Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Programmation parallèle, calcul scientifique et de haute performance (HPC) Discussion :

La recherche française inaugure Jean Zay, un supercalculateur de 14 pétaflops installé à l’Idris


Sujet :

Programmation parallèle, calcul scientifique et de haute performance (HPC)

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Redacteur
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    1 061
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 1 061
    Points : 28 408
    Points
    28 408
    Par défaut La recherche française inaugure Jean Zay, un supercalculateur de 14 pétaflops installé à l’Idris
    La recherche française inaugure Jean Zay, un supercalculateur de 14 pétaflops installé à l’Idris
    pour la recherche en intelligence artificielle et autres

    La famille des supercalculateurs français a grandi d’une unité cette semaine. Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a acquis un nouveau supercalculateur par l'intermédiaire de la société GENCI (Grand équipement national de calcul intensif), qui est doté d’une puissance de 14 pétaflops. Le nouvel engin, baptisé Jean Zay, est conçu par l’américain Hewlett-Packard Entreprise (HPE) et sera installé à l’Idris, le centre national de calcul du CNRS, pendant le premier semestre 2020. Il sera inauguré le vendredi 24 janvier 2020 à l’Idris à Orsay.

    Depuis l’année 2018, la France est dans l’idée de devenir l’un des leaders mondiaux de l’intelligence artificielle. Pour cela, il est important qu’elle se donne les moyens de calculs et se munisse d’outils de recherche et de développement de l’intelligence artificielle. Cela servira à augmenter les capacités de recherche de la communauté scientifique académique ou industrielle. Ainsi, GENCI a passé la commande du supercalculateur Jean Zay depuis début janvier 2019. Il vient d’être livré et sa capacité de départ de 14 PFlop/s devrait être étendue jusqu’à 17 prochainement.


    Le supercalculateur Jean Zay est baptisé ainsi en l’honneur de l'ancien ministre de l'Éducation nationale, artisan de la création du CNRS juste avant la Seconde Guerre mondiale. Il dispose d'une puissance de crête de 14 pétaflops. Cela sous-entend qu’il peut effectuer 14 millions de milliards d'opérations en virgule flottante par seconde. Selon les termes de l’achat, il servira à étendre les modes d'utilisation classiques du calcul de haute performance (HPC) à de nouveaux usages pour l’intelligence artificielle (IA), un domaine dans lequel la France s’investit énormément.

    Autrement dit, Jean Zay est un calculateur HPE SGI 8600 avec deux partitions. Il est composé de nœuds scalaires et de nœuds dits « convergés », qui sont des nœuds hybrides équipés à la fois de CPU et de GPU, permettant à la fois des usages de type HPC et de type IA. C'est pour cette raison qu'ils sont appelés nœuds convergés, ou plus explicitement « nœuds convergés hybrides accélérés ». La seconde partition comprend plus de 1000 GPUs. Tous ses nœuds sont interconnectés par un réseau Intel Omni-Path et accèdent à un système de fichiers partagé à très forte bande passante.

    De façon ramassée, voici les caractéristiques internes du nouveau supercalculateur Jean Zay :

    • 1528 nœuds de calcul XA730i, avec 2 processeurs Intel Cascade Lake 6248 (20 cœurs à 2,5 GHz), soit 40 cœurs par nœud ;
    • 261 nœuds convergés XA780i, avec 2 processeurs Intel Cascade Lake 6248 et 4 GPUs Nvidia V100 SXM2 32 Go ;
    • la puissance crête cumulée sera de 13,9 Pflop/s ;
    • chaque nœud disposera de 192 Go de mémoire ;
    • réseau d'interconnexion Omni-Path 100 Gb/s (1 lien par nœud scalaire et 4 liens par nœud convergé) ;
    • 5 nœuds frontaux (avec 2 processeurs Intel Cascade Lake 6248 et 192 Go de mémoire par nœud) ;
    • 5 nœuds de visualisation (avec 2 processeurs Intel Cascade Lake 6248 par nœud, 1 GPU Nvidia P6000 et 192 Go de mémoire par nœud) ;
    • 4 nœuds à large mémoire (avec 4 processeurs Intel Skylake 6132 de 12 cœurs à 3,2 GHz, 1 GPU Nvidia V100 et 3 To de mémoire par nœud) ;
    • système de fichiers parallèle Spectrum Scale (ex-GPFS) ;
    • dispositif de stockage parallèle avec disques SSD (GridScaler GS18K SSD) d'une capacité de 1 Po.


    L’installation de Jean Zay se poursuivra durant le premier trimestre à l'Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (Idris). Il sera rendu disponible à l’ensemble des utilisateurs à la fin de l’été 2020. Par ailleurs, le nouveau supercalculateur de la France vient à un moment où les enjeux de l’intelligence artificielle sont plus importants que jamais. Le supercalculateur Jean Zay prend sa place dans une course mondiale effrénée où la capacité de calcul disponible rime avec la puissance et la compétitivité des nations.

    En effet, en 2018, la France s’est positionnée dans le TOP 15 mondial, grâce à son supercalculateur Tera-1000. C’est le fruit d’un partenariat entre CEA/DAM, la Direction des Applications militaires, et Atos, leader international de la transformation digitale. Avec sa puissance de calcul de 25 pétaflops, soit 25 millions de milliards de calculs (en virgule flottante) par seconde, et ses 208 896 à 561 408 cœurs, Tera-1000 a permis à la France de se positionner à la 14e place dans le TOP 15 mondial. Ce TOP 15 est régulièrement dominé par des calculateurs de la Chine et des USA.

    Ce nouveau supercalculateur est l’un des plus puissants de l’Europe et va permettre à la France d'accélérer ses prévisions pour l’émergence de l’IA. « En plus de l’accélération des calculs apportés par la machine, il y a surtout des problématiques scientifiques qu’on ne pouvait pas imaginer ou adresser auparavant. Dans une démarche classique, un chercheur conçoit un algorithme sur son ordinateur avant de le déployer à grande échelle. En IA, l’accès à un superordinateur est une condition sine qua non pour concevoir de nouveaux algorithmes. On change la façon dont on conçoit la science », a déclaré Jamal Atif, chercheur au CNRS à l’AFP.

    Selon Marc Baden, directeur du laboratoire de biochimie théorique du CNRS, qui se réjouit de l’arrivée du supercalculateur Jean Zay, « au lieu d'attendre des résultats un mois, nous les aurons au bout d'une semaine ». Enfin, Jean Zay sera également utilisé dans d'autres domaines également gourmands en temps de calcul tels que l’astrophysique, la climatologie, la dynamique moléculaire ou la génomique…

    Sources : Idris, CNRS, AFP

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    La France augmente sa capacité de calcul de 14 millions de milliards de calculs par seconde en se dotant d'un supercalculateur, afin de stimuler l'IA

    Supercalculateurs de demain : la France mobilisera 44 millions d'euros pour la R&D d'ici 2020, afin d'approcher le seuil des opérations exaflopiques

    Macron veut investir 1,5 milliard d'euros dans l'intelligence artificielle, mais exclut l'idée de doubler les salaires suggérée par Cédric Villani

    Le supercalculateur le plus rapide du monde bat un record dans le monde de l'IA grâce à sa capacité de calculs allant jusqu'à un exaflops

    France : rapport sur la stratégie concernant l'informatique quantique: l'accent est mis sur la recherche, la formation et à la création d'une cinquantaine de startups d'ici 2024
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    IT Specialist
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : IT Specialist
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 70
    Points : 148
    Points
    148
    Par défaut
    Tout les grandes nation veulent être premier dans les IA. Qui sera le grand gagnant de cette suprématie ! La Russie? La Chine? La France? Ou tout simplement l'IA elle même?

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 14
    Points : 34
    Points
    34
    Par défaut
    Vous auriez pu rajouter pour honorer sa mémoire,
    qu'il a été assassiné par la milice française en juin 44.

    G.

  4. #4
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    jardinier
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    36
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : jardinier

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 36
    Points : 57
    Points
    57
    Par défaut arme
    Dans les intéressés on doit pouvoir glisser les Armées qui collabore efficacement avec le CEA afin de modéliser les développements et usages éventuels de l'arme nucléaire qui n'a pas été démentie par E. Macron qui veut l'étendre à la coopération militaire européenne. Même une fenêtre ouverte est trop généreux pour les usages qu'en font les politiques: centraliser l'information avec un accès propice au délestage pour M. Toutlemonde mais un avenir sans les pollutions matériels étrangères et la sécurité de la nation assurée...on est dépendant des technologies américaines mais on se donne l'air de performer dans le domaine des supercalculateurs (depuis le temps que Cray nous fournis en machines...) Vive la France.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 10/06/2018, 03h44
  2. [PowerShell] Rechercher une chaîne de caractères dans un DOCX sans Word installé sur le PC
    Par yamaha12 dans le forum Scripts/Batch
    Réponses: 25
    Dernier message: 23/10/2016, 17h52
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 10/01/2014, 17h02
  4. Réponses: 98
    Dernier message: 08/09/2008, 13h04

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo