Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Redacteur
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    1 032
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 1 032
    Points : 27 778
    Points
    27 778
    Par défaut Il serait parfaitement possible de ne coder qu'au travail tout en étant performant et productif
    Il serait parfaitement possible de ne coder qu'au travail tout en étant performant et productif
    et aussi profiter pleinement de ses temps libres

    Est-il insuffisant de coder seulement au travail quand on est un développeur ? Certains développeurs ont une intensité de travail très élevée au bureau comme à la maison pour accroître leur performance et devenir des développeurs expérimentés. Cela dit, avoir ce type de comportement peut parfois vous empêcher de jouir pleinement de vos heures libres ou d’avoir du temps pour faire d’autres activités qui peuvent vous détendre. Dans un billet de blogue sur "Zero Equals False", Marty Jacobs, un développeur, estime qu’il est parfaitement OK de ne coder qu’au travail.

    Il est certain que chaque développeur a sa recette pour performer et gagner en expérience dans la programmation. Cependant, cela signifie-t-il forcément que l’on doit aussi coder à la maison ? Dans son article sur Zero Equals False, un site de développement de logiciels qui fournit du contenu à la communauté des logiciels, Marty Jacobs a déclaré que non. Selon lui, « il est tout à fait normal de ne coder qu'au travail ». De plus, il a expliqué que certaines personnes pourraient même témoigner que le fait d’en faire trop peut donner lieu à des rendements décroissants.

    En effet, améliorer ses compétences de codage demande du temps, beaucoup d’efforts, de la discipline et des sacrifices. Mais est-ce vraiment nécessaire ? En réponse à cette question, Jacobs a déclaré que le choix vous revient, mais que vous ne devez pas vous sentir obligé de sacrifier vos temps libres pour atteindre ce but. De même, il arrive parfois où certains ressentent une pression de la part de leurs pairs pour coder en dehors des heures de travail. Selon Jacobs, vous ne devriez pas sursauter si cela arrive et leur rappeler que vous êtes capable de bien faire votre travail seulement au bureau.

    Nom : apprendre-programmation.jpg
Affichages : 8778
Taille : 85,2 Ko

    D’autres voient la chose d’une autre façon que celle de Jacobs. « Cela dépend de vos objectifs. Si votre objectif est un simple chèque de salaire à l'extrémité inférieure de la courbe de salaire, alors coder uniquement au travail peut fonctionner. Par ailleurs, si vous rêvez d’avoir une carrière enrichissante avec un salaire plus élevé que celui que vous avez depuis des décennies, alors utiliser une stratégie différente peut donner de meilleurs résultats », a déclaré un directeur technique sur Quora, un réseau social de questions-réponses.

    « En tant que directeur technique d'une entreprise qui fait des bénéfices d’environ 4 milliards de dollars par an, ma perspective peut être différente. Les programmeurs qui n'apprennent qu'au travail ne sont généralement pas ceux que j'utilise pour résoudre les problèmes difficiles et intéressants. Je ne m'attends pas à ce que les programmeurs codent sur des problèmes liés au travail pendant tout leur temps libre. Je préfère qu'ils apprennent de nouvelles compétences, de nouveaux langages, de nouveaux paradigmes. Vous ne savez jamais quand l'un d'entre eux sera l'outil qu'il faut pour votre prochain problème », a-t-il ajouté.

    Selon un autre commentaire sur la question, travailler plus d’heures qu’il n’en faut entraîne des rendements décroissants. « Travailler plus longtemps entraîne une diminution du rendement. Travailler 60 heures en une semaine n'est pas du tout la même chose que de travailler 20 heures en une semaine pendant trois semaines. Vers la fin d'une journée de 12 heures, l'esprit commence à dériver et vous n'arrivez pas à faire autant de choses. Vous pourriez n'être efficace qu'à 10 ou 50 % au cours de ces quatre dernières heures », a déclaré un autre.

    D’après ce dernier, même si vous supposez de façon optimiste que vous êtes 50 % plus efficace, vous passez 50 % plus de temps à obtenir 25 % de productivité supplémentaire. Dans le cas des 10 %, vous passez 50 % plus de temps pour obtenir 5 % de productivité supplémentaire. Pour lui, la plupart des gens commencent à voir une baisse après 40 heures. D'où la semaine de travail de 40 heures. Il est d’avis que le temps libre compte aussi bien qu’on ne peut l’imaginer et qu’il y a d’autres choses en dehors du travail.

    « Même si l'objectif principal de votre vie est votre carrière, il y a encore beaucoup en dehors du travail qui mérite d'être apprécié. Famille, amis, divertissement, passe-temps et activités, etc. Couper tout cela pour que vous puissiez consacrer 20 heures de plus par semaine ne semble pas en valoir la peine », a-t-il conclu. Dans son article, Jacobs a expliqué que si vous désirez profiter de vos temps libres, mais aussi les mettre en profit, vous pouvez utiliser des méthodes de travail comme la méthode dite Pomodoro comme beaucoup de personnes le font.

    Selon Jacobs, en utilisant cette méthode, de nombreux développeurs sont capables de soutenir de longues sessions de codage et de fournir une qualité de travail bien supérieure. À côté, le MIT recommande de faire une pause entre les longues sessions pour maintenir une bonne santé mentale, en prenant une pause pour votre cerveau. Des pauses régulières peuvent améliorer votre productivité et maintenir la qualité de votre travail à un niveau élevé. Il y a aussi de nouvelles méthodes expérimentales comme celle dite « la semaine de travail de 4 jours de Tim Ferriss ».

    Elle contient des stratégies concrètes pour modifier votre horaire et améliorer votre flux quotidien. « En bref, il est tout à fait normal d'avoir une vie en dehors du travail. De nombreuses personnes modifient leur horaire en fonction de leurs propres objectifs et intérêts, ce qui peut ou non inclure le codage », a conclu Jacobs.

    Source : Marty Jacobs

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des arguments de Marty Jacobs ? Pertinents ou pas ?
    Selon vous, est-il vraiment possible de ne coder qu'au travail et être performant ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Jack Ma estime que les gens ne devraient travailler que 12 heures par semaine à raison de quatre heures par jour pendant trois jours, avec les progrès technologiques et l'avènement de l'IA

    L'expérience de Microsoft Japon avec le week-end de 3 jours augmente la productivité des travailleurs de 40 % et 92,1 % des employés ont déclaré qu'ils aimaient la semaine de travail de 4 jours

    La semaine de travail de 4 jours au lieu de 5 permet de diminuer le stress et d'augmenter la productivité, selon une nouvelle étude

    Des experts font la promotion de la semaine de travail de quatre jours au lieu de cinq. Pour eux, cela rendrait les travailleurs plus productifs
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 449
    Points : 9 133
    Points
    9 133
    Par défaut
    J'en pense que je ne développe de toute manière que sur mon temps de travail (et je suis productif). Il est hors de question de ramener du travail à la maison.

  3. #3
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    76
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 76
    Points : 651
    Points
    651
    Par défaut
    Au travail, le choix des outils est à la charge de l'employeur et souvent en retard avec les dernières technologies. De plus les ordinateurs sont bien souvent bridés pour empêcher le téléchargement de bibliothèques ou de softwares...

    Pour progresser et faire de la veille technologique, on est bien souvent forcer de tester à la maison. De plus si vous voulez apprendre un nouveau langage, vous n'avez pas le choix: ce n'est pas l'employeur qui va vous payer à apprendre un langage qu'il n'a pas l'intention d'utiliser...

  4. #4
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développement logiciel
    Inscrit en
    mai 2005
    Messages
    60
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développement logiciel
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2005
    Messages : 60
    Points : 195
    Points
    195
    Par défaut
    Dans mon cas je suis bien content d'avoir eu des projets persos, qui m'ont permis de rester connecté à des technos qui évoluent vite (Spring, JEE, Angular etc...), pendant que je codais principalement en Python, Java/Swing au travail. Le jour ou l'on m'a proposé de bosser sur des projets reposant sur des stacks plus au goût du jour, l'adaptation s'est faite sans problème!
    Donc ça dépend du contexte, comme souvent.

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de Kazh Du
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    134
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 134
    Points : 497
    Points
    497
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    J'en pense que je ne développe de toute manière que sur mon temps de travail (et je suis productif). Il est hors de question de ramener du travail à la maison.
    Le problème n'est pas de ramener ou non du travail. Faire votre travail à la maison n'est bénéfique qu'à l'entreprise (qui du coup ne paie pas pour ce qui a été fait) et sûrement pas au développeur. La question est plutôt de faire des projets personnels à côté.
    D'ailleurs, je vois 2 cas très différents :
    1. le projet sur lequel vous êtes est intéressant et formateur, les guidelines sont suivies, etc... Dans ce cas, pas besoin de faire d'autres projets, le boulot suffit.
    2. le projet est vieillissant, les technos anciennes et le développement n'est pas (ou mal) encadré (il y a malheureusement beaucoup de projets de ce type). Là, un projet personnel est pratiquement indispensable si vous ne voulez pas vous retrouver dépassé techniquement.


    Après, tout dépendant encore de votre état mental lors de votre temps libre. Si vous rentrez le soir en pleine forme ou si vous êtes déjà détendu le week-end, go for it ! Si par contre, vous êtes déjà à la limite du burnout, ça ne sert à rien de vous ruiner la santé.
    Merci d'ajouter un sur les tags qui vous ont aidé

  6. #6
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Informaticien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 255
    Points : 977
    Points
    977
    Par défaut
    Je ne ramène pas de travail à la maison. Je considère que mon employeur me paie pour que je le fasse sur mon temps de travail. Ça, c'est assez clair.

    Par contre, je consacre beaucoup de temps libre à me former sur les points qui m'intéressent sans que cela n'ai forcement de lien direct avec mon activité pro. Nos métiers bougent constamment et il n'est pas forcement possible de voir de nouvelles choses ou d'expérimenter tel ou tel outil sur son temps de travail. J'ai plutôt là dessus une vision au long terme car je sais qu'il est possible que ce que j'ai vu un jour sur mon temps libre me servent un autre jour lorsqu'un nouveau problème se pose à moi. Nous sommes des étudiants à vie en quelle que sorte. La formation et l'ouverture à de nouveau sujets (pas directement utiles à l'entreprise) est essentielle.

    Le titre du billet parle de performance et de productivité, de rendement, mais ce sont des critères pris ici dans un sens plutôt à court terme. Je ne pense pas que les entreprises et surtout les développeurs y trouvent leur compte sur du long terme.

  7. #7
    Membre habitué
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 110
    Points : 169
    Points
    169
    Par défaut C'est surtout...
    Un choix de vie et de contraintes personnelles (enfants, famille, amis...).

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 172
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 172
    Points : 2 576
    Points
    2 576
    Par défaut
    dans mon cas, ça me détend de programmer, alors par de problème pour faire ma passion a la maison

  9. #9
    Expert confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 144
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 144
    Points : 5 888
    Points
    5 888
    Par défaut
    Je pense que ce directeur technique est une buse.

    Notre role de manager devrait etre de faire en sorte de regarder sur le long terme, et on voit alors que le cerveau humain ne tient pas la charge en développement logiciel plus de quelques heures par jour. J'estime qu'a dela de 25-30h, dans le meilleur des cas la productivité et de zero, dans le pire elle est négative.

    Et ca comprend bien sur le temps à la maison.

    Pour ma part, j'ai toujours pris soin :
    - d'encourager les dev a equilibrer vie pro / personnelle
    - de lacher leur pc le soir
    - de ne garder ses exces d'heures que pour les cas exceptionnel(une fois ou deux par an).
    - de faire comprendre aux dev que c'est normal, et que ca fait partie du travail, d'aller voir des news informatique durant les heures de travail. En 10-15 minutes par jour, on est déjà meilleur que les autres.


    Je prefère nettement avoir des gens reposés, stable dans leur vie affective et parentale, détendu... qui auront donc un cerveau pleinement fonctionnel quand ils bossent pour moi.
    L'alternative, c'est des gens qui produisent enormement, mais qui se grillent rapidement et finisse a 70% de leur capacité en mode burn out... avant de changer de crémerie.
    Mon profil linked in
    Je cherche une société sur Toulouse pour un poste de manager d'équipe ou de département de développeurs.
    Mon but est de privilégier le management humain. (accompagnement de carrière, suivi de la motivation, recrutements, limite de turn over...)

    Mes points forts ont toujours été la dimension humaine de mon management, ma mentalité agile et ma compréhension des enjeux techniques des projets.
    La gestion de projet (>30%) et la rédaction de documentation ne sont pas des taches très motivantes pour moi.

  10. #10
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2019
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2019
    Messages : 133
    Points : 177
    Points
    177
    Par défaut
    Salut,

    Si mon patron pouvait t'entendre.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 467
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 467
    Points : 48 756
    Points
    48 756
    Par défaut
    « En tant que directeur technique d'une entreprise qui fait des bénéfices d’environ 4 milliards de dollars par an, ma perspective peut être différente. Les programmeurs qui n'apprennent qu'au travail ne sont généralement pas ceux que j'utilise pour résoudre les problèmes difficiles et intéressants. Je ne m'attends pas à ce que les programmeurs codent sur des problèmes liés au travail pendant tout leur temps libre. Je préfère qu'ils apprennent de nouvelles compétences, de nouveaux langages, de nouveaux paradigmes. Vous ne savez jamais quand l'un d'entre eux sera l'outil qu'il faut pour votre prochain problème », a-t-il ajouté.
    La grosse blague quoi! Dois-t-on rappeler à ce monsieur que si il veux des équipes compétentes, c'est aussi à lui d'y mettre les moyens? Ca veux dire ne pas négliger la partie "R" dans ses équipe R&D, accepter que du temps est consacré aux essais / erreur pour trouver les solutions les plus adéquates à ses problèmes dans sa société, investir du temps et des moyens dans la formation continue de ses employés. Si il préfère les considérer comme des ressources jetables quand elles ne sont plus à jour, libre à lui, je n'ai pas envie de travailler pour ce monsieur. Je préfère avoir des collègues équilibrés, frais pour répondre à des problème pointu parce qu'ils ont eu le temps de se reposer chez eux que des collègues en burn out ou qui se pointent avec 3 heures de sommeil parce qu'ils ont bidouillé toute la nuit!

    J'ai vécu les deux cotés, les époques ou j'étais seul et e faisais de projets et des études chez moi après le travail pour me former, et l'époque où j'ai intégré des équipes qui avaient une réelle volonté de monter vers le haut par le partage de connaissances sur le lieu de travail. J'ai appris beaucoup plus et beaucoup plus vite avec les secondes, parce que là on est face à des problème réels, pas à des bidouilles de grenier pour allumer les lampes chez soi. Je suis heureux d'être dans une boite qui me laisse passer 8, 12, 30 heures si il le faut pour évaluer une techno et son adéquation à nos problèmes, qui n'hésite pas à faire venir un expert du domaine pour nous former.

    Je ne vais pas jeter la pierre non plus à ceux qui aiment bidouiller chez eux, chacun ses gouts, mais pas expérience on se brûle malheureusement assez vite à toujours faire les même choses, le cerveau se câble à ne faire que ça et se limite. Et puis on peux faire tellement de choses enrichissantes qui n'ont rien à voir avec la prog et qui finissent aussi parfois par servir dans la vie pro, que se soit mater des série en vo et améliorer ses langue étrangères, faire du bénévolat et découvrir un jour qu'on est le gars qu'on peux présenter aux pires de clients il restera zen, discuter le bout de gras de tout et de rien avec des gens et découvrir qu'il y a une niche non exploitée pour sa boite, surfer sur un site web se dire "ce putain de composant là, jamais vu mais ça déchire" (et hop dans un coin du cerveau pour peut être un jour).

    La majorité, il me semble, du job d'un ingénieur / developpeur, c'est d'analyser des problème pour y trouver des solution. Et ça, tu peux tout à fait l'apprendre dans des domaines de la vie de tout les jours. Le reste, ça peux se gérer sur le tas.

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 467
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 467
    Points : 48 756
    Points
    48 756
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Je prefère nettement avoir des gens reposés, stable dans leur vie affective et parentale, détendu... qui auront donc un cerveau pleinement fonctionnel quand ils bossent pour moi.
    L'alternative, c'est des gens qui produisent enormement, mais qui se grillent rapidement et finisse a 70% de leur capacité en mode burn out... avant de changer de crémerie.
    Mais pourquoi tu cherche un poste sur toulouse et pas en Belgique bordel?

  13. #13
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 299
    Points : 697
    Points
    697
    Par défaut
    Ce qui concerne le travail reste au travail. Je ne code pour mon employeur chez moi et je ne ferai plus cette erreur (je l'ai fait par le passé, plus jamais).

  14. #14
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Architecte Web / Android
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    5 632
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte Web / Android
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 5 632
    Points : 15 373
    Points
    15 373
    Par défaut
    Coder à la maison si c'est un loisir , très bien , chacun utilise bien son temps libre comme il à envie.
    Coder à la maison (en dehors des horaires de travail) parce que je ramène du boulot c'est hors de question.

    Je pense que n'importe quel employé ne trouve pas normal de travailler gratuitement à la maison , y'a pas de raison que le développement soit à part.

    Même si on aime son taf , il faut savoir couper.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  15. #15
    Membre averti

    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    190
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 190
    Points : 373
    Points
    373
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Si je transpose le développement informatique à la cuisine :

    Au boulot, je suis un préparateur de nourriture de cantine, j'applique des consignes, je respecte les normes d'hygiène, j'attends quand la machine tourne, parfois je ne goute même pas le plat que je sers.

    Chez moi, je tente de devenir un chef 3 étoiles, je goûte mes plats, j'essaye des nouveaux ingrédients plus fins et goûtus, je tente de créer l'harmonie parfaite et si c'est mauvais je jette et refait.

    C'est deux activités totalement différentes. L'un est un travail, l'autre est un loisir

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 326
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 326
    Points : 9 928
    Points
    9 928
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Je pense que n'importe quel employé ne trouve pas normal de travailler gratuitement à la maison
    Il y en a qui le font . Après il n'ont plus de vie et si un jour ils comprennent qu'ils n'ont pas à travailler pour l'entreprise en permanence, leurs chefs ne sont pas content. Il y a des chefs qui s'habituent à ce que tu sois un esclave...
    Il y a des gens qui se font exploiter, l'entreprise leur fait faire des choses illégales, comme de l'astreinte non payé, le dépassement du nombre maximale d'heures de travail autorisé par semaine, ou ce genre de chose.

    Emmanuel Macron : "Quand on est jeune, 35 heures, ce n'est pas long"
    Cela veut aussi dire, pour les plus jeunes, travailler plus :
    "Quand on est jeune, 35 heures, ce n'est pas long. Il faut donc plus de souplesse, plus de flexibilité."

    Emmanuel Macron refuse de créer un "smic jeune" – ce ne serait "pas la bonne manière d'aborder le problème". Mais, poursuit-il :
    "Quand on est jeune, 35 heures ce n'est pas assez. On veut travailler plus, on veut apprendre son job.

    "Et puis il y a un principe de réalité", estime Emmanuel Macron. "Un entrepreneur raisonne ainsi : ce jeune n'est pas qualifié, je veux bien l'embaucher, mais il va apprendre son job en entrant dans mon entreprise, donc il faut qu'il effectue davantage d'heures."
    Bon là il font style que c'est faire 39h au lieu de 35h, mais c'est souvent beaucoup plus que ça.
    Il y a aussi ceux qui font du présentéisme :
    La culture du présentéisme bien ancrée en France : un salarié sur trois se sent jugé quand il part avant 18 heures

    ====
    Si pour ta mission tu dois apprendre à utiliser une nouvelle technologie il faut le faire pendant le temps de travail, tu peux même demander à l'entreprise de te payer une formation.
    Si tu souhaites apprendre à utiliser une technologie qui ne te sert pas dans ton boulot, c'est peut-être parce que tu veux démissionner et trouver autre chose.

    En résumé c'est comme tout le monde dit, le repos est important, si tu bosses au travail et à la maison, tu vas être de moins en moins productif et tu finiras par te griller, comme le gars qu'était à 100% isolé en télétravail.
    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    En effet, la plupart du temps, le fondateur de Doist ne faisait que travailler. Et même lorsqu’il savait qu’il devait créer des limites entre son travail et sa vie personnelle, il n’y parvenait pas, car il y avait toujours plus de choses à faire. Et au fil des mois, le travail constant et l’isolement social ont pris le pas dans sa vie entière. « J’ai commencé à avoir de mauvais jours — déprimé et anxieux — de plus en plus, jusqu’à ce que les mauvais jours soient plus nombreux que les bons. Certains jours, je me couchais à 3 h du matin, d’autres jours jusqu’à 14 h. Ma productivité a souffert, ce qui ne m’a fait me sentir que plus anxieux et déprimé. Mon humeur était complètement instable. J’ai essayé de créer des routines et des limites entre la vie quotidienne et le travail à la maison — me lever à la même heure, arrêter le travail à une heure précise, prendre plus de pauses dans la journée —, mais aucune de mes solutions n’a duré très longtemps », rapporte Salihefendic.
    Comme disait Mizou-Mizou : "je ne suis pas une machine".
    Les hommes ne sont pas fait pour travailler en permanence, il faut se reposer pour éviter de se cramer et de faire finir en dépression.

    Dans certains métiers la courbe temps de travail/productivité n'est pas linéaire (mal-dit), bon en gros parfois tu fais plus de boulot en 20h qu'en 70h, ça dépend des conditions, si tu fais des journées de 16h tu vas très vite avoir une productivité de merde.
    La semaine de travail de 4 jours au lieu de 5 permet de diminuer le stress et d'augmenter la productivité, Selon une nouvelle étude
    L'expérience de Microsoft Japon avec le week-end de 3 jours augmente la productivité des travailleurs de 40 %

    Vous pouvez choisir de ne pas avoir de vie personnelle, faire le lèche-botte avec votre chef, mais vous ne serez pas augmenté plus rapidement que les autres et quand vous voudrez retrouver une vie personnelle votre chef sera mécontent.
    Si t'es trop servile l'entreprise va s'y habituer. Fais tes heures et pas une de plus, oublie le boulot à l'instant où tu quittes le bureau et t'as productivité et ton humeur seront meilleur.
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #17
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 912
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 912
    Points : 2 170
    Points
    2 170
    Par défaut
    Bonjour,

    " Il serait parfaitement possible de ne coder qu'au travail tout en étant performant et productif " > Quel est votre avis sur le sujet ?
    C'est tout à fait vrai . Dans les faits c'est totalement faux ...

    On a tous déjà croisé le profil du collègue suivant :

    > moyenne d'age 35/45 ans
    > célibataire / séparé / divorcé
    > sans enfant
    > geek ou passionné d'informatique
    > qui arrive à 10h et finit à 18/19h ...
    > fait du télétravail en prétextant un empêchement
    > envoie des mails à minuit
    > perfectionniste
    > en lien direct avec le codir/copil/direction
    > constamment surchargé de travail
    > qu'on doit pas déranger sinon on se fait remonter les bretelles

    Bon a un moment cela vire à la caricature . Cela devient du burn out ... Puis si la personne revient c'est du bore out pour la mettre à la porte .

    Je confirme . Pour les personnes en CDI "sur la touche", les intérimaires, les CDD, les prestataires, ne rien avoir a se mettre sous la dent est très mal vue . Aller en salle de pause ? Surfer sur internet ? Que nenni !

    Commencer à intéresser à un "truc" informatique puise se dire "je vais continuer à la maison ... " , c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi .

    Selon vous, est-il vraiment possible de ne coder qu'au travail et être performant ? Pourquoi ?
    Malheureusement non ... Maintenant faut tous être "autodidacte" pour apprendre de nouvelle ... Heu wé , rien ne peut remplacer un prof, un formateur, un pédagogue . Apprendre par soi même est vite limité .

    Un particulier n'a pas l'argent d'une entreprise pour acheter et se former sur les logiciels / langages professionnel qu'il doit utiliser au boulot. Qui peut claquer 1000 billets pour acheter du Windev ? du Java ? Des serveurs Oracles ?
    Quand on apprend par "soi même" , sans être spécialiste le risque d'erreur ou de mauvais apprentissage existe ... A moins qu'une horde formateurs et profs nous tombe du ciel ? Je doute ...

  18. #18
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 326
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 326
    Points : 9 928
    Points
    9 928
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Je confirme . Pour les personnes en CDI "sur la touche", les intérimaires, les CDD, les prestataires, ne rien avoir a se mettre sous la dent est très mal vue . Aller en salle de pause ? Surfer sur internet ? Que nenni !
    Euh... L'article ne parle pas de ça.
    Ça parle des employés de bureau qui glandent pour être bien vu. Alors que la bonne attitude à avoir c'est "j'ai fais mon travail pour la journée maintenant je me casse, rester au bureau ne fera pas avancer mes tâches plus vite".
    "un employé interrogé sur cinq avoue travailler sur des tâches personnelles pour faire passer le temps au bureau" ça veut dire que le gars fait des trucs du genre : consulter ses emails, faire ses courses, aller sur Twitter/Facebook, regardez YouTube, faire des paris sportifs, etc.
    Ce sont des chose personnelles qu'il peut faire chez lui.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Apprendre par soi même est vite limité .
    Je ne suis pas d'accord, on peut devenir très fort dans une technologie en étant autodidacte, il y a énormément de tutoriaux et de forums. (t'apprends des choses à l'école, mais ta carrière est plus longue que tes études, donc t'apprendras forcément plein d'autres choses)
    De toute façon il suffit de créer son projet et on a très vite apprendre les bonnes pratiques.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Qui peut claquer 1000 billets pour acheter du Windev ? du Java ? Des serveurs Oracles ?
    Comment ça "payer pour du Java" ?
    Bon à la limite l'IDE IntelliJ IDEA est payant, mais il existe des solutions comme Eclipse.
    Le JDK est gratuit, pour ceux qui veulent faire du JEE/Spring les serveurs sont gratuit (Tomcat, GlassFish, etc) (enfin en local, si tu veux faire un site t'es obligé de payer l'hébergement et le nom de domaine), pour Android tout est gratuit également.
    Si un gars veut développer une application Android pour son utilisation personnel, ça ne lui coûtera rien.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Quand on apprend par "soi même" , sans être spécialiste le risque d'erreur ou de mauvais apprentissage existe ...
    Si on suit les bons tutoriaux il y a moyen d'apprendre les bonnes pratiques.
    On peut également poser des questions dans un forum et il y a souvent des gens très calé qui répondent.
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #19
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 24
    Points : 58
    Points
    58
    Par défaut
    Tout est une question d'age et de plaisir !

    Dans ma jeunesse, je faisais du dev à la maison (projet open source) en plus du boulot. C'était un loisir pour moi, et cela m'a permis une monté en compétence non négligeable.
    30 ans plus tard, marié, 4 enfants, autres envies et surtout plus de temps pour faire du dev à la maison !

  20. #20
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    novembre 2016
    Messages
    94
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2016
    Messages : 94
    Points : 318
    Points
    318
    Par défaut
    Je ramène du travail à la maison une fois par semaine. Mais bon, j'imagine que le télétravail ça ne compte pas

Discussions similaires

  1. Serait-ce possible de faire le programme suivant
    Par patchi225 dans le forum C++
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/04/2008, 15h39
  2. Serait il possible de personnaliser le deployer Jboss?
    Par KING_OF_GRACELAND dans le forum Wildfly/JBoss
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/03/2008, 16h26
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 06/02/2008, 17h51
  4. [VBA-E] Affecter un tableau à une plage de cellules, serait-ce possible ?
    Par ouskel'n'or dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/02/2007, 13h59
  5. Serait il possible de parser des ficheirs xml avec c++ ,
    Par jlassira dans le forum Bibliothèques
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/01/2006, 13h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo