Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 753
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut Les centrales nucléaire c'est fini
    Les centrales nucléaire c'est fini

    Nom : GCQmWw8.png
Affichages : 207
Taille : 35,2 Ko

    C'est pas trop tôt !

    Les études récentes ( exemple ) montrent que de toute façon que si on prends en compte tous les coûts (stockage, démantèlement, etc) le nucléaire est beaucoup plus cher (et surtout beaucoup plus dangereux ) que le solaire et l'éolien.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 209
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 209
    Points : 17 328
    Points
    17 328
    Par défaut
    Le prix du megawatt heure nucléaire en France c'est autour de 42 euros. C'est vraiment du journalisme à 2 balles cet article.

    Après moi je veux bien que les anglais sortent du nucléaire mais alors on coupe les interconnexions avec eux. On assume déjà les conneries de l'Allemagne, de l'Espagne et du Benelux ça va suffire.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  3. #3
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 227
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 59

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 227
    Points : 3 736
    Points
    3 736
    Par défaut
    Marco46
    Après moi je veux bien que les anglais sortent du nucléaire mais alors on coupe les interconnexions avec eux. On assume déjà les conneries de l'Allemagne, de l'Espagne et du Benelux ça va suffire.
    C'est génial ,malin de faire sa transition énergétique sur le dos des autres...
    Les anglais sont des piques-assiettes depuis que leur île existe...

  4. #4
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 227
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 59

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 227
    Points : 3 736
    Points
    3 736
    Par défaut
    bonjpur Mingolito

    Le nucléaire pour l'heure comme l'ont suggéré les experts du club de Rome ,est la seule issue pour amortir le réchauffement climatique qui tape à la porte conjugué à l’épuisement des Energies Fossiles ...
    Cela donnera un délai supplémentaire pour faire les adaptations nécessaires surtout dans les transports..
    Mais bien entendu dans un monde fini(notre mère terre) ou les ressources naturelles MINERALES sont épuisables y compris l'uranium ,notre salut ne peut venir que de
    1/ la lévitation...
    2/ creuser jusque dans les entrailles de la terre
    3/ émigrer dans un sursaut ultime vers quelque astre bienveillant

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 845
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 845
    Points : 8 738
    Points
    8 738
    Par défaut
    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    Les anglais sont des piques-assiettes depuis que leur île existe...
    C'était surtout marrant avec l'Allemagne à l'époque, parce qu'elle faisait sa maline "Chez nous on ne produit pas beaucoup d'énergie nucléaire" mais en fait elle importait beaucoup d’énergie nucléaire français (et elle avait des des centrales au charbon, mais ça c'est encore autre chose...).
    Après elle s'est mise à fond dans l'éolien et depuis elle s'est rendue compte que ça ne fonctionnait pas...

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    le nucléaire est beaucoup plus cher (et surtout beaucoup plus dangereux ) que le solaire et l'éolien.
    Admettons que ce soit vrai : Peu importe l'important c'est le CO2 en ce moment et niveau CO2 le nucléaire est bien meilleur que le solaire et l'éolien.
    C'est bien sympa l'éolien, le problème c'est que ça produit peu, voir rien quand il n'y a pas de vent.

    Le GIEC pense que le CO2 est plus dangereux que le nucléaire.

    Citation Envoyé par MABROUKI Voir le message
    notre salut ne peut venir que de
    1/ la lévitation...
    2/ creuser jusque dans les entrailles de la terre
    3/ émigrer dans un sursaut ultime vers quelque astre bienveillant
    De quoi ?

    Sinon on peut juste baisser la population humaine, utiliser moins de service et faire en sorte qu'on pollue peu en créant de l'énergie.
    Parce que si on arrive à 10, 12 milliards, tu peux avoir tout les panneaux solaires que tu veux, ce sera forcément la merde.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    ***** **** **** **** ***** ****** !

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 753
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Le prix du megawatt heure nucléaire en France c'est autour de 42 euros. C'est vraiment du journalisme à 2 balles cet article.
    Ce coût est faux, d'après la Cours des comptes en 2014 ce coût était de 60 euros.

    Mais ce coût prends insuffisamment en compte tous les vrais coûts du nucléaire : 70 à 100 ans pour démanteler une centrale, des milliers d'années de surveillance des sites de stockage, les accidents, etc. Certains ont avancés le chiffre 120 euros, ce qui est bien plus que l'éolien.

    Je ne dis pas qu'il faut fermer les centrales existantes, vu ce qu'elles ont coûté, et effectivement si c'est pour refaire démarrer les centrales à charbon c'est idiot, mais ce graphe montre qu'on ne va plus construire de centrales nucléaires car c'est trop dangereux, et cela a coût moins cher sur le long terme de construire des parcs éolien. Au fur et à mesure qu'on prends en compte tous les coûts le tarif du nucléaire est en hausse, et pendant ce temps le coût de l'éolien baisse, donc la construire des centrales c'est fini, c'est ce que montre ce graphe, quoi que vous en pensiez (à tord). On ne peu plus construire des centrales merdique comme avant, les nouvelles normes de sécurités mise en place après Fukushima dans le monde entier font que construire de nouvelles centrales aux nouvelles normes a un coût totalement prohibitif.
    De toute façon la France ne sait plus construire de centrales, les chantiers coûtent le triple de ce qui est prévu avec des livraisons de matériel fissuré et non conforme, et au final les chantiers sont abandonnés les uns après les autres, c'est la fin.

    Selon un rapport de l’Agence internationale des énergies renouvelables, les prix ont baissé de plus de 10% en un an, et cette tendance est appelée à durer.
    Nuclear Power Cost , Nuclear power is an increasingly expensive source of energy.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 482
    Points : 1 811
    Points
    1 811
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Mais ce coût prends insuffisamment en compte tous les vrais coûts du nucléaire : 70 à 100 ans pour démanteler une centrale, des milliers d'années de surveillance des sites de stockage, les accidents, etc. Certains ont avancés le chiffre 120 euros, ce qui est bien plus que l'éolien.
    Je veux bien te croire, mais c'est quoi le coût réel de l'éolien ? (comprenant le recyclage, donc)

    Sachant que c'est une source d'énergie intermittante, d'ailleurs, donc on fait comment pour compenser les périodes de creux ?

  8. #8
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2019
    Messages
    105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2019
    Messages : 105
    Points : 137
    Points
    137
    Par défaut
    Bonjour

    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Sachant que c'est une source d'énergie intermittante, d'ailleurs, donc on fait comment pour compenser les périodes de creux ?
    J'ai vu un jour un projet, qui consistait en même temps lors du cycle de l'éolienne d'alimenter un espèce de chateau d'eau et lorsqu'il n'y a plus de vents de faire tourner une turbine en lâchant de l'eau.

    Il me semble que ce n'était qu'un projet comme tant d'autres, mais je trouve l'idée intéressante.

  9. #9
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 51
    Points : 142
    Points
    142
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito
    Les études récentes ( exemple ) montrent que de toute façon que si on prends en compte tous les coûts (stockage, démantèlement, etc) le nucléaire est beaucoup plus cher (et surtout beaucoup plus dangereux ) que le solaire et l'éolien.
    Et le soir du nouvel an, quand tout le monde a la lumière allumée à minuit, on fait quoi s'il n'y a pas de vent?
    Il faut prendre en compte dans le prix des énergies renouvelables le temps pendant lequel elles ne produisent pas, et là je suis à peu près sûr que le coût n'est pas favorable. Je dis à peu près sûr parce que j'ai la flemme d'aller rechercher la capacité installée de l'Allemagne, mais je me souviens très bien que malgré d'énormes installations d'énergie renouvelable, ce pays est quand même contraint d'importer de l'électricité de manière conséquente (évidemment).

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 845
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 845
    Points : 8 738
    Points
    8 738
    Par défaut
    Allemagne: l'éolien, pilier de la transition énergétique, vacille
    Le quart de l’éolien terrestre menacé de démantèlement en Allemagne
    La fin du soutien financier allemand aux parcs éoliens datant de plus de 20 ans signifie que ceux-ci seront sans doute démantelés à partir de 2020. Or, ces éoliennes âgées sont nombreuses et leur mise hors service pourrait être plus rapide que l’installation d’équipements neufs. De plus, les coûts de démantèlement sont élevés, certaines parties ne sont pas recyclables et la démolition des imposants socles en béton pose un sérieux casse-tête financier.

    L’éolien terrestre joue un rôle important dans le mix énergétique allemand, puisque les 29 000 éoliennes du pays ont couvert près de 16 % de la production électrique en 2017. Depuis l’adoption de la loi sur les énergies renouvelables, en 2000, les exploitants d’éoliennes profitent d’un soutien leur assurant vingt ans de revenus garantis. Les équipements les plus anciens, représentant 4500 MW de puissance installée, perdront cette aide en 2020. Par la suite, de 2000 à 3000 MW d’équipements perdront chaque année l’appui financier de l’État, pour un total de près de 14 000 MW d’ici 2023.

    L’électricité des éoliennes ayant perdu le soutien financier de l’État devra alors être vendue au prix du marché spot. La proportion exacte d’équipements à démanteler dépendra du prix de vente pratiqué en 2020, mais on sait que ces éoliennes anciennes sont moins efficaces et qu’elles nécessitent plus d’entretien. On prévoit donc que la plupart ne seront plus rentables et qu’elles devront être mises hors service. Si le prix du marché reste au niveau actuel, le nombre de retraits pourrait dépasser le nombre de nouvelles installations, donnant un coup de frein à cette industrie.
    (...)
    Le démantèlement de la partie aérienne d’une éolienne coûte environ 30 000 euros par MW de puissance installée, soit 60 000 euros pour une éolienne de 2 MW. Comment financer cette dépense? La plupart des exploitants, notamment les municipalités, seraient mal préparés à cette éventualité.
    (...)
    Mais ce sont peut-être les socles de béton qui sont les plus problématiques. Dans le cas d’une grande éolienne, ils peuvent faire jusqu’à 20 mètres de profondeur et représenter 3 000 tonnes de béton armé. Leur présence est un enjeu environnemental, parce que l’obstacle permet souvent à plusieurs niveaux de la nappe phréatique, normalement séparés, de se mélanger.

    Le code allemand du bâtiment prévoit leur démolition complète. Mais cela serait rarement le cas en réalité, en raison des coûts de centaines de milliers d’euros reliés à cette mesure. Une pratique plus courante, et officiellement tolérée, serait de les démanteler sur les deux ou trois premiers mètres, voire sur un seul, puis de les recouvrir de terre. Mais cela n’aide pas les aquifères.

    En somme, les éoliennes vieillissantes sont un problème nouveau, qui pose des problèmes de gestion du mix électrique, de finances et d’utilisation des matériaux récupérés. Il faudra peut-être songer à forcer les exploitants à mieux provisionner cette étape du cycle de vie de leur produit.
    Ça fait des décennies et des décennies qu'on critique les centrales nucléaires, mais il est probable que dans le futur il y ait des campagnes pour expliquer que tout bien considéré c'est pas si mal que ça...
    C'est quand même super pratique le nucléaire, on peut contrôler la production. Il n'y a pas d'énergie à stocker.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    ***** **** **** **** ***** ****** !

  11. #11
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 51
    Points : 142
    Points
    142
    Par défaut
    Bon, j'ai fait l'effort.

    En 2016 (source):
    - Le nucléaire représente 11GW de puissance installée en Allemagne.
    - L'éolien 49GW (soit plus de quatre fois plus).

    On rappelle que la puissance installée est la puissance produite quand tout tourne à fond.

    Le pourcentage de ces deux énergie au niveau de la consommation annuelle est de:
    - 13,2% pour le nucléaire.
    - 12,1% pour l'éolien.

    Autrement dit, même en ayant un parc éolien potentiellement quatre fois plus puissant que son parc nucléaire, l'Allemagne consomme plus d'énergie nucléaire.

    Et au passage c'est encore pire pour le solaire: 40GW d'installé, 5,9% de la consommation (le nucléaire a un rendement presque huit fois meilleur).

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 753
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Sachant que c'est une source d'énergie intermittante, d'ailleurs, donc on fait comment pour compenser les périodes de creux ?
    La solution existe et d'autant plus en France, tu installes des pompes de retour sur tous les barrages, tu remontes l'eau quand il y a trop d’électricité (vent + journée pour le solaire) et tu la renvoi en bas pour en produire quand tu en à besoin (pas de vent, nuit, pics,...) ça fait une pile hydraulique. Après tu as d'autres solutions comme la Pile à combustibles à hydrogène, la mega batterie tesla, etc. Pour info ça fonctionne déjà sur plusieurs îles, et dans certains pays (Costa Rica, etc).


    Citation Envoyé par Chezkele Voir le message
    Et le soir du nouvel an, quand tout le monde a la lumière allumée à minuit, on fait quoi s'il n'y a pas de vent?
    Bonne question, mais c'est déjà le même problème que le nucléaire qui produit une énergie continue, qui ne ne gére donc pas les "pics", et que donc en cas de pic EDF fait fonctionner les barrages plus en option remet en service des centrales thermiques, ou achète de l'électricité sur le marché international.

    Bref de ce point de vue le nucléaire avait déjà ce même problème de gestion des pics, passer à l'éolien plus solaire ne pose donc pas de soucis en plus, si ça n'est le rajout de pompes de remontée aux barrages existants. Oui le projet sera très coûteux mais bien moins coûteux qu'un nouveau Tchernobyl ou Fukushima.

    Voila la solution et c’est parfaitement faisable en France avec les barrages existants : EL HIERRO, L’ÎLE 100% AUTONOME ÉNERGÉTIQUEMENT ! (5 Éoliennes + une centrale hydro-éolienne)

    Le Costa Rica l'a fait : Au Costa Rica, 98,7 % de l’électricité produite est « verte » , et la France a largement la capacité de le faire avec un pays énorme avec largement toutes les ressources utiles pour l’hydraulique, le solaire, et une place colossale onshore et offshore pour les éoliennes. Et avec des emprunts à taux négatifs aucune raison de le pas lancer un projet énorme, et il sera créateur d'emploi.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  13. #13
    Modérateur
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 209
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 209
    Points : 17 328
    Points
    17 328
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Bonne question, mais c'est déjà le même problème que le nucléaire qui produit une énergie continue, qui ne ne gére donc pas les "pics", et que donc en cas de pic EDF fait fonctionner les barrages plus en option remet en service des centrales thermiques, ou achète de l'électricité sur le marché international.

    Bref de ce point de vue le nucléaire avait déjà ce même problème de gestion des pics, passer à l'éolien plus solaire ne pose donc pas de soucis en plus, si ça n'est le rajout de pompes de remontée aux barrages existants. Oui le projet sera très coûteux mais bien moins coûteux qu'un nouveau Tchernobyl ou Fukushima.
    En gros t'es entrain de nous vendre que le nucléaire est une énergie intermittente comme les renouvelables, tranquillou bilou ...

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Voila la solution et c’est parfaitement faisable en France avec les barrages existants : EL HIERRO, L’ÎLE 100% AUTONOME ÉNERGÉTIQUEMENT ! (5 Éoliennes + une centrale hydro-éolienne)
    Si c'est la solution écrit au ministre et demande ton prix Nobel tu le mérites. Heureusement que tu es là pour nous montrer la voie, ton second prénom ça serait pas Jésus par hasard ?
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 753
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    En gros t'es entrain de nous vendre que le nucléaire est une énergie intermittente comme les renouvelables, tranquillou bilou ...
    Je voie que tu as pas compris pourquoi le nucléaire ne gère pas les pics c'était ça la question.
    En réalité je connais très bien ce dossier c'est pas ton cas.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Si c'est la solution écrit au ministre et demande ton prix Nobel tu le mérites. Heureusement que tu es là pour nous montrer la voie, ton second prénom ça serait pas Jésus par hasard ?
    C'est censé être moi le pitre pas toi

    Il y a une étude qui montre que la capacité hydraulique et Éolienne en France est colossale, et que donc rien, mais rien ne s'oppose à faire la même chose qu'au Costa Rica et à passer au 100% vert et sans le nucléaire (au fur et à mesure que les anciennes centrales nucléaires vont fermer les unes après les autres). La bonne nouvelle c'est que Macron est assez intelligent pour l'avoir compris et qu'il va laisser le nucléaire mourir en France : Nucléaire : la France abandonne la quatrième génération de réacteurs.
    Avant ça le lobby nucléaire était tout puissant en France, tellement puissant qu'il a arrêté le nuage de Tchernobyl à la frontière par la seul puissance de la foi, et surtout de la désinformation et du mensonge.
    La foi dans le nucléaire est tellement puissante (rappelez-vous les pubs TV massives pour le nucléaire) que vous continuez à croire à toutes les balivernes qu'on vous as asséné depuis des dizaines d'années. Mais c'est fini tout ça...
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  15. #15
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 51
    Points : 142
    Points
    142
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito
    Je voie que tu as pas compris pourquoi le nucléaire ne gère pas les pics c'était ça la question.
    Tu n'as toujours pas répondu à la question suivante: que fait-on s'il n'y a pas de vent le soir du nouvel an?

    Aujourd'hui il y a trois choix:
    - le charbon
    - le gaz
    - le nucléaire

    C'est comme ça.

    Et au passage l'abandon momentané d'Astrid (réacteur sodium) n'est pas un abandon de la filière nucléaire. Il se base simplement sur le constat que ce type de recherche n'aura pas d'application massive avant la deuxième moitié du siècle et que l'on pourrait donc en économiser le budget (c'est une erreur à mon avis). Mais le nucléaire classique (réacteurs à eau légère) a de beaux jours devant lui en France, tout simplement parce qu'il n'existe pas de meilleure alternative pour l'instant.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 753
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Non tu n'a rien compris, non le nucléaire ne gère pas les pics, ne les as jamais géré et ne les gérera jamais, et tu n'as pas lu ni compris le passage sur le stockage hydro électrique, sans compter le fait qu'il y a d’autres moyens de stockage.
    Ceci marche déjà dans les îles, au Costa Rica, etc... Renseigne toi et essaie d'apprendre quelque chose au lieu de raconter des imbécillités, on dirais que tout ce que tu sais de ce dossier c'est que tu as vu la pub nucléaire à la TV.

    C'est peut être un "site partisan" mais le contenu est tout à fait valable, va t'informer : Une France sans nucléaire : ça marche !

    La filière nucléaire en France est condamnée à mourir et est déjà quasi morte : L'abandon du projet Astrid menace la filière nucléaire en France + Nucléaire : Macron annonce des fermetures de réacteurs sans brusquer EDF.

    Il faut savoir lire entre les lignes : lire la loi de transition énergétique, la part du nucléaire doit diminuer, il n'y aura donc pas de construction de nouvelles centrales à court terme, et donc d'ici qu'on ai besoin d'en reconstruire l'industrie du nucléaire en France sera déjà morte depuis longtemps et ça n'aurais aucun sens d'en construire parce que le coût du nucléaire ne cesse d'augmenter alors que le coût du solaire et de l'éolien de cesse de baisser.


    Evolution du coût du solaire



    Evolution du coût de l'éolien plus le nombre d'installations


    Et pour le stockage il y a pas que l’hydraulique, en sus de la méga pile Tesla il y a aussi l’Hydrogène, nouveau projet Solaire + Hydrogène : Two huge renewable hydrogen projects planned for Queensland.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  17. #17
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 51
    Points : 142
    Points
    142
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito
    Non tu n'a rien compris, non le nucléaire ne gère pas les pics, ne les as jamais géré et ne les gérera jamais
    J'en sais forcément beaucoup plus que toi sur le nucléaire.
    Déjà, en France, les centrales nucléaires ne fonctionnent pas systématiquement en base (à 100% de puissance), mais adaptent leur puissance à la demande. C'est ce que l'on appelle le suivi de charge en téléreglage. Commence par te renseigner à minimum puis relis ce que j'ai écrit plus haut.

    Citation Envoyé par Mingolito
    et tu n'as pas lu ni compris le passage sur le stockage hydro électrique, sans compter le fait qu'il y a d’autres moyens de stockage.
    Si on utilise une partie de l'énergie de l'éolienne pour stocker de l'eau, alors il y aura forcément une perte de rendement (on ne récupérera pas toute l'énergie stockée, il n'y a pas de mouvement perpétuel). Aujourd'hui, il faut 4MW d'éolien installés pour produire l'équivalent d'1MW de nucléaire installé, alors si en plus on rajoute les pertes liées à un tel système de stockage, on arrive à une rentabilité merdique.
    C'est bien de bosser là-dessus, mais il ne faut pas rêver.

  18. #18
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 310
    Points : 1 106
    Points
    1 106
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chezkele Voir le message
    Si on utilise une partie de l'énergie de l'éolienne pour stocker de l'eau, alors il y aura forcément une perte de rendement (on ne récupérera pas toute l'énergie stockée, il n'y a pas de mouvement perpétuel). Aujourd'hui, il faut 4MW d'éolien installés pour produire l'équivalent d'1MW de nucléaire installé, alors si en plus on rajoute les pertes liées à un tel système de stockage, on arrive à une rentabilité merdique.
    C'est bien de bosser là-dessus, mais il ne faut pas rêver.
    Outre le rendement moins bon, le problème de l'éolien est surtout au niveau de son taux de production.
    Le problème c'est qu'autant l'éolien que le solaire sont vendus comme des solutions "géniales et qui vont de pair" alors que ce n'est pas le cas.

    Mingolito nous amène un discours qui est bien dans l'air du temps mais ne règle ni les soucis de production de pics (car c'est pas forcément de 12 à 14 que l'éolien produit le plus), ni les soucis de production industrielle de nuit (oui car on il y a encore nombre d'usines de production qui profitent d'un nucléaire pas cher pour la nuit)

  19. #19
    Membre averti
    Femme Profil pro
    Ingénieure Essais et validation
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    107
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieure Essais et validation
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 107
    Points : 331
    Points
    331
    Par défaut
    Bonjour,

    Aujourd'hui, le parc hydraulique en France est utilisé à 70% de sa capacité, les 30% derniers pourcents sont des zones classés ou parcs naturels.
    Un barrage type pompage-turbinage est une bonne idée mais n'est pas gratuit non plus. Il faut de l'électricité pour alimenter les pompes qui feront remonter de l'eau et de la place pour pouvoir stocker cette eau en hauteur (impact sur l'environnement).
    Le rendement des pompes et leur entretien n'est pas gratuit.
    Les barrages marémoteurs sont une bonne idée mais on ne peut en mettre partout et si l'on regarde le barrage de la rance, son impact environnemental n'est pas négligeable car il a fallut changer la zone alentour pour son implantation.


    Les panneaux solaires photovoltaïques ont un rendement maximal de 18% (13 à 15% si bien installés) et dépendent de trop de facteur pour être une bonne solution :
    - Une installation réussie consiste à avoir des panneaux bien orientés géographiquement, inclinés de 30° et aéré par le dessous (comprendre, pas posés sur le toit à la place des tuiles)
    - Selon le type de panneau (amorphe, monocrystallin ou poly), le rendement change : un panneau amorphe, c'est 6 à 9% de rendement.
    - L'ensoleillement n'est pas le même en France, il y a des régions où ce n'est pas rentable d'installer une installation photovoltaïque.
    - Les panneaux solaires sont des résistances en série, s'il y a l'ombre d'un arbre ou une feuille d'arbre sur un panneau, son rendement déjà faible baisse de 50%.
    (source)
    Une installation de panneau solaire coûte plus de 10 000 euros en comptant les panneaux, l'installation et les assurances qui vont avec (entretien, assurance contre les bris dus aux grêlons/ autres), ce qui fait que ce n'est pas rentable économiquement car le rendement des panneaux se dégrade après 10 ans.
    Au début EDF a proposé des tarifs pour inciter à en mettre mais ce n'est plus le cas. Il y a même une taxe si on veut vendre sa production électrique qui est déjà faible. On ne peut pas considérer cela comme une solution viable.

    Les panneaux et fours solaires, c'est plus intéressants en Afrique.
    En France, les panneaux solaires thermiques sont plus intéressants pour préchauffer l'eau.


    L'éolien est cher à l'installation et a un bilan carbone non négligeable car son installation coûte chère.
    (arrivée par camion, location de grosses grues pour l'installer, raccordement de l'éolienne)
    L'endroit où l'éolienne est posée est dégradé à cause des lourdes fondations en bétons nécessaires à une éolienne.
    Le bilan environnemental est important. L'énergie grise d'une éolienne également.
    Il n'y a pas autant de vent dans toute la France pour une répartition homogène et en faire une source fiable.
    Sa rentabilité énergétique est estimée à 8 mois selon ces 2 sites (source 1) (source 2)
    Les éoliennes individuelles sont une alternative intéressante pour le particulier.

    Le nucléaire est une bonne solution, notamment au thorium (source) mais il faudrait que les entreprises développent dans ce sens.

    L'Allemagne a beaucoup investi dans les énergie renouvelables et c'est un fiasco (6e plus gros émetteur de CO2), ce qui montre que dans une zone géographique comme la notre, ce n'est pas assez rentable.
    Malgré tout, le nucléaire est une énergie "propre" car la part de rejet est faible.
    Ingénieure essais hardware / software initialement ingénieure énergie/génie climatique

    J'essaye d'écrire du mieux que je peux car j'aime le français.

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 753
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Ce que vous ne semblez pas comprendre c'est que même si les rendements sont merdiques sur l'éolien, le solaire, et le stockage hydraulique, ça reste moins cher que le nucléaire parce que tout compris le nucléaire est hors de prix et que pendant ce temps le prix du solaire et de l'éolien s'écroule avec la production de masse et les améliorations technologiques, et que pendant ce temps le nucléaire continue d’augmenter une fois qu'on se rends compte que on ne sait pas vraiment démanteler les centrales ni stocker le combustible usagé , et que le coût de construction d'une centrale aux nouvelle normes deviens totalement prohibitif.
    Si plus personne dans le monde ne veux construire de nouvelles centrales (et c'est ce que montre le graphe que j'ai posté au début du sujet) il ne sera plus rentable de maintenir l'outil de production, les équipes compétentes pour se faire, etc...
    Depuis 50 ans on a plus produit de fusées Saturn V (Apollo) et personne ne sais en produire, ça n'est que maintenant après des années de recherches que SpaceX va arriver à mettre au point et à produire une fusée équivalente.
    Si personne ne veux de centrales nucléaires EDF ne pourra pas maintenir pendant 10 ans l'outil industriel pour reconstruire des centrales dans 10 ans...

    Oui le stockage par l’hydrogène c'est un rendement totalement merdique mais pourtant les australiens vont le faire parce que une fois encore quoi qu'il arrive c'est toujours moins cher que le nucléaire.

    EDF : quand la dette et les investissements sur le nucléaire plombent le groupe
    Fleuron de l’industrie française, le nucléaire vacille, fragilisé par le poids de la dette, le montant faramineux des investissements nécessaires pour rénover le parc et les retards du chantier de l’EPR de Flamanville (Manche).

    Areva: un gouffre à 5 milliards d'euros
    AREVA est l’un des plus grand acteur du nucléaire mondial. Avec une capitalisation de 3,7 milliards $ et ses 40'000 employés, elle est présente sur plus de la moitié des 440 réacteurs en service dans le monde, dans l’extraction d’uranium et sur la décontamination de Fukushima.
    Areva annonce une dette totale de 9 milliards d’euro et déjà 7 milliards d’actifs vendus. Voici le feuilleton d’une saga qui explique la débâcle actuelle.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

Discussions similaires

  1. Réponses: 365
    Dernier message: 07/03/2018, 10h16
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 28/01/2017, 12h20
  3. Lancement du même flux toutes les 30s si le précédent est fini
    Par Juwan dans le forum Développement de jobs
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/04/2015, 16h27
  4. Réponses: 213
    Dernier message: 22/10/2009, 11h01
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 25/06/2009, 15h12

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo