Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Les langages de programmation et les emplois de développeur qui rapportent le plus selon une étude
    Les langages de programmation et les emplois de développeur qui rapportent le plus selon une étude,
    outre le salaire, les développeurs recherchent aussi des options de travail plus flexibles

    Morgan McKinley, le cabinet de conseils en recrutement de services professionnels présent dans plusieurs pays, a récemment publié son guide des salaires technologiques de l’année 2020 au Royaume-Uni. Il couvre les tendances en matière de rémunération et d'embauche de professionnels permanents et temporaires. Selon le rapport, les salaires des développeurs varient, les développeurs C++ et Java étant les mieux payés, avec une moyenne de 90 000 livres qui peut monter jusqu’à 130 000 livres (£). Toutefois, le salaire n’est plus le seul critère de choix des travailleurs.

    Selon le rapport du cabinet, les salaires ont évolué progressivement au cours de l’année écoulée. Par contre, le Brexit a joué un rôle important dans le ralentissement du recrutement sur le marché des technologies en 2019 que les années antérieures. Les entreprises de l’Union européenne ont plus misé sur les contrats permanents. Niveau compétence, la mise en place de tests automatiques était très demandée et les compétences dans ce domaine, qu'elles soient permanentes ou contractuelles, étaient recherchées. Java, lui, représente le langage le plus demandé.

    Le nombre de postes d'architecte a augmenté de façon significative dans la seconde moitié de l’année 2019, avec des salaires atteignant plus de 80 000 livres. De même, les experts en science des données ont été très demandés en 2019. Pour cette branche, Python et les bibliothèques d'apprentissage automatiques associées représentent les technologies les plus demandées. Les entreprises ont aussi montré un grand intérêt pour la visualisation de données. Microsoft Power BI a été l’outil de visualisation de choix et s’affiche comme un concurrent de taille à Tableau.


    Dans le cadre de la rémunération, l’analyse du cabinet a montré que le responsable du développement touche un salaire moyen de 140 000 £, le responsable de la sécurité informatique 120 000 £ et le responsable de l'ingénierie des données 120 000 £. Ces postes figurent parmi les postes permanents les mieux rémunérés identifiés par le guide des salaires. En ce qui concerne les développeurs, leur salaire a évolué. Les développeurs C++ et Java sont classés comme les programmeurs les mieux payés, touchant un salaire moyen de 90 000 £ (cela peut atteindre les 130 000 £).

    Les développeurs full-stack perçoivent un salaire moyen de 90 000 £, un peu plus à la hausse que celui des développeurs front-end (environ 85 000 £). Les développeurs JavaScript arrivent ensuite avec un salaire moyen annuel de 85 000 £ et les développeurs C# et .Net gagnent 80 000 £ en moyenne l’année. En outre, les développeurs d’applications Android et iOS perçoivent tous deux un salaire moyen de 65 000 £, aux côtés des développeurs d'Oracle. Les salaires moyens des développeurs SAS et SQL s'élèveraient à 60 000 livres sterling, selon les chiffres du rapport.

    Pendant ce temps, en France, Java demeure depuis 2013 le langage le plus demandé par les recruteurs. Selon une étude menée par Developpez.com, JavaScript constitue le second langage le plus demandé et C# se place à la troisième position, reléguant PHP à la quatrième place. Python vient fermer ce top 5 des langages les plus demandés en 2018, avec C++ en sixième position. Côté rémunération, c’est Scala qui l’a remporté en 2018. Les développeurs Scala touchent un salaire mensuel d’environ 4000 euros en régions parisiennes.

    Ruby, Java, Perl, Swift et Go ont constitué le groupe des langages les mieux rémunérés après Scala. Le salaire moyen mensuel est d’environ 3750 euros. Le troisième groupe de langages les mieux payés est composé du PHP, de Python, de Matlab et de JavaScript, avec une rémunération de 3500 euros environ. En province, c’est TypeScript et Cobol qui sont les mieux payés, avec un salaire d’environ 3750 euros. D’autres langages sont également bien payés en province comme le VB.NET, C++, Delphi, Windev, VBA, et C, avec un salaire allant de 2500 à 2750 euros.

    En retournant vers les résultats du rapport de Morgan McKinley, le cabinet prévoit que le marché du développement continuera d'être à court de candidats. Cela se produira malgré le fait que le Brexit a été prononcé et que les choses ont commencé s’éclaircir davantage. Ensuite, le DevOps va beaucoup plus progresser en 2020, selon les prédictions du cabinet. De même, le rapport prévoit que les DevSecOps deviendront une tendance clé en matière de recrutement en 2020. Dans le domaine de la sécurité, les clients chercheront probablement des architectes de la sécurité.

    Les entreprises vont également rechercher des professionnels du renseignement sur les menaces et de la gouvernance des données. La science et l'ingénierie des données continueront à se populariser. La firme a averti que les changements de l'IR35 (réforme du secteur privé), prévus pour avril 2020, pourraient ralentir le recrutement des entrepreneurs, avec un glissement vers l'embauche permanente. Autre chose pour finir, le rapport partagé par le cabinet a révélé que les chercheurs d’emplois ont revu les critères qui sont les plus importants pour eux.

    L’argent n’est plus tout à fait ce qui les attire vers une société. Les employés demandent de plus en plus un travail flexible, que ce soit en matière d'horaires ou de travail à domicile. Selon le cabinet de conseil, si les organes de recrutement ne commencent pas à offrir cette possibilité, même dans le secteur des services financiers, ces derniers risquent de passer à côté de travailleurs ou de professionnels talentueux attirés par les jeunes entreprises technologiques et les sociétés de FinTech, où les avantages typiques sont meilleurs.

    Dans ce sens, le rapport a révélé que de plus en plus d'organisations s'efforcent d'améliorer le bien-être de leur personnel. Certains avantages sont devenus monnaie courante, tels que des abonnements à prix réduit à des salles de sport ou des installations de gymnastique sur place, des primes indicatives inscrites dans les contrats, des avantages accrus pour les “nouveaux parents”, etc., et des soins de santé privés.

    Source : Rapport de l'étude

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des résultats de cette étude ?
    Selon vous, ces chiffres reflètent-ils la réalité du terrain ?

    Voir aussi

    Emploi développeur 2018 : les langages les plus demandés et les mieux payés

    Emploi développeur 2018 : les bases de données les plus demandées et les mieux payées

    Emploi développeur 2018 : les tendances et les effets de mode, les nouveaux métiers et technologies sur le marché de l'emploi
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Modérateur

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Mon avis est que les profils technique sous toujours autant mal considéré en France contrairement aux autres pays où un senior n'est pas juste un vieux geek qui ne veux pas devenir CDP.

    Ce qui est clair c'est que les technos moins usitées (scala, perl, go) ou plus difficile à maitrisé réellement (C++) payent plus et c'est normal.

    Perso le salaire n'est pas le critère premier sur le choix d'un poste. Il faut avant tout que l'intérêt technique soit là. Gagner 5K/mois pour faire des formulaires non merci ...
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Je vois encore plusieurs jobs en Belgique où l'on demande du Perl en complémant du Python
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Comparer les "salaires" entre pays sans plus de précisions n'a pas beaucoup de sens. C'est du brut, du net ? Pour combien d'heures / jours de congés annuels ? Quid de la couverture sociale ? Et surtout du niveau de vie ?

    Dans un autre article du même genre on peut lire :

    Aux États-Unis, le salaire moyen d'un développeur est de 100K$, en Suisse il s'élève à 95K$, [...] Alors qu'en France le salaire moyen reste autour de 53 K$
    Sauf que 5000€ / mois en France c'est pas du tout la même chose qu'en Suisse ou en Californie. Et même en France c'est pas la même chose entre Paris et d'autres régions. Partant de là c'est très difficile je trouve de tirer des conclusions sans avoir une certaine pondération par rapport au coût de la vie de chaque pays.

  5. #5
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    selon une étude
    Ce n'est pas une étude mais un "Technology Salary Guide". Le rapport d'origine ne donne aucune information sur la méthodologie et quand on y voit "Data Scientist £65,000" et "Web Developer £85,000", on aurait bien aimé en avoir...

  6. #6
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    [B][SIZE=4]
    En retournant vers les résultats du rapport de Morgan McKinley, le cabinet prévoit que le marché du développement continuera d'être à court de candidats. Cela se produira malgré le fait que le Brexit a été prononcé et que les choses ont commencé s’éclaircir davantage. Ensuite, le DevOps va beaucoup plus progresser en 2020, selon les prédictions du cabinet. De même, le rapport prévoit que les DevSecOps deviendront une tendance clé en matière de recrutement en 2020. Dans le domaine de la sécurité, les clients chercheront probablement des architectes de la sécurité.
    En France, il y a une grosse demande de ce genre de profil (DevOps/DevSecOps/NetDevOps) et pour le dev qui s'intéresse un tant soit peu aux technos Networking, il y a de très belles opportunités d'évolution de carrière (c'est lié au SDN et au Network Automation). En tout cas, tous les dev que j'ai croisés dans mes projets étaient satisfaits de leur move !

    -VX

  7. #7
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Mon avis est que les profils technique sous toujours autant mal considéré en France contrairement aux autres pays où un senior n'est pas juste un vieux geek qui ne veux pas devenir CDP.

    Ce qui est clair c'est que les technos moins usitées (scala, perl, go) ou plus difficile à maitrisé réellement (C++) payent plus et c'est normal.

    Perso le salaire n'est pas le critère premier sur le choix d'un poste. Il faut avant tout que l'intérêt technique soit là. Gagner 5K/mois pour faire des formulaires non merci ...
    Bah perso les choses intéressantes je peux les faire sur mon temps libre

    Blague à part pour être parfaitement honnête le salaire c'est au moins la moitié de l’intérêt d'un job pour moi.

  8. #8
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Comparer les "salaires" entre pays sans plus de précisions n'a pas beaucoup de sens. C'est du brut, du net ? Pour combien d'heures / jours de congés annuels ? Quid de la couverture sociale ? Et surtout du niveau de vie ?

    Dans un autre article du même genre on peut lire :



    Sauf que 5000€ / mois en France c'est pas du tout la même chose qu'en Suisse ou en Californie. Et même en France c'est pas la même chose entre Paris et d'autres régions. Partant de là c'est très difficile je trouve de tirer des conclusions sans avoir une certaine pondération par rapport au coût de la vie de chaque pays.
    Exacte, la cotisation des retraites de base est ridicule si tu veux une bonne retraite faut modifier ton taux, la sécurité de l'emploi ainsi que les impôts du au salaire ça fait mal en suisse, et quand certes un junior frôle parfois les 6k et est frontalier à Saint-louis, le jour ou il va retourner à un salaire français avec ses habitudes calquées sur un gros salaire, ça va piquer sévère.

  9. #9
    Membre actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Bah perso les choses intéressantes je peux les faire sur mon temps libre

    Blague à part pour être parfaitement honnête le salaire c'est au moins la moitié de l’intérêt d'un job pour moi.
    +1

    J'ai compris au bout de quelques années d'expérience que la plupart des projets ne vont pas me passionner.
    Mais j'ai aucun problème avec ça, j'accepte de bosser sur des projets pas passionnant, quelques fois avec des demandes farfelu, je peux challenger un peu, c'est mon métier, mais je vais pas me battre avec le métier si ils veulent payer pour une fonctionnalité qu'ils n'utiliseront pas.
    Moi j'ai besoin d'un salaire, le plus gros possible pour justement me prendre des jours et si je le souhaite travailler sur des trucs qui me passionne (jeux vidéos...)

  10. #10
    Membre éclairé
    En France, il y a une grosse demande de ce genre de profil (DevOps/DevSecOps/NetDevOps) et pour le dev qui s'intéresse un tant soit peu aux technos Networking, il y a de très belles opportunités d'évolution de carrière (c'est lié au SDN et au Network Automation).
    Et le dindon mayonnaise se prénomme chaînement marguerite.
    Sur Youtube je suis "Le développeur des cavernes"
    https://www.youtube.com/channel/UCSz...bYl_pSNMv_zerQ

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Mon avis est que les profils technique sous toujours autant mal considéré en France contrairement aux autres pays où un senior n'est pas juste un vieux geek qui ne veux pas devenir CDP.
    La tendance est au changement. Je bosse dans le milieu depuis le début des années 2000 et on sent un vrai intérêt pour les profils techs. Dans mon ancienne boîte je n'avais aucun mal à taper un salaire au-dessus des chefs de projet, et c'est encore le cas dans celle dans laquelle je bosse en ce moment, qui m'a recruté comme un lead/expert.

    Après faut aussi savoir choisir son employeur et négocier son salaire, ce qui n'est pas simple quand on a pas un CV expérimenté.

  12. #12
    Membre expérimenté
    Aujourd'hui du télétravail sinon rien (même bien payé)...
    La connaissance ne sert que si elle est partagée.
    http://ms2i.net

###raw>template_hook.ano_emploi###