Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Chroniqueur Actualités

    Des antennes téléphoniques des Pays-Bas sont sabotées par des manifestants
    Des antennes téléphoniques des Pays-Bas sont sabotées par des manifestants
    qui protestent contre le déploiement de la 5G

    La théorie du complot selon laquelle la pandémie du Covid-19 est liée à la 5G continue de se propager, conduisant ses adeptes à infliger de nombreux dégâts aux installations 5G aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. La semaine passée, plusieurs tours destinées au déploiement de la 5G ont été détruites dans les deux pays. Le gouvernement néerlandais a indiqué que cela pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur la couverture réseau dans le pays et l’accessibilité des services d’urgence. YouTube avait aussi annoncé une mesure pour lutter contre la propagation de cette théorie.

    Les manifestations des opposants au déploiement de la 5G ont pris une autre tournure pendant ces dernières semaines. La théorie affichant le Covid-19 comme l’un des effets nocifs de la 5G a fait beaucoup d’adeptes dans le rang des opposants à la technologie, qui sèment à présent le chaos dans certains pays. Selon Reuters, de nombreuses tours de transmission cellulaire néerlandaises ont été endommagées par des incendies ou des sabotages au cours de la semaine dernière. En tout, il y a eu 4 incendies de ce type au cours de cette période.

    Selon une déclaration de Rob Bongelaar, directeur de la Fondation Monet, une association qui supervise le placement des tours de téléphonie cellulaire et coordonne avec les gouvernements des États au nom des opérateurs de réseau, des tours localisées à Rotterdam, Liessel, Beesd et Nuenen ont été gravement endommagées par le feu. Certains activistes sont même allés jusqu’à laisser un slogan anti-5G peint à la bombe sur le lieu d'un des incendies. Il a déclaré que les opérateurs font de leur mieux pour maintenir les réseaux de téléphonie en état de marche.


    Plusieurs groupes aux Pays-Bas sont opposés au déploiement de la 5G depuis un certain temps, principalement par crainte que les ondes radio ne nuisent à la santé humaine. Selon Reuters, certains activistes sont même allés jusqu’à laisser un slogan anti-5G peint à la bombe sur le lieu d'un des incendies. Dans une déclaration faite sur son site Web, le service de sécurité et de lutte contre le terrorisme du gouvernement néerlandais a déclaré avoir enregistré des incendies criminels et des sabotages, et que l'opposition au déploiement de la 5G en était une cause possible.

    « C'est une évolution préoccupante », a-t-il déclaré. « L'interruption des pylônes de diffusion peut avoir des conséquences sur la couverture du réseau de télécommunications et l'accessibilité des services d'urgence ». En outre, les principaux fournisseurs de télécommunications aux Pays-Bas sont en phase de test et n'ont pas encore commencé le déploiement de la 5G à l'échelle nationale. Selon Reuters, ils attendent la fin de la mise aux enchères du spectre en juin prochain. Du côté de la Grande-Bretagne, les actions contre la 5G sont plus grandes.

    Dès le début du mois d’avril, plus de 30 actes d'incendie criminel et de vandalisme contre plusieurs tours de transmission sans fil et d'autres équipements de télécommunications ont été recensés dans tout le pays. Comme c’est le cas la semaine dernière aux Pays-Bas, les attaques ont été alimentées par la même cause : une théorie de conspiration sur Internet qui lie la propagation du Covid-19 à la 5G. La théorie s'est répandue dans les groupes Facebook, les messages WhatsApp et les vidéos YouTube. Ce dernier a pris des mesures pour freiner la propagation de la théorie.

    Selon cette fausse idée, les ondes radio envoyées par la technologie 5G provoquent de petites modifications dans le corps des gens qui les font succomber au virus. YouTube a déclaré qu’il va retirer le contenu qui relie le Covid-19 à la 5G, affirme qu'il est capable d'induire les téléspectateurs en erreur de “manière nuisible”. Il a annoncé qu’il considère les vidéos qui tentent d'établir des liaisons non prises en charge entre les deux comme des “méthodes médicalement non fondées”. Toutefois, les autres vidéos qui mentionnent d’autres théories sur la 5G ne seront pas supprimées.

    Ces incidents démontrent de façon frappante comment les théories de conspiration sur le coronavirus ont bien évolué. En quelques semaines seulement, la pandémie a nourri de nombreuses idées préconçues en ligne qui jouent sur les peurs des gens. « La plupart des conspirations restent en ligne, mais cela a un impact dans le monde réel », a déclaré Alexandre Alaphilippe, directeur exécutif de l'EU DisinfoLab, un groupement basé à Bruxelles qui traque les théories de conspiration de virus. Selon lui, il s’agit d’un nouveau problème auquel il faut trouver une solution.

    Il a qualifié de “nouveau problème” la gestion de la désinformation en cas de pandémie, car la maladie est mondiale et les gens partout dans le monde sont à la recherche d'informations. La fausse théorie liant la 5G au coronavirus a été particulièrement mise en avant et amplifiée par des célébrités comme John Cusack et Woody Harrelson à travers les médias sociaux. Cette théorie a aussi été alimentée par un contingent anti-5G qui a exhorté les gens à prendre des mesures contre les équipements de télécommunication pour se protéger.

    Sources : Reuters, Microsoft News

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Les opérateurs mobiles britanniques demandent l'arrêt de la destruction des tours 5G suite aux attaques visant des infrastructures, soutenues par les théoriciens du complot liant la 5G au COVID-19

    Angleterre : Cisco teste le déploiement de la 5G en milieu rural dans l'industrie agro-alimentaire avec des « vaches connectées »

    YouTube annonce qu'il supprimera les contenus de théories de complot liant la 5G au COVID-19, après la destruction de plusieurs antennes téléphoniques au Royaume-Uni

    La 5G risque de vider les batteries à cause de ses techniques de modulation et d'accès au canal : les solutions existent, mais seront probablement rejetées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #22
    Chroniqueur Actualités

    Le coronavirus serait-il lié à la 5G ? Les allégations d’une liaison coronavirus-5G circulent sur Internet
    Le coronavirus serait-il lié à la 5G ? Les allégations d’une liaison entre le virus et la technologie circulent sur Internet,
    Les célébrités et influenceurs amplifiant la conspiration

    Les craintes concernant les téléphones portables et les tours de téléphonie mobile existent depuis des années, notamment en ce qui concerne la possibilité qu'ils provoquent des cancers. Même si certaines études ont soulevé des questions importantes, il n'existe actuellement aucune preuve concluante pour étayer cette théorie. Aujourd'hui, alors que les réseaux 5G ont commencé à se déployer dans des dizaines de pays, les craintes ont repris et la pandémie en cours a introduit une nouvelle série de conspirations interdépendantes amplifiées par des célébrités et influenceurs.

    5G est la "cinquième génération" de services de communication mobile, qui promettent d'offrir un jour des vitesses de téléchargement en amont et en aval largement répandues et plus rapides que celles qui sont actuellement disponibles sur la 4G. Les services 5G sont opérationnels depuis 2019 dans des pays comme la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni, bien que ces services ne soient que lentement mis en œuvre.


    Néanmoins, l'arrivée progressive de la prochaine génération de technologie sans fil a ravivé les craintes pour la santé dans certains milieux. Et si les arguments contre la 5G circulent depuis des mois, ils semblent avoir trouvé un nouveau centre d'intérêt grâce à la pandémie de coronavirus, les rumeurs de connexion entre les deux semblant avoir incité les gens à mettre le feu aux tours de téléphonie mobile. Et ce qui est particulier à cette nouvelle vague de désinformation, c’est que la fausse allégation de conspiration selon laquelle la technologie 5G est liée au Covid-19 a gagné du terrain rapidement, passant des périphéries au courant dominant sur Internet.

    Selon Yonder, une société d'IA qui surveille les conversations en ligne, y compris la désinformation, les conspirations qui resteraient normalement en marge de l'Internet se propagent plus rapidement pendant de l'épidémie. Selon un rapport publié par la société sur la désinformation liée aux coronavirus, « le courant dominant accepte de manière inhabituelle les idées de conspiration, les rumeurs, l'alarme ou la panique » en période d'incertitude. C’est ce phénomène qui expliquerait le mouvement de désinformation que nous observons actuellement sur Internet.

    Alors que l'entreprise estime qu'il faudrait normalement six à huit mois pour qu'un « récit marginal » se fraye un chemin depuis les marges de l'Internet jusqu'au courant dominant, cet intervalle semble être de trois à 14 jours pendant le Covid-19. « La désinformation 5G provenant de factions en ligne comme les QAnon ou les Anti-Vaxxers existe depuis des mois, mais elle s'accélère dans le courant dominant beaucoup plus rapidement en raison de son association avec le Covid-19 », a déclaré dans un communiqué Ryan Fox, directeur de l'innovation chez Yonder.

    Comment en sommes-nous arrivés là ?

    Deux idées de base semblent circuler sur la façon dont les signaux 5G sont liés au coronavirus, selon BBC. La première, bien qu'elle ne repose sur aucune preuve et aucun mécanisme, est au moins quelque peu plausible à première vue. En effet, on prétend que la 5G peut supprimer d'une manière ou d'une autre le système immunitaire, augmentant la fréquence ou la gravité des infections. Le second, complètement déconnecté de la réalité, est que les signaux de radiofréquence des services cellulaires produisent d'une manière ou d'une autre le virus lui-même. Ces deux notions sont des «ordures complètes», explique le Dr Simon Clarke, professeur agrégé de microbiologie cellulaire à l'Université de Reading, d’après BBC.

    Les explications du point de départ de la fausse allégation sur la liaison entre le coronavirus et la 5G pourraient se trouver dans une interview de fin janvier avec un médecin belge qui a suggéré que la technologie 5G pose des dangers pour la santé et pourrait être liée au virus, selon un rapport de Wired. Peu de temps après l'interview, les théoriciens néerlandophones de la conspiration anti-5G ont repris la théorie et elle s'est répandue sur les pages Facebook et les canaux YouTube qui trafiquent déjà d'autres conspirations 5G.

    Pendant que les rumeurs s’enflent sur les réseaux sociaux, des gens ont commencé à brûler des tours de téléphonie mobile au Royaume-Uni, des actes que les responsables gouvernementaux pensent avoir un lien avec la désinformation virale, même s'ils ont apparemment abattu les mauvaises tours. « En raison du lent déploiement de la 5G au Royaume-Uni, de nombreux pylônes qui ont été vandalisés ne contenaient pas cette technologie et les attaques n'ont fait qu'endommager les équipements 3G et 4G », a rapporté le Guardian.


    Des célébrités crédibles et des influenceurs impliqués dans la conspiration coronavirus-5G

    La seule "preuve" offerte à l'appui des deux idées avancées est le calendrier des déploiements de la 5G par rapport à l'apparition du coronavirus dans certains endroits, ainsi que des cartes qui comparent l'emplacement des services de la 5G aux endroits où l'incidence du nouveau coronavirus est la plus élevée. Cependant, le 5G était présent dans divers endroits pendant un certain temps sans que le coronavirus n'y apparaisse. Aussi, les premiers déploiements de la 5G ont tous eu lieu dans des centres urbains, où les fortes densités de population ont favorisé la propagation du virus. Mais de nombreuses villes sans service 5G ont également connu une forte incidence du virus. Aux États-Unis, le virus est maintenant présent dans de nombreuses zones rurales.

    Pourtant, cela n'a pas arrêté certaines personnes, et malheureusement, ces "quelques personnes" qui répandent la rumeur du coronavirus-5G comprennent des célébrités, qui ont généralement une grande portée, selon The Sun. En effet, des personnalités de premier plan comme Woody Harrelson, MIA et Amir Khan relient faussement l'Internet 5G à l'épidémie de Covid-19.

    La chanteuse MIA a posté une série de tweets exhortant le gouvernement à « arrêter » la 5G jusqu'à la fin de la pandémie. Et la star a établi un lien entre les symptômes du coronavirus et les tours 5G. La star de Zombieland, Woody Harrelson, a mis en garde ses disciples d'Instagram contre les effets de la 5G et a partagé une vidéo intitulée « Pendant ce temps, les Chinois font tomber les antennes de 5G ». Mais ses partisans ont rapidement fait remarquer que les images provenaient d'un vieux documentaire filmé lors de manifestations à Hong Kong. Le boxeur Amir Khan a également publié une série de vidéos où il attribue la responsabilité du coronavirus à la construction des "tours 5G". Dans les clips, Khan admet avoir « regardé beaucoup de vidéos et d'autres choses » et dit que la nouvelle technologie pourrait « rendre les choses difficiles ».


    Les précédentes allégations sur la 5G portaient aussi sur les préoccupations relatives à la santé. En mai 2019, le New York Times a accusé le radiodiffuseur russe RT America d'avoir attisé la désinformation liée aux problèmes de santé que pourrait causer la 5G dans le but de retarder le déploiement dans d'autres pays, alors que la Russie se préparait à lancer cette nouvelle technologie. RT a diffusé des programmes alarmistes, comprenant des phrases sensationnelles telles que « l’Apocalypse 5G » et « Expérience sur l’humanité », tout en disant aux lecteurs que la 5G « pourrait vous tuer», d’après le journal.

    Le 29 mars dernier, un collectif scientifique composé de médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens de 168 pays qui s’inquiètent des conséquences du déploiement de la 5G, a publié une analyse. Selon le collectif, ces plans pour la 5G risquent d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres. Plusieurs autres scientifiques soutiennent la thèse des effets nocifs de la 5G sur la santé. Cependant, d’autres rapports ont indiqué qu’il n’y a aucune raison de croire que la 5G constitue un danger pour l’homme.

    Selon d’autres rapports, vous ne devriez pas vous inquiéter des effets de la 5G sur la santé

    Alors que la peur des rayonnements électromagnétiques a causé la débâcle de la 5G dans certains pays comme la Suisse, Klint Finley, rédacteur contributeur chez Wired, a publié dans un article que ceux qui sont inquiets des effets de la 5G sur la santé ne devraient pas l’être. Selon Finley, la plupart des préoccupations concernant les effets de la 5G sur la santé sont liées à la technologie des ondes millimétriques, des ondes radio à haute fréquence qui sont censées offrir des vitesses beaucoup plus élevées. Mais, d’après son rapport, peu de services 5G utiliseront des fréquences plus élevées à court terme, et il y a peu de raisons de penser que ces fréquences sont plus nocives que d'autres types de rayonnement électromagnétique comme la lumière visible.

    Toutefois, Finley a rapporté que des recherches approfondies sur les risques potentiels de la 5G pour la santé sont demandées dans certaines communautés. C’est aussi l’avis de Joel M. Moskowitz, PhD, directeur du "Center for Family and Community Health au School of Public Health" de l'Université de Californie, Berkeley. Dans un billet de blogue publié en octobre, M. Moskowitz a dit que les États devraient investir massivement pour financer les recherches sur les effets que la 5G pourrait avoir sur la santé de l’homme avant de songer à la déployer.

    Si la théorie de la conspiration coronavirus-5G a pris son envol, elle est loin d'être la seule désinformation liée à la pandémie qui circule sur Internet ces derniers temps. Dès les premiers moments de la crise, les faux remèdes et traitements préventifs ont donné aux escrocs l'occasion de s’enrichir sur la psychose des gens. Les sociétés de médias sociaux avaient annoncé des politiques agressives pour réprimer la désinformation potentiellement mortelle sur la santé, les escroqueries et les conspirations, mais cela n’a pas empêché ces dernières allégations de faire surface dans les angles morts de l'IA - les modérateurs humains étant renvoyés chez eux, YouTube et les autres plateformes sociales s'appuyant plus que jamais sur l'IA.

    Mais YouTube a annoncé de nouvelles mesures drastiques pour arrêter la propagation de ces vidéos alors que de nombreuses tours de réseaux mobiles ont été détruites au Royaume-Uni plus tôt ce mois. Le média social de partage de vidéo a annoncé qu’il supprimera les vidéos qui font la promotion de cette théorie sur la 5G.
    La 5G serait-elle plus nocive qu’utile pour les humains ? Pensez-vous, vous aussi, que cette technologie pourrait transmettre le coronavirus ? Ou toutes ces théories autour de la 5G seraient-elles de pures allégations non fondées ?

    Sources : Yonder, BBC, The Sun

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ses allégations ?
    Pensez-vous que la technologie 5G peut être à l’origine du coronavirus ?
    Croyez-vous à la thèse des effets plus néfastes de la 5G sur la santé de l’homme que les précédents réseaux de téléphonie mobile ?

    Lire aussi

    YouTube annonce qu'il supprimera les contenus de théories de complot liant la 5G au COVID-19, après la destruction de plusieurs antennes téléphoniques au Royaume-Uni
    Les opérateurs mobiles britanniques demandent l'arrêt de la destruction des tours 5G, suite aux attaques visant des infrastructures, soutenues par les théoriciens du complot liant la 5G au COVID-19
    « Nous n'avons aucune raison de croire que la 5G est sans danger », a déclaré le scientifique Joel Moskowitz, de nouvelles études sont plus que nécessaires pour comprendre les effets de la 5G, dit-il
    Etes-vous inquiets des effets de la 5G sur la santé ? Ne le soyez pas, car la 5G ne produit pas beaucoup de nouveaux problèmes que les générations précédentes de services cellulaires, selon un rapport
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #23
    Membre extrêmement actif
    Est-ce qu'on connait le nombre d'antennes sabotées au Royaume-Uni et au Pays-Bas ?
    Si ça se trouve il n'y en a très peu et on fait beaucoup de bruit pour rien.

    Ce sont les médias mainstream qui amplifient le phénomène, si la BBC et tout ça n'en avait pas parlé, j'en n'aurais pas entendu parler. Beaucoup de gens vont, comme moi, découvrir cette histoire par le biais des médias mainstream.
    Il aurait mieux fallut ne rien dire.

    Peu de personnes font peu de dégâts, et le système en profite pour augmenter la censure.
    Ce n'est pas la fin du monde que des gens abiment des antennes 5G. À la limite si les types assassinaient des francs maçons ou des personnes invitées au dîner du siècle, là on pourrait se dire que c'est un peu grave, mais là ce n'est que des antennes.
    Les médias et YouTube réagissent de façon excessive.

    Je préviens, j'utilise des euphémismes : Il y a 3 britanniques et 3 néerlandais qui ont abimé 1 antenne et demi, il n'y a pas de quoi fouetter un chat.
    Purée à force de voir des articles à propos de ça, je vais peut-être aller regarder des vidéos pour me renseigner, mais ça fait chier je vais être tracé par YouTube ^^
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #24
    Membre actif
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message

    Autre question: De quel droit est-ce que Youtube décide de ce qui est juste ou non? N'est-ce pas le rôle de la Justice?
    C'est leur plateforme, quand tu crées un compte dessus tu leur cèdes une tonne de droits et entre autre celui de retirer tes vidéos.
    Donc ce n'est pas une question de justice, ils font ce qu'ils veulent avec leur produit c'est tout à fait normal.

    De la même manière, un journal peut choisir ne pas publier un article de l'AFP ou une radio ne pas diffuser le dernier tube de Lady Gaga (Stupid Love pour référence)

  5. #25
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par squizer Voir le message
    ils font ce qu'ils veulent avec leur produit c'est tout à fait normal.
    Il y a 2 choses :
    • D'un côté YouTube veut mettre en avant du contenu ad-friendly, pour augmenter ses revenus, donc quelque part ce sont un peu les annonceurs qui dictent la politique de Youtube (les annonceurs sont devenu difficile, maintenant dès que tu cites un drame la vidéo est démonétisée)
    • YouTube profite de sa position pour mettre des idées en avant et en cacher d'autres. Il y a du contenu plus difficile à trouver que d'autres, certaines vidéos ont une faible visibilité, il faut la chercher pour la trouver. Il y a aura de plus en plus de contenu complétement censurer.


    YouTube commence par censurer officiellement des critiques de la 5G, et petit à petit il censurera plus de choses.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #26
    Membre à l'essai
    Dommage ...
    que le ridicule ne tue pas !

    Déjà, il faudrait savoir : "Aujourd'hui, alors que les réseaux 5G ont commencé à se déployer dans des dizaines de pays […] Les services 5G sont opérationnels depuis 2019 dans des pays comme la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni, bien que ces services ne soient que lentement mis en œuvre."

    Sauf erreur de ma part, ça fait 5 pays. Qui sont les dizaines d'autres ?

    Pendant qu'on y est, c'est peut-être à cause de la 5G qu'on ne trouve pas de masques ? les ondes détruiraient les stocks … qu'on n'a pas fait ?

  7. #27
    Membre régulier
    Infox !
    "Selon d’autres rapports, vous ne devriez pas vous inquiéter des effets de la 5G sur la santé"... Ben voyons, ça par contre il faut le croire "sans facture", "continuez à dormir, tout va bien se passer..."

  8. #28
    Membre chevronné
    Ce n'est pas nouveau.
    Au début du télégraphe des agriculteurs coupaient les files, car il pensait que le télégraphe était responsable en cas de mauvaise récolte.
    En fait il leur fallait quelqu'un à blâmer, avant il levaient les yeux au ciel et s'en remettaient à dieux, lui demandant pardon ou "pourquoi, seigneur?",ou de les protéger du démon.
    Parfois se sont les gens différents, et étrangers qui trinquent .
    Et ça peut se transformer en chasse aux sorcières
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  9. #29
    Expert éminent sénior
    Je vais faire mon Neckara : "corrélation n'est pas causation". Non, parce-qu’on peut aussi dire que le sablier a été inventé en 1338, et que la grande peste est arrivée juste derrière, en 1347, ça aura la même valeur.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  10. #30
    Nouveau membre du Club
    Virus sous haute fréquence
    Ben ce que je vois, c'est l'expansion d'une bêtise au niveau planétaire, et à la vitesse d'un politique en campagne. Non, sérieux, vous abandonnez vos cellules grises, pour quelques secondes de popularité dans les médias ?... Je viens juste de chercher en quoi la 5G peut bien être dangereuse, ben c'est pas clair.
    De la 1G à la 4G on a juste ça https://actuneuf.com/tutoriel/difference-3g-4g en gros. Au départ, pour rappel un téléphone portable/mobile, est un mini-poste émetteur-récepteur, dont la puissance (et la qualité du signal), dépend : _ un du réseau auquel il est connecté, _ deux de la sensibilité de l'antenne réceptrice, et la puissance de l'antenne émettrice, _ trois de la couverture d'antennes relais disposées sur le territoire concerné. Et moi, dans mon joli canton (le Pays de Gex), nous sommes pris entre 4 départements (Savoie, Haute Savoie, Jura et Ain), 2 pays (France et Suisse), et avec à côté, un aéroport international (celui de Genève-Cointrin), le Cern, trois relais-émetteurs radio/TV (Salève, Dole, Mont-rond), L'Union Internationale des Télécoms, et quelques bricoles supplémentaires. Donc, une couverture réseau assez faible, et peu puissante, qui comprend aussi de très nombreuses zones en chevauchement entre réseaux français et suisses. Une joie... pour les téléphones mobiles.
    Point amusant, la plupart des malades du Covid19, ont la santé fragile, revenaient de voyage (Italie, Balkans, Asie), On a aussi un grand nombre de touristes asiatiques (le tour du monde express, avec Genève comme escale), mais curieusement le déploiement de la 5G, qui a commencé en Suisse (pour divers tests techniques), n'a pas provoqué l'apparition du virus dès son installation (voici plus de 6 mois). Il devait être bloqué. Et j'ai toujours pas réussi a cuire un oeuf entre deux smartphones (compatibles 4G+ pourtant).
    Dernier rappel, plus de la moitié des maladies transmises à l'humain (nous quoi), sont d'origine animale (les zoonoses), comme la rage, la grippe, nombre d'allergies (là c'est nous qui réagissont trop), et bien d'autres encore. Une génération d'humain c'est 25 ans, une génération de virus (bio), c'est entre 3 et 6 mois. Notre ADN c'est beaucoup plus long que celui des virus https://fr.wikipedia.org/wiki/Taille...du_g%C3%A9nome , mais ça nous permet de grandir, apprendre, et faire plein de trucs. Le virus, lui il bouge, se copie, et mange. C'est tout, c'est juste une machine a manger. Il ne fait rien d'autre. Je me rappelle pas avoir été mordu par un smartphone

  11. #31
    Nouveau Candidat au Club
    Théorie du complot ou pas? il n'y a PAS d'étude d'impact sanitaire sur le déploiement de la 5G, des tests ont étés réalisés en France avec l'ARCEP sur des fréquences portées à 26GHZ
    https://www.arcep.fr/cartes-et-donne...ements-5g.html

    WUHAN La province du Hubei, en Chine centrale, a construit plus de 300 stations de base 5G et atteint une couverture complète du signal 5G dans ses villes de préfecture, ont indiqué des sources locales de télécommunications. Wuhan, capitale du Hubei, est l’une des premières villes pilotes du réseau 5G en Chine
    La succursale de Hubei de China Mobile a déclaré que plus de 300 stations de base 5G ont été construites depuis février 2018, et une douzaine de centres d’expérience 5G ont été achevés dans des villes telles que Xiaogan, Yichang et Jingmen leur assurant une couverture complète 5G
    https://technode.com/2018/04/19/5g-testing/

    la compagnie de télécommunication chinoise, ZTE, en profite pour mettre un petit coup de projecteur sur les contacts facilités entre hôpitaux, grâce à son réseau 5G.
    La 5G pour diagnostiquer plus facilement le nouveau virus un système de consultation à distance 5G est en train de se mettre en place.

    Quelques jours après l’annonce de la construction express d’un hôpital de 25 000 m2 dans la ville de Wuhan, où reste concentrée la majorité des cas infectés, c’est au tour du West China Hospital et du Chengdu Public Health Clinic Center de l’université du Sichuan, d’occuper le devant de la scène.

    Outre l’hôpital en construction, pour lequel les ouvriers de la région se relaient 24h/24, et qui devrait pouvoir accueillir les malades dans un peu moins de 10 jours maintenant, la compagnie ZTE s’est attelée à la mise en place d’une autre infrastructure : un système de distribution 5G pour faciliter la communication entre les hôpitaux, et par la même la pose de diagnostics par les médecins.

    Aussi le 25 janvier, des stations 5G ont été montées et interconnectées. Suite à quoi la salle de conférence servant à relayer les diagnostics et traitements du West China Hospital a elle-même été connectée à ces antennes. C’est ainsi que le 26 janvier, une téléconsultation vidéo a été effectuée, en guise de test d’optimisation du réseau 5G mis en place entre le centre de santé publique de Chendgu et le West center Hospital de Sichuan. Ce noyau central est déjà relié à 27 autres hôpitaux de la région, accueillant des patients contaminés.

    L’objectif de la compagnie, rapporte Venture Beat est d’élargir cette connexion 5G à la région de Hubei, et principalement autour de Wuhan (ville contaminée), située à un peu plus de 1000 km, à l’est de Sichuan.
    À noter que l’année dernière, c’est Huawei qui lançait la construction d’un l’hôpital de démonstration 5G, dans la province de Guangdong, située à un millier de kilomètres au sud de la région de Hubei. Réputé pour avoir établi un système médical intelligent, compatible avec la technologie 5G, l’hôpital de démonstration est censé couvrir plusieurs secteurs comme l’imagerie médicale à distance, la télémédecine, les services médicaux numériques et les mégadonnées via le réseau 5G.

    C'est à Wuhan qu'ils ont poussé la fréquence à 60GHZ, dans deux hôpitaux militaires...

    Cette fréquence spécifique de 60 GHZ est absorbée par l’oxygène. La fréquence de 60 GHz fait tourner les électrons autour de la molécule d’oxygène, ce qui empêche l’hémoglobine d’absorber correctement ces molécules d’oxygène (O²) privant les organes d'oxygénation... et agit sur la structure moléculaire de votre ADN...

    Quel est l'objectif à vouloir pousser la 5G à cette fréquence spécifique quant ils le voudront....

    Pour vous faire votre opinion lire le livre de Vladimir N Binhi paru en 2002 "Magnetobiology:Underlying Physical Problems et regarder les conférences et travaux du Pr Martin Pall, Biophysicien émérite, sommité mondiale en la matière

  12. #32
    Futur Membre du Club
    Ondes téléphoniques et virus
    Au début des années 80, en février, lors d'une manoeuvre militaire dans le nord de l'Allemagne, l'opérateur radio m'a permis d'utiliser l'équipement de téléphonie cellulaire ultramoderne qui venait d'être mis en service, pour appeler ma copine.

    Et bien, figurez-vous que peu après, j'ai attrapé un rhume. C'est interpellant n'est-ce pas ?

  13. #33
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par gurkuru Voir le message
    Je viens juste de chercher en quoi la 5G peut bien être dangereuse, ben c'est pas clair.
    Ça peut perturber les prévisions météo ; ce serait dommageable pour l'agriculture et l'aviation notamment.
    https://www.sciencesetavenir.fr/natu...osphere_140155

    Le problème c'est d'une part que les industriels ne semblent pas avoir anticipé le problème (ce serait étonnant qu'aucun ingé n'y ait pensé, mais si c'est le cas, on peut deviner ce que son chef en a pensé...) et d'autre part l'imperméabilité totale de cette industrie à la notion de bien public, parce que ce sont des scientifiques directement concernés par la question, qui ont lancé l'alerte, pas le météorologue amateur M. Dugland depuis son smartphone dans sa cuisine.

    Après, il ne va peut-être rien se passer mais le risque de se faire retoquer pour cette raison était sans doute connu d'avance et dans ce cas il a été ignoré en connaissance de cause : corruption, impéritie (ou toute combinaison linéaire des 2), etc.

    Et c'est presque plus inquétant que l'éventuelle dégradation des prévisions météo, quand on pense à toutes les inventions à la con qui peuvent être auto-validées par leur vendeur, selon l'envergure de ce dernier.

  14. #34
    Chroniqueur Actualités

    Bill Gates est désormais la principale cible des mensonges sur le coronavirus
    Bill Gates est désormais la principale cible des mensonges sur le coronavirus,
    Surpassant même la conspiration sur le lien entre le coronavirus et la 5G, selon un rapport

    Bill Gates, cofondateur de Microsoft devenu philanthrope, est l’une des personnalités qui interviennent régulièrement sur la pandémie du coronavirus depuis que les Etats-Unis sont parmi les pays touchés par le virus. M. Gates est régulièrement présent dans les interviews télévisées et podcasts où il donne son avis sur la promesse de la Fondation Bill & Melinda Gates de mettre les moyens à la disposition des efforts visant à aider le monde à mettre au point un vaccin efficace contre les coronavirus. Il a également parfois critiqué le calendrier de la réponse du gouvernement américain à la pandémie mondiale. Mais M. Gates est également devenu une cible de choix pour les diverses conspirations qui se sont développées autour de la propagation de Covid-19.

    Selon un rapport du New York Times, le philanthrope est devenu l'une des principales cibles des théories de conspiration sur le coronavirus et de la désinformation en ligne. Une série de mensonges visant le milliardaire se répand sur YouTube, Facebook et Twitter à une vitesse alarmante, avec des théories de conspiration prétendant que Gates a créé Covid-19 comme un moyen de tirer profit d'un vaccin contre le virus, ou comme un moyen de mettre en place un système de surveillance mondial, selon le Times.


    Les théories de conspiration associant Gates au virus ont été mentionnées 1,2 million de fois à la télévision et dans les médias sociaux entre février et avril, soit 33 % de plus que la deuxième théorie de conspiration la plus populaire associant la 5G au Covid-19, selon Zignal Labs, une société d'analyse des médias, avec un pic de 18 000 mentions par jour en avril. Les canulars dirigés contre le cofondateur de Microsoft, sont partout sur les médias sociaux, et le New York Times a trouvé 16 000 messages sur Facebook cette année, qui ont été "likés" et commentés près de 900 000 fois. Les dix vidéos les plus populaires de Youtube diffusant des informations erronées sur Gates et le virus ont été visionnées près de cinq millions de fois en mars et avril, selon le journal.

    Bill Gates présenté faussement comme le créateur de Covid-19 afin de mettre en place un système de surveillance mondial

    Bill Gates est, depuis le mois d’avril, devenu la vedette d'une explosion de théories du complot sur l'épidémie de coronavirus. Les théories diffusées varient, mais vont de la création de Covid-19 par Gates pour profiter d'un vaccin, à l'appartenance de Gates à un complot visant à éliminer l'humanité et/ou à mettre en place un système de surveillance mondial. Certaines prétendent même que M. Gates savait d'avance qu'il y aurait une pandémie de coronavirus. Les théoriciens de la conspiration ont également saisi le fait que M. Gates s'est exprimé ouvertement sur la menace plus large qu'une pandémie mondiale pourrait représenter pendant plusieurs années, certains affirmant que ce fait était la preuve que le milliardaire connaissait, en particulier, le coronavirus à l'avance.

    Par exemple, Bill Gates a prononcé un discours en 2015, avertissant les gens qu'un virus infectieux représentait un risque plus important pour l'humanité qu'une guerre nucléaire. Ce discours a été visionné 25 millions de fois sur YouTube ces dernières semaines, selon le New York Times. Selon le journal, les anti-vaxxers, les experts de droite et les membres du groupe de conspiration QAnon affirment que la vidéo est la preuve du plan de Gates d'utiliser une pandémie pour son profit personnel.

    Les théoriciens de la conspiration ont également déformé les récents commentaires de M. Gates en mars dernier, suggérant que des "certificats numériques" pourraient être utilisés pour suivre les personnes infectées par le virus, affirmant que M. Gates veut mettre des puces électroniques dans le corps des gens. Cette affirmation a été reprise par l'ancien conseiller de campagne de Trump, Roger Stone, dans une récente interview à la radio, selon le New York Post.

    Selon le News York Times, ces fausses affirmations ont gagné en popularité auprès des experts conservateurs comme Laura Ingraham et des anti-vaccins comme Robert F. Kennedy Jr car M. Gates est devenu le contrepoids vocal du président Trump sur le coronavirus.

    Au cours de ces dernières, M. Gates est apparu à la télévision, sur des pages d'opinion et dans des forums pour réclamer des politiques de maintien à domicile, l'extension des tests et le développement de vaccins. Il a longtemps critiqué ouvertement la façon dont l'administration Trump a géré la pandémie, même s'il ne s'est pas adressé au président Trump par son nom. Mercredi, suite à la décision du président Trump de mettre fin au financement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), M. Gates a posté un tweet, qualifiant cette décision d’ « aussi dangereuse qu'elle en a l'air ».


    Il a également critiqué l'administration dans un éditorial du Washington Post en déclarant qu'il ne faisait « aucun doute que les États-Unis ont manqué l'occasion de prendre de l'avance sur le nouveau coronavirus ». Il s’est aussi exprimé à l’occasion d'une discussion vidéo avec Chris Anderson de TED, une organisation à but non lucratif qui organise des discussions et des communautés en ligne. « Les États-Unis ont manqué l’opportunité de contrôler (COVID-19) sans passer par le shutdown », a regretté Gates. «Nous n'avons pas agi assez vite pour pouvoir éviter le shutdown ».

    M. Gates n’a pas commenté la question, mais Mark Suzman, directeur général de la Fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré au Times qu'il était « affligeant de constater que des gens diffusent des informations erronées alors que nous devrions tous chercher des moyens de collaborer et de sauver des vies ».

    D’autres fausses théories ont attribué l’origine du nouveau coronavirus à la 5G

    Dès début février, l’OMS expliquait que la lutte contre la maladie devait être menée de front avec une guerre aux Fake News. Sylvie Briand, directrice de l’OMS pour la préparation aux risques infectieux mondiaux expliquait, « En plus d’une épidémie de maladies, il y a ce que nous appelons une "infodémie" : la circulation de rumeurs et de fausses informations ». L’organisation s’est rapidement attelée à la tâche de contenir autant que possible cette épidémie de fausses nouvelles. Une page a été créée sur le site de l’organisation pour « En finir avec les idées reçues », battant en brèche les principales rumeurs autour de la pandémie.

    En mars, CNBC a fait état des efforts de Facebook pour supprimer « les fausses allégations et les théories de conspiration qui ont été signalées par les principales organisations mondiales de santé ». Facebook a également déclaré à l'époque que le géant des réseaux sociaux donnerait un espace publicitaire gratuit à l'OMS pour partager des informations provenant d'experts de la santé sur le virus.

    Malgré tous ces efforts, en début avril, les médias se sont fait l’écho de la destruction d’antennes 5G au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ces destructions seraient liées à plusieurs théories du complot circulant sur les réseaux sociaux associant à divers degrés la 5G et la pandémie de coronavirus. Selon des rapports, l’origine de la conspiration coronavirus-5G remonterait au 22 janvier, dans l’édition régionale d’un journal belge, Het Laatste Nieuws, alors que le coronavirus était encore cloisonné à Wuhan, où 9 morts et 440 infectés étaient recensés à l’époque.

    Lors d’une interview pour alerter sur les dangers pour la santé de la 5G – non étayés à l’heure actuelle –, Kris Van Kerckhoven, un médecin généraliste, en répondant à une question sur un possible lien entre coronavirus et 5G, a dit avec prudence que « Je n’ai pas fait de vérification des faits » tout en ajoutant « Il peut y avoir un lien avec l’actualité ». L’article a été retiré, après quelques heures en ligne, mais ceci n’a pas empêché les théories du complot de fleurir sur internet. Plusieurs groupes anti-5G néerlandophones, puis des groupes similaires anglophones, se sont emparés de l’article pour soupçonner un lien de cause à effet entre la 5G et le coronavirus.

    Entre autres groupes associés à ces théories, HelloHelloInfo un groupe en France, se définissant sur sa page Facebook comme non « rattaché à aucun groupe industriel, à aucun lobby particulier, qu’il soit financier ou politique » a publié le 5 mars une vidéo faisant entre autres, le lien entre la 5G et un faux virus. La vidéo a dépassé à l’heure actuelle 54 000 vues. La vidéo qui a été reprise par une autre chaîne a atteint maintenant plus de 670 000 vues.


    YouTube et Facebook ont répondu au rapport du Times en notant que les sociétés s'efforcent de mettre fin à la désinformation sur les coronavirus sur leurs plateformes. Suite aux nouvelles de la destruction des tours 5G, YouTube a annoncé de nouvelles mesures drastiques pour arrêter la propagation de ces vidéos. Le média social de partage de vidéo a annoncé qu’il supprimera les vidéos qui font la promotion de cette théorie sur la 5G.

    Malgré l’ampleur des fausses théories concernant Bill Gates et le virus, un commentaire trouve que « C'est presque rien ». Pour lui, une nouvelle trouvée dans 16 000 messages sur Facebook seulement cette année, et "liké" et commentés près de 900 000 fois n’est pas « une nouvelle digne d'intérêt, car Facebook compte près de 2,5 milliards d'utilisateurs et chaque minute 500 000 commentaires sont postés. C'est comme si 10 personnes aux Etats-Unis échangeaient des théories de conspiration sur Gates », a-t-il écrit. Et vous, qu’en pensez-vous ?

    Sources : The NYT, The Washington Post, The New York Post

    Et vous ?
    Que pensez-vous de ce rapport ?
    Que pensez-vous de la désinformation qui lient Bill Gates au coronavirus, et de son ampleur sur les médias sociaux ?
    Pensez-vous aussi, comme le commentateur, que ce n’est pas un sujet digne d’intérêt ?

    Lire aussi

    COVID-19 : Bill Gates estime que les USA ont réagi trop lentement. Selon lui, un confinement national est désormais inévitable pour un retour à la normale « dans six à dix semaines »
    Le coronavirus serait-il lié à la 5G ? Les allégations d'une liaison entre le virus et la technologie circulent sur Internet, les célébrités et influenceurs amplifiant la conspiration
    Les opérateurs mobiles britanniques demandent l'arrêt de la destruction des tours 5G, suite aux attaques visant des infrastructures, soutenues par les théoriciens du complot liant la 5G au COVID-19
    YouTube annonce qu'il supprimera les contenus de théories de complot liant la 5G au COVID-19, après la destruction de plusieurs antennes téléphoniques au Royaume-Uni
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #35
    Membre éclairé
    En même temps, ce n'est pas comme s'il était un type blanc comme neige. Quand on voit ce qui s'est passé avec les vaccins de paludisme et son comportement voyou en Inde (ils en parlait sur LCI ou FranceInfo il y a quelques jours - je m'en souviens plus), puis en Afrique, je dirai même que les soit disant mensonges à son encontre pourraient ne pas être si loin de la réalité que cela (et je vous garanti que je suis très très loin de me laisser embobiné par la théorie du complot et autres rumeurs infondées sur les réseaux sociaux).
    http://www.pocketmt.com GLCD Font Creator home site.

  16. #36
    Membre du Club
    Citation Envoyé par octal Voir le message
    En même temps, ce n'est pas comme s'il était un type blanc comme neige. Quand on voit ce qui s'est passé avec les vaccins de paludisme et son comportement voyou en Inde (ils en parlait sur LCI ou FranceInfo il y a quelques jours - je m'en souviens plus), puis en Afrique, je dirai même que les soit disant mensonges à son encontre pourraient ne pas être si loin de la réalité que cela (et je vous garanti que je suis très très loin de me laisser embobiné par la théorie du complot et autres rumeurs infondées sur les réseaux sociaux).
    Ton propos n'est pas complotistes. Dès le début de sa fondation, des critiques se levaient car il avait un regard trop issu du monde des nouvelles technologies, trop d'un monde où il faut aller vite, ou tout passes par la tech. Pour les vaccins, cette recherches de pays moins "regardants" sur la sécurité était déjà critiquée, avant même ce résultat désastreux. C'était pour aller vite. Et d'autre points du genre (mettre en avant les solutions "tech" que sont les OGM au lieux des espèces endémiques et/ou sélectionnées, etc....). Comme on peut le lire dans certains articles sur cette fondation, s'est probablement fait "sans malice". Ca n'excuse en rien, il a voulu "changer de carrière", il fallait penser à mettre à jour son logiciel.

  17. #37
    Membre éclairé
    Quel vaccin contre le paludisme ? Il 'en existe pas à l'heure actuelle.
    Non, il n’existe pas actuellement de vaccin contre le paludisme. De nombreuses recherches sont menées au niveau mondial pour en mettre au point. En attendant, la prévention du paludisme reste basée sur la prise de médicaments et sur les mesures de protection contre les piqûres de moustiques [Institut pasteur]

  18. #38
    Membre régulier
    fake news
    Pascal:
    Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà
    Montaigne:
    Chacun appelle barbare ce qui n'est pas de son usage
    Deleuze:
    pourquoi est ce que les passions tristes ne m’induisent pas à former des notions communes ? Spinoza est très fort, il peut le démontrer mathématiquement : parce que, lorsque deux corps disconviennent, lorsque des corps ne conviennent pas, s’ils ne conviennent pas ce n’est jamais par quelque chose qui leur est commun.
    D'où l'importance de sortir du premier genre de connaissance qui n'est qu'une partie congrue de l'être pour dépasser, c'est ce que font très bien les passions joyeuses, cette condition.
    La vérité est ailleurs... que dans nos passions!
    Les gens sont tristes et affectés par un mal insaisissable qui plus est leur vient de l'étranger (au propre comme au figuré)... L'alarmisme des météorologue me semble un tant soit peu contraint, au moins autant que la réaction des astronomes aux satellites de Musk.

  19. #39
    Membre éprouvé
    Il n'y a pas de fumée sans feu: Boom! Fauci transpire à grosses gouttes Trump enquête sur sa subvention de 3,7 millions de dollars Obama ère à Wuhan Lab!!!



    Nous allons savoir bientôt si Bill Gates est également impliqué. Mais son nom circule également.
    intel i7
    OpenSuse Leap 42.2
    Plasma et Cinnamon

  20. #40
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par octal Voir le message
    En même temps, ce n'est pas comme s'il était un type blanc comme neige. Quand on voit ce qui s'est passé avec les vaccins de paludisme et son comportement voyou en Inde.
    Pour rappel, Bill Gates au "comportement voyou" est avec sa fondation le 2ème contributeur au budget de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) à hauteur de 280 mio de dollars/an quand la France donne... 10,6 millions!

    La fondation du "voyou Bill" participe encore au financement de 2 des 10 premiers contributeurs de l'OMS...