Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Des réseaux neuronaux aident à la conversion ascendante d'une célèbre vidéo de 1896 en qualité 4K
    Des réseaux neuronaux aident à la conversion ascendante d'une célèbre vidéo de 1896 en qualité 4K,
    le rendu est comparable à une vidéo actuelle prise par smartphone

    Les réseaux neuronaux deviennent de plus en plus sophistiqués avec le temps. Ils permettent déjà aux scientifiques de reconstruire les pensées humaines à partir des ondes cérébrales en temps réel et de nombreuses autres choses encore. Récemment, un homme du nom de Denis Shiryaev s’est servi des réseaux de neurones pour mettre à l’échelle 4K un film de 1896 à l'aide des applications commerciales d'édition d'images Gigapixel AI et DAIN de Topaz Labs. Il a porté non seulement le métrage à 4K, mais aussi augmenté la fréquence d'images à 60 images par seconde.

    Shiryaev a utilisé Gigapixel AI pour rendre le court métrage muet de 50 secondes « L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat » de 1896 au format 4K avec des images très réalistes. Le film original a une qualité très floue et une très basse résolution. Après son travail, le résultat obtenu par Shiryaev est surprenant. Sa nouvelle vidéo semble très bien répondre aux normes vidéo du XXIe siècle. Le logiciel Gigapixel AI utilise un algorithme d'interpolation propriétaire qui analyse l'image, reconnaît les détails et les structures et complète l'image.


    Gigapixel AI arrive à rendre les images plus nettes et plus claires, même après qu'elles aient été agrandies de 600 %. DAIN, en revanche, imagine et insère des images entre les images clés d'un clip vidéo existant. Autrement dit, DAIN analyse et cartographie des clips vidéo, puis insère les images de remplissage générées entre les images existantes. C’est le même concept que la fonction de lissage de mouvement des téléviseurs 4K. Pour avoir le même résultat dans cette vidéo de 1896, Shiryaev a ajouté suffisamment d'images pour augmenter le taux à 60 FPS.

    La version améliorée de « L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat » de Shiryaev ressemble à un film récent tourné à l’aide d’un smartphone ou un GoPro. Même les personnes qui attendent sur le quai ressemblent aux reconstitutions historiques en costume que l'on trouve dans un village de pionniers. Cela dit, même si la vidéo est vraiment remarquable, elle n’est pas tout à fait réussie. Selon certains, l'effet n'est en aucun cas parfait.


    Si on le passe en plein écran, on a l'impression que les objets du premier plan et l'intérieur des objets sont plutôt bien, mais si on regarde les bords des objets, ou des trucs en arrière-plan, les coutures se défont un peu. Néanmoins, ces derniers estiment que la technique de Shiryaev est très bien pensée et très prometteuse, puisqu’elle pourrait bien inspirer d’autres personnes amoureuses du cinéma muet. L'on pourrait aussi assister à une renaissance du cinéma muet grâce à la numérisation et à l'enrichissement de leurs stocks de films par l'IA.

    Les algorithmes des réseaux neuronaux sont très puissants et sont améliorés chaque année. Les possibilités d’usage sont très nombreuses et le monde télévisuel pourrait bien être l’un des plus grands bénéficiaires. « Montrez au réseau neuronal une image à basse résolution d'un visage et il se rendra compte qu'il s'agit d'un visage et complétera les bons détails pour les yeux, le nez, ainsi que la bouche du sujet. Montrez au réseau neuronal un bâtiment en brique à basse résolution et il ajoutera un motif de brique approprié dans la version à haute résolution », explique Topaz Labs.

    Il y a lieu de s’inquiéter quant aux mauvais usages que l’on peut en faire, mais la technologie peut aussi bien être un moyen d’utiliser l’IA pour actualiser le cinéma ancien et révolutionner l’industrie elle-même. En outre, la prochaine étape pour Shiryaev serait peut-être de colorier la vidéo. Les réseaux de neurones peuvent faire cela également, en utilisant la même technique de base. Il faut peut-être trouver un tas de photos en couleur, les convertir en noir et blanc, et ensuite former un réseau de neurones pour reconstruire les originaux en couleur.

    Source : Vidéo

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Un réseau neuronal reconstruit les pensées humaines à partir des ondes cérébrales en temps réel, ce qui améliorera les dispositifs de rééducation post-AVC, selon une nouvelle recherche

    DeepMind rend Sonnet open source, sa bibliothèque de réseau neuronal orientée objet qui facilite la création de réseaux neuronaux complexes

    Les réseaux neuronaux « n'apprennent pas vraiment », affirme un expert du domaine travaillant chez Intel

    Un sénateur propose un projet de loi prohibant l'utilisation de la technologie deepfake si elle venait à servir des buts frauduleux

    Facebook lance le Deepfake Detection Challenge, un concours avec plus de 10 millions de dollars à la clé, visant à faire avancer la recherche en matière de lutte contre les contenus manipulés
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre habitué
    C'est une belle réalisation technique. En espérant, que ça sera pas sur utilisé par le cinéma. A t-elle point que cela pourrait dénaturer certains oeuvre où le flou est fait expré...

  3. #3
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par MRSizok Voir le message
    C'est une belle réalisation technique. En espérant, que ça sera pas sur utilisé par le cinéma. A t-elle point que cela pourrait dénaturer certains oeuvre où le flou est fait expré...
    Bah au pire il restera toujours l'original. Mais ya flou et flou, si c'est un flou qui joue sur le focus pour mettre en valeur un sujet ou pour le détacher de son environnement oui, clairement faut pas y toucher.
    Si c'est juste tout le film qui est flou, j'ai du mal à y voir un coté artistique, sinon j'aurais depuis longtemps mis une plaque de plexiglas devant ma tv.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Pour parfaire la vidéo, il faudrait également revoir la stabilité globale du plan. Il y a des scènes où on a la sensation d'un effet de lentille qui avance et qui recule.
    L'autre point c'est les détails: quand un détail est reconstitué ou créé, il faut le garder jusqu'au bout. Là, j'ai plus la sensation d'un travail "image par image" indépendamment des unes des autres plus qu'un travail global.

    Bref, je pinaille mais la prouesse technologique est déjà assez spectaculaire en l'état.
    Tout le monde devrait avoir de l'esprit critique car personne ne pourra m'apporter la preuve de l'absence de celui-ci

  5. #5
    Membre averti
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

    Les algorithmes des réseaux neuronaux sont très puissants et sont améliorés chaque année. Les possibilités d’usage sont très nombreuses et le monde télévisuel pourrait bien être l’un des plus grands bénéficiaires. « Montrez au réseau neuronal une image à basse résolution d'un visage et il se rendra compte qu'il s'agit d'un visage et complétera les bons détails pour les yeux, le nez, ainsi que la bouche du sujet. Montrez au réseau neuronal un bâtiment en brique à basse résolution et il ajoutera un motif de brique approprié dans la version à haute résolution », explique Topaz Labs.
    En faite les série policière sont juste en avance sur leur temps quand ils montrent la dépixellisation d'une camera de sécurité d'un mec a 500m !

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Il y a quelques trucs bizarres mais le résultat est tout même impressionnant. Surtout, ça donne probablement de biens meilleurs résultats sur des vidéos qui ne datent pas de 1896
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Bah au pire il restera toujours l'original. Mais ya flou et flou, si c'est un flou qui joue sur le focus pour mettre en valeur un sujet ou pour le détacher de son environnement oui, clairement faut pas y toucher.
    Si c'est juste tout le film qui est flou, j'ai du mal à y voir un coté artistique, sinon j'aurais depuis longtemps mis une plaque de plexiglas devant ma tv.
    Outre l'aspect artistique il y a l'aspect pragmatique. A une époque où les petits détails n'allait pas être visible on ne perdait pas son temps dessus, par exemple le maquillage n'étais pas forcément très soigné, le détourage n'était pas forcément car de toute façon les bords allaient être floutés... Passer un film qui n'a pas été pensé pour de la haute résolution en 4K risque de mettre en exergue tous ces petits défauts et de renforcer le côté faux du film.
    Après comme tu dis "il restera toujours l'original" et comme pour les puristes de star wars on pourra se contenter des versions original. Mais perso ça m'énerverait que ça à l'achat d'un remaster qui serait potentiellement moins agréable à regarder.
    J'ai fais des fautes dans mon message ? Bah ça arrive... Tout le monde fait des fautes, je ne fais pas exception. Des fois parce que j'écris trop vite, parfois parce que je suis fatiguée, parfois parce que je ne me relis pas parce que je n'ai pas le temps, ou la flemme (genre à 4h du matin).
    Alors si vous voulez me répondre sur le fond de mon message en glissant un petit "fait attention aux fautes" OK. Mais si votre message consiste juste à surligner toutes les fautes comme un maniaque, sans rien apporter à la discussion, faites-le par MP, ça évitera de polluer.
    Merci

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Beau travail. Prochaine étape : colorisation automatique

  9. #9
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
    Outre l'aspect artistique il y a l'aspect pragmatique. A une époque où les petits détails n'allait pas être visible on ne perdait pas son temps dessus, par exemple le maquillage n'étais pas forcément très soigné, le détourage n'était pas forcément car de toute façon les bords allaient être floutés... Passer un film qui n'a pas été pensé pour de la haute résolution en 4K risque de mettre en exergue tous ces petits défauts et de renforcer le côté faux du film.
    Après comme tu dis "il restera toujours l'original" et comme pour les puristes de star wars on pourra se contenter des versions original. Mais perso ça m'énerverait que ça à l'achat d'un remaster qui serait potentiellement moins agréable à regarder.
    Je pense qu'il faut le voir comme un prétraitement pour les remastering de films, ce genre de programme passerait en premier afin d’écrémer le plus gros du boulot, et ensuite les gens qui d'habitudes s’embêtent à tout faire à la main pourront se concentrer sur les détails.

    Je me souviens du reportage impressionnant sur la WWII entièrement refait en couleur(et 3d, puisque pour calculer les nuances de couleur il fallait imaginer quelle couleur aurait le vert par exemple une fois éclairé en partie par le soleil etc) via rotoscopie à la main image par image, maintenant certains programmes donnent un résultat presque identique. Ils auraient pu repasser derrière et avoir un résultat époustouflant s'ils le sortaient maintenant.

  10. #10
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Beau travail. Prochaine étape : colorisation automatique
    Ça existe, quelqu'un l'à même utilisé pour colorier l'intro du jeu fallout 4 qui est en noir et blanc

  11. #11
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Beau travail. Prochaine étape : colorisation automatique
    y'en a déjà qui le font


  12. #12
    Membre à l'essai
    C'est quoi ce titre?
    Si la personne qui avait écrit cette accroche connaissait un tant soit peu son sujet, elle aurait évité d'écrire un titre aussi stupide. En 1896, la vidéo n'existait pas. Le film dont il est question est celui projeté par les frères Lumière pour faire la démonstration de leur invention, le cinématographe, des décennies avant que la vidéo n'apparaisse. Le principe du cinématographe était de filmer sous forme d'une suite de photogrammes alors que le principe de la vidéo est de coder les images sous forme électronique. Si aujourd'hui il n'y a plus vraiment de différence parce quasiment tout le monde filme en vidéo numérique, jusqu'il n'y a pas si longtemps, il y avait vraiment une différence importante entre les deux média. Et certainement en 1896!

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Jean-Michel Jeramènemascience...
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO