IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

La CNIL donne son avis sur de nouveaux dispositifs de lecture du passe sanitaire

  1. #661
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    38
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 38
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut Quelle méta analyse ?
    Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
    Simple question, quelle confiance tu accordes à des méta analyses?

    Car pour quelqu'un qui à peur des effets secondaires du vaccin, tu devrais te pencher sur la chloroquine et l’azithromycine.
    En plus de ne pas soigner le covid, les effets secondaires sont loin d'être anecdotiques.
    Et justement, des méta analyses ont été publiées depuis un moment à ce sujet.

    Je suis vraiment étonné, et pas dans le bon sens, que la chloroquine puisse encore faire débat...

    Pour l'ivermectine je suis à peu près sur qu'on est dans le même genre de remède pas efficace, sinon on l'utiliserait à grande échelle (ou alors il n'a pas encore été approuvé).
    Cette méta Analyse ?

    - https://www.fortunejournals.com/arti...-patients.html

  2. #662
    Membre chevronné Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    478
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 478
    Points : 1 948
    Points
    1 948
    Par défaut
    Citation Envoyé par zero_divide Voir le message
    Non, ceci n'est pas une meta analyse, mais une étude sur une méta-analyse, comme son titre l'indique.
    Aucune idée de ce que vaut fortune journals, ni de la plausibilité de ce paper (j'ai pas les compétences pour tout comprendre), mais un papier seul ne vaut pas grand chose face a une méta-analyse.

    Ils citent/se basent sur la méta analyse suivante (Fiolet et al):
    https://www.clinicalmicrobiologyandi...505-X/fulltext
    Qui dit d'ailleurs, dans sa conclusion:
    Hydroxychloroquine alone was not associated with reduced mortality in hospitalized COVID-19 patients but the combination of hydroxychloroquine and azithromycin significantly increased mortality.
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

  3. #663
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    38
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 38
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut Mauvaise foi
    Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
    Non, ceci n'est pas une meta analyse, mais une étude sur une méta-analyse, comme son titre l'indique.
    Aucune idée de ce que vaut fortune journals, ni de la plausibilité de ce paper (j'ai pas les compétences pour tout comprendre), mais un papier ne vaut pas grand chose face a une méta-analyse.
    LOL. Quelle mauvaise foi… Alors admettre ne pas avoir les compétences pour tout comprendre et en même temps affirmer que le papier ne vaut pas grand chose face à une méta-analyse qu’il critique…

    C’est totalement illogique, car ce papier se veut une critique de cette méta-analyse… Bref, qu’importe la malhonnêteté intellectuelle quand on ne veut pas entendre raison…

    Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
    Ils citent la méta analyse suivante (Fiolet et al):
    https://www.clinicalmicrobiologyandi...505-X/fulltext
    Qui dit d'ailleurs tout le contraire, je cite:
    Alors :
    - Quel que soit le travail, il est normal de citer les sources.
    - Comme cette critique de méta-analyse contredit ce travail cité, elle doit au minimum citer les sources…

    Bref, fidèle à moi-même, j’ai d’autres choses à faire que perdre mon temps face à des gens qui ne veulent pas comprendre.

    Sur ce, bonne journée.

  4. #664
    Membre chevronné Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    478
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 478
    Points : 1 948
    Points
    1 948
    Par défaut
    Non, ça montre surtout que tu ne comprends pas comment fonctionnent les publications scientifiques et que tu ne comprend même pas ce que je dis ou déformes mes propos.
    Je ne critique pas le contenu de la publi, je dis juste que je ne lui accorde pas la valeur d'une méta analyse, et contrairement à toi, j’admets ne pas tout comprendre.

    Une publi scientifique ce n'est pas un saint graal ou une vérité absolue.
    Tous les chercheurs peuvent publier, dans des revues de plus ou moins bonne qualité (certaines acceptent tout), avec un travail plus ou moins correct.
    De nombreuses publications se contredisent assez souvent, c'est pour ça que les méta analyses existent, mais aussi que link une publication sans expertise ce n'est jamais une bonne idée.

    Si la méta analyse qu'ils critiquent souffre de problèmes évidents, elle devrait se faire retirer. C'est exactement ce qui s'est passé avec une étude contre la chloroquine et qui a fait un petit scandale avec le The Lancet.
    https://www.lemonde.fr/sciences/arti...3_1650684.html

    À eux de faire une nouvelle méta analyse, avec des données mises à jour, et de réussir à la faire publier par un vrai publisher. Ensuite on en reparlera, mais là il ne s'agit que d'une étude parmi tant d'autres.

    D'ailleurs, pour se faire une idée d'une publi scientifique:
    - vérifier le publisher, certains publishers sont une valeur bien plus sure que d'autres, car le travail de peer reviewing et analyse est bien plus exigeant. Certaines revues laissent juste tout passer
    - vérifier le nombre de citations de la publi, ça peut aider a montrer si elle est connue/reconnue par la communauté scientifique
    - vérifier les sources/citations de la dite publi, si tout est basé sur des publi qui ne respectent pas ces critères de qualité la publi n'est probablement pas de bonne qualité elle même
    - vérifier les auteurs, leur domaine de compétence, leurs travaux précédents

    Ah et, il faut croire que c'est un complot mais, quote de la publi:
    Acknowledgments

    Thanks to all members of the France Soir - Citizen Circle


    Edit:
    Fortune journals est considéré comme un predatory publisher et apparait dans de nombreuses listes de predatory publisher.
    Voilà pourquoi je ne fais pas confiance à un publisher que je ne connais pas.
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

  5. #665
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    90
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 90
    Points : 117
    Points
    117
    Par défaut Ce sont des débats biaisés
    De toute évidence dans les essais randomisés, les conditions initiales d'administration de l'Hydroxycloroquine et autres n'ont pas été respectées et le choix des malades n'a pas respecté les normes en vigueur . Donc de toute façon, il faut recommencer ces études randomisés pour mettre tout le monde d'accord . il y a en effet même pour le paludisme, des effets secondaires sur les reins avec des risques de dyalise nécessaire. donc il faut voir les critères espitémologiques des essais randomisés et voir derrière les conditions des essais entre placebo et groupe témoin. Il faut envisager une refonte des systèmes Pair à pair pour les preprints . Les gens ne doivent pas les prendre pour argent content. Par exemple le guilain barré pour la paralysie des membres est dans les 2 % d'effets secondaires pour tous les vaccins

  6. #666
    Membre chevronné Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    478
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 478
    Points : 1 948
    Points
    1 948
    Par défaut
    Citation Envoyé par mach1974 Voir le message
    De toute évidence dans les essais randomisés, les conditions initiales d'administration de l'Hydroxycloroquine et autres n'ont pas été respectées et le choix des malades n'a pas respecté les normes en vigueur . Donc de toute façon, il faut recommencer ces études randomisés pour mettre tout le monde d'accord .
    Oui, justement la méta analyse de Fiolet et al a élagué énormément d'études qui ne respectaient pas ces critères.
    The initial search yielded 839 articles, of which 29 met our inclusion criteria.
    29 sur 839, ça montre à quel point les données sont généralement mauvaises ou inutilisables.
    C'est assez triste mais c'est ce qui se passe quand on fait tout sous le coup de la précipitation.
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

  7. #667
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    amateur
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    43
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 43
    Points : 143
    Points
    143
    Par défaut Que d'amalgames!
    Communication officielle comme affirmations non alignées ont ceci de commun que l'on rajoute de la confusion à la confusion par des affirmations péremptoires dans lesquelles tous les concepts et effets sont joyeusement confondus.
    L'effet est bien entendu accentué du fait que la plupart des effets ne peuvent être affirmés que sous forme probabiliste.

    Le PASSE est un document officiel qui atteste que telle personne présente au moins une des conditions (vaccination, de test, de guérisons...) qui distingue un certain niveau de prophylaxie probable.
    On laisse entendre (mais personne ne le prétend explicitement) que de ce fait le PASSE certifie que la personne n'est pas contagieuse.

    A ce jour (juillet 2021) il est toujours considéré qu'aucune de ces conditions fait que ladite personne ne soit porteuse du virus, donc contribuer à sa propagation.

    Le PASSE a donc une signification limitée. Je suis néanmoins persuadé que vaccination (ou autre condition assimilée) réduit le risque de symptôme grave pour soi, et réduit le taux de propagation (à tout le moins, le porteur ne multiplie pas le nombre de virus?).
    De ce point de vue, même avec ses limitations, l'harmonisation du PASSE entre pays est une mesure positive, dans le chaos des initiatives que l'on constate.

    Je suis par contre très réservé sur l'usage attribué au PASSE. La justification des ségrégations entre porteurs de PASSE et non porteurs est très litigieuse, fortement teintée d'arbitraire et risque de fluctuer au jour le jour. L'efficacité de ces ségrégations n'est pas démontrée, même statistiquement.

    Et de façon perverse, le message perçu par nombre de personnes est que, disposant du PASSE, je peux me lâcher. Et la conséquence est une meilleure propagation du virus. Paradoxalement, les dispositions associées au PASSE sont susceptibles de stimuler l'apparition de vagues de contagion.

    Je crains aussi que ces mesures soient de la gesticulation: il faut bien faire quelque chose. Il faut donc des mesures, que celles-ci soient tolérables. De plus, si elles ne sont pas appliquées, on ne pourra rien reprocher aux politiques.

  8. #668
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 768
    Points : 2 646
    Points
    2 646
    Par défaut
    Citation Envoyé par Axel Mattauch Voir le message
    ...
    Vous avez parfaitement raison. La propagande pro-vaccinale actuelle qui laisse fortement à croire au citoyen lambda sans compétence médicale, autre que son vécu personnel, que la vaccination rend invulnérable et permet de "vivre normalement" (ie: faire n'importe quoi sans geste barrière) est une catastrophe. De fait, les vaccinés deviennent les meilleurs vecteurs de propagation et opportunité de mutation du virus, et cela commence à se voir, même dans les médias mainstreams.




    Je ne suis pas fan de mettre des références à des articles mais voici quand même trois articles allant en ce sens (généralement derrière des paywall) :


    covid-19-un-cluster-de-78-personnes-a-lille-dans-une-discotheque
    https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...e_4715731.html

    un-grand-sentiment-d-injustice-l-incomprehension-des-personnes-vaccinees-qui-attrapent-le-covid
    https://www.lefigaro.fr/actualite-fr...covid-20210728

    covid-19-de-nouvelles-donnees-suggerent-que-les-personnes-vaccinees-peuvent-transmettre-le-virus
    https://www.lemonde.fr/planete/artic...0012_3244.html

  9. #669
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2014
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2014
    Messages : 100
    Points : 191
    Points
    191
    Par défaut J'en ai ras le bol !
    Aller tous vous faire contrôler !

    Piquouse ou pas vous n'échapperez pas au contrôle total du peuple tant que l'autre guignol sera président,
    et puis vous avez la mémoire courte, si courrrrrttttte !

    C'est qui qui nous disait à grand renfort de médias : " Le masque ne sert à rien ! - N'achetez pas de masques ! - N'en portez pas ! "

    C'est qui qui nous a imposé 8 mois de couvre-feu et 3 confinements ?

    ... Quand je pense qu'il y a encore des gens pour croire et écouter ces guignols ...
    Franchement tapez-vous fort la tête contre un mur,
    on ne s'en portera que bien mieux, NOUS !

    Antivax non, Anti-pass OUI !!!

  10. #670
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2014
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2014
    Messages : 100
    Points : 191
    Points
    191
    Par défaut
    Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
    A ceux qui ont peur de potentiels effets secondaire d'un vaccin sur le long terme, posez vous aussi la question pour le covid.

    Pour moi cet argument devrait être un argument pour aller se faire vacciner, les chances de contracter le covid étant bien plus importantes chaque jour, et les effets du covid sur le long terme étant bien plus méconnus que celui des vaccins aux technologies éprouvées.
    Je te rassure, après avoir eu le/la covid tout va bien, mes neurones n'ont jamais si bien fonctionné,
    l'odorat disparut est bien revenu,
    par contre ça fait 1 an et 8 mois que je suis célibataire et c'est plutôt ça qui me donne envie de mourir ...
    Et demain plus de resto, plus de terrasses de bar, encore combien de temps seul ?
    - C'est cela la vraie mort, la mort sociale !

    Quand à "des vaccins aux technologies éprouvées" Sur les vaccins covid ?
    - Tu plaisantes là ?
    Elle est où ta technologie éprouvée ????

  11. #671
    Membre actif
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 117
    Points : 259
    Points
    259
    Par défaut
    Citation Envoyé par oooopppp Voir le message
    Je te rassure, après avoir eu le/la covid tout va bien, mes neurones n'ont jamais si bien fonctionné,
    l'odorat disparut est bien revenu,
    par contre ça fait 1 an et 8 mois que je suis célibataire et c'est plutôt ça qui me donne envie de mourir ...
    Et demain plus de resto, plus de terrasses de bar, encore combien de temps seul ?
    - C'est cela la vraie mort, la mort sociale !

