Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Vous avez du mal à comprendre les choses, je ne me remet pas en cause le fait que le climat change, j'ai dis qu'il pourrait y avoir d'autres problèmes plus grave.
    Par exemple si une troisième guerre mondiale éclate, l'écologie ce ne sera plus la préoccupation numéro 1.
    [...]C'est surtout que j'ai ai rien à foutre !
    Donc tu ne comprends pas l'enjeux de l'écologie et tu t'en fous mais pour toi il y a des problèmes bien plus grave... C'est d'une logique imparable, un peu comme affirmer que le jus de citron peut guérir du cancer sans rien y connaitre en biologie...

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    J’espère que des milliards d'humains vont mourir, comme ça les survivants pourront peut-être construire un monde meilleur..
    Réflexion qui montre toute l'étendu de ta maturité et de ta sagesse.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les humains sont trop nombreux, ils consomment trop de ressource
    Aux dernières nouvelles, le réel problème ce n'était pas qu'on est trop nombreux ou qu'on consomme trop, mais plutôt que les ressources sont inégalement répartis... Mais peut-être as-tu des preuves de ce que tu avances ?
    J'ai fais des fautes dans mon message ? Bah ça arrive... Tout le monde fait des fautes, je ne fais pas exception. Des fois parce que j'écris trop vite, parfois parce que je suis fatiguée, parfois parce que je ne me relis pas parce que je n'ai pas le temps, ou la flemme (genre à 4h du matin).
    Alors si vous voulez me répondre sur le fond de mon message en glissant un petit "fait attention aux fautes" OK. Mais si votre message consiste juste à surligner toutes les fautes comme un maniaque, sans rien apporter à la discussion, faites-le par MP, ça évitera de polluer.
    Merci

  2. #42
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
    Mais peut-être as-tu des preuves de ce que tu avances ?
    Jour du dépassement
    Je vous trouve intolérant, laissez moi voir le monde comme je l'entend tranquillement, au lieu de m'agresser. De toute façon je n'ai pas de pouvoir, ce que je pense n'a aucun impact, donc ça ne sert à rien de s'énerver.

    Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
    plutôt que les ressources sont inégalement répartis
    Si tous les humains avaient le niveau de vie que les habitants du Malawi, on préserverait l'environnement.
    Malheureusement des pays veulent s'enrichir, la Chine et l'Inde polluent à fond car ils se développent.
    On devrait aller dans l'autre sens et tendre vers la décroissance, mais ça n'arrivera pas, on va continuer de foncer dans le mur, parce que c'est comme ça que ça marche.

    ===
    Comme disait Bill Gates :
    CO2 = P * S * E * C
    P = nombre de personnes
    S = service par personne
    E = énergie par service
    C = CO2 par unité d'énergie
    Et là on est pas en train de diminuer le nombre de service par personne, ni l'énergie nécessaire pour réaliser un service...
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #43
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
    Aux dernières nouvelles, le réel problème ce n'était pas qu'on est trop nombreux ou qu'on consomme trop, mais plutôt que les ressources sont inégalement répartis... Mais peut-être as-tu des preuves de ce que tu avances ?
    Les ressources sont effectivement mal réparties, mais si les ressources étaient équitablement réparties cela ne changerait pas le problème. Si ton gâteau est réparti en dix parts égales, ou qu'une personne mange les trois-quarts du gâteau et laisse le quart pour les neuf autres, dans les deux cas le gâteau est entièrement mangé.

    En 1920 on comptait 1,860 milliard d'individus, et cent ans plus tard on en compte 6 milliards de plus ! Et pour information la planète Terre fait toujours la même taille. La question est de savoir quelle est la taille de la population que la Terre peut accueillir et surtout avec quel niveau de vie ? Si on vivait dans dans une petite cabane en cultivant notre jardin avec des besoins minimums la Terre pourrait sûrement héberger dix milliards d'êtres humains. Mais je doute fortement que la Terre puisse soutenir un niveau de vie comparable à celui d'un smicard Français pour huit milliards d'habitants.

