Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Apple interdit aux cinéastes de montrer à l'écran un méchant qui se sert d'un iPhone, selon un réalisateur
    Apple interdit aux cinéastes de montrer à l'écran un méchant qui se sert d'un iPhone, selon un réalisateur.
    L'entreprise voudrait que ses produits soient utilisés « dans un contexte qui reflète favorablement les produits Apple »

    Apple ne permet pas aux cinéastes de montrer des méchants qui utilisent des iPhone sur le grand écran, a déclaré Rian Johnson, le réalisateur de Knives Out et The Last Jedi dans un entretien avec Vanity Fair.

    « Apple vous permet d’utiliser des iPhone dans les films, mais - et c'est très important si vous regardez un film à énigmes - les méchants ne peuvent pas avoir d'iPhone devant la caméra », a déclaré Johnson. Le réalisateur a noté qu'il était réticent à l’idée de révéler cette information « parce que je vais me faire griller sur le prochain film mystère que j'écris », étant donné que cette information pourrait potentiellement vous gâcher l’intrigue en vous révélant qui ne sont pas les méchants , mais il a ajouté: « oubliez ça, ce n’est pas grave. L’intrigue reste très intéressante ».

    Un film à énigme est un film dont la trame est l'élucidation progressive d'une affaire que le spectateur découvre en s'identifiant avec le personnage principal et ses déductions, souvent un enquêteur. Ces films forment ainsi un sous-genre des catégories film policier et thriller. Le film à énigme met généralement l'accent sur les efforts d'un détective, enquêteur privé ou détective amateur, pour déchiffrer les circonstances mystérieuses d'un crime, par l'étude des indices, l'enquête, et la déduction. L'intrigue est notamment centrée sur l'intelligence, le brio et la perspicacité de l'enquêteur qui sait lier les indices et les circonstances, la recherche de preuves, le questionnement des témoins, et la traque du criminel.

    C’est donc un détail particulièrement important dans un film comme Knives Out, où, à un moment ou à un autre, pratiquement chaque personnage est soupçonné d’avoir assassiné le riche romancier criminel Harlan Thrombey.

    « Chaque cinéaste qui a un méchant dans son film et qu’il veut garder secret voudrait certainement me tuer en ce moment », a déclaré Johnson. Il a fait le commentaire en parlant d'une scène de son film mystère Knives Out. Rendez-vous à 2:50 sur cette vidéo:


    Ce qui n'apparaît pas clairement dans les remarques de Johnson est de savoir si Apple aurait exercé une pression légale pour que les méchants au cinéma n'utilisent pas les iPhone. Si Apple paie pour le placement de produit, il peut évidemment exercer une influence sur la façon dont ses produits sont utilisés à l'écran. Autrement, les studios de cinéma peuvent être prudents quant au respect des souhaits d'Apple afin d'éviter les poursuites, même si les studios auraient le droit de faire utiliser un iPhone un méchant dans une scène de film.

    « Je pense que les réalisateurs n'ont pas besoin d'une licence [des fabricants de produits] pour que des personnages utilisent les produits de tous les jours de manière normale », a déclaré le directeur juridique John Bergmayer du groupe de défense des droits Public Knowledge, spécialisé dans les questions de propriété intellectuelle. « Peut-être que vous pourriez trouver un scénario où il y a une approbation implicite, mais cela semble rare – bien que cela ne décourage pas les poursuites fantaisistes ».

    Au fil des ans, Public Knowledge a plaidé contre les pressions excessives exercées par les marques. Bergmayer a dit qu'il doute que « le simple fait d'avoir un méchant au volant d'une voiture ou qui utilise un téléphone » puisse être considéré comme un ternissement d'une marque.

    Il a également noté qu'Apple pourrait simplement restreindre la façon dont les studios de cinéma utilisent les produits qui leur sont offerts par Apple. « Si Apple met juste des chaînes sur l'utilisation des trucs gratuits qu'ils donnent aux maisons de production, je ne pense pas que je m'en soucie le moins », a déclaré Bergmayer.


    Dans Knives Out, « vous pouvez voir plusieurs autres personnages qui sont suspects tenir ou utiliser des iPhone », mais « le méchant ultime... n'a pas d'iPhone dans le film », a remarqué CNBC.

    Il existe depuis longtemps des rumeurs sur le contrôle d'Apple sur la façon dont ses produits sont présentés dans les émissions de télévision et les films. Selon un éditeur américain, la société affirme que ses produits ne devraient être utilisés que « sous le meilleur jour, d'une manière ou dans un contexte qui reflète favorablement les produits Apple et Apple Inc. ». Une situation qui est encore plus prononcée lorsqu’Apple finance la production. L'année dernière, le New York Times a rapporté qu'Apple s'inquiétait de la façon dont ses appareils étaient représentés dans le contenu conçu pour son propre service de streaming.

    Ce contrôle semble remonter très loin. Un billet de blog datant de 2002 a indiqué que tous les gentils dans 24 heures Chrono utilisent des Mac et que tous les méchants utilisent des PC Windows.

    Sources : entretien avec Vanity Fair, 24 heures Chrono, New York Times, CNBC

    Et vous ?

    Aviez-vous déjà entendu parler de cette rumeur ? Qu'en pensez-vous ?
    Apple serait-il en droit d'exiger cela des cinéastes ?
    Avez-vous déjà vu un méchant dans un film se servir d'un iPhone ?
    Cette information est-elle susceptible de vous gâcher le plaisir d'un film ou ne faites-vous pas attention à ce genre de détails ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    C'est soit une "Fake News", soit un exemple de plus de la connerie humaine!

  3. #3
    Membre éprouvé
    Si c'est pas une "fake news", les cinéastes n'ont qu'à boycotter les produits apple, y à pas qu'une marque qui payera pour voir son smartphone à l'écran...

    si dans ma prochaine super production, le super méchant utilise le dernier iphone mais que Apple ne me donne pas d'argent pour ça, je risque une procés?
    Salut à tous et merci @# yoyo3d

  4. #4
    Membre émérite
    Cette information est-elle susceptible de vous gâcher le plaisir d'un film ou ne faites-vous pas attention à ce genre de détails ?
    Apple serait-il en droit d'exiger cela des cinéastes ?
    absolument pas ! ensuite ce sera quoi, les boissons ? les marques de vêtement, les accessoires, les outils de bricolage, les tronçonneuses dans les films d’horreur, etc. ?
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  5. #5
    Membre habitué
    Trop fun, ensuite on verra que des films avec les ancien téléphone fixe et les cabines téléphoniques. Owi le future c'est maintenant!

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Je pense pas que ça soit de la fake-news mais juste de la simplification abusive. Apple n'a heureusement pas les moyens de faire interdire à un film qui le souhaiterait d'avoir un méchant qui utilise un iPhone.

    Par contre, de nos jours, dans tout les film avec une production ne serait-ce que moyenne, toutes les marques qui apparaissent de manière visibles sont liées à un contrat de sponsoring pour réduire les coûts. Donc il est tout à fait logique que, dans ses contrats de sponsoring, Apple stipule qu'un méchant ne puisse pas utiliser d'iPhone. Après tout, s'il paye, c'est pour mettre ses produits en valeur.

    Un film sans sponsoring est libre de faire ce qu'il veut, mais en général, les films qui n'ont pas de contrat de sponsoring n'utilisent pas de vraies marques, ou font en sorte qu'elles ne soient pas trop visibles, pour ne pas faire de la pub gratuite.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Je ne vois vraiment pas ce qui peut légalement interdire à Apple une telle exigence.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Apple serait-il en droit d'exiger cela des cinéastes ?
    Si Apple finance le film oui il a le droit d'exiger ça.
    Mais est-ce qu'il faut une autorisation de la marque pour afficher un produit dans un film ?

    Ça me fait penser à ça :
    Lacoste ne veut plus être associé à Anders Behring Breivik
    Lacoste ne veut plus être associé au tueur d'Oslo
    La marque aurait demandé à la police norvégienne d'empêcher Anders Behring Breivik de porter ses polos en public.
    "Je porte principalement les meilleurs vêtements de ma vie passée, c'est-à-dire des vêtements de marque très chère, des sweatshirts LaCoste" indique dans son manifeste Anders Behring Breivik, auteur du massacre d'Oslo en juillet dernier. En page 1406, il écrit même que "LaCoste" est sa marque préférée. Un coup de pub dont la marque au croco se serait bien passé.
    ================
    Ou à l'inverse :
    HollyWood a été payé pour rendre la cigarette sexy :

    Quand Hollywood est payée pour fumer
    En examinant 1.500 accords secrets passés entre les deux industries, ils ont recensé les moyens utilisés au cours des années 90 pour pousser Hollywood à mettre en avant cigarettes et fumeurs dans ses films. L'industrie du tabac s'était pourtant engagée publiquement, au début de la décennie, à mettre fin au placement payant de produits du tabac dans le cinéma. Or, « l'utilisation de marques reconnaissables de cigarettes par de grandes stars est plus élevée qu'avant les engagements volontaires », nous apprend l'étude.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #9
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Apple n'a heureusement pas les moyens de faire interdire à un film qui le souhaiterait d'avoir un méchant qui utilise un iPhone.
    Ce n'est malheureusement pas totalement vrai : Apple est maintenant un des plus gros distributeurs de films par sa plateforme.
    Et vu que ce ne sont plus les salles de cinémas qui remplissent les poches des réalisateurs, la pression est présente même si plus insidieuse.
    Même chose pour les cinéastes indépendants, se priver d'une telle diffusion, c'est se tirer une balle dans le pied.
    Et plus, ça ne m'étonnerait pas qu'Apple ait également des parts dans différentes sociétés du cinéma, dans les effets spéciaux, production ou autres...
    les règles du forum - mode d'emploi du forum
    Aucun navigateur ne propose d'extension boule-de-cristal : postez votre code et vos messages d'erreurs. (Rappel : "ça ne marche pas" n'est pas un message d'erreur)
    JE NE RÉPONDS PAS aux questions techniques par message privé.

  10. #10
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ Voir le message

    Et vu que ce ne sont plus les salles de cinémas qui remplissent les salles de cinémas
    ???
    Tu pourrais préciser, merci
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Je crois qu'il dit que les gens regardent de plus en plus de films sur les plateformes de streaming, en même temps une place de cinéma coûte presque le prix d'un mois d'abonnement à Netflix... Ah ben non il ne parlait pas de ça du tout.

    En parlant de mauvaise association :
    Ce n'est plus une blague, la bière Corona souffre vraiment de son association avec le coronavirus
    Et qui dit image dégradée dit intentions d'achat en baisse. Toujours selon le sondage YouGov, la part d'Américain comptant acheter de la bière Corona dans les prochains jours est tombée à 5%, soit son niveau le plus bas depuis deux ans. Certes, la période hivernale n'est pas la plus propice à la consommation de bière, mais la chute d'intention coïncide avec le début de la médiatisation de l'épidémie.
    Je ne sais pas si ça vient du subconscient, de l'inconscient ou je ne sais pas quoi, mais en tout cas c'est bête ^^
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #12
    Expert éminent
    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    ??? Tu pourrais préciser, merci
    Oui, j'ai corrigé ma phrase pour qu'elle ait du sens.
    les règles du forum - mode d'emploi du forum
    Aucun navigateur ne propose d'extension boule-de-cristal : postez votre code et vos messages d'erreurs. (Rappel : "ça ne marche pas" n'est pas un message d'erreur)
    JE NE RÉPONDS PAS aux questions techniques par message privé.

  13. #13
    Membre chevronné
    Je crois me souvenir qu'il y a longtemps, les marques de voiture n'autorisait les éditeurs de jeux vidéo à n'utiliser leurs voitures qu'à la condition que cette dernière ne subisse pas de dégât.
    C'est pour cela qu'il a fallu attendre longtemps avant d'avoir une simulation plus poussé au niveau des collisions de voiture dans les jeux vidéo.

    Donc ce n'est pas très étonnant, c'est par contre complètement malheureux vu que maintenant, on fera sans doute plus attention à ce type de détail qui pourrait nous spoiler.

  14. #14
    Membre averti
    "bad guys cannot have iPhone on camera"

    Solution très simple pour ne pas révéler l intrigue: AUCUN iPhone dans le film!

  15. #15
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

    Aviez-vous déjà entendu parler de cette rumeur ? Qu'en pensez-vous ?
    Non jamais entendu parler de cette rumeur, mais je sais que Apple est très pointilleux sur le marketing, donc ça ne m'étonnerai pas.

    Après mon avis peut être biaisé après le visionnage de cette vidéo sur Youtube de France télévision visionnée 4h avant la lecture de cette news.


    Elle est un peu ancienne, mais je n'ait pas trouvé la suite de la procédure sur internet (Spammer par des publicités de Apple pour me vendre un Iphone...).

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par SofEvans Voir le message
    les marques de voiture n'autorisait les éditeurs de jeux vidéo à n'utiliser leurs voitures qu'à la condition que cette dernière ne subisse pas de dégât.
    Ouais il y a peu de jeux comme TOCA Touring Car Championship ou Colin McRae Rally 2.0 dans lesquels il y a des vrais voitures qui prennent des dégâts. (si ma mémoire est bonne)

    Là il y a un texte de loi si ça intéresse quelqu'un :
    Guidelines for Using Apple Trademarks and Copyrights
    Depictions of Apple Products
    • 1. Endorsement or Sponsorship: Apple does not support the use of its logos, company names, product names, or images of Apple products by other parties in marketing, promotional or advertising materials as their use may create the perception that Apple endorses or sponsors the product, service or promotion.
    • 2. Compatibility: If you are a developer, you may show an image of an Apple product in your promotional/advertising materials to depict that your product is compatible with, or otherwise works with, the Apple product or technology, provided you comply with the following requirements:
      • a. Your product is in fact compatible with, or otherwise works with, the referenced Apple product.
      • b. The image is an actual photograph of the genuine Apple product and not an artist’s rendering (Note: You must obtain express written permission from Apple before using any photograph owned or licensed by Apple).
      • c. The Apple product is shown only in the best light, in a manner or context that reflects favorably on the Apple products and on Apple Inc.
      • d. The reference to Apple does not create a sense of endorsement or sponsorship by, or other false association with, Apple or Apple products.
    Si ça se trouve Coca Cola a une règle "vous avez le droit de montrer des personnages qui boivent du Coca Cola Light, mais ils ne doivent pas être obèse". ^^
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #17
    Membre du Club
    Mdr, c'est n'importe quoi

###raw>template_hook.ano_emploi###