin de contrat d’intérim ;
    rupture anticipée d’un CDD ou d’un contrat de mission par l’employeur ;
    rupture du contrat de travail pour motif économique ;
    rupture conventionnelle.
    Pour remplir cette condition, le salarié ne doit pas avoir démissionné de son dernier emploi, ou des emplois précédents, en ayant travaillé moins de 65 jours ou 455 heures depuis le dernier départ volontaire


    J ai été dans ce cas l année dernière. Donc je peux t assurer que tu dois faire les 65 jours... pour ma part je les ai fini à la chaine en usine.


    Avec le covid ça c est un peu assoupli, mais attention.

  11. #11
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 250
    Points : 1 169
    Points
    1 169
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Tire du site de l unedic.

    Car le bénéfice des allocations de chômage est réservé aux salariés involontairement privés d’emploi dans les situations suivantes :

    licenciement quel qu’en soit le motif ;
    fin de contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou fin de contrat d’intérim ;
    rupture anticipée d’un CDD ou d’un contrat de mission par l’employeur ;
    rupture du contrat de travail pour motif économique ;
    rupture conventionnelle.
    Pour remplir cette condition, le salarié ne doit pas avoir démissionné de son dernier emploi, ou des emplois précédents, en ayant travaillé moins de 65 jours ou 455 heures depuis le dernier départ volontaire

    J ai été dans ce cas l année dernière. Donc je peux t assurer que tu dois faire les 65 jours... pour ma part je les ai fini à la chaine en usine.

    Avec le covid ça c est un peu assoupli, mais attention.
    Dans ce cas c'est quand même vraiment des bat**** car quand on change de boulot, y'a quasiment tout le temps une période d'essai, qui sert aussi à virer ou à démissionner rapidement. Ca fait presque comme si changer d'emploi était un risque porté exclusivement par l'employé tant bien même c'est l'entreprise cible qui met fin à la période d'essai.

    Me semble bien avoir lu que quand tu quittes un CDI pour un autre CDI, tu as droit au chômage quelque soit la date de rupture de la période d'essai.

Discussions similaires

  1. Promesse d'embauche non respectée
    Par saiba dans le forum Emploi
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/04/2015, 10h22

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo