Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Futur Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2018
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 20
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2018
    Messages : 9
    Points : 6
    Points
    6
    Par défaut Comment organiser l'information dans mes tables?
    Bonjour,

    je me demande comment je peux organiser mes tables si je devais schématiser un magasin qui va vendre des pulls et des boites de conserves
    je ne peux pas mettre les 2 dans une meme table produit?
    enfin si je peux mettre les 2 dans une table produit mais pull aura besoin de champs comme taille et couleur qui seront inutile pour une boite de conserve qui aura besoin d'indiquer par exemple le poids.
    je peux mettre un champs categories dans ma table produit mais ou est ce que je vais stocker les informations spécifiques à ma catégories de produit comme une taille, une couleur , un poids?
    j'ai fait des recherches sur google de différents mcd mais je ne vois pas.


    faudrait faire une table produit contenant un champ catégorie reliée à une table catégorie reliée à des tables conserve et vetement?

    Merci

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    6 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 6 867
    Points : 25 553
    Points
    25 553
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonsoir Elise,

    Une approche peut consister à spécialiser les entités-types :

    L’entité-type PRODUIT peut par exemple être spécialisée en entités-types VETEMENT, ALIMENT, INFORMATIQUE, etc., chacune d’elle étant porteuse des propriétés pertinentes.

    A leur tour, chacune de ces spécialisations peut être spécialisée plus finement en de nouvelles entités-types.

    N’hésitez pas à produire votre MCD. Exemple (avec l’excellent Looping (gratuit)) :

    Nom : elise95(produits).png
Affichages : 34
Taille : 14,1 Ko

    Pour en savoir plus sur la spécialisation, consultez l’ouvrage de D. Nanci (RIP) et B Espinasse, Ingénierie des systèmes d'information : Merise deuxième génération (4e édition, 2001)

     
    Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.
    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench

  3. #3
    Futur Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2018
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 20
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2018
    Messages : 9
    Points : 6
    Points
    6
    Par défaut
    Bonsoir fsmrel,

    Merci beaucoup pour ton aide, je regardais justement des vidéos sur le net et un pdf sur le sujet.
    par contre, quand on passe coté SQL, ça se passe comment?
    par exemple, faire un insert sur produit pour rentrer une partie des infos et un autre sur vetement ou aller me documenter sur ce qu'ont donné mes recherches préliminaires, voir c'est quoi un trigger, une vue, etc.. pour pouvoir remplir mes tables.
    Merci.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    6 867
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 6 867
    Points : 25 553
    Points
    25 553
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonsoir à nouveau,


    Traditionnellement, le passage du MCD au code SQL se passe ainsi (voyez l’ouvrage de Nanci) :

    Une entité-type E donne lieu à une table.
    L’identifiant de E devient la clé primaire de la table.

    Pour la table PRODUIT, pas de problème :

    CREATE TABLE PRODUIT
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
          , produitNom           VARCHAR(48)     NOT NULL
          , prixVenteHT          DECIMAL(5,2)    NOT NULL
        , CONSTRAINT PRODUIT_PK PRIMARY KEY (produitId)
    );
    
    Dans le cas des entités-types spécialisées, l’identifiant est hérité de l’entité-type « parente ». En conséquence la clé primaire d’une telle entité-type est la même que celle de sa parente, mais pour des raisons d’intégrité de référence, cette clé primaire est aussi clé étrangère (foreign key) :

    CREATE TABLE PRODUIT
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
          , produitNom           VARCHAR(48)     NOT NULL
          , prixVenteHT          DECIMAL(5,2)    NOT NULL
        , CONSTRAINT PRODUIT_PK PRIMARY KEY (produitId)
    );
    
    CREATE TABLE VETEMENT
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
          , taille               VARCHAR(5)      NOT NULL
          , couleur              VARCHAR(16)     NOT NULL
        , CONSTRAINT VETEMENT_PK PRIMARY KEY (produitId)
        , CONSTRAINT VETEMENT_PRODUIT_FK FOREIGN KEY (produitId)
              REFERENCES PRODUIT (produitId)
              ON DELETE CASCADE
    );
    
    CREATE TABLE ALIMENT
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
          , poids                DECIMAL(5,2)    NOT NULL
        , CONSTRAINT ALIMENT_PK PRIMARY KEY (produitId)
        , CONSTRAINT ALIMENT_PRODUIT_FK FOREIGN KEY (produitId)
              REFERENCES PRODUIT (produitId)
              ON DELETE CASCADE
    );
    
    CREATE TABLE INFORMATIQUE
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
        , CONSTRAINT INFORMATIQUE_PK PRIMARY KEY (produitId)
        , CONSTRAINT INFORMATIQUE_PRODUIT_FK FOREIGN KEY (produitId)
              REFERENCES PRODUIT (produitId)
              ON DELETE CASCADE
    );
    
    CREATE TABLE MATERIEL
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
        , CONSTRAINT MATERIEL_PK PRIMARY KEY (produitId)
        , CONSTRAINT MATERIEL_INFORMATIQUE_FK FOREIGN KEY (produitId)
              REFERENCES INFORMATIQUE (produitId)
              ON DELETE CASCADE
    );
    
    CREATE TABLE LOGICIEL
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL
          , version              VARCHAR(5)      NOT NULL
        , CONSTRAINT LOGICIEL_PK PRIMARY KEY (produitId)
        , CONSTRAINT LOGICIEL_INFORMATIQUE_FK FOREIGN KEY (produitId)
              REFERENCES INFORMATIQUE (produitId)
              ON DELETE CASCADE
    );
    Vous aurez noté que l’attribut produitId se propage à tous les étages pour constituer les clés primaires et étrangères. Les clés étrangères sont dotées de l’action de compensation CASCADE, car en toute logique la destruction d’un produit doit être propagée à tous les étages par le SGBD.

    Les applications doivent avoir une vision sémantique des choses : le découpage en tables qu’on a effectué ne les concernent pas vraiment, c’est de la technique « sous le capot » ; les applications ne s’intéressant qu’aux objets (la boîte de cassoulet maison), on va donc déclarer des vues pour restituer la dimension sémantique.

    A noter que J’ajoute l’attribut identifiant naturel ean13 pour la table PRODUIT, on s’en servira par la suite (la mise en oeuvre d’un identifiant naturel, dont l’utilisateur a l’entière responsabilité, est absolument nécessaire) :

    CREATE TABLE PRODUIT
    (
            produitId            INTEGER         NOT NULL   IDENTITY
          , produitNom           VARCHAR(48)     NOT NULL
          , ean13                DECIMAL(13,0)   NOT NULL
          , prixVenteHT          DECIMAL(5,2)    NOT NULL
        , CONSTRAINT PRODUIT_PK PRIMARY KEY (produitId)
        , CONSTRAINT PRODUIT_AK UNIQUE (ean13)
    );
    
    La propriété IDENTITY est propre à SQL Server (équivalent PostgreSQL : SERIAL, MySQL : AUTO_INCREMENT), elle permet de sous-traiter au SGBD la valorisation des clés primaires. A ce propos, quel est votre SGBD ?

    Intéressons-nous par exemple à l’alimentation. On crée une vue ALIMENT_v pour gérer les objets concernés, regroupant donc les attributs de la table PRODUIT et ceux de la table ALIMENT :

    CREATE VIEW ALIMENT_V (ean13, produitNom, prixVenteHT, poids) 
    AS SELECT ean13, produitNom, prixVenteHT, poids 
       FROM   PRODUIT as x 
         JOIN ALIMENT as y ON x.produitId = y.produitId
    ;
    

    Si le SGBD (SQL Server notamment) refuse de mettre à jour les vues de jointure, ALIMENT_V en l’occurrence, on pallie en interceptant ces mises à jour au moyen de triggers affectés à la vue, et en mettant à jour nous-mêmes les tables composant la vue. Exemple de trigger interceptant les INSERT portant sur la vue :

    CREATE TRIGGER ALIMENT_INSERT_TR ON ALIMENT_V INSTEAD OF INSERT
    AS
    INSERT INTO PRODUIT (ean13, produitNom, prixVenteHT)
        SELECT ean13, produitNom, prixVenteHT
        FROM INSERTED
    ;
    INSERT INTO ALIMENT (produitId, poids)
        SELECT produitId, poids
        FROM   INSERTED as x
          JOIN PRODUIT as y ON x.ean13 = y.ean13 
    ;
    
    Dans ce trigger, SQL Server nous repasse dans la pseudo-table INSERTED les données mettant à jour la vue et que nous devons donc insérer dans les tables.

    Servons-nous maintenant de la vue pour créer deux produits relevant de l’alimentation :

    INSERT INTO ALIMENT_V (ean13, produitNom, prixVenteHT, poids) 
    VALUES
        (1234567800000, 'cassoulet maison', 5, 250)
      , (2345678900000, 'café Tartempion', 6, 125)
    ;
    

    Dans cette affaire, on n’a utilisé que l’identifiant naturel ean13 et laissé le SGBD se débrouiller avec l’identifiant artificiel produitId dont nous nous désintéressons totalement.

    Pour voir ce qui concerne l’alimentation :

    SELECT * FROM ALIMENT_V ;
    
    =>

    ean13            produitNom              prixVenteHT      poids 
    
    1234567800000    cassoulet maison        5.00             250.00
    2345678900000    café Tartempion         6.00             125.00
    
    Et l’utilisateur est content (normalement...)


    En passant, n’hésitez pas à liker les réponses qui ont pu vous aider, voire éclairer...

     
    Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pout ça.
    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench

Discussions similaires

  1. Comment rechercher une chaine dans plusieurs tables ?
    Par tsing dans le forum Requêtes
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/11/2005, 19h04
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 19/09/2005, 23h24
  3. Comment inserer une image dans une table sous sql qerveur
    Par zeddy23 dans le forum Bases de données
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/02/2005, 09h51
  4. Comment éviter les doublons dans ma table
    Par einegel dans le forum Bases de données
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/11/2004, 13h18
  5. Comment stocker un ficher dans une table postgres
    Par josoft dans le forum Requêtes
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2003, 17h41

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo