Les clients d'AWS accumulent des lourdes factures pour le transfert de données,
Avec environ 50 millions $ payés par Apple en 2017, selon un rapport

Les entreprises font certainement face à de nombreux frais pour le fonctionnement de leurs activités, dont certains qui concernent les nouvelles technologies de stockage de données, les services cloud computing, peuvent être étonnement élevés. Selon la société de média The Information, l’un des frais les plus élevés concernant les services cloud est le coût du « transfert des données » des serveurs d'un fournisseur de services cloud vers les serveurs d’un autre fournisseur ou vers le centre de données d'une entreprise. Le rapport s’appuie sur des dossiers internes d’AWS vus par The Information, qui décrivent les dépenses effectuées dans le transfert de données par les clients d’Amazon Web Services (AWS), le principal fournisseur de cloud computing.

Les données de dépenses effectuées dans les services de transfert de données concernent les 10 premiers clients AWS en 2017 et 2018. Selon les chiffres internes de vente obtenus par The Information, les frais de transfert de données pour Apple, l’un des 10 meilleurs clients d’AWS, ont avoisiné les 50 millions de dollars en 2017. Ce qui représentait environ 6,5 % de la facture totale des dépenses d'Apple dans les services cloud d’Amazon, qui s'élevait à 775 millions de dollars en 2017, selon les chiffres de vente. Sept parmi les dix entreprises ont vu leur facture de transfert de données AWS augmenter d'au moins 50 % d’une année sur l’autre en 2018, selon les données internes de vente.

Nom : aws01.jpg
Affichages : 1510
Taille : 45,0 Ko

Selon Miles Ward, directeur technique chez Sada Systems, une entreprise qui travaille avec les clients Google Cloud, ces factures faramineuses des 10 clients pourraient dépendre de plusieurs changements internes survenus au sein de ces entreprises clientes au cours de la période de croissance des coûts. Les frais peuvent provenir de la croissance du nombre d'utilisateurs du service Web d'une entreprise, de sessions d'utilisation plus longues que la moyenne et de l'ajout de fonctions à forte intensité de données comme la vidéo. Selon The Information, les préoccupations soulevées par l’importance de ces coûts chez les clients des services de cloud publics ne datent pas d’aujourd’hui.

En effet, les fournisseurs comme AWS, Microsoft et Google accordent aux entreprises clientes de transférer leurs données sur leurs infrastructures cloud sans frais. Ce qui va leur coûter cher, c’est le transfert de données vers d’autres destinations, c’est-à-dire les « frais de sortie », afin de dissuader les clients de changer de fournisseur cloud services. Mais ce n’est pas seulement vouloir quitter son fournisseur de service en nuage qui coûte cher à ces clients. Selon The Information, ils subissent également des frais élevés pour le transfert de grandes quantités d'informations vers des serveurs (du même fournisseur) situés dans une nouvelle zone géographique pour y accélérer les services Internet.

Cependant, ces coûts n’ont pas entamé la volonté de nombreuses entreprises à continuer à utiliser ses services, qu’elles ont trouvés plus souples et moins coûteux que l'utilisation de leurs propres ordinateurs, même si ces nouvelles technologies novatrices ont souvent caché ou négligé des coûts qui ne deviennent plus évidents qu'avec des temps d’utilisation.

Les coûts associés au transfert de données

Selon le rapport, généralement, les clients des services cloud computing paient très peu de frais par gigaoctet de données transférées, qui commencent à s’appliquer en principe après une petite allocation de transferts gratuits. Mais ces frais peuvent vite s’augmenter pour de nombreux clients qui opèrent à grande échelle. C’est ainsi que d’après les données internes de vente vues par The Information, Pinterest, un site Web américain de réseautage social et de partage de photographies, avait la facture de transfert de données AWS la plus élevée parmi les 10 entreprises en 2018, soit 26,4 millions de dollars. Ce qui représentait une hausse de 78 % par rapport à sa facture de 14,7 millions de dollars en 2017, d'après les dossiers d’AWS vus par The Information.

Les dossiers montrent également que les frais de transfert de données de Capital One, une banque américaine, ont augmenté de 181 % par rapport à l'année précédente, soit 4 millions de dollars de frais de transfert en 2018. La croissance a été encore plus remarquable chez Snap, l’entreprise américaine dont l’un des produits est l’application Snapchat. Ses frais de transfert de données ont augmenté de 588 % par rapport l’année précédente et ont atteint environ 9,2 millions de dollars en 2018. Quant à Airbnb, une plateforme payante de location et de réservation de logements, sa facture de transfert de données a connu une croissance de 163 % à 14,1 millions de dollars en 2018 par rapport à 2017, selon le rapport.

Nom : aws02.jpg
Affichages : 1451
Taille : 38,6 Ko

Cependant, les fournisseurs des services cloud computing ne sont pas mis en cause pour ces augmentations de frais de transfert de données, selon The Information. En effet, ces fournisseurs ont besoin d'un moyen de récupérer les coûts associés au transfert des données clients d'un emplacement à un autre. Selon une personne proche d'AWS, ces frais de transfert de données sont le reflet d’une gamme de coûts de technologie que les clients paieraient normalement s'ils n'utilisaient pas les services en nuage, y compris les connexions par fibre optique, les appareils et logiciels de réseautique, les services de cybersécurité et les logiciels de surveillance réseau. Google et Microsoft facturent également des frais de transfert de données, a déclaré la personne.

« Les frais reflètent les compromis que les entreprises font en échange des avantages du modèle de Cloud Computing, comme le fait de ne payer que ce que vous utilisez et de payer les services progressivement au lieu de payer tous les services en une seule fois à l'avance », a déclaré Patrick McClory, fondateur et CEO d'IntrospectData, une société de services technologiques spécialisée en IA.

Les raisons de la croissance fulgurante des coûts de transferts de données

La croissance fulgurante d’une année sur l’autre des coûts de transfert de données s’explique par différents changements chez les clients des services cloud computing. L’une des raisons évoquées par The Information est le plan de sauvegarde repartie des données des entreprises clientes, de sorte que les données soient stockées dans plusieurs centres de données à travers différentes régions géographiques pour s'assurer qu'une application reste disponible pendant les interruptions de service. Selon le rapport, la croissance des frais de transfert de données de Pinterest en 2018, s’explique par l’augmentation du nombre d’utilisateurs mensuels actifs qui est passé de 175 millions au début de 2017 à 265 millions à la fin de 2018, d’après les dépôts réglementaires de l’entreprise.

Une autre raison de la croissance des coûts de transfert de données au cours d’une période évoquée par The Information est lorsqu’un client retire une partie de ses activités des services cloud de son fournisseur. C’est le cas d’Apple, qui a fortement réduit son utilisation du service cloud d'Amazon entre 2017 et 2018 pour commencer à exploiter une plus grande partie de son propre stockage en nuage, d’après le rapport. Apple a pris cette décision pour assurer de meilleures performances aux utilisateurs dans certaines régions géographiques et aussi pour obtenir plus d'influence dans les négociations avec les fournisseurs de cloud, a rapporté The Information.

C’est ce qui pourrait justifier l'énorme facture de 50 millions de dollars de transfert de données reçue par la firme en 2017. Selon les dossiers d’AWS vus par The Information, ce retrait a réduit les frais de transfert de données AWS d'Apple à 4 millions de dollars en 2018. Le rapport a retenu également que les frais de transfert de données AWS varient selon l'endroit où les clients transfèrent leurs données.

Pour minimiser les coûts de transfert de données, AWS conseille des astuces à ses clients. Selon la personne proche d’AWS, le géant du cloud computing recommande à ces clients d'utiliser des services tels que Direct Connect, qui crée une connexion privée entre AWS et les centres de données privés des clients, réduisant ainsi les frais de bande passante des fournisseurs d'accès Internet. AWS recommande également l’utilisation de CloudFront, un service de réseau de diffusion de contenu, afin de minimiser la distance que les données doivent parcourir, a déclaré la personne.

Selon un commentateur du sujet (sur un site de partage social), qui dit qu’il travaille dans une équipe d’AWS, les frais de transfert de données AWS sont élevés parce que « AWS combine tous vos frais de mise en réseau en un seul forfait "transfert de données sortantes" ». C’est pour cette raison que le montant est supérieur à celui d’un simple transfert de données sortant, selon lui.

Source : The Information

Et vous ?

Que pensez-vous du rapport ?
Que pensez-vous des taux de croissance des factures des clients AWS ?
Quel commentaire faites-vous de la facture reçue en 2017 par Apple selon le rapport ?

Lire aussi

AWS, Microsoft ou Google : quel géant du Cloud computing connaît la croissance la plus rapide ? Canalys donne un aperçu de la tendance au 1T2019
Microsoft Azure serait supérieur à Google Cloud Platform et à AWS en termes de performances réseau, d'après un rapport de ThousandEyes
iCloud : le service de stockage Cloud d'Apple, est disponible en version finale
Amazon Web Services lance AWS CloudHSM, un ensemble de modules de cryptographie intégré à sa plateforme Cloud