Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    637
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 637
    Points : 18 699
    Points
    18 699
    Par défaut La Chine veut que des membres du Parti communiste s'engagent à la loyauté sur une blockchain
    La Chine veut que les membres du Parti communiste s'engagent à la loyauté sur une blockchain,
    Alors que le président Xi Jinping a soutenu la technologie le mois dernier

    Le commentaire prononcé par le président chinois Xi Jinping en octobre sur la technologie de la blockchain n’a pas seulement eu des effets que sur le marché de cryptomonnaie. Le Parti communiste chinois (CCP) s’est approprié le soutien de son leader à cette technologie, et y a même trouvé un moyen de rappeler en permanence aux membres leur engagement initial. Selon un article publié la semaine dernière par CoinDesk, après le discours du président chinois au cours duquel il a loué les mérites de la blockchain et exhorté ses compatriotes à « saisir l'opportunité » créée par cette technologie, le CCP a publié une application décentralisée (Dapp) permettant aux membres d'attester leur loyauté sur une blockchain.

    Selon un message en chinois du bureau de la propagande du CCP publié le 26 octobre, la Dapp, appelée « Original Intentions Onchain » selon la traduction littérale faite par CoinDesk, permet aux membres du Parti communiste de jurer fidélité au parti en écrivant les raisons originelles de leur adhésion. Et ces messages seront stockés sur un registre permanent distribué à l'aide de la technologie de la blockchain. De cette façon, la loyauté d'une personne au parti restera enregistrée dans le cyberespace pour toujours. L’allégeance au parti d’un membre peut aussi être vue par d'autres.

    Nom : ch01.jpg
Affichages : 683
Taille : 52,2 Ko

    Selon le post qui a été publié sur un site Web du réseau d’informations du CCP, la Dapp permet également à la majorité des membres de faire l'expérience de la nouvelle technologie blockchain. Pour rappel, une DApp, ou application décentralisée, est une application qui fonctionne sur un réseau décentralisé, par opposition aux applications classiques qui reposent sur des serveurs centralisés. À l'instar de l'application Study Xi Strong Country désormais bien connue, la nouvelle application partagée est un autre outil en ligne inspiré des enseignements du président chinois Xi Jinping.

    Selon CoinDesk, le terme « Original Intentions » (ou « les intentions originelles en français) qui vient de « n'oublie pas tes intentions originelles » est une expression spécifique mentionnée par Xi Jinping lors de ses remarques au 19e Congrès national du CCP en 2017. Depuis cette époque, il est devenu une importante campagne de propagande et d'éducation pour les membres du parti pour maintenir les membres engagés envers leur parti.

    Pour rappel, le président Xi a déclaré, lors de son commentaire en octobre, que la chine doit « saisir l'opportunité » offerte par la technologie de la blockchain en tant que base de l'innovation. Selon lui, la technologie de la blockchain a un large éventail d'applications en Chine, en énumérant des sujets allant du financement des entreprises au transport en commun et à la lutte contre la pauvreté, a rapporté CoinDesk. « Nous devons considérer la blockchain comme une percée importante pour l'innovation indépendante des technologies de base » a ajouté M. Xi. « Nous devons clarifier l'orientation principale, accroître les investissements, nous concentrer sur un certain nombre de technologies clés et accélérer le développement de la technologie de la blockchain et l'innovation industrielle ».

    L’origine de l’application décentralisée du Parti communiste chinois

    CoinDesk a rapporté que la technologie derrière la Dapp a été développée par Lingzhu Technology, une société basée à Pékin, qui dit qu’elle spécialisée dans le développement de la blockchain sans avoir fourni beaucoup de détails sur sa technologie ou l'équipe derrière elle. Toutefois, les données d'enregistrement de la société montrent qu'elle a reçu des investissements de capitaux publics liés à l'Université Tsinghua de Chine et prétend avoir développé une blockchain appelée OFCoin, d’après CoinDesk.

    Nom : ch03.jpg
Affichages : 635
Taille : 30,5 Ko
    Des interfaces de l'application du CCP


    Selon CoinDesk, Lingzhu Technology a émis une monnaie électronique peu connue, appelée OFCoin, et l'a inscrite en bourses comme OKEx et CoinMex au début de 2018, des mois après que la Chine eut rendu les offres initiales de pièces de monnaie électronique illégale en 2017. Le samedi, après que le CCP ait publié le la Dapp et ait déclaré que la technologie Lingzhu était à l’origine de l’application, le prix de l'OFCoin a bondi de 90 % pour atteindre 0,000326 dollar, a rapporté le site d'informations spécialisé dans le bitcoin et les autres monnaies numériques. Selon CoinDesk, pendant qu’il écrivait son article au début de la semaine dernière, la pièce avait chuté de 35 % par rapport au sommet atteint le samedi, avec seulement quelques millions de dollars en volume de transactions quotidiennes.

    CoinDesk a rapporté qu’il n'est pas clair si Lingzhu a déjà effectué une vente publique de ses jetons numériques. Le profil de cotation sur CoinMex indiquant qu'OFCoin prévoyait une vente symbolique privée de 20 % de ses 51,2 milliards d'OFCoin en janvier 2018 à un ratio de 300 000 OFCoin pour 1 éther, alors que le prix de l'éther était d'environ 1 000 dollars, d’après CoinDesk.

    Un intérêt accru pour la blockchain et le bitcoin en Chine mis en évidence par les commentaires de Xi jinping

    CoinDesk a rapporté qu’après que l'agence de presse Xinhua ait publié le commentaire de Xi Jinping, la télévision centrale chinoise (CCTV) a consacré 30 minutes de son émission d'information quotidienne la plus regardée du pays aux heures de grande écoute, Xinwen Lianbo, à ce discours sur la blockchain. Le quotidien du peuple People's Daily, un porte-parole officiel du CCP, a publié également en première page un article avec le commentaire élogieux de Xi sur la technologie blockchain.

    Cette remarque a révélé des signes d'un intérêt accru pour la blockchain le bitcoin en Chine. Selon le site d’informations sur les cryptomonnaies, les recherches pour ces termes en chinois sur Baidu, le plus grand moteur de recherche du pays, a bondi le samedi, avant de retomber dimanche. De même, les recherches sur WeChat, la principale plateforme de messagerie mobile en Chine, ont connu de forts gains à la suite de la publication de Xinhua. Voici, ci-dessous, un écran montrant l’augmentation.

    Nom : ch02.png
Affichages : 644
Taille : 25,1 Ko

    Pendant que CoinDesk écrivait son article, plusieurs cryptomonnaies importantes d'origine chinoise, dont Qtum, Vechain, Ontology, NEO, Tron et Bytom, affichaient de fortes hausses en début de la semaine dernière, allant de 25 à 90 %. Selon CoinDesk, le marché a pris la remarque de Xi comme une approbation officielle pour bitcoin. Le bitcoin a alors bondi de 24 % entre vendredi et samedi après la publication des commentaires de Xi, atteignant 10 350 dollars dans son plus grand bond de deux jours depuis que la valeur avait atteint un sommet record en décembre 2017, avant de retomber à plus de 9 000 dollars. Aujourd’hui la pièce de bitcoin vaut encore moins.

    L'effet d'entraînement s’est étendu au-delà de la cryptomonnaie

    CoinDesk a rapporté le 28 octobre que l'effet d'entraînement du commentaire avait atteint même les actions négociées liées à une blockchain ou une cryptomonnaie, qui ont connu une croissance encore plus significative. En effet, aux États-Unis, le prix de Xunlei, une société de cloud computing cotée au NASDAQ, avait grimpé de 107 %. L'entreprise basée à Shenzhen avait déclaré qu'elle avait développé un réseau distribué propriétaire à haut débit basé sur la technologie de la blockchain.

    Selon CoinDesk, à l’ouverture du marché en Chine continentale le 28 octobre, les prix de plus de 100 entreprises publiques qui sont quelque peu liées à une blockchain dans leurs opérations commerciales ou leurs offres de produits ont tous augmenté de 10 % (valeur maximale) sur la journée. Également, à Hong Kong, les actions des entreprises associées à la blockchain ont connu une hausse significative. Par exemple, LEAP Holdings et Pantronics Holdings, les deux sociétés fictives achetées par les fondateurs d'OKCoin et de Huobi, ont toutes deux connu des hausses de plus de 50 % à cette date, selon CoinDesk.

    Ces valeurs ont dû chuter à nouveau, mais ce qui ne disparaitra pas aussi tôt, ce sont les enregistrements immuables et inviolables faits par les membres du Parti communiste chinois – pour exprimer leur attachement originel au parti – dans la nouvelle application qui a fait son apparition sur au commentaire du président Xi.

    Sources : CoinDesk

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la nouvelle application du Parti communiste chinois ?
    Le discours du président Xi n’était-il pas un prétexte pour lancer cette application ?

    Lire aussi

    Le Bitcoin maintient le cap après que la Chine ait exprimé son soutien à la blockchain, la cryptomonnaie ayant enregistré un bond de 24 % entre vendredi et samedi
    La Chine adopte une loi sur la cryptographie alors qu'elle s'apprête à adopter la monnaie numérique, qui pourrait être utilisée sur les plateformes de paiement telles que WeChat et Alipay
    Facebook ne lancera pas de cryptomonnaie tant que les régulateurs américains n'auront pas donné leur approbation, a déclaré Mark Zuckerberg devant le Congrès américain
    Monnaie électronique : la Chine rend les levées de fonds de type ICO illégales, et invite ceux qui en ont profité à procéder à des remboursements
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti

    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    172
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 172
    Points : 329
    Points
    329
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Les consultants blockchains sont décidement trop forts pour vendre du vent. Clap clap clap.

Discussions similaires

  1. [XL-2007] Récupérer des données d'un site WEB et les collées sur une feuille Excel
    Par clem4491 dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2014, 13h19
  2. Réponses: 87
    Dernier message: 10/02/2013, 09h50
  3. Supprimer une partie de matrice ne contenant que des 0
    Par jmbonnaz dans le forum MATLAB
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/06/2007, 19h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo