Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    La chine crée un fonds de 29 milliards de dollars pour faire progresser ses initiatives nationales
    La chine crée un fonds de 29 milliards de dollars pour faire progresser ses initiatives nationales en matière de semi-conducteurs
    Et réduire sa dépendance à la technologie américaine

    L'industrie chinoise des semi-conducteurs dépend largement de la technologie américaine, mais la Chine travaille depuis longtemps pour assurer son autonomie sur le plan technologique. Dans le sillage de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, la Chine semble tenir compte des appels urgents à se sevrer des semi-conducteurs et de la propriété intellectuelle des États-Unis et à accélérer sa propre industrie des semi-conducteurs - ce qui, selon certains, pourrait nuire aux intérêts américains à long terme.


    C’est dans ce contexte que Pékin a récemment lancé la création d’un fonds pour les semi-conducteurs soutenu par l'État, pour faire progresser ses initiatives nationales en matière de semi-conducteurs et réduire sa dépendance à la technologie américaine. Le fonds s'élève actuellement à 204 milliards de yuans (28,9 milliards de dollars) et est le deuxième du genre, le premier ayant été lancé en 2014 pour soutenir d'importantes initiatives de fabrication de puces.

    La Chine est le plus grand consommateur de semi-conducteurs au monde et Bloomberg rapporte que la Chine importe pour environ 200 milliards de dollars de semi-conducteurs américains par an. Ces dernières années, la Chine a pris des mesures pour stimuler sa propre industrie de semi-conducteurs, mais les tensions entre les États-Unis et la Chine ont rappelé à Beijing l'urgence de s’affranchir du système d’approvisionnement actuel.

    Source : The Wall Street Journal

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi

    La Chine interdit à 23 millions de personnes d'acheter des billets de voyage, dans le cadre de son système de crédit social
    Le Bitcoin maintient le cap après que la Chine ait exprimé son soutien à la blockchain, la cryptomonnaie ayant enregistré un bond de 24 % entre vendredi et samedi
    La Chine aurait commencé la production de ses processeurs x86 pour serveurs basés sur AMD Zen, Dhyana serait un clone pur et simple d'EPYC
    La Chine dévoile un système quantique de 18 qubits qui exploite 3 degrés de liberté de 6 photons et aurait atteint un niveau d'intrication maximal
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Donc les américains auraient conservé la production de cette ressource clée à des fins stratégiques ? Malin...

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Le chipmaker chinois le plus performant en termes de R&D est Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC ). Ils sont à des années-lumière de ce que savent faire les Intel, Samsung, Taiwan Semiconductor, Qualcomm et Broadcom.

    La question est de savoir si le coût d'espionnage industriel est compris dans ces 29 milliards de $ (parce que c'est une sacrée somme quand même)

    -VX

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
    L'industrie chinoise des semi-conducteurs dépend largement de la technologie américaine, mais la Chine travaille depuis longtemps pour assurer son autonomie sur le plan technologique.
    C'est toujours positif de faire des efforts pour tendre vers l'autonomie.
    Dépendre des autres est une faiblesse, de plus dans les processeurs US il y a peut-être des portes dérobées de la NSA.
    Keith Flint 1969 - 2019