IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Dépenses informatiques : IDC abaisse ses prévisions pour 2020

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 544
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 544
    Points : 32 623
    Points
    32 623
    Par défaut Dépenses informatiques : IDC abaisse ses prévisions pour 2020
    Les prévisions de dépenses informatiques frappées par l'impact du coronavirus,
    Et les risques de baisse continuent à s'intensifier, selon les prévisions d’IDC

    Alors que l'escalade de la crise du coronavirus a influencé les activités de la Big Tech et touché les résultats financiers du secteur de la technologie, les acheteurs et les vendeurs des marchés des IT s'adaptent à un nouvel ensemble d'hypothèses et à une nouvelle réalité économique mondiale. Des reports de délais de lancement de produits aux annulations des grandes rencontres technologiques en passant par une expérience forcée de travail à domicile, les entreprises du secteur espèrent voir rapidement la fin de la crise afin de reprendre le cours normal de leurs activités. Mais pour l’heure, les prévisions actualisées du Worldwide Black Book d'International Data Corporation (IDC) publiées cette semaine montrent que les prévisions de dépenses IT pour l’année 2020 sont frappées par l'impact du coronavirus.

    Alors que les dépenses informatiques mondiales devaient initialement augmenter d'un peu plus de 5 % en monnaie constante en 2020, IDC s'attend à un ralentissement significatif de ces dépenses, occasionné par une baisse des dépenses en matériel informatique, en particulier au cours du premier semestre 2020, en se basant sur ses indicateurs de données du premier trimestre. Mais ce n’est pas seulement le marché du matériel informatique qui est impacté par l’urgence sanitaire liée au coronavirus, selon IDC.

    Nom : IDC.jpg
Affichages : 1412
Taille : 15,6 Ko

    Les dépenses en logiciels et en services seront également touchées, car la crise se répercute dans tous les secteurs de l'économie, y compris les chaînes d'approvisionnement, le commerce et la planification des activités, lit-on dans le rapport. D'ici la fin de 2020, dans un scénario pessimiste, les dépenses informatiques pourraient augmenter de 1 % par rapport aux prévisions initiales de plus de 4 % de croissance, et ces prévisions sont plus susceptibles d'évoluer à la baisse qu'à la hausse au cours des prochaines semaines, d’après IDC.

    En effet, selon l'édition en direct du Worldwide Black Book d'IDC pour février 2020, les dépenses informatiques devraient augmenter de 4,3 % en monnaie constante cette année, en prenant en compte les ajustements à la baisse des prévisions de ventes de matériel informatique. Il s'agit d'une baisse par rapport aux 5 % prévus en janvier, et IDC s'attend par ailleurs à ce que le Black Book de mars indique une nouvelle révision à la baisse de ces prévisions sur la base des derniers indicateurs et données d'enquête, et de l'escalade de la situation dans d'autres régions en dehors de la Chine.

    « La situation est extrêmement fluide », a déclaré Stephen Minton, vice-président du groupe Customer Insights & Analysis d'IDC. « Nos données et nos enquêtes mensuelles pointent clairement dans une direction, mais il est encore tôt pour comprendre l'impact complet de la crise du coronavirus dans tous les secteurs de l'économie. Nous utilisons des modèles de scénarios pour illustrer que les prévisions ont une portée plus large que d'habitude, et les risques de baisse dans ces modèles semblent augmenter chaque jour. Mais la durée de la crise reste une grande inconnue et déterminera dans une large mesure la croissance globale du marché pour l'ensemble de l'année ».

    Les prévisions initiales de croissance des dépenses informatiques mondiales d’IDC pour cette année étaient d'un peu plus de 5 % en monnaie constante. En effet, les fortes ventes de PC au quatrième trimestre de 2019 ont fait place à un cycle de mise à niveau des smartphones stimulé par la 5G et une reprise des dépenses des fournisseurs de services en matière d'infrastructure, tandis que la dynamique autour des projets de transformation numérique continuait à assurer une forte demande de logiciels et de services informatiques, d’après le rapport d’IDC.

    Le Worldwide Black Book de février a ensuite ramené la croissance à 4,3 % et celle-ci devrait se rapprocher de 3 % en mars, selon les derniers ajustements et scénarios de prévisions d’IDC. Dans un scénario pessimiste, basé sur une crise s'étendant au-delà du deuxième trimestre en dehors de la Chine, le marché mondial des technologies de l'information devrait croître d'environ 1 %, d’après le rapport d’IDC.

    Le tableau ci-dessous présente la comparaison de la croissance en glissement annuel des prévisions du Black Book de janvier et février 2020, la croissance des dépenses en IT étant en monnaie constante.

    Nom : Capture.PNG
Affichages : 1245
Taille : 11,4 Ko

    « Le scénario pessimiste n'est pas le pire des scénarios », a déclaré M. Minton. « Les choses évoluent si rapidement que nous devons constamment recalibrer nos hypothèses et nos attentes, mais le scénario pessimiste reflète un marché des IT dans lequel une croissance économique plus faible se traduit par une diminution des dépenses des entreprises et des consommateurs dans toutes les technologies au cours des prochains trimestres. Les choses pourraient s'aggraver, mais il faut espérer que ce ne soit pas le cas », a-t-il ajouté.

    Certaines prévisions faites par IDC l’année dernière qui ne prenait pas en compte la crise du coronavirus comme, par exemple, "les dépenses mondiales pour la réalité augmentée et virtuelle devraient atteindre 18,8 milliards de dollars en 2020, puis continueront cette forte croissance jusqu'en 2023" et "160 Md$ seront investi dans les secteurs public et commercial en réalité augmentée et en réalité virtuelle dans le monde d'ici 2023" pourraient être erronées si la crise persiste.

    Le Worldwide Black Book Live Edition d’IDC étant mis à jour chaque mois avec les dernières prévisions de croissance annuelle des dépenses informatiques dans 100 pays, espérons qu’au cours des mois suivants la courbe des dépenses en IT soit croissante. Toutefois, les prévisions continueront à évoluer en tenant compte de l'impact croissant du coronavirus sur les attentes du marché. IDC prévoit publier aussi simultanément à chaque fois un "scénario pessimiste" pour les dépenses informatiques tant que la crise persistera, le scénario pessimiste pouvant être utilisé pour comprendre l'impact potentiel de la crise au-delà des indicateurs actuels de données réelles pour le PIB et les marchés des TI.

    Source : IDC

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Que pensez-vous du scénario pessimiste d’IDC ?

    Lire aussi

    L'IDC annonce 13,8 milliards $ de dépenses pour 2019 dans l'industrie de l'impression 3D, soit une hausse de 21,2 % comparé à 2018
    Les dépenses mondiales consacrées aux systèmes d'IA devraient atteindre 35,8 Md$ en 2019, selon le nouveau guide des dépenses d'IDC
    IDC : les dépenses mondiales pour la réalité augmentée et virtuelle devraient atteindre 18,8 milliards de dollars en 2020, puis continueront cette forte croissance jusqu'en 2023
    Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech, la Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Journaliste
    Inscrit en
    janvier 2020
    Messages
    196
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Journaliste
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2020
    Messages : 196
    Points : 3 353
    Points
    3 353
    Par défaut Dépenses informatiques : l'IDC abaisse ses prévisions pour 2020
    Dépenses informatiques : l'IDC abaisse ses prévisions pour 2020,
    mais estime toutefois que les dépenses dans le Cloud resteront résistantes

    De nombreuses entreprises de presque tous les secteurs d’activité sont impactées par la crise du coronavirus. Certaines ont même dû demander l’aide des gouvernements pour survivre. Ainsi, des changements de priorités et des restrictions budgétaires sont mis en place pour limiter les dépenses. Cela se traduit notamment par le report ou l’annulation des commandes d’infrastructures IT non essentiels. De leur côté, les entreprises du secteur de l’informatique ont été contraintes de reporter le lancement de produits ou d’annuler les divers événements à cause du confinement.

    En mars, l'International Data Corporation (IDC) avait annoncé que les dépenses informatiques allaient croître de 4,3 % cette année, tout en affirmant que ces prévisions pourraient changer en fonction de l’évolution de la pandémie. Un mois plus tard, l'IDC a déclaré que les dépenses allaient baisser de 2,7 %. Et au mois d’avril, le cabinet a encore revu ses prévisions à la baisse, à -5,1 % pour s’établir à 2,25 millions de dollars.

    Nom : IDC.PNG
Affichages : 451
Taille : 13,8 Ko

    « Inévitablement, une récession économique majeure, en particulier au deuxième trimestre, se traduira par d'importantes réductions à court terme des dépenses informatiques des entreprises et des secteurs directement touchés. Certaines entreprises réduiront leurs dépenses en capital et d'autres retarderont de nouveaux projets ou chercheront à réduire leurs coûts par d'autres moyens. Mais certains signes indiquent également que certaines parties du marché des IT pourraient être plus résistantes à ce krach économique en termes relatifs que les récessions précédentes la technologie est désormais plus intégrée aux opérations commerciales et à la continuité qu'à tout autre moment de l'histoire », explique Stephen Minton d’IDC.

    Dans le détail, les dépenses en technologies de l’information et de la communication (TIC) diminueront de 3,4 %, à 4 000 milliards de dollars, tandis que les dépenses en infrastructure informatique devraient augmenter d’environ 4 %, pour atteindre 237 milliards de dollars. Cette hausse s’explique par le fait que les entreprises continuent d’investir dans le Cloud. « Les dépenses globales en logiciels devraient désormais diminuer, car les entreprises retardent les nouveaux projets et le déploiement des applications, alors qu'il existe un lien fondamental entre l'emploi et les dépenses dans des domaines tels que les licences de logiciels et les réseaux de campus. D'autre part, la quantité de données que les entreprises doit stocker et gérer ne va nulle part. De plus en plus, encore plus de ces données seront stockées, gérées et de plus en plus analysées dans le Cloud », souligne Minton.

    « En fin de compte, nous nous attendons à constater que les premiers utilisateurs du Cloud et d'autres technologies numériques étaient les mieux placés pour surmonter ce type de tempête avec le moins de perturbations d'un point de vue opérationnel, même si l'impact direct sur les revenus est encore plus affecté par des facteurs externes qu'aucun PDG ou DSI n'a vus venir », ajoute-t-il.

    Par ailleurs, l'IDC table sur une relance rapide pour l’année prochaine et prévoit ainsi une croissance de 5 % des dépenses informatiques. Cette hausse sera notamment portée par le déploiement de la 5G. Toutefois, ces chiffres restent à prendre avec précaution, puisqu’aucun signe ne montre une sortie de crise jusqu’à présent.

    Source : IDC

    Et vous ?

    Que pensez-vous de l'évolution de ces prévisions d'IDC ?

    Voir aussi :

    COVID-19 : les dépenses IT vont diminuer en 2020, selon un rapport qui met également en évidence certaines opportunités pour les vendeurs IT
    Les prévisions de dépenses informatiques frappées par l'impact du coronavirus, et les risques de baisse continuent à s'intensifier, selon les prévisions d'IDC
    L'IDC annonce 13,8 milliards $ de dépenses pour 2019 dans l'industrie de l'impression 3D, soit une hausse de 21,2 % comparé à 2018
    Les dépenses mondiales en informatique devraient atteindre 3740 Md$ en 2019, et le Cloud influencer davantage le choix des entreprises, selon Gartner
    IDC : les dépenses mondiales pour la réalité augmentée et virtuelle devraient atteindre 18,8 milliards de dollars en 2020, puis continueront cette forte croissance jusqu'en 2023
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 08/11/2018, 16h47
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 13/02/2018, 10h12
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 23/06/2009, 17h06
  4. Licence Informatique Générale par correspondance
    Par herfrayg dans le forum Etudes
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/02/2009, 10h27
  5. Informatique embarquée, par où commencer ?
    Par Ecureuil dans le forum Linux
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/07/2008, 09h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo