Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Qt Discussion :

La Qt Company en manque de liquidités


Sujet :

Qt

  1. #1
    Responsable Qt & Livres

    La Qt Company en manque de liquidités
    La Qt Company en manque de liquidités : les prochaines versions de Qt pourraient n’être disponibles sous licence libre que dans les 12 mois

    La Qt Company est la société qui possède actuellement Qt et qui se charge de la majorité du développement de la bibliothèque, mais aussi de la vente de licences commerciales. Ces derniers temps, on dirait que la société ne se porte pas des mieux, avec notamment une restriction pour la maintenance des versions LTS : les mises à jour correctives ne seront plus disponibles que pour les clients commerciaux ; ceux qui utilisent une version libre de Qt sont priés de passer à une version mineure plus récente. Par exemple, pour Qt 5.15, seules les quelques premières mises à jour correctives seront disponibles sous licence libre : on ne verra pas d’équivalent de Qt 5.12.8, qui marque pourtant une très grande stabilité.
    Ce n’est pas tout.

    Qt et KDE sont très liés : si Qt n’est plus disponible sous licence libre, c’est presque la fin de KDE. C’est la raison d’être de la fondation KDE Free Qt, créée en 1998 : si la dernière version de Qt n’est pas disponible sous licence libre dans les douze mois, tout le code libre de Qt passe sous licence BSD (une licence très peu contraignante), pour garantir la survie du projet KDE. Grâce à cet accord, les développeurs de KDE contribuent très régulièrement au code de Qt.

    En permanence, la communauté KDE et la société derrière Qt (Trolltech, Nokia, Digia, Qt Company, selon l’époque) négocient des petits changements dans les accords de la KDE Free Qt, mais toujours de commun accord. Par exemple, quand Qt est racheté, il faut les modifier ; pour ajouter une licence pour certaines parties de Qt, il faut aussi changer cet accord.

    Ces derniers temps, les demandes de la Qt Company se font plus pressantes pour améliorer la valorisation économique de Qt. D’un côté, ils cherchent un accord pour gérer les incompatibilités de licence entre les clients qui utilisent une licence commerciale, mais publient du code utilisant Qt sous licence libre (comme KDAB). Ce point doit effectivement être résolu avant que des litiges n’apparaissent. D’un autre côté, avec la crise actuelle liée à la pandémie de COVID-19, les finances de la Qt Company ne sont pas au beau fixe et l’entreprise a besoin de rentrées d’argent à court terme. C’est pour cela qu’elle cherche à exploiter l’accord actuel au maximum, en repoussant les sorties sous licence libre de douze mois : l’objectif est d’inciter les utilisateurs de Qt à ouvrir le porte-feuille et à acheter une licence commerciale.

    Cependant, bien qu’autorisée, cette pratique signifierait probablement un grand changement dans la gouvernance de Qt. En effet, depuis des années, toutes les décisions techniques sont prises en public, tout le monde peut y participer. Les mainteneurs de module (qui valident ou non les ajouts de code) ne font pas forcément partie de la Qt Company. Si les versions libres venaient à être restreintes, ce modèle de gouvernance tomberait à l’eau, puisque le pouvoir reviendrait presque exclusivement à la Qt Company. Les contributeurs se demandent aussi comment les choses pourraient évoluer, mais sont d’accord sur le fait qu’il ne leur serait plus possible de contribuer à Qt (qu’il s’agisse d’un projet libre comme KDE ou d’une société comme KDAB — de l’avis de représentants officiels, des deux côtés), chose que la Qt Company semble avoir acceptée.

    Pendant ce temps, la décision concernant les versions LTS annoncée en janvier n’avait pas été discutée au sein de la fondation KDE Free Qt. On peut aussi remarquer que, depuis l’annonce officielle, les questions en suspens restent sans réponse. Notamment, qu’adviendra-t-il des correctifs de sécurité ? Seront-ils partagés avec les distributions Linux (qui sont généralement frileuses à faire une grosse mise à jour de Qt) ?

    Il semblerait que ces décisions sur les versions LTS ou sur le retard des versions libres serve surtout de moyen de pression pour obtenir des concessions de la part du projet KDE dans le cadre de la fondation KDE Free Qt : selon Olaf Schmidt-Wischhöfer, un des deux représentants de KDE dans la fondation, la Qt Company a explicitement indiqué qu’elle pourrait faire marche arrière sur ces deux dossiers à condition d’obtenir des concessions importantes (faciliter la vente de logiciels en même temps que Qt ou l’intégration avec des logiciels propriétaires tiers). L’objectif est bien d’augmenter les revenus de l’entreprise, sans grande considération pour le projet libre qu’est KDE. Cette situation est entièrement opposée aux habitudes de négociation, où l’objectif était d’augmenter les revenus commerciaux sans porter préjudice au projet libre.

    Si la Qt Company ne change pas d’avis sur le dossier, les clauses de l’accord KDE Free Qt ne pourront a priori pas être activées, mais cela incitera très fortement les parties prenantes à créer un fork du projet Qt. Certes, KDE n’estime pas avoir les ressources nécessaires pour y arriver, mais KDAB et probablement d’autres sociétés seraient intéressées par un tel mouvement.

    Source : les points de vue de KDE et KDAB.

    Que pensez-vous de la volonté (unilatérale) de la Qt Company de détruire le modèle de gouvernance libre de Qt ?
    Qu'est-ce qui changerait pour vous en cas de fork de Qt ?
    Avec un tel fork, les forums de Developpez devraient-ils changer de nom pour ne plus faire référence qu'au fork et plus à Qt ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt ou PyQt (tutoriels, FAQ, traductions), HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  2. #2
    Membre régulier
    Fork ????
    Bonsoir,
    La question qu'il faut se poser c'est est-ce que, si les entreprises vont vers la creation d'un fork, sera t-il multi-plateforme ??? pour la grande majorité d'entre elles opèrent sous Linux !

  3. #3
    Responsable Qt & Livres

    C'est sûr que le côté multiplateforme en prendrait un coup : ce n'est clairement pas l'objectif de KDE (à peine quelques applications disponibles pour Windows ou macOS : https://community.kde.org/Mac et https://community.kde.org/Windows) ; KDAB semble plutôt orienté vers l'embarqué (pas forcément Linux, donc). Ça m'étonnerait que, dans ce cas, ils saquent dedans, mais la compatibilité risque de pourrir et de finir par être supprimée parce que personne n'avait remarqué que ça ne fonctionnait plus depuis des années…
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt ou PyQt (tutoriels, FAQ, traductions), HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  4. #4
    Responsable 2D/3D/Jeux

    Bonjour,

    Je ne pensais pas qu'une société pouvait faire en sorte de prendre contrôle d'un projet open source et de forcer les gens a payé pour celui-ci. Je ne pensais pas non plus qu'une société pouvait monopoliser un tel projet et l'enterrer au passage.

    Pour les distributions Linux (et les correctifs), je pense que les mainteneurs des paquets vont commencer à compiler Qt à partir des sources (d'ailleurs, c'est peut être déjà le cas). En réalité, comme le projet est open source, est-ce que les décisions de la Qt Foundation ont vraiment un impact ? Ils font juste un accès payant à leur binaire, mais rien n'empêche quelqu'un de fournir des binaires. D'ailleurs, Developpez.com pourrait faire en sorte de compiler les binaires et les fournir, non ? (Cela a été fait à une époque ).
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  5. #5
    Responsable Systèmes


    Je ne pensais pas qu'une société pouvait faire en sorte de prendre contrôle d'un projet open source
    Voir le cas OpenOffice/LibreOffice qui n'a pas été profitable à OpenOffice.

    Que pensez-vous de la volonté (unilatérale) de la Qt Company de détruire le modèle de gouvernance libre de Qt ?
    Le but d'une entreprise est de gagner de l'argent, sa stratégie ira dans ce sens.

    Qu'est-ce qui changerait pour vous en cas de fork de Qt ?
    Pour l'utilisateur final, pas grand-chose. Pour le développeur, il restera probablement sur sa version actuelle longtemps pour éviter les probs.
    Selon le fork ça pourrait amener la disparition à terme de Kde ou de Qt Company selon le suivi du fork par les plus gros développeurs.

    Avec un tel fork, les forums de Developpez devraient-ils changer de nom pour ne plus faire référence qu'au fork et plus à Qt ?
    Il y aura certainement création de sous-forums spécifiques.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  6. #6
    Responsable 2D/3D/Jeux

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Voir le cas OpenOffice/LibreOffice qui n'a pas été profitable à OpenOffice.
    J'y ai pensé, mais je ne trouve pas que les cas sont comparables. Pour moi, lorsque Oracle a pris possession du projet, les développeurs ont quitté le projet, car Oracle c'est le mal (et c'est le mal pour l'open source). Du coup, OpenOffice a été forké et abandonné.

    Ici, la société est là depuis plusieurs années, elle ne semblait pas "evil" et menait le projet dans un certain sens (bon ou mauvais, à chacun de juger), mais pas nécessairement contre l'essence du projet, ni l'open source. Maintenant, aujourd'hui, la société "change" de face et me semble emprisonner le projet open source (à tel point, que j'ai l'impression que le projet n'est plus open source :aie).
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  7. #7
    Modérateur

    Qu'il veulent faire de l'argent c'est compréhensible , par contre cracher sur l'open source qui participe quand même lourdement au projet c'est gonflé ...

    Le problème de QT c'est que leur license sont complètement hors de prix. on envisageait à un moment de payer une license entre autre pour pouvoir linker en static ... c'était un truc comme 5k€ par dév et par an ... Comme on est au dessus de leur définition de small business (250k€) on ne peut pas profiter des licences à 500$/an qui reste un prix correcte.
    Surtout qu'on utilise QT exclusivement pour l'UI et rien d'autre.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  8. #8
    Membre averti
    Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message

    Je ne pensais pas qu'une société pouvait faire en sorte de prendre contrôle d'un projet open source et de forcer les gens a payé pour celui-ci. Je ne pensais pas non plus qu'une société pouvait monopoliser un tel projet et l'enterrer au passage.
    Si je me souviens bien, QT n'a jamais était un projet libre au même titre que le noyau Linux par exemple. Il s'agit d'une librairie développée par 2 norvégiens qui ont créé une startup pour l'exploiter. Dès le départ, il y a eu les deux versions, la commerciale et la GPL puis la LGPL. La société est bien en droit de le faire. Après, est ce une bonne idée ? Ça, c'est un autre problème...
    Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
    Pour les distributions Linux (et les correctifs), je pense que les mainteneurs des paquets vont commencer à compiler Qt à partir des sources (d'ailleurs, c'est peut être déjà le cas). En réalité, comme le projet est open source, est-ce que les décisions de la Qt Foundation ont vraiment un impact ? Ils font juste un accès payant à leur binaire, mais rien n'empêche quelqu'un de fournir des binaires. D'ailleurs, Developpez.com pourrait faire en sorte de compiler les binaires et les fournir, non ? (Cela a été fait à une époque ).
    Si QT ne publie plus de version LGPL, alors le fork sera la seule option viable. En effet, la LGPL le permet et par conséquent, QT Copagny ne peut pas s'y opposer. Mais dans ce cas, KDE partira dans un sens et QT Compagny fera ce qu'ils voudrons... J'ignore si l'accord entre la communauté KDE et TrollTech et suivant, est opposable à un tribunal. En gros, si une juge peut valider le changement de licence, même si le propriétaire du code (QT Compagny) s'y oppose.

    Ayant l'intention de développer une application multiplate-forme en C++, cela fait bientôt 3 mois que je me pose des questions sur l'intérêt d'utiliser QT (depuis l'obligation de s'enregistrer pour télécharger les mises à jour). Bien que plusieurs modules me seraient profitable. Je suis entrain de regarder d'autres options quitte à devoir incorporer plusieurs librairies différentes...
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

  9. #9
    Responsable 2D/3D/Jeux

    Citation Envoyé par gabriel21 Voir le message
    Si je me souviens bien, QT n'a jamais était un projet libre au même titre que le noyau Linux par exemple. Il s'agit d'une librairie développée par 2 norvégiens qui ont créé une startup pour l'exploiter. Dès le départ, il y a eu les deux versions, la commerciale et la GPL puis la LGPL. La société est bien en droit de le faire. Après, est ce une bonne idée ? Ça, c'est un autre problème...
    Et vous avez raison. Wikipedia retrace d'ailleurs l'histoire de la licence (et de ce qui est disponible ou non).

    Si QT ne publie plus de version LGPL, alors le fork sera la seule option viable. En effet, la LGPL le permet et par conséquent, QT Copagny ne peut pas s'y opposer. Mais dans ce cas, KDE partira dans un sens et QT Compagny fera ce qu'ils voudrons... J'ignore si l'accord entre la communauté KDE et TrollTech et suivant, est opposable à un tribunal. En gros, si une juge peut valider le changement de licence, même si le propriétaire du code (QT Compagny) s'y oppose.
    Le contrat avec la KDE Foundation assure que Qt (j'imagine, la partie déjà en LGPL) tombera en BSD. La Qt Company ayant accepté ce contrat, ne peut pas revenir dessus. Du coup, il n'y aura pas de problème au changement de licence.

    Maintenant, les questions a se poser est :
    • si le projet devient complètement libre, va t-il survivre ?
    • est-ce qu'il est vraiment possible qu'une société vive, alors que le produit au coeur est open source ?


    Pour la deuxième, il y a déjà des exemples qui tendrait à dire que oui, c'est possible (le créateur de sqlite, Red Hat... (d'ailleurs Red Hat est similaire à la Qt Foundation, lorsqu'ils développent des modules supplémentaires, qui sont accessibles que dans Red Hat). Habituellement, je citerai aussi Qt dans l'open source "rentable", mais avec la news d'aujourd'hui, cela ne semble plus vraiment le cas.
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  10. #10
    Responsable Systèmes

    si le projet devient complètement libre, va t-il survivre ?
    Oui si elle arrive à vendre du support par exemple, si il y a ne version commerciale en parallèle d'une version community et dans ce cas, la version commerciale doit bien apporter une valeur ajoutée et donc avoir des fonctionnalités non présentes dans la version community. c'est le cas pour Qt me semble t'il. Mais d'après la news, ce n'est pas le cas pour Qt Company.

    Les développeurs doivent bien gagner leur vie. Le bénévolat pur n'est pas suffisant pour des projets d'une telle envergure. Il faut donc des entités commerciales qui font dons soit de financements soit de temps offerts à leur salariés pour contribuer aux projets. Les entités commerciales utilisant l'opensource ça peut être gagnant-gagnant.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  11. #11
    Responsable 2D/3D/Jeux

    Je disais, s'il y a fork, est-ce le fork va survivre. Car le fork, n'aura pas de société derrière pour gérer son développement (et payer des développeurs dédiés).
    Le bénévolat pur n'est pas suffisant pour des projets d'une telle envergure.
    Pourtant, LibreOffice, c'est le cas (pas de société).
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  12. #12
    Modérateur

    Citation Envoyé par gabriel21 Voir le message

    Ayant l'intention de développer une application multiplate-forme en C++, cela fait bientôt 3 mois que je me pose des questions sur l'intérêt d'utiliser QT (depuis l'obligation de s'enregistrer pour télécharger les mises à jour). Bien que plusieurs modules me seraient profitable. Je suis entrain de regarder d'autres options quitte à devoir incorporer plusieurs librairies différentes...
    Niveau UI y'a quand même pas beaucoup d'alternative de qualité malheureusement. Nous on à fait le choix de n'absolument pas utiliser QT pour le core de l'application , tout est fait en C++ standard ou avec boost pour ce qui n'est pas encore parfaitement supporté en cross plateform (les socket par exemple).
    Et franchement à aucun moment on s'est dit qu'on aurait mieux fait de faire du QT. Par contre pour l'UI en QML on regrette pas ...
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  13. #13
    Responsable Systèmes

    Le bénévolat pur n'est pas suffisant pour des projets d'une telle envergure.
    Pourtant, LibreOffice, c'est le cas (pas de société).
    LibreOffice est géré par une fondation, c'est une forme juridique facilitant le mécénat, ils ont donc des financements de grandes structures je pense soit sous forme financière, soit sous forme de salariés pouvant contribuer sur leur temps de travail.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  14. #14
    Membre averti
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Niveau UI y'a quand même pas beaucoup d'alternative de qualité malheureusement. Nous on à fait le choix de n'absolument pas utiliser QT pour le core de l'application , tout est fait en C++ standard ou avec boost pour ce qui n'est pas encore parfaitement supporté en cross plateform (les socket par exemple).
    Et franchement à aucun moment on s'est dit qu'on aurait mieux fait de faire du QT. Par contre pour l'UI en QML on regrette pas ...
    Merci pour ce retour. Je pensez au départ faire justement ce que vous avez fait mais en restant en Qwidget. Je ne compte pas utiliser QML. En effet, la redéfinition de la STL par QT me met mal à l'aise.
    Après, j'ai vu que pour les UI, Stroustrup dans son livre "Programmation, Principes et pratique avec C++" que je suis entrain de lire, propose la bibliothèque FLTK. Je comptais voir ce que cela donnait.
    Surtout que dans ma vision, je compte faire un cœur qui serait utilisé par une interface type ligne de commande et une interface graphique.
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

  15. #15
    Modérateur

    Citation Envoyé par gabriel21 Voir le message
    Surtout que dans ma vision, je compte faire un cœur qui serait utilisé par une interface type ligne de commande et une interface graphique.
    Reste aussi la solution d'avoir une UI en client léger. Si ton appli ne nécessite pas de performance particulière au niveau de l'affichage ca peut être une bonne alternative.
    Ca peut se faire soit via des lib dédiée , soit au travers d'une API que ton programme expose et qui finalement te laisse faire n'importe quel client.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  16. #16
    Membre averti
    Cela fait plus qu'une décennie que j'utilise les libraries Qt, que j'adore et avec lesquelles j'ai appris à programmer.

    Aujourd'hui, en 2020, il y a des questions fondamentales autours de Qt et qui ne sont pas reliés directement à la licence à mon avis.

    A part QtCore et le moc, et QtQuick/QtQml (je considère que QtWidget est en fin de vie et à ne pas considérer pour un nouveau project), tout le reste peut à peu près être remplacé par une librairie boost ou open source en général (xml, database, network, ...)

    Si un futur standard C++ supporte l'introspection/reflection, s'en est fini du moc, ce qui ne laisse que la partie UI car QtCore est petit et un peu en retard sur le standard C++.

    Faire un fork de QtQml/QtQuick est à la portée et synonyme de la fin de Qt tel que nous le connaissons.

  17. #17
    Membre averti
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Reste aussi la solution d'avoir une UI en client léger. Si ton appli ne nécessite pas de performance particulière au niveau de l'affichage ca peut être une bonne alternative.
    Ca peut se faire soit via des lib dédiée , soit au travers d'une API que ton programme expose et qui finalement te laisse faire n'importe quel client.
    Je vais voir. Merci pour tes conseils
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

  18. #18
    Membre chevronné
    Effectivement chez nous c'est la même histoire: back en C++ et boost, et front-end QML (et idem je regrette pas !).

    Avec le changement de licence de Qt en début d'année, que j'ai eu un peu de mal à digérer, j'ai commencé à regarder les alternatives, pas forcément pour le taf mais pour commencer à se former si il faut changer son fusil d'épaule... et c'est la grosse dèche.
    GTK ou WxWidets, désolé pour les aficionados mais c'est un peu le moyen âge à côté. En fait la seule piste viable que j'ai trouvé serait que la Blender Foundation découpe la partie ui de Blender pour en faire un framework, ou alors comme dit plus haut de faire un fork du moteur QML.

  19. #19
    Membre éprouvé
    Ensuite est ce qu'un passage en BSD aurait une grosse incidence ? pas si évident que cela.
    Pour ma part je suis passé en Qt dès que celui-ci est passé LGPL. En général je développe le logiciel en C++ pur, et je fais une interface graphique en Qt (QWidgets ou QML).

    Par contre j'ai l'impression que l'orientation de Qt est clairement l'automobile et l'embarqué.
    Cependant je suis étonné qu'il n'y ait eu aucune réalisation "from scratch" d'une UI QML autonôme reprenant l'API de Qt. Il y a bien eu des essais pour passer de QML vers javascript.

  20. #20
    Responsable Systèmes

    Effectivement chez nous c'est la même histoire: back en C++ et boost, et front-end QML (et idem je regrette pas !).
    Et vous utilisiez Qt avant ? ou juste depuis QML ?
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

###raw>template_hook.ano_emploi###