Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Jack Dorsey, le PDG de Twitter, demande à Elon Musk comment améliorer Twitter
    Jack Dorsey, le PDG de Twitter, demande à Elon Musk comment améliorer Twitter,
    suggestion de Musk : identifier les bots afin de faire la différence entre les vrais et les faux utilisateurs

    Il y a quelques jours, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a organisé une réunion d’entreprise à Houston aux États-Unis avec les employés de son entreprise. Lors de cette réunion, le PDG de Twitter a appelé son homologue Elon Musk, PDG de Tesla et SpaceX, afin qu'il lui fasse part de son avis concernant la plateforme Twitter. Devant les employés de Twitter, Jack Dorsey a demandé ceci à Elon Musk : « ;L’une des choses que je souhaiterais de ta part est que tu nous donnes des commentaires directs, des critiques, qu’est-ce que nous faisons mal ;? Que pourrions-nous faire en mieux ;? Si tu dirigeais Twitter […] qu’est-ce que tu ferais ;? ;»

    Le PDG de Tesla ne s’est pas fait prier pour donner sa réponse sur les éléments à corriger au niveau du site de microblogging. Parlant de Twitter, Musk a expliqué qu’il serait utile que le site de microblogging parvienne à faire la différence entre une vraie personne ou un botnet ou une armée de trolls. Musk qui a à son actif plus de 30 millions de followers sur la plateforme Twitter a également souligné qu’il est parfois très difficile de dire si une rétroaction est réelle, s’il s’agit de l’opinion publique réelle des personnes ou plutôt s’il s’agit de personnes qui essaient d’influencer l’opinion publique en manipulant le système par divers groupes d’intérêts.


    « ;Je vois des gens qui essaient de manipuler le système, qui tentent d’influencer l’opinion publique, et parfois il peut être très difficile de comprendre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas, ce qui inquiète réellement les gens par rapport à la manipulation du système effectuée par divers groupes d’intérêt, et il existe de nombreux groupes de ce type ;», a-t-il déclaré. Twitter n’a pas fait de commentaires concernant les déclarations d’Elon Musk, mais Yoel Roth, responsable de l’intégrité du site Twitter, a remercié Musk pour ses suggestions tout en prenant soin de le diriger vers sa page dédiée aux activités de lutte contre la manipulation sur la plateforme.

    Depuis des années, l’on sait que de nombreux botnets et même des personnes physiques sont utilisés sur les réseaux sociaux y compris sur Twitter pour tromper les utilisateurs. Mais ces pratiques ont atteint un niveau alarmant lors de l’élection présidentielle américaine de 2016 où de nombreux cas de manipulation de l’opinion publique américaine avec de fausses informations ont été signalés. Twitter s’est donc engagé depuis quelques années à faire de sa plateforme un endroit plus sûr et a développé des outils pour détecter les fausses informations, ainsi que les harcèlements et les trolls.

    Pour le semestre partant de janvier à juin 2019 par exemple, l’entreprise avance qu’elle a eu vérifié si 97 ;123 ;667 comptes suspectés de manipulation étaient vraiment gérés par des humains. Cela s’est fait en utilisant un processus de vérification comme le numéro de téléphone, l’adresse email ou un test reCAPTCHA. Les comptes qui ne parviennent pas à terminer un défi dans un délai spécifié peuvent être suspendus. Sur la même période, la plateforme déclare également qu’elle a eu à traiter 3 ;082 ;663 cas de signalisation de spams envoyés aux utilisateurs à travers une interaction (suivi, mention ou message direct). En appliquant les mesures idoines, Twitter déclare que le nombre de contestations relatif aux comptes suspectés de spams a baissé de 50 % par rapport à la période de référence précédente. Et pour ce qui concerne les interactions avec les spams, ces activités sont restées relativement stables, diminuant d’environ 1 % par rapport au rapport précédent.

    Bien que de nombreuses mesures implémentées par Twitter pourraient avoir fait baisser les campagnes de manipulation orchestrées par les hommes ainsi que le nombre de comptes utilisés par des robots, il n’en demeure pas moins que l’on est encore loin de l’objectif de Twitter qui est de faire de cet espace un endroit sûr, débarrassé des fausses informations et du harcèlement. Pour certaines personnes, le problème pourrait être résolu en obligeant chaque utilisateur à fournir des documents officiels d’identification comme le permis de conduire ou la pièce d’identité. Et si votre compte n’est pas vérifié, les actions sur la plateforme seront limitées.

    À cette proposition, d’autres utilisateurs répondent que si certains sites ont réussi à adopter cette solution, il serait difficile à Twitter de le faire dans la mesure où ses utilisateurs ne sont pas tous des personnes qui sont en âge d’avoir des pièces d’identification officielle. En sus, en termes de ressources, cela pourrait coûter très cher à l’entreprise de vérifier tous les comptes de ses utilisateurs avec ce moyen. Nous précisons que selon le rapport du premier trimestre de l’an dernier, le réseau social compte 330 millions d’utilisateurs actifs par mois et 145 millions d’utilisateurs actifs par jour. En plus des utilisateurs qui n’ont pas de documents officiels, exiger des documents officiels à toutes ces personnes pourrait amener de nombreux utilisateurs à abandonner la plateforme, surtout ceux qui ne souhaitent pas partager leurs documents officiels avec Twitter.

    Selon vous, quelle solution Twitter pourrait-il mettre en place pour lutter contre la manipulation, les botnets, les fausses informations, etc. sur sa plateforme ;?

    Source : Twitter (entretien Dorsey et Musk), Twitter (Yoel Roth), Twitter plateforme manipulation

    Et vous ?

    Quels commentaires faites-vous de la proposition de Musk pour améliorer Twitter ;?

    Pensez-vous que le problème majeur de Twitter ce sont les bots ;?

    Voir aussi

    Google, Facebook et Twitter ont été réprimandés pour n’en avoir pas fait assez dans la lutte de l’UE contre les fake news
    Fake news : les humains auraient tendance à plus les répandre que les bots sur Twitter, d’après des chercheurs du MIT
    Ingérence électorale : Facebook et Twitter ont comparu devant le Congrès US pour défendre les améliorations sécuritaires apportées à leurs services
    Twitter annonce le déploiement de ses outils anti hoax et anti trolls, trois nouvelles mesures sont prises
    Fake news : Facebook admet avoir recommandé du contenu issu de la propagande russe à certains utilisateurs lors des élections présidentielles des USA
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Nouveau membre du Club
    Vous voulez vraiment améliorer Twitter? Supprimer ce site déchet par pitié, ça a permis à une grande majorité de gros c** d'ouvrir sa gu*** et de se croire pertinent