  4. #44
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Tout le monde n'est pas d'accord pour dire que la production d'énergie à base de charbon est en train d'augmenter :
    En 2019, une baisse record du charbon dans la production d’électricité à travers le monde
    C'est une étude qui se base sur les données officielles de production d’électricité à travers le monde pour les sept à dix premiers mois de l’année 2019, selon les statistiques disponibles par pays. Donc aucun intérêt, pour ce genre d'étude il faut analyser des séries longues, sur dix ou vingt ou trente ans. Une courbe sur dix mois n'a aucun intérêt.

  5. #45
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Le calcul du jour de dépassement est l'objet de diverses critiques.
    Le jour du dépassement est vivement critiqué16,17 avec des reproches de manque de cohérence, de nomenclature trompeuse et de manque de rigueur.
    Le calcul du jour du dépassement additionne divers éléments qui seraient sans rapport avec une surface ou une consommation de ressources, utiliserait des facteurs multiplicatifs arbitraires
    Pas terrible comme preuve...
    Et en soit un article wikipédia n'est pas une preuve. Quand on est des preuves solides on regarde les méta-études scientifiques.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Si tous les humains avaient le niveau de vie que les habitants du Malawi, on préserverait l'environnement.
    Pas besoin d'aller dans les extrêmes non plus, le PIB mondial moyen est bien au dessus du PIB du Malawi.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Je vous trouve intolérant, laissez moi voir le monde comme je l'entend tranquillement, au lieu de m'agresser.
    Ah mais tu as le droit de voir le monde comme tu l'entends, mais si tu ne veux pas te faire critiquer il vaut mieux garder tes idées pour toi...

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Comme disait Bill Gates
    Argument d'autorité. Bill Gates est un entrepreneur qui a fait fortune dans le domaine de l'informatique, ça ne fait pas de lui un expert dans le domaine de l'écologie, même si ça l'intéresse.
    J'ai fais des fautes dans mon message ? Bah ça arrive... Tout le monde fait des fautes, je ne fais pas exception. Des fois parce que j'écris trop vite, parfois parce que je suis fatiguée, parfois parce que je ne me relis pas parce que je n'ai pas le temps, ou la flemme (genre à 4h du matin).
    Alors si vous voulez me répondre sur le fond de mon message en glissant un petit "fait attention aux fautes" OK. Mais si votre message consiste juste à surligner toutes les fautes comme un maniaque, sans rien apporter à la discussion, faites-le par MP, ça évitera de polluer.
    Merci

  6. #46
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Les ressources sont effectivement mal réparties, mais si les ressources étaient équitablement réparties cela ne changerait pas le problème. Si ton gâteau est réparti en dix parts égales, ou qu'une personne mange les trois-quarts du gâteau et laisse le quart pour les neuf autres, dans les deux cas le gâteau est entièrement mangé.
    Sauf que, pour reprendre ton exemple, peut-être que 1/10e du gâteau est largement suffisant pour une personne, donc si ça pourrait régler le problème.
    J'ai fais des fautes dans mon message ? Bah ça arrive... Tout le monde fait des fautes, je ne fais pas exception. Des fois parce que j'écris trop vite, parfois parce que je suis fatiguée, parfois parce que je ne me relis pas parce que je n'ai pas le temps, ou la flemme (genre à 4h du matin).
    Alors si vous voulez me répondre sur le fond de mon message en glissant un petit "fait attention aux fautes" OK. Mais si votre message consiste juste à surligner toutes les fautes comme un maniaque, sans rien apporter à la discussion, faites-le par MP, ça évitera de polluer.
    Merci

  7. #47
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    L'OMS reconnait déja les ondes de mobiles et donc par la même des antennes comme facteur possible dans les cancers, pourquoi il n'y aurait pas de risque avec la 5g exactement?
    L'OMS reconnaît le risque, pas le danger, cf les posts précédents expliquant la différence.

    Pour être plus précis c'est le CIRC, et la classification n'est que 2B.

    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    Vous pouvez aussi mettre la tête dans un micro onde en marche est attendre de voir ce qui se passe a ce compte la.
    J'ai déjà répondu à cet argument. Dans un micro-onde les puissances sont déjà bien supérieures…


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Certaines fréquences peuvent avoir des conséquences sur l'organisme. Par exemple si t'entres dans un micro onde.
    Ah non, tu vas pas t'y mettre toi aussi ?

    Ce n'est pas tant une question de fréquences que de puissance…


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Des basses fréquences pourraient interagir avec le cerveau : Rythme cérébral.
    Encore faut-il que la puissance soit telle qu'elle puisse passer l'os…

    Déjà que les ondes "basses" fréquences se font arrêter assez rapidement par la peau, … pour l'os, ça "arrête" "encore plus" de telles ondes…
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  8. #48
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message

    Déjà que les ondes "basses" fréquences se font arrêter assez rapidement par la peau, … pour l'os, ça "arrête" "encore plus" de telles ondes…
    Même si ces ondes basses fréquences se font arrêter par la peau, ce n'est pas forcément très bon pour celle-ci. Après comme tu le dis, le danger vient avant tout de la puissance.
    J'ai fais des fautes dans mon message ? Bah ça arrive... Tout le monde fait des fautes, je ne fais pas exception. Des fois parce que j'écris trop vite, parfois parce que je suis fatiguée, parfois parce que je ne me relis pas parce que je n'ai pas le temps, ou la flemme (genre à 4h du matin).
    Alors si vous voulez me répondre sur le fond de mon message en glissant un petit "fait attention aux fautes" OK. Mais si votre message consiste juste à surligner toutes les fautes comme un maniaque, sans rien apporter à la discussion, faites-le par MP, ça évitera de polluer.
    Merci

  9. #49
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
    Même si ces ondes basses fréquences se font arrêter par la peau, ce n'est pas forcément très bon pour celle-ci.
    C'est juste un léger effet thermique, négligeable aux puissances utilisées.
    La fréquence n'est de toute manière pas ionisante…

    La peau a pour "rôle" d'arrêter les éléments extérieur, que ce soit les ondes, l'eau, l'air, etc.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  10. #50
    Membre extrêmement actif
    Au temps pour moi, je me suis emmêlée entre "basse fréquence" et "courte longueur d'onde".
    En effet on est très loin d'utiliser des bandes de fréquences de l'ordre de celles du cerveau (entre 30Ghz et 300GHz pour la 5G, c'est très largement au dessus des 10 à 80Hz du rythme cérébrale...)
    J'ai fais des fautes dans mon message ? Bah ça arrive... Tout le monde fait des fautes, je ne fais pas exception. Des fois parce que j'écris trop vite, parfois parce que je suis fatiguée, parfois parce que je ne me relis pas parce que je n'ai pas le temps, ou la flemme (genre à 4h du matin).
    Alors si vous voulez me répondre sur le fond de mon message en glissant un petit "fait attention aux fautes" OK. Mais si votre message consiste juste à surligner toutes les fautes comme un maniaque, sans rien apporter à la discussion, faites-le par MP, ça évitera de polluer.
    Merci

  11. #51
    Chroniqueur Actualités

    Orange choisit les européens Nokia et Ericsson pour déployer son réseau 5G en France
    Orange choisit les Européens Nokia et Ericsson pour déployer son réseau 5G en France,
    au détriment du Chinois Huawei

    En novembre, l’administration Macron a souligné qu'elle n’envisageait pas de retirer Huawei de la liste des fabricants / fournisseurs d’équipements éligibles pour le déploiement de la 5G dans le pays, malgré les avertissements de l'administration Trump. À ce propos, Agnes Pannier-Runacher, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, a expliqué : « ;trois équipementiers sont actifs en France. Huawei détient une part de marché de 25 %, il y a aussi Nokia et Ericsson. Samsung n’est pas encore actif en France, mais s’intéresse à la 5G ;». Assurant que l’État ne compte pas cibler un équipementier en particulier, elle a insisté sur le fait qu’il n’y aura pas d’exclusion et que le gouvernement procèdera « ;au cas par cas ;».

    Il faut dire que certains acteurs comme Vodafone, par le biais de son président Nick Read, a déclaré qu'interdire à Huawei de fournir une infrastructure 5G en Europe entraverait la concurrence dans la chaîne d'approvisionnement. Les sociétés chinoises Huawei, Finlandaise Nokia et Suédoise Ericsson sont les trois plus grands fournisseurs d'équipements de télécommunication au monde, représentant plus de la moitié des revenus du marché, selon le cabinet d'études Dell'Oro.

    « Si nous concentrons nos efforts sur deux acteurs, je pense que c'est une position malsaine, non seulement pour nous en tant qu'industrie, mais également pour l'infrastructure nationale du pays », a déclaré Read. Il a estimé qu'il serait « extrêmement coûteux » pour les opérateurs et les consommateurs si les entreprises étaient obligées d'échanger leurs équipements Huawei pour se tourner vers les offres concurrentes, ajoutant que cela retarderait le déploiement de la 5G en Europe « de probablement deux ans ».

    « Cela désavantage structurellement l'Europe », a-t-il souligné. « Bien sûr, les États-Unis ne rencontrent pas ce problème, car ils ne se servent pas d'équipement Huawei »


    Il faut noter que, lors de la présentation de ses vœux à la presse le 23 janvier à Paris, Stéphane Richard, PDG d'Orange,a fait écho à ces propos. « Je suis contre l'exclusion de Huawei », a fermement affirmé Stéphane Richard. Cette déclaration semble être une réponse à Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur, qui avait dit que le déploiement de la 5G ne serait pas retardé si les équipementiers européens sont privilégiés. « J'espère que nous n'irons pas vers une exclusion de fait, qui ne serait pas dans l'intérêt de l'Europe. Je peux parfaitement admettre que l'on fasse jouer une préférence européenne [Ericsson et Nokia], d'autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C'est un pas que je ne franchis pas », réagit alors Stéphane Richard.

    Mais cela n'a pas empêché Orange, la plus grande entreprise de télécommunications de France, de choisir Nokia et Ericsson pour déployer son réseau 5G en France métropolitaine.

    La décision du champion plaira probablement aux autorités américaines, qui cherchent depuis des mois à convaincre ses alliés européens de bannir Huawei de leurs réseaux de télécommunications, craignant que l'entreprise chinoise ne soit utilisée par la Chine à des fins d'espionnage, affirmations qu'Huawei nie fermement.

    Orange, considéré comme un actif stratégique par le gouvernement français utilise le finlandais Nokia et le suédois Ericsson pour ses réseaux mobiles actuels, sur lesquels une partie de la prochaine technologie mobile sera construite.

    « Pour Orange France, c'était la solution la plus simple », a expliqué une source proche de l'opérateur, ajoutant qu'elle avait suivi des négociations et des expériences avec les produits Nokia, Ericsson et Huawei.


    Des alliés qui n'ont pas tous cédé

    Notons que certains partenaires des États-Unis, comme le Japon, l’Australie, et la Nouvelle-Zélande, ont déjà cédé à la pression américaine et ont déjà écarté le géant chinois de la 5G. Mais d'autres comme l'Allemagne et la Grande-Bretagne ont refusé de céder à la pression.

    Allemagne

    L’Allemagne a exprimé son scepticisme concernant cette affaire, affirmant n'avoir trouvé aucune preuve que la société pourrait utiliser son équipement pour l’espionnage. Spiegel Arne Schoenbohm, chef de l'Office fédéral allemand de la sécurité de l'information (BSI) a déclaré que pour des décisions aussi sérieuses qu'une interdiction, il faut des preuves, ajoutant que son agence ne disposait pas de telles preuves. Il fait également savoir que les experts du BSI avaient examiné les produits et composants Huawei du monde entier avant de se prononcer.

    Cette décision du BSI n’a pas enchanté tout le monde et certains se sont exprimés. C’est le cas de Ronja Kniep, experte en sécurité dans le secteur des télécommunications qui a déclaré à l’AFP ceci : « Je pense qu'il est faux de laisser entendre que les préoccupations relatives à l'espionnage chinois sont infondées et faciles à détecter. Même si Huawei n’a aucune relation officielle avec le gouvernement chinois, cela ne signifie pas pour autant que les services chinois n’utilisent pas la société et sa technologie comme vecteurs d’espionnage ».

    Grande-Bretagne

    Par la voix de Ciaran Martin, directeur du National Cyber Security Centre (NCSC), la Grande-Bretagne a affirmé qu’aucun élément de preuve susceptible de confirmer une quelconque activité malveillante de la part de l’entreprise technologique Huawei n’existe et qu’elle est en mesure de gérer les risques de sécurité liés à l’utilisation des équipements de télécommunications fournis par ladite entreprise.

    Précisons que le NCSC fait partie de l’agence de renseignement britannique du GCHQ et que Huawei est considéré à l’heure actuelle comme le plus grand fabricant mondial d’équipements de télécommunications. Mais le géant chinois traverserait une période trouble en Grande-Bretagne depuis qu’un rapport du gouvernement de juillet 2018 a constaté que des problèmes techniques et affectant la chaîne d’approvisionnement de ses équipements avaient exposé les réseaux de télécoms nationaux à de nouveaux risques de sécurité.

    Toutefois, si Huawei n’est encore banni par aucun pays européen, la Commission européenne a déjà lancé un plan pour sécuriser la 5G qui ne mentionne pas Huawei.

    « La meilleure façon d’y répondre, ce n’est pas de désigner un acteur parce qu’il aurait telle ou telle nationalité. Sans être ni naïf ni paranoïaque, il faut conduire une proposition de loi qui est de nature à rassembler tous les éléments qui permettent de sécuriser les réseaux, et qui s’appliquent à tous. C’est la meilleure façon de ne pas succomber à des logiques géopolitiques », a estimé le député Bothorel. Le rapporteur de la loi a également réfuté l’appellation « loi Huawei » que la presse française a adoptée, et parle plutôt d’une « réponse technique et technologique à un problème technique et technologique ».

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette décision ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #52
    Membre extrêmement actif
    Je pense que c'est une bonne décision.
    Probablement que ça coûtera plus cher et que ça mettra plus de temps, mais ce n'est pas grave, ce n'est pas urgent.

    Tout le monde a peur que la Chine agisse exactement comme les USA (surveillance de masse). Snowden a montré que la NSA avait accès à toutes les infos de tout le monde.
    Avec Nokia et Ericsson on peut se dire que peut-être ni les USA ni la Chine ne surveille les données qui passent.
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #53
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Je pense que c'est une bonne décision.
    Probablement que ça coûtera plus cher et que ça mettra plus de temps, mais ce n'est pas grave, ce n'est pas urgent.

    Tout le monde a peur que la Chine agisse exactement comme les USA (surveillance de masse). Snowden a montré que la NSA avait accès à toutes les infos de tout le monde.
    Avec Nokia et Ericsson on peut se dire que peut-être ni les USA ni la Chine ne surveille les données qui passent.
    Désolé de casser ta baraque, Nokia et Ericsson ont des accords de partenariat avec China Mobile depuis maintenant 2 ans :

    https://www.commsupdate.com/articles...-and-ericsson/

    Tiens, celui-là est pas mal non plus :

    https://www.telecomstechnews.com/new...mmunist-party/

    Collusion Nokia/Ericsson avec le Parti Communiste Chinois...

    Je serais même pas surpris que certains devices 5G soient partiellement assemblés en Chine pour être déployés aux US...

    Dans le business, y a pas de sentiments, y a que des chiffres

    -VX

  14. #54
    Membre actif
    La question la plus importante c'est plutôt de savoir si les antennes sont créées en Europe ou en Chine.
    Car même avec Huawei, tu peux leur imposer de construire en Europe et de fournir le code source.

  15. #55
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Leruas Voir le message
    Car même avec Huawei, tu peux leur imposer de construire en Europe et de fournir le code source.
    Je ne sais pas. Mais de toute façon il y a probablement moyen de mettre des backdoors dans des composants (un peu dans le style des failles dans les processeurs, sauf que là ce n'était probablement pas fait exprès).

    Bon sinon pour en revenir à l'espionnage, il ne faut pas oublier la base :
    Espionnage : introduction des backdoor par la NSA dans les produits de Cisco
    Citation Envoyé par Francis Walter Voir le message
    Pour dire que personne n’échappe à la NSA, c’est au tour d’Apple, Dell, Cisco et Huawei d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis de la NSA. En effet, Der Spiegel parle d’un catalogue de 50 pages découvert il y a quelques années, révélant qu’une division de la NSA appelée ANT, pouvant infiltrer toute sorte de systèmes informatiques, fournit des techniques d’infiltration à un département spécial de la NSA dénommé TAO pour Tailored Access Operation. Cette division serait chargée d’installer des backdoor dans les appareils de nombreux constructeurs tels que Samsung, Apple, Western Digital, Seagate, Cisco System, Huawei, Dell pour ne citer que ceux-là.
    La NSA semble vouloir se rapprocher de Nokia/Ericsson :
    Les États-Unis envisageraient de subventionner les concurrents européens de Huawei, le pays aurait envisagé de porter son soutien aux européens Ericsson ou Nokia
    Si ça se trouve il y a des backdoors de la NSA partout, dans Windows, dans Android, dans Chrome, etc.
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #56
    Nouveau membre du Club
    problème de brouillard électromagnétique
    le problème des ondes électromagnétiques supplémentaires de la 5G, c’est qu’ elles se rajoutent à toutes celles déjà émises à la maison (wi-fi, multiplications des objets connectés, …) , avec des risques potentiels donc majorés par ces effets cumulatifs de « brouillard électromagnétique » pernicieux : La prévention des risques des champs électromagnétiques est prise en compte par les professionnels exposés : http://www.officiel-prevention.com/p...amp;dossid=338

  17. #57
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par john94 Voir le message
    le problème des ondes électromagnétiques supplémentaires de la 5G, c’est qu’ elles se rajoutent à toutes celles déjà émises à la maison (wi-fi, multiplications des objets connectés, …) , avec des risques potentiels donc majorés par ces effets cumulatifs de « brouillard électromagnétique » pernicieux : La prévention des risques des champs électromagnétiques est prise en compte par les professionnels exposés : http://www.officiel-prevention.com/p...amp;dossid=338
    Les premières lignes de ton lien spécifient qu'il est question d'ondes utilisées dans un contexte professionnels où la puissance peut dépasser les normes. Rien à voir avec des équipements type Wi-Fi, 5G, etc
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  18. #58
    Membre extrêmement actif
    5G : Huawei va installer des unités de production en Europe
    Le géant chinois des télécommunications souhaite que « la 5G pour l'Europe soit conçue en Europe ». Le groupe espère ainsi convaincre les autorités européennes de le laisser s'implanter sur le marché, ce à quoi Bruxelles a entrouvert la porte la semaine dernière.
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #59
    Chroniqueur Actualités

    France : des députés LR réclament une commission d’enquête pour évaluer les risques sanitaires de la 5G
    France : des députés LR réclament une commission d’enquête pour évaluer les risques sanitaires de la 5G
    Et « s’assurer que l’ensemble des conditions nécessaires à son déploiement soit rempli »


    La cinquième génération (5G) de la téléphonie mobile présentée comme une véritable rupture technologique est attendue pour combler les limites de la précédente génération, la 4G. Mais selon un groupe de député LR, « Si pour ces raisons, il faut accueillir avec enthousiasme l’arrivée à maturité technologique de ce nouveau standard, il n’en est pas moins indispensable de s’assurer que l’ensemble des conditions nécessaires à son déploiement soit rempli ». Pour s’assurer que ces conditions seront étudiées avant le déploiement à grande échelle de la 5G en France, ces députés ont déposé une proposition de résolution « tendant à la création d’une commission d’enquête sur le déploiement de la 5G ».

    Dans la proposition qui date du 4 mai, les députés ont rappelé trois défis principaux que doit relever la 5G à savoir : l’engorgement des réseaux de communications électroniques face à la massification des usages mobiles ; la capacité à fournir un accès aux réseaux et un débit suffisant à une grande quantité d’objets connectés (individuels, domotiques ou industriels) ; et enfin, pallier les trop longs délais de latence pour des services innovants qui requerront des temps de réaction à l’échelle de la milliseconde. Toutefois, le développement de la 5G n’est pas exempt de risques. C’est ce qu’ils tentent de prévenir en proposant la mise en place d’une commission chargée d’étudier d’éventuels impacts préalablement au déploiement de a technologie.


    Les préoccupations des députés LR

    Dans leur proposition de résolution, les députés ont évoqué les enjeux sécuritaires qui ont déjà fait l’objet d’une proposition de loi. Ils ont également touché la question des impacts sanitaires du déploiement massif de la 5G. « Dans son rapport préliminaire publié en janvier 2020, l’Agence nationale de sécurité sanitaire note un manque de données statistiques sur les effets sanitaires de l’exposition à certaines fréquences utilisées par la 5G », ont-ils rappelé.

    « Le travail d’identification des publications a mis en évidence un manque important, voire une absence de données relatives aux effets biologiques et sanitaires potentiels dans les bandes de fréquences considérées », disent-ils. S’il y a des travaux sur les fréquences déjà exploitées et qui seront encore utilisées pour la 5G, il n’y en a pas sur les nouvelles fréquences, 3,5 Ghz ou 26 Ghz, qui seront aussi utilisées.

    « Ces risques accrus font peser des exigences nouvelles de sécurité sanitaire sur les équipements qui supporteront les futurs réseaux 5G, relatives tant à leurs caractéristiques techniques intrinsèques, qu’aux obligations morales de devoir connaître les impacts sur la santé de leur utilisation », lit-on dans la proposition de résolution. Cette préoccupation avait déjà été soulignée dans le rapport préliminaire de l’ANSES.

    Les députés souhaitent aussi que le déploiement de la 5G tienne compte des zones où l’accès à Internet est encore difficile jusqu’à présent. « La couverture numérique et l’accès au très haut débit constituent le deuxième élément le plus important pour les Français pour apprécier l’endroit où ils vivent après l’accès aux services publics ». Ils s’interrogent également sur l’impact environnemental à cause de la multiplication des installations d’antennes qui accompagneront la 5G ; sur l’impact de la consommation énergétique de la 5G et sur l’empreinte carbone induite par les émissions comme autant d’enjeux qui doivent être soulevés en amont de son déploiement.

    La procédure d'attribution et de délivrance les autorisations d’utilisation de fréquences aux lauréats est prévue pour être achevée au cours du premier semestre 2020. Mais dès janvier 2020, des associations ont contesté l’arrêté du 30 décembre 2019 concernant les modalités et les conditions d’attribution des autorisations pour utiliser les fréquences dans la bande 3,5 GHz, en métropole. Les associations ont, non seulement, dénoncé un lancement trop précipité ainsi qu’un potentiel impact sanitaire et environnemental de la 5G, mais également, une augmentation de la consommation électrique et une multiplication de l’exposition aux ondes de la population.

    Le 10 avril dernier, les craintes sur le déploiement des infrastructures étaient jugées « légitimes » par Sébastien Soriano, président de l’Arcep, qui dégommait dans le même temps la profusion d’infox sur le sujet, notamment dans le contexte pandémique. Maintenant, les députés LR proposent que ces craintes soient levées à travers une enquête préalable avant tout déploiement de la 5G.


    La proposition de résolution des députés

    La proposition des députés tient en un article unique : « En application des articles 137 et suivants du Règlement de l’Assemblée nationale, est créée une commission d’enquête de trente membres, chargée d’évaluer les risques sanitaires du déploiement de la 5G, d’estimer au mieux les scénarii d’exposition et d’anticiper les éventuels impacts sur la santé de la population. Elle sera chargée d’étudier les perspectives de déploiement sur nos territoires, notamment en vue de réduire la fracture du numérique et d’en mesurer son futur impact environnemental ».

    Pour rappel, l’Agence nationale des fréquences a déjà publié mi-2019 plusieurs études sur la 5G dans la bande des 3,5 GHz (qui n’existe pas pour les 2G, 3G et 4G) : « Trente-six sites ont déjà fait l’objet de mesures qui ont montré qu’avant allumage des sites 5G, il n’y avait pas d’émission dans cette bande de fréquence et qu’après allumage des sites 5G, en l’absence de trafic, le niveau moyen d’exposition dans la bande 5G s’établit à 0,06 V/m avec un niveau maximal de 0,36 V/m. Ces niveaux se situent très au-dessous de la valeur limite réglementaire qui est fixée à 61 V/m dans cette bande de fréquences ». L’ANFR expliquait également en avril qu’elle travaillait sur les expérimentations de la 5G afin de « caractériser les réseaux 5G en termes d’exposition du public aux ondes électromagnétiques ».

    Les députés veulent en savoir plus sur les impacts de la 5G alors que le mouvement anti-5G reste actif un peu partout dans le monde. Par exemple, sur les réseaux sociaux, les forums et les blogs en ligne, les activistes anti-5G attribuent à la 5G un large éventail de maladies notamment le cancer, la stérilité, l'autisme, l’hypersensibilité et la maladie d'Alzheimer. Vers la fin de l’année 2018, un message viral sur Facebook attribuait à un mât de test 5G la mort mystérieuse de 300 oiseaux aux Pays-Bas (le test avait pourtant eu lieu plusieurs mois auparavant).

    Un autre appel qui a exprimé des craintes à propos de la technologie 5G est une analyse scientifique baptisée « Le déploiement de la 5G entraînera une augmentation massive de l’exposition involontaire et incontournable au rayonnement du sans-fil » qui a été publiée par 5G Space Appeal en 2019. Les nouvelles accusations vont un peu plus loin en attribuant le nouveau coronavirus à la 5G. Les principaux arguments avancés par les détracteurs de la 5G manquent de preuves à ce jour pour être pris au sérieux, mais dans le même temps, les développeurs de la technologie 5G n’ont pas non plus apporté de preuves du contraire de ce qu'annoncent les groupes anti-5G. Qui a raison et qui a tort à propos de la technologie 5G ?

    Si la proposition de résolution est adoptée, de nouvelles études devront être conduites, modifiant davantage le calendrier de déploiement de la 5G en France.

    Un commentateur, qui ne voit pas l’utilité de la création d’une commission d’enquête sur le déploiement de la 5G, a écrit : « S'ils y tiennent vraiment, qu'ils commencent par le faire sur la 4G puisqu'on a du recul ». Par contre un autre a écrit : « Je suis contre la 5G, c'est inutile, consommateur de ressources et d'électricités, augmentation de la pollution, etc. ». Il a ajouté en disant : « Mais pour les risques sanitaires, je pense que ce n'est pas plus dangereux que la 4G et le Wi-Fi ». Et vous, qu’en pensez-vous ?


    Source : Assemblée nationale

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette proposition de résolution ?
    Faut-il mener une étude exhaustive des éventuels impacts avant le déploiement de la 5G, selon vous ?
    Pensez-vous que la proposition des députés sera adoptée ?

    Lire aussi

    L'Anses publie son rapport intermédiaire relatif à l'exposition de la population aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la 5G et aux effets sanitaires associés
    5G : la France dévoile son ambitieuse feuille de route pour un déploiement sur le territoire, l'Arcep prévient qu'être en retard n'est pas une option
    5G en France : un recours contre la technologie a été déposé au Conseil d'État, soulignant un lancement précipité ainsi que des risques pour la santé, la consommation énergétique et autre
    Un collectif scientifique lance un appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G pour une planète viable
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #60
    Expert éminent sénior
    Les députés veulent en savoir plus sur les impacts de la 5G alors que le mouvement anti-5G reste actif un peu partout dans le monde. Par exemple, sur les réseaux sociaux, les forums et les blogs en ligne, les activistes anti-5G attribuent à la 5G un large éventail de maladies notamment le cancer, la stérilité, l'autisme, l’hypersensibilité et la maladie d'Alzheimer. Vers la fin de l’année 2018, un message viral sur Facebook attribuait à un mât de test 5G la mort mystérieuse de 300 oiseaux aux Pays-Bas (le test avait pourtant eu lieu plusieurs mois auparavant).
    Pour mettre en place une mesure de sécurité, on évoque toujours la sainte trinité : "terrorisme", "pédophilie", et "nazisme".


    Pour les choses touchant à la santé, c'est "autisme", "stérilité", et "cancer". Et si ça touche l'écologie, on rajoute les oiseaux.

    Bon on notera qu'ils ne semblent pas avoir osé rajouté "Coronavirus" à leur liste.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/