Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Embarqué Discussion :

Nature et Composant


Sujet :

Embarqué

  1. #1
    Membre actif
    Nature et Composant
    Bonjours à tous, qq pourait il m'éclairer sur la nature du composant 'gris' en bas à gauche de la photo...

  2. #2
    Responsable Modération

    Bonsoir Laurent

    C'est un condensateur plastique de 47nF et 250V.
    Pour cet usage un céramique de la même valeur voir un peu moins (10n) serait un meilleur choix.

    Il ne faut pas faire attention à la tension, 250V c'est simplement que ce type à cette valeur de capacité n'existe pas avec une tension maximale inférieure. Mais dans cet application il ne faut que 10V.

    Delias

  3. #3
    Membre actif
    Super, je te remercie Delias

  4. #4
    Membre actif
    Arf, je suis allé un peu vite ! Dsl. Les couleurs des 2 résistances à gauche sont bien 'marron, rouge, orange' 12k ? En haut à droite 'marron, noir, rouge' 1k ? Avec un condensateur 'noir de 1000uf 15v' ?
    Est-ce correcte ?

  5. #5
    Modérateur

    Salut,
    Personnellement je n'y vois rien même en faisant un zoom

    Il sort de où ce schéma ? Il souffre de quelques problèmes... dont un très embêtant.

    A+
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  6. #6
    Modérateur

    Re moi,
    Je développe un peu, sachant que le panneau solaire semble être celui ci : https://octopart.com/sa-0640-solarex-8060533# (7.5V et 40mA)

    - Un panneau solaire ne s'utilise pas comme ça, c'est malheureusement plus compliqué. Ici, et le courant et la tension vont varier en fonction de l'ensoleillement, c'est vite indémerdable.

    - Je vois un régulateur de tension 6.2V composé des composants 2N1711, diode zener 6.2V +/-5% ? et sa résistance de polarisation mais envoyer 6.2V +/-5% dans une Wemos qui ne supporte en entrée qu'entre 6V et 6.5V (d'après les schémas que j'ai vu sur internet) ça craint.

    - Pour que le régulateur régule bien, il faut qu'un courant de 10mA à 20mA passe dans la zener mais ça dépendra de l'ensoleillement... ça pourrait ne pas bien réguler et la tension pourrait être supérieur à 6.2V

    - La diode BAT42 a probablement été placé là pour deux raisons, la première c'est qu'en absence de lumière la tension des piles n'ailles pas vers le panneau solaire ça c'est ok et la seconde c'est pour faire perdre un peu de tension au cas où le régulateur régule mal sauf que sa tension de seuil est très petite. 0.6V si 50mA la traverse mais on en est loin, à tout casser il y aura entre 0.2V et 0.3V de perdu.

    - La tension du panneau si elle est trop haute risque de charger les piles sans aucun contrôle du courant. Un pile n'est pas rechargeable (je ne sais pas ce que ça fait si on envoie du courant dans une pile ?)

    - Si on met 4 piles 1.5V on est à la limite de faire cramer le régulateur de la Wemos


    Je comprends, fonctionnellement, ce qu'a voulu faire l'auteur de ce schéma mais il n'a pas été assez loin dans l'analyse. Il y a plus de chance que ça crame que ça ne fonctionne et si ça fonctionne ce sera grâce au facteur chance (par exemple, si un nuage passe, alors le courant chute donc le régulateur ne régule plus mais la tension du panneau à une tension suffisamment pour ne pas dépasser les 6.5V)
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  7. #7
    Responsable Modération

    Bonjour

    Je n'ai pas exactement la même analyse que Vincent, sauf en remarque générale que c'est un peu du bricolage.

    Je suis parti du principe que c'est des accus rechargeables type NiMh (ou NiCd mais ils ne sont plus autorisé à la vente).
    Donc tension du bloc batterie de 4.88V, variable de ± 0.2V (en fonction du courant de charge / décharge). Ok pour l'entrée du Wemos.

    Avec 40mA on est à moins de C/30 (pour type AA ce qui semble être sur la photo) ce qui fait que l'on peut être en recharge sans surveillance. Le panneau solaire est mal utilisé car il ne délivrera pas sa pleine capacité. La tension du panneau est fixée par les accus (plus la BAT et le transistor) et le panneau défini le courant en fonction de l’ensoleillement (zone de fonctionnement du panneau en source de courant). Je n'ai jamais su si cette utilisation était sans danger ou vieillissement prématuré pour les panneaux solaires.

    La limitation de tension que Vincent décrit ne sert alors que quand les accus sont enlevés, sous réserve de surtension comme décrit.

    La valeurs des résistance et du condo alu, désolé je n'arrive pas à en être certain, je ne lis pas les mêmes couleurs que toi.

    Bonne suite

    Delias

  8. #8
    Modérateur

    Citation Envoyé par Delias Voir le message
    Je suis parti du principe que c'est des accus rechargeables type NiMh (ou NiCd mais ils ne sont plus autorisé à la vente).
    En effet, si il s'agit d'accu alors :

    Citation Envoyé par Vincent PETIT
    - La tension du panneau si elle est trop haute risque de charger les piles
    Devient un avantage !
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  9. #9
    Modérateur

    Hum... quoi que si on y regarde de près, c'est quand même risqué avec certain accu.
    Si j'en crois : http://www.ni-cd.net/accusphp/theori...arge/index.php

    Ni-Cd = ok mais pas sur non plus que ça se vende toujours.
    Ni-MH = pas ok, contrôle de fin de charge nécessaire.
    Li-On = pas ok, demande un contrôle de la tension de charge trop précise pour un régulateur à diode zener (ou alors il faut remplacer la zener par une référence de tension)
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Bonjour,

    En résumé, encore un machin chinois à pas-cher ?

    Et un truc que personne n'a vu et que je constate souvent en récupérant et autopsiant des lanternes de jardin à base de panneau solaire (c'est fou ce qu'on peut en trouver, en panne, dans les bacs de recyclage à l'entrée des hypers et autres gsb) : le boîtier contenant les accus va voir ses connexions s'oxyder, + ou - vite, et quand le "vert" s'y met c'est foutu.
    Et je ne connais pas de solution.
    Car si on utilise des accus aux cosses soudées par points, le "vert" remonte la connexion jusqu'à bouffer le fil électrique…

    Bon courage,

    PS :
    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    je ne sais pas ce que ça fait si on envoie du courant dans une pile ?
    Ça risque de la faire exploser…
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  11. #11
    Responsable Modération

    Au sujet du lien de Vincent

    Les explications sont données pour de la charge rapide. En charge lente on peut le faire aussi pour du NiMh.
    D’ailleurs la fin de charge (9) correspond à ce qui se fait ici (hasard ou voulu ) avec une durée admise de 20h à 30h. Heureusement les journées ne sont pas aussi longues.

    L’énergie fournie en trop part en chaleur et cela fait vieillir l'accu (autant en NiCd que en NiMh) et au bout d'un bon moment (2 à 3 ans pour les lampes de l'exemple de JP), les accus coulent. Le liquide acide qui en sort oxyde alors le cuivre de manière accélérée formant le vert de gris.

    Pour les accu Lithium il n'y a aucune soupape chimique transformant l'énergie en trop en chaleur. La moindre surcharge déclenche une combustion identique à celle qui ont fait les gros titres sur PC et Smartphone. Mais du Lithium au format AA n'existe heureusement pas de manière native (une cellule Lithium étant à 3.6V, il faut pour les modèles sortis récemment de l'électronique embarquée qui, je l'espère, protège la batterie).

    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Ça risque de la faire exploser…
    Une alcaline à C/30 va chauffer et vieillir, éventuellement couler mais je pense ici que le courant sera trop faible.
    Une zinc carbone va éventuellement prendre feu après plusieurs heures de charge. Mais nullement exploser.

    Bonne suite

    Delias

  12. #12
    Membre actif
    Bjr à tous merci pour vos réponses. A vrai dire suis un peut dépassé là. Je vrai prendre un peu de temps pour vous relire.

###raw>template_hook.ano_emploi###