    Quand à "des vaccins aux technologies éprouvées" Sur les vaccins covid ?
    - Tu plaisantes là ?
    Elle est où ta technologie éprouvée ????
    C’est difficile de raisonner sur un cas isolé.

    Mais l’historique que l’on a penche largement le ratio bénéfice/risque du côté des vaccins. Certains juste avant d’être intubés supplient leur médecin pour être vaccinés… mais il est alors trop tard.

  12. #672
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 981
    Points : 4 247
    Points
    4 247
    Par défaut
    Bonsoir,

    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    La propagande pro-vaccinale actuelle qui laisse fortement à croire au citoyen lambda sans compétence médicale, autre que son vécu personnel, que la vaccination rend invulnérable et permet de "vivre normalement" (ie: faire n'importe quoi sans geste barrière) est une catastrophe. De fait, les vaccinés deviennent les meilleurs vecteurs de propagation et opportunité de mutation du virus, et cela commence à se voir, même dans les médias mainstreams.
    Je radote (hélas pour la bonne cause ... ).

    Souvenez vous du slogan : "Les antibiotiques c'est pas automatique". Votre covid est un virus (donc une bactèrie). Depuis quand il existe des antidotes contre les bactéries et virus ? Jamais en fait ... C'est un risque virologique.

    La plus grosse erreur c'est d'avoir fait croire que le vaccin contre le covid, c'est que c'est comme le "vaccin" contre une morsure . Un vaccin n'a jamais été un remède.

    Citation Envoyé par oooopppp
    par contre ça fait 1 an et 8 mois que je suis célibataire et c'est plutôt ça qui me donne envie de mourir ...
    Et demain plus de resto, plus de terrasses de bar, encore combien de temps seul ?
    - C'est cela la vraie mort, la mort sociale !
    Pour une bonne part de la population la vie "social" se résume entre "pas grand chose" et "néant" ... Toutes activités culturelles et sportives peinent à retrouver un publique ... Je le vois bien dans le domaine associatif ou je suis très actif.

    Le terme "mort sociale" est parfaitement trouvé.

  13. #673
    Membre actif
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 117
    Points : 259
    Points
    259
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Bonsoir,



    Je radote (hélas pour la bonne cause ... ).

    Souvenez vous du slogan : "Les antibiotiques c'est pas automatique". Votre covid est un virus (donc une bactèrie). Depuis quand il existe des antidotes contre les bactéries et virus ? Jamais en fait ... C'est un risque virologique.

    La plus grosse erreur c'est d'avoir fait croire que le vaccin contre le covid, c'est que c'est comme le "vaccin" contre une morsure . Un vaccin n'a jamais été un remède.
    Confondre virus et bactéries vous discrédite. Un virus est un morceau de code génétique dans une coquille qui lui permet d’entrer dans nos cellules qui vont alors le répliquer. Une bactérie est une cellule complète capable de se dupliquer par elle même. Rien à voir !

    Un vaccin et un antibiotique de même. Le vaccin sert à entrainer nos anticorps et ces derniers luttent ensuite contre le virus ciblé. Les antibiotiques sont conçus pour lutter directement les bactéries visées. Ainsi, non seulement vaccins et antibiotiques ne visent pas les mêmes affections, mais de plus les vaccins n’ont qu’un rôle préventif (les patients contaminés qui implorent une vaccination avant d’être intubé… on leur répond avec un effort de diplomatie, «*trop tard*»), les antibiotiques ont un rôle curatif.

    Le slogan «*les antibiotiques c’est pas automatique*» signifie simplement que les antibiotiques ne soignent pas tout… de même, le vaccin contre la covid ne va avoir aucun effet sur la grippe. Par contre, il est vrai que les vaccins contre la covid ont eu d’excellents résultats contre la covid… un peu moins bons depuis le variant delta, mais tout de même très bons (env. 90%).

    Il faut aussi voir l’efficacité du vaccin à deux niveaux : le niveau individuel (90% signifie que le risque de l’attraper est divisé par 10… mais reste non nul), et le niveau collectif (si cela contribue à rendre le taux de reproduction R < 1 suffisamment longtemps on peut éradiquer l’épidémie comme on l’a fait pour la variole, la polio et autres).

  14. #674
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 768
    Points : 2 646
    Points
    2 646
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Votre covid est un virus (donc une bactèrie)
    Non. Une bactérie est un organisme vivant monocellulaire parfaitement autonome qui se reproduit d'elle-même par "clonage" et qui peut prendre un forme sporique pour survivre dans un environnement hostile. Un virus est un bout d'ARN ou ADN parfois circulaire avec parfois quelques enzymes, le tout encapsulé dans une capside (coquille) qui a besoin d'infecter une cellule (les bactéries ont aussi des virus qui les ciblent) afin de détourner la machinerie interne de la cellule pour faire répliquer son code et le faire bourgeonner à la surface de la cellule jusqu'à épuisement (mort) de cette dernière. Certains virus peuvent tout à fait s’intégrer au code génétique de la cellule hôte de l'organisme hôte, en cela la technique adénovirale est douteuse quoiqu'en disent ses promoteurs. Un virus ne peut pas rester intègre très longtemps dans un environnement hostile. Une bactérie peut être détruite par des médicaments (et des virus, des phages, des molécules apoptophyses et tout ce qui peut détruire une cellule ). Pour un virus, la capside est souvent bien plus résiliente aux composés chimiques que les cellules de l'organisme infecté, la solution anti-virale est le plus souvent de trouver un agrégant ou un anti-corps qui va se fixer sur les capsides pour les empêcher de pouvoir elle-mêmes se coller/fusionner aux cellules susceptibles d'être infectées, c'est sur ce mécanisme de production d'antigènes que repose la vaccination, la seule solution médicamenteuse vraiment pertinente contre un virus est celle qui recours à des interférons ou tout autre substance capable d'inhiber l'activité réplicative de l'ARN-ADN... Rarement des substances anodines.

  15. #675
    Membre extrêmement actif

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 981
    Points : 4 247
    Points
    4 247
    Par défaut
    Bonsoir,

    Citation Envoyé par floyer Voir le message
    Confondre virus et bactéries vous discrédite. Un virus est un morceau de code génétique dans une coquille qui lui permet d’entrer dans nos cellules qui vont alors le répliquer. Une bactérie est une cellule complète capable de se dupliquer par elle même. Rien à voir !
    Je me coucherai moins bête

    Virus, toxine, bactérie ... bon après je ne suis pas médecin ni épidémiologiste ou autre spécialiste de la santé ...

    Citation Envoyé par floyer Voir le message
    Un vaccin et un antibiotique de même. Le vaccin sert à entrainer nos anticorps et ces derniers luttent ensuite contre le virus ciblé. Les antibiotiques sont conçus pour lutter directement les bactéries visées. Ainsi, non seulement vaccins et antibiotiques ne visent pas les mêmes affections, mais de plus les vaccins n’ont qu’un rôle préventif (les patients contaminés qui implorent une vaccination avant d’être intubé… on leur répond avec un effort de diplomatie, «*trop tard*»), les antibiotiques ont un rôle curatif.

    Le slogan «*les antibiotiques c’est pas automatique*» signifie simplement que les antibiotiques ne soignent pas tout… de même, le vaccin contre la covid ne va avoir aucun effet sur la grippe. Par contre, il est vrai que les vaccins contre la covid ont eu d’excellents résultats contre la covid… un peu moins bons depuis le variant delta, mais tout de même très bons (env. 90%).

    Il faut aussi voir l’efficacité du vaccin à deux niveaux : le niveau individuel (90% signifie que le risque de l’attraper est divisé par 10… mais reste non nul), et le niveau collectif (si cela contribue à rendre le taux de reproduction R < 1 suffisamment longtemps on peut éradiquer l’épidémie comme on l’a fait pour la variole, la polio et autres).
    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    Non. Une bactérie est un organisme vivant monocellulaire parfaitement autonome qui se reproduit d'elle-même par "clonage" et qui peut prendre un forme sporique pour survivre dans un environnement hostile. Un virus est un bout d'ARN ou ADN parfois circulaire avec parfois quelques enzymes, le tout encapsulé dans une capside (coquille) qui a besoin d'infecter une cellule (les bactéries ont aussi des virus qui les ciblent) afin de détourner la machinerie interne de la cellule pour faire répliquer son code et le faire bourgeonner à la surface de la cellule jusqu'à épuisement (mort) de cette dernière. Certains virus peuvent tout à fait s’intégrer au code génétique de la cellule hôte de l'organisme hôte, en cela la technique adénovirale est douteuse quoiqu'en disent ses promoteurs. Un virus ne peut pas rester intègre très longtemps dans un environnement hostile. Une bactérie peut être détruite par des médicaments (et des virus, des phages, des molécules apoptophyses et tout ce qui peut détruire une cellule ). Pour un virus, la capside est souvent bien plus résiliente aux composés chimiques que les cellules de l'organisme infecté, la solution anti-virale est le plus souvent de trouver un agrégant ou un anti-corps qui va se fixer sur les capsides pour les empêcher de pouvoir elle-mêmes se coller/fusionner aux cellules susceptibles d'être infectées, c'est sur ce mécanisme de production d'antigènes que repose la vaccination, la seule solution médicamenteuse vraiment pertinente contre un virus est celle qui recours à des interférons ou tout autre substance capable d'inhiber l'activité réplicative de l'ARN-ADN... Rarement des substances anodines.
    Très intéressant, Je me coucherai moins bête

  16. #676
    Membre actif
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 117
    Points : 259
    Points
    259
    Par défaut
    Citation Envoyé par Axel Mattauch Voir le message
    Je suis par contre très réservé sur l'usage attribué au PASS. La justification des ségrégations entre porteurs de PASS et non porteurs est très litigieuse, fortement teintée d'arbitraire et risque de fluctuer au jour le jour. L'efficacité de ces ségrégations n'est pas démontrée, même statistiquement.

    Et de façon perverse, le message perçu par nombre de personnes est que, disposant du PASS, je peux me lâcher. Et la conséquence est une meilleure propagation du virus. Paradoxalement, les dispositions associées au PASS sont susceptibles de stimuler l'apparition de vagues de contagion.

    Je crains aussi que ces mesures soient de la gesticulation: il faut bien faire quelque chose. Il faut donc des mesures, que celles-ci soient tolérables. De plus, si elles ne sont pas appliquées, on ne pourra rien reprocher aux politiques.
    Répondre à une personne réticente au PASS est difficile : certains sont anti-vax… et d’autres trouvent au contraire qu’il faut imposer la vaccination à tous ! (C’est une surprise que j’ai eu en discutant sur twitter)

    La covid nous a privé d’une triple liberté : se déplacer librement sans être vaccinés et en ayant accès à un service de soin non saturé. (On peut manifester ou se rouler par terre, cela ne changera pas la situation, difficile de négocier avec un SARS-Cov2).

    Reste un choix politique :
    1/ déplacement libre, sans vaccination mais services de soin saturés (l’évolution exponentielle fait que multiplier les lits par 10 ne suffira très probablement pas),
    2/ déplacement libre avec vaccination
    3/ déplacement contraint (voire confinement)

    Avec le pass sanitaire, le pouvoir politique vise entre 2 et 3, au choix de chacun. Cela peut être critiqué, surtout dans les modalités (calendrier, choix des lieux interdits aux non-vaccinnés, etc…), mais je pense qu’il faut se rappeler les hypothèses imposées par le virus.


    Par contre, je te rejoins sur un point, l’efficacité d’une lutte contre le virus passe par un empilement de mesures qui se complètent faute de vaccins efficaces à 100%, même si 90% face au variant delta semble pas mal a priori.

    Par contre, les mesures ont déjà influer beaucoup de gens qui se sont rués sur les centres de vaccination, ce qui est une bonne chose pour lutter contre l’épidémie.

  17. #677
    Membre chevronné Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    478
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 478
    Points : 1 948
    Points
    1 948
    Par défaut
    Citation Envoyé par oooopppp Voir le message
    Quand à "des vaccins aux technologies éprouvées" Sur les vaccins covid ?
    - Tu plaisantes là ?
    Elle est où ta technologie éprouvée ????
    Les ARNm existaient bien avant les 'vaccins covid' actuels. Le principe reste le même, et les effets sont connus, contrairement à ceux du covid (sans parler du soucis des variants, avec l'évolution des effets de la maladie).

    Si vous lisez l'anglais cet article de vulgarisation est très intéressant:
    https://hackaday.com/2021/07/26/rna-...immune-system/

    Sinon y a cet article qui explique le "code" du vaccin Pfizer, très intéressant aussi:
    https://renaudguerin.net/posts/explo...er-sars-cov-2/
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

  18. #678
    Membre actif
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 117
    Points : 259
    Points
    259
    Par défaut
    Pour poursuivre, je préciserais que l’ARNm du vaccin se désagrège rapidement et n’a pas d’effet à long terme… c’est heureux, nos cellules produisent naturellement de l’ARNm pour fonctionner !!

    L’effet est la production de protéine spike neutralisée par nos anticorps. La question est vaut-il mieux une production contrôlée par le vaccin ou anarchique par le SARS-CoV2 ? !

    La question est surtout le rapport bénéfice / risque … et jusqu’à preuve du contraire, le vaccin est plus sûr que le virus.

  19. #679
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    768
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 768
    Points : 2 646
    Points
    2 646
    Par défaut
    Citation Envoyé par floyer Voir le message
    ...
    Je ne partage pas votre enthousiasme. Google vient à peine, grâce à une IA, de réussir de "prédire" à plus de 80% la forme finale d'une molécule après épissage et repliement. On est encore très loin d'avoir la compréhension nécessaire pour se lancer sereinement dans l’industrialisation des technologies de l'ingénierie génétique à des fins médicales. Chaque individu produit un abondant set de molécules qui lui est propre qui n'auront pas nécessairement la même fonction chez un autre. Là est sans doute l'une des explications des effets secondaires indésirables, lesquels s'avèrent nombreux et espérons-le mineurs et transitoires. De tous ceux de mon entourage vaccinés, au moins 80% se sont plaints de crises douloureuses de type inflammatoires inusités, de mon point de vu, pour la compréhension qui est la mienne, c'est un risque inconsidéré contre une promesse mensonger d'un retour à une vie normale, "vie normale" étant un concept très subjectif puisque "ma vie normale" n'est pas de nature à m'exposer à ce type de virus alors que pour d'autres si.

    L'excuse de la désintégration rapide de l'ARN n'est pas vraiment valide. L'ARN n'est qu'un support inerte d'informations qui va là où des organites la dirige au gré de leurs activités. Un brin ARN peut tout à fait se retrouver dans le noyau cellulaire si il est pris en charge par une enzyme rétrotranscriptase qui se trouvait là "par hasard". Il sera intéressant de voir dans les années à venir si dans la population vaccinée ne survient pas des crises chroniques de leurs effets indésirables.

  20. #680
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 349
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 349
    Points : 14 910
    Points
    14 910
    Par défaut
    Avec les vaccins on est moins contagieux et on a moins de chance de faire des formes graves pendant un temps, mais ça ne dure pas éternellement :
    La vaccination Covid à l’épreuve des faits. 2ème partie : une mortalité inédite
    Il est donc déjà clair que la vaccination n’est pas la solution miracle annoncée pour endiguer l’épidémie et que le chantage formulé par l’exécutif français (vaccination générale ou reconfinement) est fondé sur un mensonge. Un second mensonge répété à plusieurs reprises tant par le président de la République, le premier Ministre que le ministre de la Santé (et d’autres élus adoptant des postures sanitaires autoritaires, à l’image du maire de Nice M. Estrosi) est probablement la prétendue quasi-disparition (« à 96% ») des formes sévères de la Covid grâce à la vaccination. En Israël, un des pays où la population est la plus vaccinée au monde, les autorités viennent ainsi de décider de fermer les frontières du pays aux touristes vaccinés, indiquant non seulement que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission, mais également que la majorité des personnes hospitalisées pour des formes graves sont désormais des personnes vaccinées. Tout ceci suggère clairement qu’un gouffre sépare le marketing des industriels (repris par la propagande politique) des réalités de santé publique. Et c’est également au fond de ce gouffre qu’est pour le moment oubliée la question des effets indésirables les plus graves de la vaccination anti-covid, sujet de ce nouvel épisode.
    Peut-être qu'en se faisant vacciner tous les 3 mois ça passerait, mais multiplier les doses c'est multiplier les risques.
    Keith Flint 1969 - 2019

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 19/02/2021, 01h41
  2. Réponses: 45
    Dernier message: 28/03/2019, 12h14
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 18/04/2017, 14h41
  4. Réponses: 458
    Dernier message: 31/03/2017, 01h30
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 11/06/2010, 20h21

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo