Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur web
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Antigua-Barbuda

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 14
    Points : 237
    Points
    237
    Par défaut La pénurie de compétences mainframe représente un risque accru pour les entreprises
    La pénurie de compétences mainframe représente un risque accru pour les entreprises
    d’après une étude réalisée par LzLabs

    Selon une étude commanditée par LzLabs, plus de 63 % des responsables informatiques ne cachent pas leurs craintes quant à un éventuel manque de compétences mainframe. Un manque qui serait causé par les départs à la retraite et qui risque de compromettre l’ensemble de leurs activités. Cette étude, menée par le cabinet d’étude de marché indépendant Vanson Bourne, révèle que cette pénurie de compétences affecte grandement les entreprises qui utilisent toujours les systèmes informatiques mainframe. Une majorité des répondants considèrent encore les applications mainframe comme un moteur pour leur métier. C'est pourquoi ils redoutent tant cette pénurie.

    Nom : 000000063654.jpg
Affichages : 1371
Taille : 52,7 Ko

    Cette étude a été réalisée auprès de 650 décideurs IT dans plusieurs pays d’Europe, au Royaume-Uni, au Canada, dans les régions DACH et en Amérique du Nord. Elle regroupe le secteur de la télécommunication, l’informatique, les services financiers, le secteur public et les organisations gouvernementales, tant dans le domaine privé que public.

    « L’ampleur du problème des compétences mainframe est évidemment inquiétante. Cependant, le fait de voir que les responsables informatiques reconnaissent la nécessité d’agir est encourageant. Ces résultats montrent que des efforts pour renforcer les compétences du personnel existant, ou attirer de nouveaux talents vers de vieilles plateformes ne suffisent simplement pas à résoudre cette crise. C’est maintenant le moment pour les organisations de migrer leurs applications clés pour leur métier vers des systèmes ouverts modernes et d’en récolter les fruits », dit Mark Cresswell, CEO de LzLabs

    Les formations sont insuffisantes

    Afin de remédier à ces problèmes, il a été décidé que des efforts seront faits pour enrichir les formations. Il ne faut pas oublier que les failles proviennent surtout des formations. Une proportion massive des directeurs des systèmes d’information interrogés ont avoué que les formations leur faisaient grandement défaut. Pour preuve, 14 % d’entre eux ont affirmé ne former leurs équipes que sur une base mensuelle tandis que 37 % déclarent le faire sur une base trimestrielle et enfin, 16 % ont admis qu’ils ne le font qu’une fois par an. Si cela ne suffisait pas, l’insuffisance de cursus répondant aux demandes des entreprises confrontées aux manques de personnes spécialisées en mainframe vient accentuer le problème. Selon Thilo Rokcmann, directeur des opérations de LzLabs : « les conclusions de l’enquête de l’année dernière soulignaient la frustration des responsables informatiques face au coût et à la rigidité de leurs applications. Ce que nous constatons cette année, c’est la prise de conscience du fait que la perte de compétences mainframe constitue une menace importante dans les années à venir et que des approches fragmentées ne suffiront pas à résoudre ce problème ».

    Source : Lzlabs

    Et vous ?

    Croyez-vous que ce manque de compétence proviendrait du manque de formation ?
    Que faut-il faire pour remédier à cette pénurie de compétence mainframe ?

    Voir aussi
    :

    IBM lance une nouvelle génération z15 de mainframe conçue pour les environnements hybrides
    94 % des chefs de grandes entreprises envisageraient d’abandonner le système mainframe

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 100
    Points : 374
    Points
    374
    Par défaut
    Effectivement, faire de l'assembleur ou du Cobol sur Z, de prime abord ce n'est pas très attrayant mais avis aux smicards du développement oueb' : ça paie un petit peu plus que de faire joujou avec des éditeurs de texte colorés ^^
    Note : Il me semble que le manque de ressource vient simplement du fait qu'on dit depuis 40 ans, que c'est mort, c'est pour les vieux (l'IBM i ex AS/400 est un autre exemple de ce genre d'inepties)

  3. #3
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    798
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 798
    Points : 1 915
    Points
    1 915
    Par défaut
    J'ai du mal à saisir ce que signifie "mainframe" ici.
    Est-ce une manière de désigner ce qui est relatif à la majorité de ce qui constitue l'informatique dans les entreprises d'aujourd'hui ?
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  4. #4
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 100
    Points : 374
    Points
    374
    Par défaut
    J'ai du mal à saisir ce que signifie "mainframe" ici.
    Je pense que l'article désigne les les ordinateurs issus de la gamme IBM 360 et 370, voir fiche wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/Mainframe_computer

  5. #5
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 4
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut ah oui ?
    Elles sont ou les annonces de poste ? Je pense aux postes sur AS400. A part les SSII qui cherchent par principe en publiant la meme annonce systematiquement depuis des années et surtout sans avoir aucun poste a pourvoir (une fois que le candidat se présente elle regardent, argent facile) il n'y a pas d'annonces (Sur Lyon) ! Alors pénurie surement mais ou ?!

    Technick

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 430
    Points : 1 829
    Points
    1 829
    Par défaut
    Selon une étude commanditée par LzLabs.... Cette étude, menée par le cabinet d’étude de marché indépendant Vanson Bourne
    LzLabs dont l'activité est ... le... "Mainframe migration project" nous informe qu'il y a une pénurie de compétence dans le domaine... Heureusement, on peut faire appel à... LzLabs!

  7. #7
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 50
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 18
    Points : 27
    Points
    27
    Par défaut migration
    Même les administrations françaises ont commencé à migrer la plupart de leurs architectures mainframe (Cobol sur BULL et IBM) pour des serveurs applicatifs dédiés au début des années 2000. Et depuis, elles promeuvent du développement personnalisé (java, C, php) sur des systèmes open source (Linux) et des produits libres (https://numerique.gouv.fr/actualites...res-sill-2019/). Dès lors, les compétences des technologies anciennes disparaissent avec les départs en retraite, mais sans provoquer de manque.

  8. #8
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 100
    Points : 374
    Points
    374
    Par défaut
    Elles sont ou les annonces de poste ? Je pense aux postes sur AS400.
    Je te l'accorde, nous ne somme plus dans les années 90. Ceci dit, il reste tout de même de la demande, car encore énormement de serveurs dans les PME. (tout n'est pas migré, loin de là)
    Et comme pour le mainframe, les gens en place commencent à vieillir (je ne le sais que trop bien )

  9. #9
    Membre éprouvé Avatar de denisys
    Profil pro
    developpeur
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : developpeur

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 863
    Points : 1 146
    Points
    1 146
    Par défaut
    Et sinon, a part cela , en matière de consommation éclectique …
    Un mainframe consomme combien de K/H , comparé aux nouvelles générations de serveur ??
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  10. #10
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 4
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Nettement moins qu'une baie VMware ou chaque micro-appication demande son propre serveur avec 10 couches de virtualisation

    1 de mes AS400 consommait 2000w pour gérer l'ensemble des applications pour environ 400 personnes.

    Et pour ton information je travaille actuellement à la fusion d'application de dixaines d'AS400 sur... un AS400 (le plus gros de France) d'une enterprise d'état...

    Au passage eteinds ton PC, il consomme pour rien

  11. #11
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Technicien de maintenance / Developpeur PHP
    Inscrit en
    mai 2015
    Messages
    141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien de maintenance / Developpeur PHP
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2015
    Messages : 141
    Points : 391
    Points
    391
    Par défaut
    Croyez-vous que ce manque de compétence proviendrait du manque de formation ?
    Pourquoi quelqu'un de sain d’esprit, voudrait-il ce former aujourd'hui à une architecture qui est en déclin avancer depuis les '90s ?
    Pour faire plaisir à quelques entreprises qui de toute façons, ferons migrer leurs archi (Hw/Sw) à un moment ou à un notre, pour réduire leurs coups et finiront donc par les virer ?

    Si des entreprises veulent des personnes compétente à ces postes, elles n'ont qu'à embaucher et former elles même, sans vouloir faire payer les coups de formation à la société (éducation national).

    Que faut-il faire pour remédier à cette pénurie de compétence mainframe ?
    Absolument rien.
    Il faudrait simplement arrêter d'utiliser ces architectures ultra proprio et les laisser mourir d'elles même.
    Sérieusement, ça fait belle lurette que les entreprises en questions aurait dut migrer vers des serveurs sous archi x86/Power/BSD/Linux/Windows.
    Si elles ne l'ont pas fait, depuis le temps, c'est que c'était un choix délibérer, à ce niveau là.

    Effectivement, faire de l'assembleur ou du Cobol sur Z, de prime abord ce n'est pas très attrayant mais avis aux smicards du développement oueb' : ça paie un petit peu plus que de faire joujou avec des éditeurs de texte colorés ^^
    Note : Il me semble que le manque de ressource vient simplement du fait qu'on dit depuis 40 ans, que c'est mort, c'est pour les vieux (l'IBM i ex AS/400 est un autre exemple de ce genre d'inepties)
    @i5evangelist
    -1, Les gens qui dictent aux autres ce qu'ils/elles devraient faire .
    Vas y toi, faire de l'ASM/COBOL pour AS400, AIX et compagnie.
    On me souffle dans l'oreille, que même si tu voulais te former, il te faudrait avoir accès à ces petite bêbêtes .
    Sans parlé des docs soumise à licence pour l'intégration système.
    Et puis Java/C/Fortran/...etc sont tout à fait disponible sur Mainframe (pour peut qu'on est acheter une licence compilateur pour le langage, auprès du fabriquant généralement), je ne voit pas le rapport avec COBOL & l'ASM pour le coup.

    LzLabs dont l'activité est ... le... "Mainframe migration project" nous informe qu'il y a une pénurie de compétence dans le domaine... Heureusement, on peut faire appel à... LzLabs!
    @Anselme45
    +1, Rien à ajouter .

  12. #12
    Membre habitué
    Profil pro
    developpeur
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : developpeur

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 208
    Points : 183
    Points
    183
    Par défaut les vieux de la vieille
    J'ai travaillé pendants des années sur as400 en commencant par le 34/36 en rpg pui rpgle et en dernier en java.

    Mon plus beau contrat était une mission en Inde de 9 mois en accompagnement de mirages 2000 pour l'armée Indienne,
    l'escadron des tigres :-)

    Cela fait une drôle d'impression de voir voler un de ces zincs au dessus de la caste la plus basse qui vit dans des sortes
    d'igloos en branchages et chiffons dans un terrain vague, sans eau, sans électricité alors qu'avec un seul de ses avions on pourrait ....

    Mais le monde est ainsi.

    On s'occupait d'un logiciel de maintenance pour Dassault.

    Je sais qu'ici au Canada, le gouvernement en cherche et meme les formes en cobol.
    J'ai postulé mais les salaires sont inférieurs à ce que je gagne , 80.000, je gagne plus . Et le cobol heu .... pas très chaud pour
    quoique cela me semble bien plus facile que de coder du web en javascript avec une pléthore de libraries.

    Je me rappel, il y a bien longtemps, on pestait contre les cobolistes qui imprimaient des compiles à rallonges et bloquaient les imprimantes de l'école :-)

    Si vous voulez que je fasse du cobol, payez moi $ cad 120.000/an:-)

    Ces machines étaient beaucoup plus stables, je le vois aujourd'hui dans mon travail.

  13. #13
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 4
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Visiblement beaucoup ici (pas tous visiblement ! 34 et 36 pas touché ! juste la fin des 38) ne savent pas de quoi ils parlent, un AS400 est proche d'un semi remorque et un serveur SQL d'un traffic. Dans certains cas il faut un mainframe dans d'autres une architecture VMware sur PC. Il n'y a pas a savoir si l'un est superieur à l'autre, ce sont deux utilisations differentes. Le serveur SQL sur lequel je travaille met plus de 50 heures pour une migration, l'AS400 en gère 13 en 10 heures... J'ai écrits le programme PC en C#, sur l'AS400 j'ai utilisé du RPG (en ecran vert ). Après tu peux bien sûr passer sur PC et utiliser 10 serveurs redondants histoire de te la jouer moderne mais ton taux d'indisponibilité/pannes/virus/mises a jour foireuses/imcompatibilité de Java, etc... va fortement augmenter . A toi de voir.... Autre solution, un backend AS400 pour l'efficacité et un frontend HTML pour le marketing...

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 930
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 930
    Points : 27 183
    Points
    27 183
    Par défaut
    Je commence par un petit hors sujet :

    Citation Envoyé par Dominique Rey Voir le message
    (.../...)
    Cette étude a été réalisée auprès de 650 décideurs IT dans plusieurs pays d’Europe, au Royaume-Uni, au Canada, dans les régions DACH et en Amérique du Nord. Elle regroupe le secteur de la télécommunication, l’informatique, les services financiers, le secteur public et les organisations gouvernementales, tant dans le domaine privé que public.(.../...)
    C'est rigolo, ils ont entériné le brexit avant que celui-ci ne soit définitivement acté.

    Bon, retour au sujet :

    Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
    Effectivement, faire de l'assembleur ou du Cobol sur Z, de prime abord ce n'est pas très attrayant mais avis aux smicards du développement oueb' : ça paie un petit peu plus que de faire joujou avec des éditeurs de texte colorés ^^
    Note : Il me semble que le manque de ressource vient simplement du fait qu'on dit depuis 40 ans, que c'est mort, c'est pour les vieux (l'IBM i ex AS/400 est un autre exemple de ce genre d'inepties)
    j'ai lu en 1986(j'avais 10 ans) que COBOL était mort. Il m'a nourri de 2000 à 2013(par intermittence, 8 and en cumulé, à peu près).

    Citation Envoyé par defZero Voir le message
    Absolument rien.
    Il faudrait simplement arrêter d'utiliser ces architectures ultra proprio et les laisser mourir d'elles même.
    Sérieusement, ça fait belle lurette que les entreprises en questions aurait dut migrer vers des serveurs sous archi x86/Power/BSD/Linux/Windows.
    Si elles ne l'ont pas fait, depuis le temps, c'est que c'était un choix délibérer, à ce niveau là.
    Le truc, c'est que
    (0) L'existant en COBOL est immense, et la manière dont ça a été programmée est souvent soudée à l'architecture mainframe. L'investissement pour tout refaire des choses qui fonctionnent parfaitement serait immense.
    (1) Le COBOL, ça marche. Entre 2010 et 2013, j'ai pu comparer activement notre équipe COBOL avec l'équipe JAVA à coté. Nos devis étaient moitié moins cher, et nos dépassements de budget deux fois moindre. Des estimations en 2000 trouvaient que le coût de passage à l'an 2000 était 30% inférieur sur COBOL par rapport à JAVA. Et pas avec des gens plus intelligents, hein. Et je ne parle même pas de consommation CPU; les ordres de grandeur n'étaient pas les mêmes. Fatalement, un langage conçu au début des années 60 se devait d'être économe en ressources.

    Après, je ne suis pas aveugle. Plus personne ne veut faire ça, et le coût des licences est hallucinant. Et ce sont des coûts beaucoup plus faciles à mesurer que les frais de maintenance logicielle(qui sont pourtant bien supérieurs). Ca finira par crever quand même. Mais ça va prendre encore quelques décennies.

    Citation Envoyé par defZero Voir le message
    -1, Les gens qui dictent aux autres ce qu'ils/elles devraient faire .
    Vas y toi, faire de l'ASM/COBOL pour AS400, AIX et compagnie.
    On me souffle dans l'oreille, que même si tu voulais te former, il te faudrait avoir accès à ces petite bêbêtes .
    Sans parlé des docs soumise à licence pour l'intégration système.
    Et puis Java/C/Fortran/...etc sont tout à fait disponible sur Mainframe (pour peut qu'on est acheter une licence compilateur pour le langage, auprès du fabriquant généralement), je ne voit pas le rapport avec COBOL & l'ASM pour le coup.(.../...).
    le COBOL seul, tu peux te former sur OpenCobolIDE. Le souci, c'est plus ce qui va avec : les JCL, les formats de fichiers exotiques, l'éditeur de textes ISPF, FILEAID, etc... des outils très puissants, mais qui demandent une longue initiation. Le COBOL, en soi, c'est assez facile, à écrire, et, plus important encore, à lire. Tout le savoir faire, c'est l'environnement ultra-sécurisé des mainframes. Qui est en totale contradiction avec ce qu'on apprend aux jeunes de nos jours.

    Citation Envoyé par Kapeutini Voir le message
    (.../...) Si vous voulez que je fasse du cobol, payez moi $ cad 120.000/an:-)(.../...)
    Voilà. Je n'aurais aucun scrupule à m'y remettre, mais c'est payé au lance-pierres, surtout ici à Montpellier. Je gagne 10k€ de plus à faire des scripts de test automatique. Pourquoi revenir?
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  15. #15
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 418
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 418
    Points : 8 831
    Points
    8 831
    Par défaut
    Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
    Note : Il me semble que le manque de ressource vient simplement du fait qu'on dit depuis 40 ans, que c'est mort, c'est pour les vieux (l'IBM i ex AS/400 est un autre exemple de ce genre d'inepties)
    D'ailleurs les systèmes I sont devenus des machines de guerre sur lesquels il est plaisant de travailler ! (L'AS400 est un brin plus "convivial" que le mainframe)


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    (1) Le COBOL, ça marche. Entre 2010 et 2013, j'ai pu comparer activement notre équipe COBOL avec l'équipe JAVA à coté. Nos devis étaient moitié moins cher, et nos dépassements de budget deux fois moindre. Des estimations en 2000 trouvaient que le coût de passage à l'an 2000 était 30% inférieur sur COBOL par rapport à JAVA. Et pas avec des gens plus intelligents, hein. Et je ne parle même pas de consommation CPU; les ordres de grandeur n'étaient pas les mêmes. Fatalement, un langage conçu au début des années 60 se devait d'être économe en ressources.
    C'est indéniable ça, les coûts de développement sont beaucoup moins élevés en COBOL (et on rencontre très peu de mauvaises surprises sur les processus de livraisons, mise en production).


    Sinon on sent bien la volonté de vendre la solution de migration dans l'article. Car des ressources MAINFRAME on en trouve (même si actuellement c'est plus tendu que ça l'a été).

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 930
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 930
    Points : 27 183
    Points
    27 183
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    D'ailleurs les systèmes I sont devenus des machines de guerre sur lesquels il est plaisant de travailler ! (L'AS400 est un brin plus "convivial" que le mainframe)
    C'est pas du Web, donc ça va faire fuir les jeunes..... J'ai eu des échos de gens dans divers domaines(blog pour chats, jeux vidéo), et les deux seuls critères de succès sont "j'ai mis du pognon pour que ça soit beau", et "j'ai mis du pognon pour faire de la pub". C'est la nature humaine. l'AS400, ça rete du mode texte, et ça suffit à faire peur, surtout dans un monde ou les graphismes sont omniprésents.

    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    C'est indéniable ça, les coups de développement sont beaucoup moins élevés en COBOL (et on rencontre très peu de mauvaises surprises sur les processus de livraisons, mise en production).
    Une des raisons pour lesquelles on était si performants par rapport aux malheureux javaistes, c'était les temps de livraison. Java étant un langage essentiellement objet, tout dépend de tout. Donc, quand on relivre, on recompile tout, sinon, ça ne colle pas. Ils avaient des processus de livraison délirants qui leur prenait parfois jusqu'à une semaine. Moi, il me fallait une minutes pour livrer dans chaque environnement - on en avait 4, jusqu'à la prod. Donc, livrer une correction à chaud en prod, 4 minutes(contre une semaine). Fatalement, les gens des métiers préféraient avoir à faire à nous.

    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Sinon on sent bien la volonté de vendre la solution de migration dans l'article. Car des ressources MAINFRAME on en trouve (même si actuellement c'est plus tendu que ça l'a été).
    J'étais moins bien payé que les Javaistes. Je ne sais pas si c'est toujours le cas.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  17. #17
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 418
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 418
    Points : 8 831
    Points
    8 831
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Moi, il me fallait une minutes pour livrer dans chaque environnement - on en avait 4, jusqu'à la prod. Donc, livrer une correction à chaud en prod, 4 minutes(contre une semaine). Fatalement, les gens des métiers préféraient avoir à faire à nous.
    Et en plus on peut multiplier les environnements de test aisément (recettes parallèles etc...). Et effectivement une livraison entre DEV et PROD peut prendre 5 minutes.


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    J'étais moins bien payé que les Javaistes. Je ne sais pas si c'est toujours le cas.
    La tendance est au lissage entre les deux (en fixe). En prestation, les Javaistes restent mieux payés (de ce que je vois).

  18. #18
    Expert confirmé
    Avatar de Pyramidev
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    1 009
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 1 009
    Points : 4 331
    Points
    4 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Une des raisons pour lesquelles on était si performants par rapport aux malheureux javaistes, c'était les temps de livraison. Java étant un langage essentiellement objet, tout dépend de tout. Donc, quand on relivre, on recompile tout, sinon, ça ne colle pas. Ils avaient des processus de livraison délirants qui leur prenait parfois jusqu'à une semaine.
    S'il y a besoin d'une semaine, alors ce n'est pas un problème de langage, mais un problème de process ou un manque d'automatisation des tests ou des déploiements.
    Et si tout dépend de tout dans le code, c'est un problème d'architecture du programme. On peut programmer correctement en POO, en architecturant un programme dont les dépendances forment un graphe orienté sans cycles (ou bien avec uniquement de tout petits cycles).

  19. #19
    Expert éminent
    Avatar de Escapetiger
    Homme Profil pro
    Administrateur système
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    922
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 922
    Points : 6 954
    Points
    6 954
    Par défaut
    Citation Envoyé par Dominique Rey Voir le message
    Cette étude a été réalisée auprès de 650 décideurs IT dans plusieurs pays d’Europe, au Royaume-Uni, au Canada, dans les régions DACH et en Amérique du Nord. Elle regroupe le secteur de la télécommunication, l’informatique, les services financiers, le secteur public et les organisations gouvernementales, tant dans le domaine privé que public.
    (.../...)
    En introduction, les régions DACH * ? ah il s'agit des pays parlant la langue allemande en Europe :

    Es wird aus den Nationalitätszeichen der drei Länder gebildet:

    • D (für Deutschland),
    • A (für Österreich, lateinisch Austria) und
    • CH (für die Schweiz, lateinisch Confoederatio Helvetica).
    Source: D-A-CH (Wikipedia Deutschland)


    * inspiré par https://fr.wiktionary.org/wiki/Dach ?



    Et vous ?

    Croyez-vous que ce manque de compétence proviendrait du manque de formation ?
    Que faut-il faire pour remédier à cette pénurie de compétence mainframe ?

    Les clients CAC 40 et grandes administrations ne veulent plus investir et se reposent sur leurs prestataires, lesquels recrutent à tout va (avec des fonds publics bien souvent Pôle Emploi, POE, etc.) , "à l'arrache" des jeunes diplômés BAC +5, scientifiques de préférence (voir les sujets sur Adaming entre autres).

    A titre personnel, on m'a refusé il y a 10 ans pourtant un retour aux source vers COBOL, alors: jeunisme, bas salaire, etc. on connaît la musique ...

    [Edit]
    ... et pour celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre les enjeux du couple Mainframe / COBOL :
    Gary Barnett, directeur de la recherche chez Ovum estime que 90 % de toutes les transactions financière et 75 % de l’ensemble des transactions dans le monde allant du retrait d’argent à un DAB, à la réservation d’un billet d’avion ou à la saisie d’une facture se font à l’aide de programmes écrits en Cobol. Il évalue le nombre des transactions quotidiennes supportées par un programme écrit en Cobol à 30 milliards.
    Source: Rapport Salzman : Le Cobol n’est toujours pas mort

    Linux sur System z: mythe ou avenir ?

    Migration Zos vers UNIX/LINUX

    Abandon du ZOS pour les systèmes distribués
    https://documentcyborg.com
    Transform any web page into a document
    Copy and paste the following URL to try it : https://documentcyborg.com/faq

    Liste des balises BB - Forum du club des développeurs et IT Pro
    Jeu de balises basé sur le langage HTML - Permettent d'ajouter, de formater vos messages avec une syntaxe plus simple et ne déformera pas l'affichage des pages...

    Les meilleurs cours et tutoriels sur la programmation et l'informatique professionnelle - developpez.com

  20. #20
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    827
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 827
    Points : 3 587
    Points
    3 587
    Par défaut
    Citation Envoyé par Escapetiger Voir le message
    ... et pour celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre les enjeux du couple Mainframe / COBOL :

    Gary Barnett, directeur de la recherche chez Ovum estime que 90 % de toutes les transactions financière et 75 % de l’ensemble des transactions dans le monde allant du retrait d’argent à un DAB, à la réservation d’un billet d’avion ou à la saisie d’une facture se font à l’aide de programmes écrits en Cobol. Il évalue le nombre des transactions quotidiennes supportées par un programme écrit en Cobol à 30 milliards.
    Source: Rapport Salzman : Le Cobol n’est toujours pas mort
    Perso je ne connais rien à ce domaine mais ce genre d'affirmation, c'est vraiment n'importe quoi : aujourd'hui beaucoup d'interfaces utilisateur sont des appli web, donc si ça se trouve, 80 % "de toutes les transactions financières se font à l’aide de programmes écrits en JavaScript". Et au passage, la citation de Gary Barnett date de 2005 (https://www.theregister.co.uk/2007/0...systems_part2/)...

Discussions similaires

  1. Réponses: 20
    Dernier message: 22/05/2019, 12h15
  2. Réponses: 38
    Dernier message: 25/01/2019, 13h56
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 30/11/2010, 12h37
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 28/04/2010, 17h51
  5. La pénurie de compétences JAVA/J2EE
    Par theflasher dans le forum Emploi
    Réponses: 17
    Dernier message: 21/08/2007, 20h39

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo