Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Etudes Discussion :

Travailler en télétravail en CAO/DAO.


Sujet :

Etudes

  1. #1
    Candidat au Club
    Travailler en télétravail en CAO/DAO.
    Bonjour,

    J'ai le projet de devenir dessinateur industriel dans le domaine de la chaudronnerie,tuyauterie,structure métallique par le biais d'une formation continue.Après ma formation,je souhaiterai devenir salarié et travailler télétravail depuis mon domicile pour un employeur en bureau d'études.Est-ce possible?

    Cordialement,

  2. #2
    Membre averti
    Bonjour D1972,

    Rien n'est impossible mais il est préférable qu'un dessinateur soit présent avec les autres dans le bureau pour parler des plans et être sur de bien comprendre le projet.
    Je travail avec beaucoup de dessinateurs CAO et il ne se passe pas un jour sans qu'un commercial, un ingénieur ou juste le chef du bureau d'étude ne vienne pas voir les dessinateurs pour voir les plans ensemble, parler des modifications ou même demander au dessinateur d'aider les monteurs à construire ce qu'il a dessiné.

    Bonne journée
    Ingénieure essais initialement ingénieure énergie/génie climatique

    J'essaye d'écrire du mieux que je peux car j'aime le français.

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Salut,

    le 100% télétravail est une douce utopie. Du moins dans nos corps de métier.

    Ça va bientôt sauter aux yeux de tout le monde dans cette période de quarantaine.

    Pour le moment, les entreprises sauvent les meubles, tout ce qui n'est pas critique est mis à l'arrêt, avec plus ou moins de succès.

    Mais sur le long terme, et c'est bien parti pour durer, il faudra bien recommencer à traiter ce qui n'est pas critique une fois que le critique sera assuré.

    Or, c'est compliqué de travailler en équipe à distance, même avec les outils modernes à notre disposition.

    Et puis, il ne faut pas se mentir, si le travail réel et effectif est ce que l'entreprise nous demande contractuellement, en pratique, l'entreprise est un lieu de vie sociale, où beaucoup d'interactions se font au détour d'un couloir, d'une machine à café. Je suis sur qu'on connait tous des gens qui écumes les machines à café des chefs pour se faire mousser (avec plus ou moins de succès à la clé).

    Bref, l'entreprise est aussi beaucoup régie par les interactions sociales, qui sont limitées au strict minimum avec le télétravail.

    Un employé qui serait en full-télétravail qui ne mets jamais les pieds dans l'entreprise, moi en tant que patron, je n'en voudrais pas. Même si ça me couterait peut être moins cher (salaire plus bas, pas de frais de bureau, etc...). Parce que à côté de ça, tu oublies toute cohésion d'équipe. Or, quand tout va mal, et c'est un peu le cas actuellement, pour qui est-ce que tu vas faire "l'extra mile" comme disent les anglo-saxons? Pour les collègues que tu connais, ceux avec qui tu as tissé des liens, le collègue dont les enfants vont à la même école que toi, ou celle qui partage avec toi votre passion commune pour les pangolins à la pause café. Certainement pas pour un collègue que tu n'as jamais vu et dont tu entends vaguement la voix pendant une conf-call une fois par quinzaine.

    Le télétravail, c'est la mort de la vie sociale de l'entreprise, c'est la mort de la cohésion, de l'esprit d'équipe, etc...
    Il peut par contre y avoir de réels avantage à un minimum de télétravail, qui permets si les conditions sont bonnes (*) d'avoir du temps sans interruptions permanentes.Mais là on parle d'un jour pas semaine, ou d'un jour toutes les deux semaines.


    (*) des bonnes conditions, c'est avoir une pièce à part, ne pas avoir ses enfants sur le dos, accès à tous les outils nécessaire à distance, etc...

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Effectivement, Carhiboux, le télétravail n'est effectif qu'avec une fréquence de rencontre IRL.
    Cela fonctionne pour les personnes qui ne sont que temporairement (on va dire d'un à trois jours par semaine) en télétravail mais pour assurer sa position il faut être fréquemment là 1/ pour entretenir le réseau 2/ parce qu'il y a toutes les interactions non verbales (schémas sur un tableau, explications faites en réunion) pour que cela fonctionne.

    Le full télétravail fonctionnerait alors pour quelqu'un qui a des missions très courtes (quelques jours) pour avoir une vraie validation. Cela ne marche pas pour les gros projets.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  5. #5
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Effectivement, Carhiboux, le télétravail n'est effectif qu'avec une fréquence de rencontre IRL.
    Cela fonctionne pour les personnes qui ne sont que temporairement (on va dire d'un à trois jours par semaine) en télétravail mais pour assurer sa position il faut être fréquemment là 1/ pour entretenir le réseau 2/ parce qu'il y a toutes les interactions non verbales (schémas sur un tableau, explications faites en réunion) pour que cela fonctionne.

    Le full télétravail fonctionnerait alors pour quelqu'un qui a des missions très courtes (quelques jours) pour avoir une vraie validation. Cela ne marche pas pour les gros projets.
    Bonjour,

    Mon projet est dans le cadre d'une reconversion professionnelle.Je benéficie d'une reconnaissance de travailleur handicapé et donc l'idée de télétravailler serait la solution,à première vue .Dans un premier temps,une ou deux journée de travaille par semaine serait très bien.Enfin,reste à savoir si cela est vraiment possible...

    Cordialement,

  6. #6
    Membre expert
    CAO / DAO en télétravail => Quid de la bande passante et du réseau ?

  7. #7
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par Luc Orient Voir le message
    CAO / DAO en télétravail => Quid de la bande passante et du réseau ?
    Bonjour,

    Que voulez-vous dire par que de la bande passante et de réseau?

    Cordialement,

  8. #8
    Membre expert
    Citation Envoyé par D1972 Voir le message
    ...
    Que voulez-vous dire par que de la bande passante et de réseau?
    Que les outils de CAO / DAO, sollicitent, par définition (graphisme) beaucoup le réseau ... donc à mon sens pas évident en télétravail ...

    Mais je peux me tromper.

  9. #9
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par Luc Orient Voir le message
    Que les outils de CAO / DAO, sollicitent, par définition (graphisme) beaucoup le réseau ... donc à mon sens pas évident en télétravail ...

    Mais je peux me tromper.

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Salut,
    le 100% télétravail est une douce utopie. Du moins dans nos corps de métier.
    bien d'accord surtout que le coeur de métier des SSII et leur modéle économique, c'est de placer des consultants... en mission en entreprise avec un certain TMJ
    Donc on ne peut pas placer des consultants en entreprise s'ils font du télétravail chez eux, c'est du non-sens.
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  11. #11
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    bien d'accord surtout que le coeur de métier des SSII et leur modéle économique, c'est de placer des consultants... en mission en entreprise avec un certain TMJ
    Donc on ne peut pas placer des consultants en entreprise s'ils font du télétravail chez eux, c'est du non-sens.
    Je pensais qu'un bureau d'études pourraît me confier des travaux bien définis,comme du traçage en chaudronnerie,du développement de volumes,des travaux qui pourraient se faire en télétravail,chez moi, qui arrangeraient le salarié et l'entreprise,dans certain cas. Enfin,c'etait une solution par rapport à mon handicap.

  12. #12
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Luc Orient Voir le message
    Que les outils de CAO / DAO, sollicitent, par définition (graphisme) beaucoup le réseau ... donc à mon sens pas évident en télétravail ...

    Mais je peux me tromper.
    Bonjour,

    Pour ma culture personnelle, est-ce qu'il serait possible de m'expliquer ça ? À mon sens, si le réseau est fortement sollicité, c'est qu'il y a beaucoup de données échangées de manière régulière entre le poste de la personne en situation de télétravail et l'entreprise. Or ici, je ne vois pas trop quand le réseau est si solicité :

    1° Je pensais tout bêtement que dans un tel cas, la personne en télétravail devait disposer localement des ressources de calcul nécessaires et que seules les données à traiter ainsi que les données issues des traitements étaient échangée.

    2° Dans le cas où les traitements ne sont pas faits localement mais où la personne en situation de télétravail travail par l'intermédiaire d'un client léger, les données transitant par le réseau (I/O utilisteur, dont l'affichage) ne sont pas forcement délirantes que ça. Probablement moins pour l'utilisateur que lorsqu'il consultre une vidéo en streaming. Par contre, ce cas suppose une infra dédiée côté entreprise.

    Je ne prétend pas tout savoir, bien au contraire, mais là je ne vois pas et ça m'intéresse.

  13. #13
    Membre confirmé
    C'est pas la question réseaux / puissance le problème, mais le métier en lui même.
    Ça doit dépendre des bureaux d'étude, mais souvent ceux qui conçoivent ont besoin d'avoir un contact rapproché avec la production.
    Tu peux design le système parfait, mais si tu cales une vis à une position inatteignable pour le monteur, parce qu'il te manque du contexte réel (ce qu'il y a autour de la pièce, l'environment):
    Tu as perdu du temps, la production (fabrication) a perdu du temps, le monteur a perdu tu temps et toi tu passes pour un idiot. Le travail à réaliser pour corriger l'erreur est plus long que faire un fix, le push dans un git et re-lancer l'usine logicielle.

  14. #14
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par Tlams Voir le message
    C'est pas la question réseaux / puissance le problème, mais le métier en lui même.
    Ça doit dépendre des bureaux d'étude, mais souvent ceux qui conçoivent ont besoin d'avoir un contact rapproché avec la production.
    Tu peux design le système parfait, mais si tu cales une vis à une position inatteignable pour le monteur, parce qu'il te manque du contexte réel (ce qu'il y a autour de la pièce, l'environment):
    Tu as perdu du temps, la production (fabrication) a perdu du temps, le monteur a perdu tu temps et toi tu passes pour un idiot. Le travail à réaliser pour corriger l'erreur est plus long que faire un fix, le push dans un git et re-lancer l'usine logicielle.
    Donc,selon vous, mon projet est irréalisable.

  15. #15
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par D1972 Voir le message
    De quel réseau parlez-vous?

  16. #16
    Candidat au Club
    quoteEffectivement, Carhiboux, le télétravail n'est effectif qu'avec une fréquence de rencontre IRL.
    Cela fonctionne pour les personnes qui ne sont que temporairement (on va dire d'un à trois jours par semaine) en télétravail mais pour assurer sa position il faut être fréquemment là 1/ pour entretenir le réseau 2/ parce qu'il y a toutes les interactions non verbales (schémas sur un tableau, explications faites en réunion) pour que cela fonctionne.

    Le full télétravail fonctionnerait alors pour quelqu'un qui a des missions très courtes (quelques jours) pour avoir une vraie validation. Cela ne marche pas pour les gros projets.[/QUOTE Donc,selon vous,c'est possible pour de courte mission;c'est ce que je recherche après ma formation de dessinateur industriel en chaudronnerie,tuyauterie,structure métallique.Auriez-vous un tuyau? Cdt.

  17. #17
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par D1972 Voir le message
    De quel réseau parlez-vous?
    De mon côté, je parlais réseaux physiques puisque j'ai compris qu'il était question des outils (d'où mes questions).

    S'il s'agissait en fait de réseau au sens interactions humaines avec son lot de communications non verbales, c'est effectivement autre chose. J'ai travaillé plusieurs années dans l'industrie et je confirme que la confrontation avec la réalité du terrain est absolument nécessaire pour tous les métiers d'études et développements...

  18. #18
    Expert éminent
    Citation Envoyé par diabolos29 Voir le message

    Pour ma culture personnelle, est-ce qu'il serait possible de m'expliquer ça ? À mon sens, si le réseau est fortement sollicité, c'est qu'il y a beaucoup de données échangées de manière régulière entre le poste de la personne en situation de télétravail et l'entreprise. Or ici, je ne vois pas trop quand le réseau est si solicité :

    1° Je pensais tout bêtement que dans un tel cas, la personne en télétravail devait disposer localement des ressources de calcul nécessaires et que seules les données à traiter ainsi que les données issues des traitements étaient échangée.

    2° Dans le cas où les traitements ne sont pas faits localement mais où la personne en situation de télétravail travail par l'intermédiaire d'un client léger, les données transitant par le réseau (I/O utilisteur, dont l'affichage) ne sont pas forcement délirantes que ça. Probablement moins pour l'utilisateur que lorsqu'il consultre une vidéo en streaming. Par contre, ce cas suppose une infra dédiée côté entreprise.

    Je ne prétend pas tout savoir, bien au contraire, mais là je ne vois pas et ça m'intéresse.
    Ca passe très bien par le réseau actuel...
    Je suis en télétravail une journée par semaine (sauf actuellement où c'est toute la semaine, du coup je teste en intensif!), j'ai encore un peu d'activité de mon ancien poste qui était orienté simulation mécaniques, et je fais de la CAO de temps en temps (essentiellement du Catia)... gros logiciels "graphiques" comme dit plus haut, et aucun souci pour faire tourner les logiciels. Installés en local sur ma machine pour la CAO, et en distant pour tout ce qui est simulation méca. Bref, ça fonctionne, c'est utilisable sans aucune gêne... à l'exception des fichiers! Je me suis déjà retrouvé avec des fichiers distants vérolés suite à une perte de connexion, et si on bosse en local on passe des plombes à transférer les Mo... ou les Go...


    Citation Envoyé par Tlams Voir le message
    C'est pas la question réseaux / puissance le problème, mais le métier en lui même.
    Ça doit dépendre des bureaux d'étude, mais souvent ceux qui conçoivent ont besoin d'avoir un contact rapproché avec la production.
    Tu peux design le système parfait, mais si tu cales une vis à une position inatteignable pour le monteur, parce qu'il te manque du contexte réel (ce qu'il y a autour de la pièce, l'environment):
    Tu as perdu du temps, la production (fabrication) a perdu du temps, le monteur a perdu tu temps et toi tu passes pour un idiot. Le travail à réaliser pour corriger l'erreur est plus long que faire un fix, le push dans un git et re-lancer l'usine logicielle.
    Normalement il y a des règles métier... on ne peut pas mettre une vis n'importe où... et si la vis n'est pas atteignable par le monteur le jour où il doit la poser, c'est qu'il y a un gros souci dans la chaine de validation!
    Bref, pour quelqu'un qui connait son boulot, c'est faisable (en intégrant tout de même des activités en présentiel au BE pour échanger avec les autres sur le projet). Pour un débutant... c'est délicat...

    Citation Envoyé par D1972 Voir le message
    Donc,selon vous, mon projet est irréalisable.
    Si tu as juste une formation et pas vraiment d'expérience... ça va être très dur de te vendre...
    Mais tu peux toujours t'orienter vers de la prestation en ciblant les petites et très petites entreprises qui peuvent avoir des besoins particuliers (mais il faudra tout de même te déplacer chez le client pour échanger sur son besoin, et pour valider que tu y réponds).
    Ou sur des activités bien spécifiques comme de la modification de plans, ou de la mise à jour...

    En fait, "dessinateur industriel" c'est très large comme métier...
    "Errare humanum est, sed perseverare diabolicum"

    Ma page sur DVP.com

  19. #19
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par plegat Voir le message
    Ca passe très bien par le réseau actuel...
    Je suis en télétravail une journée par semaine (sauf actuellement où c'est toute la semaine, du coup je teste en intensif!), j'ai encore un peu d'activité de mon ancien poste qui était orienté simulation mécaniques, et je fais de la CAO de temps en temps (essentiellement du Catia)... gros logiciels "graphiques" comme dit plus haut, et aucun souci pour faire tourner les logiciels. Installés en local sur ma machine pour la CAO, et en distant pour tout ce qui est simulation méca. Bref, ça fonctionne, c'est utilisable sans aucune gêne... à l'exception des fichiers! Je me suis déjà retrouvé avec des fichiers distants vérolés suite à une perte de connexion, et si on bosse en local on passe des plombes à transférer les Mo... ou les Go...




    Normalement il y a des règles métier... on ne peut pas mettre une vis n'importe où... et si la vis n'est pas atteignable par le monteur le jour où il doit la poser, c'est qu'il y a un gros souci dans la chaine de validation!
    Bref, pour quelqu'un qui connait son boulot, c'est faisable (en intégrant tout de même des activités en présentiel au BE pour échanger avec les autres sur le projet). Pour un débutant... c'est délicat...



    Si tu as juste une formation et pas vraiment d'expérience... ça va être très dur de te vendre...
    Mais tu peux toujours t'orienter vers de la prestation en ciblant les petites et très petites entreprises qui peuvent avoir des besoins particuliers (mais il faudra tout de même te déplacer chez le client pour échanger sur son besoin, et pour valider que tu y réponds).
    Ou sur des activités bien spécifiques comme de la modification de plans, ou de la mise à jour...

    En fait, "dessinateur industriel" c'est très large comme métier...

  20. #20
    Candidat au Club
    Citation Envoyé par D1972 Voir le message
    Bonjour et merci pour ces précisions.Dans mon cas,je souhaite devenir dessinateur industriel pour les métiers de la chaufabriquers,tuyauterie.Ce qui m'interesserait,c'est de traiter des intersections de volumes et de tracer leurs développements respectifs (en incluant les contraintes de la tôlerie,bien évidemment)en DAO et /ou ou en CAO avec un logiciel de modélisation 3D (genre SpaceClaim SMOPlus)avec des fonctions permettant de déplier les géométries à traiter avant le formage de la pièces à fabriquer.Voilà le type de mission en télétravail qui me conviendrait.Mais bon.

    Cordialement,