SAP : démission du PDG Bill McDermott par surprise malgré l’augmentation du CA de 13 % au 3T2019,
un bénéfice net de 1,26 milliard d’euros et un nouveau partenariat avec Microsoft

SAP AG a annoncé lundi ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2019, indiquant des revenus tirés du cloud élevés et une augmentation très enviable des nouvelles réservations dans le cloud au cours de cette période comptable. L’annonce de SAP, l'entreprise basée à Walldorf, en Allemagne, qui conçoit et vend des logiciels, révèle un chiffre d'affaires de 6,79 milliards d'euros conformément aux normes IFRS (International Financial Reporting Standards), soit une hausse de 13 % par rapport à l'exercice précédent, des réservations dans le cloud en hausse de 39 % et un Flux de trésorerie en hausse de 28 %.

SAP (Systems, Applications and Products) est le nom utilisé pour désigner le progiciel de gestion intégré développé et commercialisé par l'éditeur de ce produit (SAP AG). SAP S/4HANA est le successeur de SAP R/3 et de SAP ERP(Enterprise Resource Planning). Conçu au départ pour la plateforme SAP HANA, SAP S/4HANA est la toute nouvelle génération de SAP Business Suite qui se caractérise par des fonctions telles que les options de planification et de simulation pour des transactions classiques.

Durant cette période 2019, SAP S/4HANA a ajouté 500 clients supplémentaires à son portefeuille et compte désormais plus de 12 000 clients, ce qui représente une hausse de 25 % par rapport à l'année précédente. Toutefois, avec des revenus de licences logicielles en baisse de 1 %, l’entreprise devrait s’attaquer au problème des licences et à la migration des entreprises de l’ERP ECC (précédemment appelé SAP R/3 ou SAP ERP) vers SAP S/4HANA.

Nom : IMG 1456.png
Affichages : 5749
Taille : 76,5 Ko

Le groupe de logiciels d'entreprise SAP a également annoncé lundi avoir signé un contrat de trois ans avec Microsoft pour aider ses clients à transférer leurs processus métiers dans le cloud. Le partenariat, baptisé « Embrace, » aidera les clients à exécuter des opérations hébergées sur des serveurs distants pris en charge par la base de données S/4HANA de SAP, a déclaré la nouvelle codirectrice, Jennifer Morgan.

« Nous avons regroupé les services de la plateforme de cloud computing de SAP pour aider les clients à étendre, intégrer et orchestrer leurs systèmes SAP », a indiqué Morgan, ajoutant que Microsoft agirait, selon les termes du partenariat, comme revendeur des composants de la plateforme SAP Cloud. SAP a déclaré s'attendre à un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 75 millions d'euros (84 millions d'euros).

Ce partenariat renforce une relation déjà étroite avec Microsoft et sa division Cloud Azure, bien que la société basée à Walldorf ait déclaré que les clients hébergés par Google et Amazon Web Services pourraient toujours acheter directement auprès de SAP AG. La divulgation du partenariat Microsoft intervient après que le PDG de longue date, Bill McDermott, a quitté ses fonctions pour laisser la place à l’Américaine Jennifer Morgan, 48 ans et première femme à devenir PDG d'une société de l'indice DAX (indice des 30 valeurs vedettes à la Bourse de Francfort) et à l’Allemand Christian Klein, 39 ans, codirecteur général.

« Bill et moi avons pris la décision, il y a plus d’un an d’élargir les rôles de Jennifer et Christian dans le cadre d’un processus à long terme visant à les préparer à devenir notre prochaine génération de dirigeants. Nous plaçons notre confiance en leur vision et leurs capacités au moment ou, nous menons SAP vers sa prochaine phase de croissance et d’innovation », a indiqué Hasso Plattner, président du conseil de surveillance de SAP AG.

Source : SAP

Et vous ?

Connaissez-vous un ERP autre que SAP ? Lequel ?

Avez-vous une expérience avec SAP ? Quels sont ses inconvénients ?

Comment percevez-vous la démission du PDG Bill McDermott dans un contexte aussi fleurissant pour SAP ?

Voir aussi :

Global Knowledge, en partenariat avec Microsoft, organise des formations certifiantes sur Azure, de nouveaux parcours de formation sont disponibles

SAP SE se montre optimiste quant à ses performances en 2017 et vise un CA entre 23,2 à 23,6 milliards d'euros, malgré ces derniers résultats mitigés

SAP dévoile SAP HANA Express, une version gratuite de sa plateforme in-memory pour le développement des bases de données et des applications