Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

JetBrains Discussion :

JetBrains annonce la sortie de Rider 2019.3


Sujet :

JetBrains

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Analyste
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 298
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 298
    Points : 74 850
    Points
    74 850
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut JetBrains annonce la sortie de Rider 2019.3
    JetBrains publie la version 2019.2 de Rider
    la deuxième mise à jour annuelle majeure de son EDI multiplateforme destiné au développement C# et .NET

    Comme pour la plupart de ses environnements de développement, JetBrains a aussi annoncé la sortie de la version 2019.2 de Rider. Rider est un EDI multiplateforme qui prend en charge .NET, Mono et .NET Core ainsi que des technologies utilisant des infrastructures telles que ASP.NET, ASP.NET Core, Xamarin et Windows Presentation Foundation (WPF).

    Précisons que Rider est également livré avec les fonctionnalités de ReSharper, le célèbre plug-in développé par JetBrains pour Visual Studio. Et il prend en charge de nombreux langages, tels que C#, VB.NET, F#, JavaScript et TypeScript, pour créer des applications console, des bibliothèques, des jeux Unity, des applications mobiles Xamarin, ASP.NET MVC et d’autres types d’applications Web, telles que Angular, React et Vue.js.

    La deuxième mise à jour annuelle majeure de Rider vient avec des améliorations pour le débogueur et la prise en charge du développement Xamarin iOS. L'interface utilisateur est désormais plus claire, plus conviviale et plus cohérente. Cette version apporte également Code Vision à F#, la couverture de code pour Mono et prend enfin en charge les contrôles tiers et 32 bits dans le concepteur Windows Forms.

    Améliorations du débogueur

    Outre de nombreuses améliorations de performance, l'onglet "Variables" contient une nouvelle fonctionnalité appelée "Pin to Top" (Épingler en haut) que vous pouvez utiliser pour marquer les propriétés d’un objet ou les champs qui vous intéressent le plus, afin de les conserver en haut de la liste. Notons également que les actions "Run to Statement" et "Jump to Statement" sont disponibles en tant qu'actions flottantes directement dans la région de l'éditeur, juste à côté des instructions.

    Support Xamarin

    Cette version ajoute quelques fonctionnalités utiles que vous apprécierez dans votre développement Xamarin iOS. Tout d'abord, vous pouvez publier un fichier .ipa (iOS App Store Package) pour un projet Xamarin iOS sur un périphérique iOS directement à partir de l'EDI. Il suffit de sélectionner le projet iOS dans la vue Explorateur de solutions, appeler le menu contextuel et cliquer sur l'élément "Archive for Publish". En outre, vous pouvez gérer les profils de provisionnement pour les projets Xamarin iOS directement depuis Rider à partir de la fenêtre Propriétés.


    Concepteur Windows Forms

    Rider 2019.2 se dote de la prise en charge des contrôles tiers de Telerik, DevExpress, Syncfusion, ComponentOne et Infragistics. Vous pouvez charger une suite de contrôles dans le Designer Toolbox, puis les utiliser dans les formulaires et les contrôles utilisateur de l’application. Notez que certains contrôles DevExpress qui utilisent de manière intensive l’API Visual Studio ne fonctionnent pas. Mais JetBrains travaille actuellement sur une solution de contournement. En dehors de cela, Rider 2019.2 vient avec la prise en charge des contrôles 32 bits. Vous pouvez donc maintenant utiliser vos composants 32 bits dans le concepteur Windows Forms.


    Couverture de code des applications et tests unitaires Mono

    Outre l’analyse de la couverture des applications et tests .NET Core, JetBrains a ajouté la prise en charge du framework Mono, une implémentation open source de la plateforme de développement Microsoft .NET basée sur Common Language Infrastructure (CLI). Vous pouvez donc exécuter vos tests unitaires .NET Framework avec couverture en utilisant le runtime Mono sous Linux, macOS et Windows.

    Prise en charge améliorée de C#

    Dans cette deuxième mise à jour majeure de l'EDI, JetBrains améliore la prise en charge de C# 8.0. Rider 2019.2 supporte en effet les derniers changements apportés aux fonctionnalités de C# 8.0, en plus de nouveaux quick-fix, inspections et actions contextuelles. Pour améliorer la prise en charge de C# 8.0, JetBrains a aussi ajouté de nouvelles options de formatage pour les expressions Switch.

    Mise à jour de l'interface utilisateur

    Ici, on remarquera que les onglets éditeur et débogueur dans les thèmes Light ont été retouchés pour s'aligner sur les thèmes Darcula/Dark. L’interface utilisateur de la fenêtre contextuelle de complétion de code est désormais plus claire et plus cohérente, et permet de mieux mettre en évidence la sélection dans le thème Light. Mais il est aussi important de souligner que cette version vous permet de valider directement des modifications de code directement à partir de l'onglet "Modifications locales", de sorte qu'il n'est plus nécessaire de passer par une boîte de dialogue de validation séparée.


    Développement Web

    Ici, on note entre autres que le renommage du refactoring a été amélioré. Lorsque vous renommez un symbole dans un fichier JavaScript ou TypeScript, l'EDI regroupe désormais les utilisations dynamiques et les exclut par défaut du refactoring. Cela rend le refactoring plus précis et vous donne plus de contrôle sur ce qui doit être renommé exactement dans la fenêtre d’outil "Refactoring Preview".

    Avec la nouvelle inspection "Duplicated code fragment", l'EDI de JetBrains peut aussi maintenant vous permettre de trouver des doublons de code dans votre projet. Il vérifie votre code à la volée et met immédiatement en surbrillance les doublons potentiels dans l'éditeur. Cela fonctionne pour JavaScript, TypeScript, CSS, Sass, SCSS et Less.

    Le support des applications Angular a été amélioré dans cette version. Rider 2019.2 vient aussi avec une nouvelle interface utilisateur pour la fenêtre de complétion, rendant la présentation des suggestions de complétion de code dans JavaScript et TypeScript plus claire et plus cohérente. Il est par exemple maintenant plus facile de repérer l'endroit où le symbole est défini et s'il fait partie d'une API de langage standard. Il existe également une nouvelle icône pour les symboles avec plusieurs définitions.

    Comme nouveauté intéressante facilitant l'édition de code, notons également la complétion pour les mots-clés et les noms mal orthographiés. Vous avez peut-être déjà tapé "funtcion" ou "fnction" au lieu de "function" par erreur. Maintenant, la complétion de code peut comprendre ce genre d’erreurs et va suggérer toujours l’option la plus pertinente pour vous. Cela fonctionne dans tous les langages pris en charge et pour tous les symboles : mots-clés, classes, fonctions, composants, etc.

    Cette version introduit aussi de nouvelles intentions pour la déstructuration JavaScript. Il s'agit entre autres de l'intention "Propagate to destructuring" (Alt-Entrée), qui vous permet de remplacer une variable supplémentaire si cela est possible avec une autre déstructuration. Pour information, la déstructuration consiste à décomposer les valeurs des tableaux et des objets pour obtenir des variables utilisant une syntaxe très concise... Pour supprimer complètement une déstructuration, vous pouvez utiliser l'intention "Replace destructuring with property or index access".

    Support de base de données

    Côté base de données, cette version de Rider hérite des nouveautés de DataGrip, l'EDI de JetBrains destiné aux administrateurs de bases de données et développeurs travaillant avec des SGBD SQL. Ainsi, on notera une notification pour configurer une connexion LocalDb s’il existe une chaîne de connexion appropriée dans un fichier de configuration. En outre, vous pouvez désormais rechercher des données même si vous ne connaissez pas leur emplacement exact, grâce à la recherche en texte intégral.

    Tous les EDI de JetBrains ont maintenant une nouvelle fenêtre d’outil appelée Services, qui est un endroit unique où vous pourrez observer et gérer toutes les connexions, les configurations, etc. Cette dernière vous fournit également une autre fonctionnalité demandée : un query live timer. Grâce à cette fonctionnalité, pour toute connexion qui exécute une requête, il est possible de voir combien de temps cela a pris en regardant juste sur le côté droit de la fenêtre d'outil Services.

    Toujours pour faciliter l'écriture de code, une nouvelle inspection, "Unnecessary usage of CASE" est disponible : comme son nom l'indique, elle permet de détecter les utilisations non nécessaires de CASE. Soulignons encore qu'il est possible de créer des sauvegardes rapides des tables. Il était déjà possible de copier des tables par glisser-déposer, mais cela ne fonctionnait pas lorsqu'il s'agissait d'une copie dans le même schéma. Or, cela pourrait être très utile, si vous aviez besoin de créer une sauvegarde rapide de la table avant toute manipulation cruciale de données. Dans DataGrip 2019.2, cela est désormais possible et Rider en a hérité.

    Une nouvelle action appelée "Forcer l'actualisation" est disponible pour la source de données ou le schéma. Elle efface les informations de source de données que Rider met en cache et les actualise à partir de zéro. Notons encore que de nouveaux éléments combinés, IS NULL et IS NOT NULL, sont inclus dans la complétion du code.

    Autres nouveautés et améliorations

    Il y a encore de nombreuses autres améliorations et nouveautés, y compris au niveau du support d'ASP.NET, d'Unity et du système de contrôle de versions. On note aussi la prise en charge de Code Vision pour F#. Rappelons que Code Vision regroupe diverses métriques pour les types et les membres de type et affiche ces informations au-dessus ou après leurs déclarations. Il vous montre les types inférés pour les fonctions, les valeurs et les membres, entre autres, directement dans l'éditeur de code.

    JetBrains a aussi ajouté la coloration syntaxique pour plus de 20 langages de programmation différents, et tout fonctionne immédiatement. Aucune configuration supplémentaire n'est requise, grâce à la collection de fichiers de grammaire linguistique de TextMate fournie avec l'EDI.

    Rider 2019.2 a également bénéficié de deux petites mises à jour pour corriger des bogues et ajouter le support de .NET Core 3 Preview 8.

    Ajoutons enfin que JetBrains organise à Paris un événement .NET le 21 novembre, à l'occasion duquel les intervenants partageront notamment les bonnes pratiques pour une utilisation optimale de Rider. Vous trouverez plus d'informations sur la page dédiée à l'évènement.

    Télécharger Rider 2019.2

    Voir aussi :

    PyCharm : la version 2019.2 de l'EDI Python disponible avec une amélioration de l'expérience Jupyter Notebook et un support initial de Python 3.8
    CLion 2019.2 disponible, l'EDI C/C++ de JetBrains apporte des améliorations pour le développement embarqué et un débogueur expérimental MSVC
    WebStorm 2019.2 disponible : tour d'horizon des nouveautés de l'EDI de JetBrains pour les développeurs JavaScript
    IntelliJ IDEA 2019.2 apporte des fonctionnalités en préversion de Java 13, des outils de profilage et bien plus encore
    La version 2019.2 de YouTrack, le logiciel de gestion de projet et de suivi des incidents est disponible et peut être désormais connecté à Bitbucket
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Analyste
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 298
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 298
    Points : 74 850
    Points
    74 850
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut JetBrains annonce la sortie de Rider 2019.3
    JetBrains annonce la sortie de Rider 2019.3
    la dernière mise à jour majeure de l'année pour son EDI multiplateforme destiné au développement C# et .NET

    Comme pour la plupart de ses autres environnements de développement basés sur sa plateforme IntelliJ, JetBrains a annoncé la sortie de la troisième et dernière mise à jour majeure de cette année de Rider, son EDI multiplateforme qui prend en charge .NET, Mono et .NET Core ainsi que des technologies utilisant des infrastructures telles que ASP.NET, ASP.NET Core, Xamarin et Windows Presentation Foundation (WPF). Rider 2019.3 propose une prise en charge exceptionnelle des modèles T4, un profiler multiplateforme pour .NET Core, et une couverture de tests multiplateforme pour Unity. Dans cette version, on note aussi que le démarrage est plus rapide, le débogueur prend en charge Docker Compose, et les prises en charge du contrôle des versions et de Xamarin ont été améliorées sur tous les plans. Voici de manière sommaire les nouveautés clés de cette version que nous présenterons avec plus de détails dans la suite.

    Prise en charge des modèles T4

    Les développeurs ont demandé la prise en charge des modèles de texte T4 (Text Template Transformation Toolkit), et c'est désormais une réalité. Cette prise en charge repose sur le propre générateur de JetBrains et est disponible en tant qu'extension préinstallée.

    Maintenant, vous pourrez facilement exécuter, traiter et déboguer tous vos modèles T4 dans Rider. Vous apprécierez la nouvelle assistance interne à l'éditeur, qui comprend :

    • une prise en charge de C# riche en fonctionnalités dans les blocs de code, avec notamment la mise en évidence des éléments syntaxiques du code, la navigation, la saisie semi-automatique de code, l'assistance à la saisie, les refactorisations, des actions contextuelles, des inspections, une mise en forme, et plus encore ;
    • la prise en charge des fonctionnalités spécifiques au T4, notamment des inspections, une assistance à la saisie, le pliage et la correspondance entre les accolades ;
    • la prise en charge complète des directives include afin que la résolution du code C# soit aussi correcte que possible ;
    • la prise en charge de toutes sortes de directives, avec notamment des inspections, des correctifs rapides, une mise en évidence de la syntaxe du code, la navigation, etc.

    Toutes ces fonctionnalités fonctionnent sous Windows, macOS, et Linux.


    Profileur multiplateforme pour .NET Core

    Rider 2019.1 a vu l'arrivée du profileur de performances sous macOS et Linux, mais il ne prenait en charge à l'époque que les applications Mono et Unity Mono. Cette nouvelle version opère un véritable bond en avant : il est maintenant possible de profiler des applications .NET Core sous Linux et macOS à l'aide de l'extension dotTrace intégrée. Vous pouvez donc profiler vos applications .NET sous Windows, macOS et Linux.

    Notez que seuls les projets ciblant .NET Core 3.1 sont entièrement pris en charge. En raison de certaines limitations de .NET Core, le profilage des projets ciblant .NET Core 3.0 ou version antérieure peut, dans de rares cas, entraîner le blocage ou la fermeture de l'application profilée.

    Couverture de tests pour Unity

    Rider 2019.3 inaugure les tests continus et une couverture de tests multiplateformes pour vos tests Unity en mode édition. Parmi les fonctionnalités qui pourraient vous intéresser ici, on peut noter :

    • la prise en charge des tests unitaires en mode lecture dans l'outil de tests unitaires ;
    • la prise en charge UIElements avec mise en évidence de la syntaxe, saisie semi-automatique du code et validation du schéma des fichiers UXML et USS ;
    • le retour de la prise en charge des fichiers .asmdef ;
    • le nom du projet s'affiche pour les éditeurs Unity lorsque la liste des processus du débogage est générée ;
    • une amélioration des performances d'analyse des ressources lors du chargement initial du projet ;
    • la prise en charge de "Clear on play" dans la fenêtre d'outil qui permet de visionner les fichiers journaux ;
    • etc.

    Amélioration des performances

    Rider 2019.3 inclut automatiquement toutes les optimisations de performances ajoutées dernièrement à IntelliJ Platform : la performance de démarrage s'est beaucoup améliorée, le défilement de la souris est désormais plus fluide, et JetBrains a éliminé un grand nombre de blocages de l'interface utilisateur.

    Docker Compose arrive dans le débogueur

    Dans la version 2018.2, JetBrains a introduit la prise en charge de Docker dans le débogueur ; elle vous permet de déboguer les conteneurs créés à partir d'un fichier Dockerfile dans Rider. Toutefois, le débogage des conteneurs créés à l'aide de Docker Compose (docker-compose.yml) n'était pas encore pris en charge. Mais l'attente est terminée ! La prise en charge de Docker Compose est enfin arrivée dans le débogueur. Vous pouvez désormais déboguer des applications Docker à plusieurs conteneurs d'un simple clic de souris.


    Edit & Continue s'améliore encore

    Edit & Continue peut désormais appliquer des modifications à une application en cours d'exécution (non suspendue) et l'application n'a pas besoin d'être stoppée à un point d'arrêt. Vous pouvez appliquer des modifications à tout moment en cliquant sur le lien "Apply Changes" dans l'infobulle en haut de l'onglet de l'éditeur. Notez bien que la prise en charge de Edit & Continue reste limitée à Windows.


    Améliorations du débogueur

    JetBrains a opéré de nombreuses modifications sur d'autres parties du débogueur. Tout d'abord, l'arborescence des exceptions dans la vue Breakpoints a reçu une grosse mise à jour :

    • la recherche englobe désormais les nœuds dont l'affichage est réduit ;
    • les exceptions sont regroupées par type (Utilisateur/Système) et par espace de noms ;
    • le nœud principal comporte un nouveau nom, “CLR Exceptions".

    Deuxièmement, le débogage à distance connaît quelques nouveautés :

    • les descriptions et les notifications concernant les erreurs qui peuvent se produire lorsque vous l'utilisez ont été améliorées ;
    • si vous n'indiquez pas de mot de passe ou de phrase secrète pour Remote Debugging, il vous le/la demande lorsque vous vous connectez à un serveur distant.

    Et enfin :

    • de nombreuses actions du débogueur ont reçu de nouveaux noms reflétant mieux ce qu'elles font ;
    • la fonctionnalité “Pin to top” prend en charge l'évaluation récursive ;
    • une action “Jump to Type Source” est désormais disponible ;
    • l'option “Just my code” pour les points d'arrêt dans les exceptions fonctionne beaucoup mieux sur Mono.


    Prise en charge VCS actualisée

    JetBrains a commencé à améliorer l'interface et l'expérience utilisateur pour les systèmes de contrôle de version (VCS) tels que Git. Dans cette nouvelle mise à jour majeure de son EDI, un nouvel aperçu diff s'ouvre en direct dans l'onglet de l'éditeur de code afin d'offrir une bien meilleure expérience utilisateur. Rider 2019.3 vient également avec une nouvelle fenêtre d'outils Commit, qui s'affiche à gauche par défaut afin de laisser plus d'espace vertical à l'écran pour les listes de modifications, les descriptions des commits, etc.

    Si vous ne trouvez pas l'onglet Version Control lors de votre premier lancement de Rider 2019.3, sachez aussi qu'il n'a pas disparu, il a juste un nouveau nom : Repository. En plus de cela, JetBrains a amélioré la vue “Compare with Current”, remanié la boîte de dialogue Clone et rendu possible le push d'une branche non active.


    L'extension AWS Toolkit fait son arrivée dans Rider

    JetBrains a déployé beaucoup d'efforts pour optimiser l'extension AWS Toolkit pour les développeurs .NET et la rendre compatible avec Rider. Vous pouvez maintenant :

    • utiliser un modèle de projet prédéfini pour créer une nouvelle application AWS sans serveur ;
    • créer, exécuter et déboguer une Lambda AWS localement et à distance. Et vous pouvez faire tout cela directement dans l'éditeur ;
    • déployer votre application sans serveur sur AWS ;
    • déboguer vos applications Cloud .NET Core exécutées sur Amazon ECS avec AWS Fargate directement à l'intérieur d'un conteneur distant dans un Cloud, sans aucune émulation locale : la prise en charge du débogage Cloud est arrivée.

    L'extension est disponible pour Rider v2019.2 et v2019.3. Une fois l'extension AWS Toolkit for Rider installée, vous aurez tout le nécessaire pour commencer à travailler instantanément sur vos applications AWS sans serveur.


    Prise en charge renforcée de Xamarin

    JetBrains poursuit son objectif de faire de Rider un excellent EDI pour le développement en Xamarin et propose quelques améliorations sympathiques pour Xamarin Android et Xamarin iOS :

    • les appareils et simulateurs Apple opèrent désormais une meilleure découverte sur Mac grâce aux composants JetBrains AppCode intégrés ;
    • vous trouverez la liste des appareils Apple connectés dans la barre d'outils ;
    • Rider prend à présent en charge les builds d'appareils mtouch (compilateur Mono pour iOS) ;
    • ”Publish Android APK” est disponible pour les projets Xamarin Android (cherchez l'action “Archive or Publish” dans le menu contextuel d'un projet) ;
    • vous pouvez modifier les propriétés de projet spécifiques à Android dans Project Properties ;
    • la prise en charge de Xamarin Forms a été améliorée, grâce à quelques correctifs importants, notamment la prise en charge des attributs x: DataType et Class.


    Amélioration de la prise en charge de C# 8

    La nouvelle version de Rider gère encore mieux C# 8. Elle inclut désormais :

    • une meilleure compréhension des types Nullable Reference, notamment la prise en charge des contraintes notnull ;
    • des expressions switch de type ciblé ;
    • une prise en charge anticipée des méthodes d'interface par défaut ;
    • une nouvelle suggestion "Local function can be static" avec le correctif rapide correspondant ;
    • un nouveau correctif rapide qui active les annotations et les avertissements nullable dans un fichier, un projet ou l'ensemble des projets d'une solution ;
    • un nouveau correctif rapide qui ajoute l'attribut EnumeratorCancellation aux paramètres CancellationToken des itérateurs async.

    En outre, l'inspection de code "Type or type member is never used" a été divisée en deux options distinctes, une pour les types (Type is never used) et une autre pour les membres de type (Type member is never used).

    Génération de code

    L'action Generate en sait davantage sur C# 8 et vous aide à le maîtriser également, grâce à :

    • un nouveau correctif rapide "Add missing arms" pour vérifier les valeurs des énumérations de façon exhaustive ;
    • un nouveau correctif rapide et une action contextuelle pour générer des schémas de type dans les expressions switch ;
    • Nullability pris en compte lors de la génération de comparateurs/membres relationnels ou d'égalité.

    Il existe en outre une nouvelle option permettant d'utiliser System.HashCode pour implémenter GetHashCode lorsque vous générez des membres d'égalité ou des comparateurs d'égalité pour C# et VB.NET, ce qui contribue à la propreté de votre code.


    Suggestions de noms de type

    JetBrains a introduit les suggestions de noms de paramètres et d'annotations de code dans Rider 2019.1. Dans cette nouvelle version, l'éditeur va encore plus loin pour vous proposer les suggestions de noms de types. Elles sont disponibles pour :

    • les paramètres d'une lambda ;
    • toutes les occurrences de var, y compris la reconnaissance de schémas et la déconstruction de tuples ;
    • les variables de plage à l'intérieur des déclarations LINQ ;
    • à la fin d'une ligne dans une chaîne d'appels de méthodes.

    Navigation et Find Usages

    La plupart des utilisateurs souhaitent savoir où une référence donnée est utilisée dans son code. Pendant longtemps, il était possible d'exécuter l'action “Find dependent code” sur une référence pour détecter tous les emplacements où trouver des types ou des membres de types de cette référence. Toutefois, cette action avait ses limites. La nouvelle version de Rider a donc permis d'en éliminer quelques-unes : par exemple "Find dependent code" fonctionne pour les références NuGet, et peut s'exécuter pour l'ensemble d'une solution au lieu d'un simple projet.

    Rider propose maintenant beaucoup plus. On note par exemple que l'infobulle de superposition "Quick definition" est disponible pour tous les symboles dans l'éditeur de code, et vous permet de consulter rapidement la définition d'un symbole sans quitter le contexte actuel.


    Style de code

    Dans cette version, JetBrains a répondu à une autre demande très attendue. Les paramètres de nommage C# prennent désormais en charge "reading from / exporting to EditorConfig". En plus de cet énorme changement, d'autres petits ajustements vous offrent davantage de contrôle sur le style de votre code.

    Prise en charge initiale de MongoDB

    Rider se dote d'une prise en charge initiale de MongoDB. JetBrains a en outre étendu la prise en charge des bases de données de Rider au débogueur PL/SQL d'Oracle et ajouté de nouvelles inspections et avertissements, un indicateur de progression de la requête intégré à la ligne, et un moyen simple de signaler une erreur de connexion à Google.

    Développement Web

    Comme d'habitude, bon nombre de nouveautés viennent pour les développeurs Web. Il s'agit, entre autres :

    • des améliorations d'envergure de la saisie semi-automatique du code pour Vue.js ;
    • une documentation rapide dans les projets Vue.js ;
    • une meilleure prise en charge des props dans les composants React sans propTypes ;
    • des améliorations de la prise en charge d'Angular ;
    • la prise en charge de TypeScript 3.7 et autres améliorations de la prise en charge de JavaScript/TypeScript ;
    • plusieurs mises à jour de la prise en charge de CSS/SASS.


    Télécharger Rider 2019.3

    Voir aussi :

    Sortie de DataGrip 2019.3, l'EDI de JetBrains destiné aux administrateurs de bases de données vient avec le support de MongoDB et une première version du débogueur PL/SQL
    RubyMine 2019.3 est disponible avec la possibilité de configurer le mappage pour RuboCop, apporte un meilleur aperçu du code et améliore le débogueur
    IntelliJ IDEA 2019.3 est disponible avec une amélioration notable des performances et de la qualité, ainsi que de nombreuses corrections de bugs
    WebStorm 2019.3 est disponible avec un démarrage plus rapide, une prise en charge plus avancée de Vue.js et une complétion de code plus intelligente pour JavaScript
    PhpStorm 2019.3 est disponible et intègre un support complet de PHP 7.4, le style de code PSR-12, le support de MongoDB, le Windows Subsystem for Linux (WSL), et autres
    Sortie de CLion 2019.3, la dernière version majeure de l'année 2019 pour l'EDI C/C++ de Jetbrains
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 24/12/2019, 01h28
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2019, 08h19
  3. Sortie de DataGrip 2019.3
    Par Michael Guilloux dans le forum JetBrains
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/12/2019, 08h21
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 04/11/2019, 18h31
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 16/04/2019, 10h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo