Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Etudes Discussion :

Après l'école d'ingénieurs ?


Sujet :

Etudes

  1. #1
    Nouveau Candidat au Club
    Après l'école d'ingénieurs ?
    Bonsoir à tous,

    Histoire de vous présenter rapidement le contexte : 23 ans, j'ai fait un Bac S spé maths, puis un DUT Informatique (sur Bordeaux) suivi d'une école d'ingénieurs (Bordeaux INP - ENSEIRB-MATMECA, filière informatique ça va de soi) dont j'ai été diplômé récemment, et j'ai trouvé un boulot dans une des boites chez qui j'ai déjà fait un stage, ma prise de poste étant effective depuis une semaine en tant... qu'ingénieur informaticien (spécialisé dans le dev web, base de données et big data). Tout va bien me diriez-vous.

    Cependant, bien que la technique m'intérèsse à minima (sans quoi j'aurais quand même bien morflé pendant ces 5 ans d'étude, même si ca n'était pas que de la technique), je suis également très intéressé par tout ce qui "entoure" l'informatique, à savoir la gestion de projet et notamment les problématiques de qualité logicielle. J'ai eu l'occasion d'être chef de projet pendant des projets tuteurés ou en tant que tuteur pour des projets menés par des élèves d'années inférieures, mais pas vraiment encore dans un contexte professionnel (ce qui me semble pas anormal car il faut de l'expérience...)

    Mais ma question est: quelle est la meilleure manière d'acquérir cette expérience ? À terme j'aimerais réellement devenir chef de projet. Ou gérer un système d'information dans son ensemble.

    Merci d'avance !

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Tu peux te former au management et/ou au devops par toi même, sinon tu patientes pour bénéficier de formations continues.

    Il y a aussi le facteur humain, celui qui va passer chef de projet doit avoir des qualités humaine.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Salut,

    Alors, il y a plusieurs voies pour devenir chef de projet, chacune ayant ses avantages et ses défauts.

    1/ Devenir chef de projet après quelques années en tant que dev :

    Avantages :
    * Tu connais le métier des gens de ton équipe
    * Tu es plus légitimes aux yeux de ton équipe

    Inconvénient :
    * Tu connais le métier de ton équipe, tu pourrais avoir des scrupules à les presser comme des citrons ce qui pourrait nuit à ton avancement
    * Tu pars de "plus bas" (développeur) donc tu auras du mal à aller beaucoup au delà de chef de projet.


    2/ Tu fais une formation complémentaire genre business school ou équivalent et tu deviens directement chef de projet

    Avantages :
    * Tu ne connais pas le métier de ton équipe et tu peux donc les presser comme des citrons en ayant l'esprit tranquille
    * Tu pars de "plus haut" et avec une formation qui pourrait t'ouvrir les portes de DSI ou autre.

    Inconvénients :
    * Tu ne connais pas le métier de ton équipe, ce qui complique les interactions avec eux.
    * Tu n'es pas forcément légitimes aux yeux de ton équipe

    Oui, c'est une vision assez cynique des chefs de projet qui ne viennent pas du dev. Oui, il y a des exceptions qui s'en sortent très bien. Mais c'est comme pour les footballeurs. Pour 1 Zidane on a 1000 joueurs du dimanche.

  4. #4
    Nouveau Candidat au Club
    Merci pour vos réponses, je vais pouvoir les croiser à d'autres que j'ai pu avoir.

    @Pierre-Louis

    Les formations en auto didactes sont elles valorisables d'une façon sérieuse ? Je m'explique: ça semble être un peu le truc que tout le monde peut placer en entretien sans de réels moyens pour le recruteur de vérifier la véracité de ce qui est dit... Surtout qu'en terme d'expérience en management, y a pas vraiment de lien git à partager.
    Pour ma part, je l'ai pas précisé mais j'ai suivi une formation HandiManagement de Companeros dans le cadre de mes études à l'école. Petit plus à valoriser ? Si oui, comment selon toi ? Mes expériences déjà existantes dans un cadre scolaire sont-elles valorisables ? Parce que c'était un peu plus un "jeu de rôle" comme je l'ai dit qu'un réel poste de chef de projet avec les responsabilités qui en découlent... Ça prouve que déjà la problématique m’intéresse, si on prend aussi le fait que j'avais de bonnes notes dans les matières managériales, mais d'un point de vue pro ça semble un peu léger.
    Que conseillerais-tu comme formations en auto didacte ? ou méthodes d'apprentissage ?

    @Carhiboux.

    Pour chef de projet, on m'a très souvent dit que l'être à la sortie d'une quelconque école sans aucune expérience serait difficile car la plupart ont un background en informatique. Pour ma part, ayant fait une école d'ingénieurs (et étant actuellement même plus qu'un simple "développeur" car j'anime des réunions, je recueille des besoins, je participe aux chois de conception... J'essaie de réellement davantage me focus sur le "pourquoi" je fais les choses et pas seulement le comment, déjà dans l'objectif d'être un ingénieur mais aussi dans l'optique de voir dans l'ensemble le sens de mon travail de manière à évoluer), d'autres avis que j'ai pu recueillir m'ont fait savoir que c'était la meilleure solution pour évoluer en terme de carrières en comparaison aux Bac +3 et Bac +2 (qui eux démarrent effectivement souvent en tant que techniciens).

    À termes, j'ai comme projet d'évoluer en termes de responsabilité pour éventuellement finir ma carrière dans la direction des systèmes d'information (j'ai aussi abordé ces problématiques, toujours d'un point de vue théorique certes, mais ça m'intérèsse énormément). DU coup, empiler les grandes écoles est-il vraiment la meilleure solution ? Ou mon école d'ingénieurs suffit-elle ? Le fait que tu aies écrit que j'aurais du mal à "évoluer" m'inquiète un peu

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par MajorMan Voir le message

    Pour chef de projet, on m'a très souvent dit que l'être à la sortie d'une quelconque école sans aucune expérience serait difficile car la plupart ont un background en informatique. Pour ma part, ayant fait une école d'ingénieurs (et étant actuellement même plus qu'un simple "développeur" car j'anime des réunions, je recueille des besoins, je participe aux chois de conception... J'essaie de réellement davantage me focus sur le "pourquoi" je fais les choses et pas seulement le comment, déjà dans l'objectif d'être un ingénieur mais aussi dans l'optique de voir dans l'ensemble le sens de mon travail de manière à évoluer), d'autres avis que j'ai pu recueillir m'ont fait savoir que c'était la meilleure solution pour évoluer en terme de carrières en comparaison aux Bac +3 et Bac +2 (qui eux démarrent effectivement souvent en tant que techniciens).
    Tes collegues dans ta boite et dans les autres boites ont des bac+5 aussi avec plus ou moins d’expérience. Comme tu débutes, tu dois peu ou pas en avoir). Sachant que : Tu bosses dans un système pyramidale, peu/pas d’expérience, des collègues qui ont tous le même niveau d'étude et ... qu'il veulent TOUS aussi devenir "Chef de projet". Tu estimes a combien tes chances de devenir chef de projet a court terme Si tu voulais faire du management/gestion de projet/MOA etc etc l’école d’ingénieur en info n'était pas la bonne idée.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par MajorMan Voir le message
    @Pierre-Louis

    Les formations en auto didactes sont elles valorisables d'une façon sérieuse ? Je m'explique: ça semble être un peu le truc que tout le monde peut placer en entretien sans de réels moyens pour le recruteur de vérifier la véracité de ce qui est dit... Surtout qu'en terme d'expérience en management, y a pas vraiment de lien git à partager.
    Pour ma part, je l'ai pas précisé mais j'ai suivi une formation HandiManagement de Companeros dans le cadre de mes études à l'école. Petit plus à valoriser ? Si oui, comment selon toi ? Mes expériences déjà existantes dans un cadre scolaire sont-elles valorisables ? Parce que c'était un peu plus un "jeu de rôle" comme je l'ai dit qu'un réel poste de chef de projet avec les responsabilités qui en découlent... Ça prouve que déjà la problématique m’intéresse, si on prend aussi le fait que j'avais de bonnes notes dans les matières managériales, mais d'un point de vue pro ça semble un peu léger.
    Que conseillerais-tu comme formations en auto didacte ? ou méthodes d'apprentissage ?
    Parce que les entreprises ont besoin de bons chefs de projets, donc tu peux devenir chef de projets sans formation spécifique juste après expérience. Par contre c'est pas forcément un choix technique, ça peux être un choix politique, ou relationnel si tu veux. Le chef de projets c'est le type qui sera bien vu de la direction, qui dit toujours oui, mais qui sera en même temps bien vu et respecté de ses collèges, donc pas le geek qui reste dans son coin et qui parles à personne. Au final il va servir de diplomate, c'est lui qui devra ménager la chèvre et le choux. Dans le meilleur des cas il fera une vrai gestion de projets s'il a pas trop de problème d'ego RH à régler de part et d'autres. Sinon il y a aussi le chef de projets en direct avec le client (en SSII par exemple), la c'est à 50% un commercial, donc toujours et encore les qualités humaines.

    Donc du coup, tu peux te former toi même au management, à la gestion de projets, aux relations humaines, et il y a de très bons livres pour ça, souvent mieux qu'un cours merdique fait par un incompétent, du coup tu sera prêt le moment venu : ton chef de projets se casse et il faut le remplacer au débotté par le moins pire de l'équipe, surtout le moins casse pieds. Dans la même veine tu peux lire des livres pour soigner ton relationnel pour monter plus vite dans la hiérarchie si c'est ton but.

    Monter dans la hiérarchie ça peux arriver très vite, lire le Principe de Peter, la majorité des cadres arrivent très vite à un poste ou ils sont incompétents, le principe de Peter est parfaitement exact.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par yolle Voir le message
    et ... qu'il veulent TOUS aussi devenir "Chef de projet".
    Non, certains ne veulent absolument pas faire du management, et ils ont bien raison, pour la majorité des gens "normaux" faire du management c'est un cauchemar total.

    Vous êtes un indépendant et vous avez du mal à atteindre vos objectifs ? Et si vous engagiez un chef ? Une perspective de Boss-as-a-Service.
    Trolldi : 30% des travailleurs remplaceraient leur patron par un robot. Un pourcentage qui augmente dans la perspective d'un robot humanoïde amical
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  8. #8
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Hello à tous,

    tout d'abord, bonne initiative de demander l'avis des autres et ne pas partir bille en tête vers ton objectif, c'est une qualité de chef de projet aussi d'être à l'écoute ;-)

    je suis d'accord avec tout ce qui a été dit. De mon côté j'ai été technicien système et réseaux, développeur, expert technique, consultant et chef de projet. Du coup je vois bien tes questions. Je n'ai jamais été carriériste et je n'aime pas la compétition, ce que je cherche c'est être une meilleur version de moi même, toujours en aidant les autres à grandir.

    Il y a diviser pour mieux régnier, et faire grandir pour réussir. J'ai choisi ma voie. Pour moi la vision française de chef de projet, instinctivement, c'est "chef". Nous devrions l'appeler "responsable de problèmes", c'est à mon avis plus juste comme définition.

    La vision du SI que tu souhaites avoir n'a pas uniquement que DSI comme finalité, il existe d'autres métiers par exemple dans le conseil. Tu peux par exemple devenir consultant en architecture d'entreprise, pour aider les DSI à repenser leur SI vieillissant avec les normes et bonnes pratiques pour une vision à 3/5 ans. Je te laisse faire un tour du côté du TOGAF : https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Op...ture_Framework

    L’avantage d'être consultant est que tu vas travailler ainsi sur plusieurs SI différents, avec des tailles différentes et des contraintes à prendre en compte. La bonne solution pour le bon problème. Au Quebec je crois qu'ils disent "Conseiller" et non pas "Consultant", je trouve ça plus adapter.

    Mon conseil, connais-toi toi même et ne te perds pas en chemin comme j'ai vu beaucoup le faire. J'ai vu des systèmes pyramidales où les différentes promotions de la même école d'ingénieur se faisaient la courte échelle pour gravir les échelons à chaque entretien annuel. J'ai vu des chefs de projet garder l'information et ne penser qu'a leur évolution, etc, etc, etc...mais je pense qu'au final ces personnes se sont perdus dans une course où seul leur mirroir compte, quelle triste vie...

    L'humain, l'humain, l'humain. Si tu te mets en avant, fait le pour faire grandir les autres. Un exemple : dans ta société, si cela n’existe pas, anime une filière technique, essaie d'aller chercher du temps pour les équipes de développeur (auprès de ta direction) pour qu'ils aient 2/4 heures par semaine dédiées sur l'apprentissage de technos, la réalisation de projets persos en lien avec le DEV, qu'ils pourront valoriser auprès des autres. Tu vas devoir trouver les arguments auprès de te direction, prouver le ROI, et en plus tu pars sans budget, très bon exercice pour un chef de projet, remettre un projet dans le vert quand il est dans le rouge, penser en dehors de la boîte. n'attends pas le titre pour l'être.

    Essai de casser cette image de chef de projet en expliquant le métier aux autres (si tu dois l'expliquer, c'est que tu dois le maîtriser, donc le travailler, donc tu va progresser comme chef de projet). Cela te permettra de te confronter aux à prioris des équipes, d'y apporter des réponses et de te remettre en question. Si tu arrives à améliorer cette image, c'est très bon signe, et c'est un terreau formidable pour bâtir le reste.

    Courage, et n'oublie pas que le chemin est plus important que la destination.

    Nicolas.

###raw>template_hook.ano_emploi###