Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #741
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Covid-19 : l’OMS opposée à l’utilisation du remdesivir

    Ils auront mis le temps à arriver à cette conclusion.
    En sus de tous cela, puisque pour aboutir à ces conclusions savantissimes des experts onusiens, il a fallu du temps mais surtout beaucoup de morts et des dépenses ce que ne dit pas l'OMS.
    Vive donc ce machin inefficace onusien.
    Une question pour un euro troué: peux-tu me dire quel est le sort médical des porteurs sains ?
    1/ peuvent-ils être soignés ?
    2/ peuvent-ils être vaccinés?
    3/ seront-ils camisolés de forces (confinés à domicile)
    Si c'est le cas 3/ ,Mr Jean Casse-tête selon France Info à l'instant ,aurait suggéré une loi sanitaire ou une mesure administrative préfectorale permettant d'isoler tout individu contaminé à domicile (disons-le c'est une assignation à résidence feutre et probablement suivi d'un bracelet en or covid-19).
    Un avenir sombre, brumeux et froid se prépare !!!

  2. #742
    Modérateur

    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  3. #743
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    le sort médical des porteurs sains ?
    Généralement ils guérissent spontanément et ensuite leur système immunitaire est encore plus fort contre la maladie.

    Porteur sain du Covid-19 : test, est-on contagieux, combien de temps ?
    Un porteur sain est une personne dont l'organisme est infecté par un agent infectieux (virus, bactérie, parasite) mais qui ne présente pas de signes cliniques de cette infection. Autrement dit, il est porteur de l'agent infectieux dans son système sans être malade. En revanche, un porteur sain peut transmettre l'agent infectieux à d'autres personnes avec qui il est en contact. Un porteur sain est donc contagieux.
    (...)
    Pendant combien de temps est-on contagieux ?
    La durée d'incubation du Covid-19, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre le moment de la contagion et l'apparition des symptômes d'une maladie, est de 3 à 5 jours dans la plupart des cas, mais peut aller jusqu'à 14 jours. Cela signifie qu'une personne contaminée peut transmettre la maladie jusqu'à entre 3 et 14 jours avant l'apparition des symptômes (la moyenne est estimée à 1 semaine). Mais étant donné qu'un individu peut être "porteur sain", il y a toujours un risque de contagion, même après la durée d'incubation. Si elle n'est pas isolée, cette personne peut sans le savoir transmettre le virus à d'autres, susceptibles quant à elles de développer une forme clinique, parfois grave, de la maladie. Interrogé par le 19.45 diffusé sur M6, le Pr Yves Buisson, épidémiologiste et Président du groupe Covid-19 de l'Académie nationale de Médecine, indique qu'un isolement permet de considérer qu'un porteur sain n'est plus contagieux. Mais pour sortir de cet isolement, le porteur sain doit effectuer deux prélèvements négatifs, pour vérifier l'absence du virus.

    Toutefois, un porteur sain serait moins contagieux par rapport à une personne qui présente des symptômes puisqu'il ne tousse et n'éternue pas. "On s'est beaucoup posé la question de savoir si on pouvait être contagieux en étant asymptomatique. Ce qui finalement est quelque chose d'assez peu probable. Parce que pour être contagieux, il faut quand même excréter des gouttelettes, c'est-à-dire tousser, éternuer. Et donc quelqu'un qui n'a pas de symptôme certes pourrait être porteur – c'est très probable et on en trouve de temps en temps avec des formes extrêmement peu symptomatiques – mais finalement a peu de moyens de diffuser le virus", indique Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

    Est-on immunisé ou pas si on a été porteur sain ?
    Rien ne le prouve. Néanmoins, une première infection au Covid-19 entraînerait une certaine forme de protection face au virus dans la grande majorité des cas, même si une quinzaine de cas de réinfection ont été signalés dans le monde, notamment à Hongkong, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Belgique. Théoriquement, il serait donc possible d'être contaminés plusieurs fois au coronavirus. Par ailleurs, les médecins ont recensés des cas de patients qui, après avoir été testé positif au Covid-19, ont ensuite été testés négatifs lors d'un test sérologique, comme s'ils n'avaient pas développé d'anticorps ou que ces derniers aient disparu de l'organisme entre les deux tests. "Pour le moment nous n'avons pas encore suffisamment de données sur l'immunité au Covid-19 pour tirer des conclusions définitives", souligne Laurence Weiss, immunologiste à l'hôpital européen Georges-Pompidou, citée dans Libération le 13 octobre.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #744
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Ca pas l'air vrai dans tous les cas cf les armes à feu au USA
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  5. #745
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
    cf
    Dans la logique US tu n'es pas plus en sécurité quand les armes à feu ne circulent pas légalement.
    Si les étasuniens ont le droit de posséder des armes à feu c'est pour pouvoir s'organiser en milice et se défendre au cas où le gouvernement deviendrait hostile.
    Bref.

    Vous devriez pouvoir tester des vaccins assez vite :
    L'Union européenne pourrait donner son feu vert en décembre à des vaccins
    «Si toutes les procédures se passent sans problèmes», l'EMA pourrait «donner aux vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna leur autorisation conditionnelle de mise sur le marché dès la deuxième moitié de décembre», a souligné la cheffe de l'exécutif européen.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #746
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Vous devriez pouvoir tester des vaccins assez vite
    Il y a eu 1 brève sur 20 minutes hier , le 19 novembre 2020. Plutôt 1 démenti "fake off"

    En gros, c'est 1 document officiel du 10 novembre 2020 provenant du gouvernement incitant les préfets/ maires/ à faire attention aux manifestations anti-restrictions en vue du 3ième confinement en mars 2021 avec comme sortie la vaccination.

  7. #747
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    3ième confinement en mars 2021 avec comme sortie la vaccination.
    Je ne comprenais pas cette phrase alors j'ai essayé de retrouver l'article, je pense que c'est ça :
    Coronavirus : Vers un « troisième confinement » ? Cette « note d’information » n’a pas fuité du ministère de l’Intérieur
    Un document présenté comme une « note d’information » de la direction générale de la société civile évoque un « troisième confinement » en mars 2021, suivi d’une campagne de vaccination massive. Il alerte sur le risque de « climat contestataire » dans l’Hexagone.
    En parlant de SARS-CoV-2 et de manifestation, est-ce qu'il y a une vague de morts chez les manifestants de Black Live Matters ? Ils manifestaient en pleine épidémie. (Mai/Juin)
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #748
    Membre extrêmement actif
    Apparemment le nombre d'infectés est plus faible que dans le scénario le plus optimiste et ils ne savent pas pourquoi (ça ne vient pas du re-confinement et ça ne vient pas du couvre feu, parce que la baisse commence le 02 novembre et ce n'est que le quatrième jour du confinement, dans les villes qui n'ont pas mis de couvre feu en place, la baisse a commencé le 30 octobre). C'est pareil en Belgique, au Pays-Bas et au Luxembourg.
    Virus : les mystères de la deuxième vague
    Il y a trois grands mystères dans cette deuxième vague. Le premier porte sur la baisse fulgurante du nombre de contaminations en France. Les experts avancent plusieurs hypothèses. Le deuxième mystère, lui, est géographique. La carte du taux d'incidence par département montre clairement une fracture entre l'Est et l'Ouest. La dernière énigme concerne le nord de l'Italie. Lors de la première vague, Bergame était devenu le premier foyer épidémique en Europe. Aujourd'hui, il n'y a quasiment plus de cas de Covid dans la région.
    Là ça ressemble au SARS-CoV-1 et au MERS-CoV, ces maladies ont disparues naturellement.
    Si le gouvernement continu d'essayer de faire peur, il faudra s'inquiéter.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #749
    Membre extrêmement actif
    Il y a un vaccin qui nécessite 2 injections à 1 mois d'intervalle :
    Covid-19 : le vaccin AstraZeneca/Oxford efficace à 70%
    AstraZeneca estime dans le communiqué que son vaccin est "hautement efficace" pour prévenir la maladie, notant qu’aucun participant aux essais n’a développé de formes sévères ou n’a dû être hospitalisé.

    Les résultats préliminaires portent sur des essais sur plus de 20 000 personnes, dont 131 ont contracté la maladie.

    Dans le détail, l’efficacité monte à 90% pour un premier échantillon de personnes qui ont reçu une demi-dose puis une dose un mois plus tard. Elle descend à 62% pour un autre groupe qui a reçu deux doses en tout avec un mois d’écart. Le groupe pharmaceutique ne donne pas davantage de détails pour expliquer cet écart dans l’efficacité.

    Au total, les essais cliniques à grande échelle dits de phase III portent sur 60.000 personnes dans le monde, et sont conduits en outre aux Etats-Unis, au Japon, en Russie, en Afrique du Sud, au Kenya et en Amérique latine.
    Le laboratoire britannique précise qu’il va soumettre très rapidement ses résultats aux autorités afin d’obtenir un premier feu vert.
    Je suis tombé sur 2, 3 tweets sympathiques :
    https://twitter.com/Amelie_Paul/stat...88640076124172
    Le vaccin contre la Covid serait efficace à 90% après seulement 8 mois de développement, alors que le vaccin contre la grippe est efficace à 40% après 70 ans de développement... J'pense que je vais miser sur mon système immunitaire qui est efficace à 99,9%
    https://twitter.com/cryptoFr_zil/sta...81207367180290
    On oblige pas une population à se vacciner pour une maladie à seulement 0.3/0.5% de risque de mortalité c'est IDIOT
    Là il y a Philippe Douste-Blazy qui parle du vaccin contre la dengue qui rendait la maladie 3 fois plus grave :
    Vaccin contre le coronavirus : Philippe Douste-Blazy exhorte à la patience
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #750
    Membre expert
    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    Les vieux faudrait les tuer à la naissance, on serait tranquille comme ça.
    Le problème c'est qu'ils naissent déjà en étant tous condamnés

    Ce qui est bien avec ce type de réponse, c'est que ça permet d'éluder les questions et les discussions.

    Confiner un pays en entier quoiqu'il en coute ou prendre soin de réduire l'exposition au risque des personnes qui sont le plus victimes de cette épidémie, ce serait idiot de poser cette question ?

    En plus le confinement à la française, dans le genre plus débile que moi tu meurs, n'est-ce pas ?

    Heureusement que le grand prophète marabout marseillais à la longue barbe blanche a dit et promeut que nous avons le droit d'être intelligent. Ainsi il est important de ne pas l'être.

    Pour info la pauvreté tue, la dépression tue, le chômage tue, mais ça on va pas vous mettre les chiffres sous le nez

  11. #751
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par fredoche Voir le message
    Ce qui est bien avec ce type de réponse, c'est que ça permet d'éluder les questions et les discussions.
    ...
    Pour info la pauvreté tue, la dépression tue, le chômage tue, mais ça on va pas vous mettre les chiffres sous le nez

  12. #752
    Membre habitué
    Citation Envoyé par fredoche Voir le message
    Le problème c'est qu'ils naissent déjà en étant tous condamnés

    Ce qui est bien avec ce type de réponse, c'est que ça permet d'éluder les questions et les discussions.

    Confiner un pays en entier quoiqu'il en coute ou prendre soin de réduire l'exposition au risque des personnes qui sont le plus victimes de cette épidémie, ce serait idiot de poser cette question ?

    En plus le confinement à la française, dans le genre plus débile que moi tu meurs, n'est-ce pas ?

    Heureusement que le grand prophète marabout marseillais à la longue barbe blanche a dit et promeut que nous avons le droit d'être intelligent. Ainsi il est important de ne pas l'être.

    Pour info la pauvreté tue, la dépression tue, le chômage tue, mais ça on va pas vous mettre les chiffres sous le nez

    Mais est ce que la crise vient du confinement ou de la maladie elle-même ?
    J'ai l'impression que pour beaucoup, la crise vient uniquement du premier. Mais comme les deux sont arrivés en même temps, c'est difficile à différencier. Aucun pays n’a fait que le confinement, ou n’a connu que la maladie sans confinement.
    Si les gens sont malades, ils ne vont pas travailler. Du coup les entreprises produisent moins, et donc travail moins.
    De plus avec le covid, les gens qui le peuvent, appliquent une distanciation sociale qui a un impact sur l'économie. Ils dépensent moins, restent travailler chez eux, retardent leurs dépenses. L’idée qu’il y ait une crise aussi, augment la réticence des gens a dépenser.

    Ceci est paradoxal, puisque c’est le virus qui tue l’économie (par la peur qui déprime la demande) bien plus que les mesures de confinement proprement dites. Une étude américaine montre ainsi que seuls les Etats américains qui n’ont rouvert leur économie qu’après une baisse suffisante de la circulation du virus ont réussi à la relancer durablement (« How Did Covid-19 and Stabilization Policies Affect Sspending and Employment ? », Raj Chetty et alii, Working Paper n°27431, National Bureau of Economic Research).
    https://www.lemonde.fr/idees/article...9618_3232.html


    Pourtant, l'analyse montre qu'il est possible de trouver un équilibre entre la protection de la santé publique et la prévention d'un déclin économique prolongé. Les verrouillages imposent des coûts à court terme mais peuvent conduire à une reprise économique plus rapide car ils réduisent les infections et donc l'ampleur de la distanciation sociale volontaire.
    ....
    Ce chapitre indique également que les mesures de confinement doivent être suffisamment strictes pour limiter les infections, ce qui suggère que des mesures de confinement strictes et de courte durée pourraient être préférables à des mesures légères et prolongées.
    ...
    L'efficacité du confinement pour réduire les infections, associée à la constatation que les infections peuvent considérablement nuire à l'activité économique en raison de l'éloignement social volontaire, appelle à reconsidérer le discours dominant sur le confinement impliquant un compromis entre sauver des vies et soutenir l'économie. Cette caractérisation des vies par rapport aux moyens de subsistance néglige le fait que des mesures de confinement efficaces prises au début d'une épidémie peuvent conduire à une reprise économique plus rapide en contenant le virus et en réduisant la distanciation sociale volontaire.
    https://blogs.imf.org/2020/10/08/cov...id-the-crisis/

    Bref il semblerait que réduire l'exposition des gens a risque uniquement non seulement augmenterait les cas, mais endommagerait l’économie encore plus, et comme vous savez la pauvreté tue, la dépression tue, le chômage tue…

  13. #753
    Modérateur

    Mais est ce que la crise vient du confinement ou de la maladie elle-même ?
    Ça vient évidemment du confinement !
    Le nombre de malades n'est pas suffisant pour dégrader l'économie à ce point.
    C'est le confinement qui a obligé des milliers d'entreprises à cesser leur activité. Et le pire, c'est que malgré toutes les mesures de protection qu'elles ont mis en place après le premier confinement, on les a obligées à fermer de nouveau. Du pur délire sécuritaire !

    Il est temps que cesse cette masquarade !
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  14. #754
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message

    Il est temps que cesse cette masquarade !
    Oui et non. Si on s'accorde sur l'impératif de protéger les personnes les plus fragiles, le second confinement est d'abord et surtout dû à l'irresponsabilité des "citoyens" qui se foutent royalement de leur prochain. En second lieu seulement d'un gouvernement qui, en plus de donner des messages contradictoires (partez en vacances...lol), s'est montré incapable de gérer les choses simplement avec du bon sens, ou bien à persister dans le "en même temps" à essayer de ménager la chèvre et le chou. A ce rythme, on est parti pour un 3e confinement début 2021 après les joyeuses fêtes.

    En Allemagne, par exemple, il n'est même pas question de commerce essentiel ou "pas essentiel". Ceux qui peuvent accueillir du public en respectant les normes sanitaires peuvent ouvrir. Les autres non. Point. La seule logique devrait être de juguler l'épidémie avec un minimum d'impacts. Pas d'essayer de faire comme si on jugulait l'épidémie tout en faisant plaisir aux lobbies (en vrac : le MEDEF, les restaurateurs, le tourisme...).

  15. #755
    Membre extrêmement actif
    Il y a des universitaires qui pensent que le confinement est un "remède" pire que le mal :
    Le confinement constitue un remède pire que le mal pour la société française
    Plus de 500 universitaires, scientifiques, professionnels de la santé, du droit, de l’éducation et du social, ainsi que des artistes, se déclarent « atterrés » par des discours officiels qui dramatisent indûment la réalité afin de justifier des mesures de confinement.
    (...)
    Ces mesures de confinement ont ensuite pour effet d’amputer la vie sociale de la plupart des liens sociaux autres que familiaux. Un certain style de vie et de pensée embourgeoisé s’en satisfaisait certes au printemps dernier, chaque enfant ayant sa chambre pour vivre son intimité, son ordinateur pour rester en contact avec l’école et son smartphone avec forfait illimité pour échanger en permanence avec ses amis, les parents faisant du télétravail, sortant chaque jour faire leur footing dans des rues et des espaces verts « où on entendait de nouveau les oiseaux », et se faisant livrer des repas à domicile s’ils avaient la flemme de faire à manger ou la peur d’aller se mêler à la populace dans un supermarché. Mais de quelle proportion de la population cette vie est-elle le quotidien en confinement ? Qui ne voit que le confinement fait exploser les inégalités sociales, les échecs scolaires, les violences intra-familiales, les troubles psychologiques et les renoncements au soin ? Qui ne sait qu’il entraîne déjà dans d’autres pays des soulèvements et des émeutes de la faim ? Et qui comprend que les oiseaux ont bon dos et que ces petits moments de répit procurés par la panique des humains ne sont rien au regard de leur lente extinction ?
    Anxiété, dépressions, suicides : comment le confinement accentue la détresse psychologique
    Selon une étude menée par la Fondation Jean Jaurès, 20% des sondés assurent avoir déjà pensé au suicide. Parmi eux, 11% l'ont envisagé durant le premier confinement, et 17% depuis la fin de ce dernier.
    Dépression, suicide : le confinement pèse lourd sur la santé mentale
    Une enquête de l’Ifop publiée ce vendredi révèle que 25% des commerçants et artisans ont eu l’intention réelle de se suicider en 2020, notamment depuis la fin du premier confinement.
    Confinement: chômage, dépression, suicide, les effets «dévastateurs» sur le monde du travail
    « Tous les voyants sont au rouge. Les gens sont sortis du premier confinement épuisés, avec une pression réelle de beaucoup d’entreprises et parfois des travailleurs eux-mêmes pour mettre les bouchées doubles. Beaucoup n’ont plus de ressources pour vivre un deuxième confinement», estime Xavier Alas Luquetas, psychothérapeute et cofondateur du cabinet Eléas, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux.

    «Quand on pense aux licenciements massifs prévisibles, au nombre de ceux qui vont mettre la clé sous la porte, on peut s’attendre à des conséquences sanitaires et sociales très importantes», ajoute-t-il.
    Il y a plein de gens qui ne sont pas allé chez le médecin, du coup il y a des diagnostic retardé, il y a des opérations qui n'ont pas été réalisées, etc.
    On verra dans les années à venir, en attendant il n'y a rien que le peuple puisse faire, à part subir. Si ça se trouve le gouvernement va nous faire chier avec ça pendant des années encore, alors que la maladie est en train de disparaitre naturellement. (et elle n'est pas si violente que ça, à la base de toute façon, si on commence à arrêter le monde à chaque nouvelle grippe… Qu'est-ce que ça va être quand une maladie vraiment dangereuse va apparaitre ?)

    Peut-être qu'un jour il y a aura des manifestations massives en France encore plus grosse que celle des gilets jaunes.
    Confinement : pourquoi le «jour d’après» inquiète les services de renseignement
    Si vous n'êtes pas abonné au parisien :
    Les services secrets français craignent un mouvement social d’ampleur après le confinement
    D’après le quotidien, ces mouvements de contestation comptent rallier le personnel soignant, qui lutte en première ligne contre le coronavirus. Des groupes nommés «Nantes révoltée» ou «Rouen dans la rue» envisagent d’utiliser la pénurie de matériel de protection pour créer une «transversalité des luttes». Ils souhaitent de la sorte associer «Gilets jaunes et blouses blanches».
    « Gilets jaunes et blouses blanches » ça sonne super bien
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #756
    Membre expert
    Citation Envoyé par Danfre Voir le message
    Oui et non. Si on s'accorde sur l'impératif de protéger les personnes les plus fragiles, le second confinement est d'abord et surtout dû à l'irresponsabilité des "citoyens" qui se foutent royalement de leur prochain.
    Oui et même que s'ils finissent à l'hosto c'est vraiment de leur faute


    De toute façon c'est bien connu les français sont le peuple le plus irresponsable de la planète... sauf toi n'est-ce pas ?

    Mais avec une mentalité pareille on va aller où ?
    On va finir par s'égorger les uns les autres à toujours penser que le problème vient de son putain de voisin.

    Les français mettent les masques quand ils en ont, ils restent à la maison quand on leur ordonne, ils vont bosser quand on leur ordonne, ils ne sont ni plus ni moins irresponsables que tous les autres peuples de cette planète. je les trouve au contraire extrêmement dociles, résignés comme jamais.

  17. #757
    Expert éminent
    Citation Envoyé par fredoche Voir le message

    Les français mettent les masques quand ils en ont, ils restent à la maison quand on leur ordonne, ils vont bosser quand on leur ordonne, ils ne sont ni plus ni moins irresponsables que tous les autres peuples de cette planète. je les trouve au contraire extrêmement dociles, résignés comme jamais.
    Franchement je ne sais pas où tu habites mais chez moi le port du masque n'est pas obligatoire pour tout le monde a priori … Le pire c'est que je vois des parents qui accompagnent leur gosse (avec un masque) sans qu'eux-mêmes ne le portent (même pas sous le menton comme on le voit souvent) … Je vois aussi des jeunes fumer la chicha en groupe (pas plus irresponsables que les parents que je citais précédemment). Cela ne représente certes pas la majorité de la population (heureusement) mais c'est quand même loin d'être anecdotique ou rarissime.
    Je précise que ce n'est pas pour défendre le gouvernement (que j'exècre particulièrement) ce n'est que mon constat.

  18. #758
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Franchement je ne sais pas où tu habites mais chez moi le port du masque n'est pas obligatoire pour tout le monde a priori … Le pire c'est que je vois des parents qui accompagnent leur gosse (avec un masque) sans qu'eux-mêmes ne le portent (même pas sous le menton comme on le voit souvent) … Je vois aussi des jeunes fumer la chicha en groupe (pas plus irresponsables que les parents que je citais précédemment). Cela ne représente certes pas la majorité de la population (heureusement) mais c'est quand même loin d'être anecdotique ou rarissime.
    Je précise que ce n'est pas pour défendre le gouvernement (que j'exècre particulièrement) ce n'est que mon constat.
    fredoche parlait des français "en général", que l'on associe trop souvent à des gens incapables de se discipliner. Et, il a raison. Je trouve "les français" dans leur grande majorité, très disciplinés vis à vis des règles concernant la Covid 19.
    Ce que tu décris-là, relève de la connerie humaine. Et, la connerie a cela de très particulier, c'est qu'elle est également répartie sur toute la surface de la planète. Des cons, tu en as partout, quelle que soit l'époque, les circonstances ou le lieu. Bref, ce que tu dépeins, tu pourrais le retrouver n'importe où sur la planète. Ce n'est pas propre aux français.
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  19. #759
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    chez moi le port du masque n'est pas obligatoire pour tout le monde a priori
    Si ils étaient à l'extérieur ils avaient peut-être le droit de ne pas porter de masque, ça dépend de la rue.
    Vos questions sur le reconfinement : le port du masque est-il obligatoire en extérieur dans toutes les communes ?
    Non, le port du masque en extérieur n’est pas obligatoire dans toutes les communes. Cela concerne seulement celles qui ont pris un arrêté en ce sens ou celles pour lesquelles les préfets ont pris des arrêtés englobant généralement un territoire plus vaste que la seule commune. C’est par exemple le cas dans les 28 communes de la Métropole bordelaise où le masque est obligatoire pour les piétons âgés de plus de 11 ans, aux abords des écoles, dans les marchés ouverts, dans les transports en commun et sur le campus universitaire. Des zones spécifiques sont délimitées pour chaque commune en fonction de sa fréquentation commerciale, et des espaces, notamment les parkings et des artères, où la densité de personnes peut s’avérer élevée et la distanciation physique difficile à appliquer. On notera que ces arrêtés préfectoraux instaurant le port du masque obligatoire sur de larges zones ont été légitimés par le Conseil d’Etat qui avait été saisi, début septembre.

    Il est impératif pour que l’obligation soit comprise et légale que l’arrêté précise les endroits et rues où elle s’applique. Les usagers de transports dits doux comme le vélo et la trottinette en sont dispensés. Tout comme ceux qui pratiquent un sport en extérieur. Le non-respect de cette obligation sur les territoires spécifiés dans l’arrêté peut donner lieu à une contravention de 4e classe, soit 135 euros d’amende.
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Le pire c'est que je vois des parents qui accompagnent leur gosse (avec un masque) sans qu'eux-mêmes ne le portent
    C'est quand même con de faire porter des masques à des enfants, surtout les plus petits, à cet âge là le système immunitaire apprend à se défendre aux nouvelles maladie extrêmement vite.
    Le gouvernement doit être au courant puisqu'à un moment les crèches, les écoles primaires et maternelles étaient ouvertes, alors que les collèges, lycées, facs, etc, étaient fermées,
    Cela dit c'est vrai que les enfants peuvent être des porteurs sains, c'est pour ça qu'il y a des messages propagandes pour dire aux enfants de ne pas s'approcher des vieux et des faibles.


    Maintenant il y a ça :
    Déconfinement : "À Noël, on coupe la bûche en deux et Papi et Mamie mangent dans la cuisine", conseille le professeur Salomon

    Si t'es infecté par le SARS-CoV-2 et que tu guéris, tu deviens plus fort contre le SARS-CoV-2, se fait infecter est rarement une mauvaise nouvelle quand on est très jeune et en bonne santé. C'est un peu comme cette stratégie contre la varicelle : Parents Are Hosting 'Chicken Pox Parties' to Get Their Kids Sick Instead of Vaccinated, encore une maladie qui fait moins mal quand t'es tout petit.

    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Je vois aussi des jeunes fumer la chicha en groupe (pas plus irresponsables que les parents que je citais précédemment).
    Ça me rappelle ça :
    COVID-19: ne faites pas tourner les joints, conseillent les défenseurs du cannabis
    Pour éviter de propager le nouveau coronavirus, les fumeurs de marijuana devraient éviter de faire passer leur joint et préférer les produits mangeables, ont prévenu mercredi des professionnels américains du cannabis.
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #760
    Expert confirmé
    Je pose ça là :

###raw>template_hook.ano_emploi###