Les téléphones portables actuels présentent des défis technologiques majeurs en termes de capture d'images : ils doivent rester extrêmement petits, mais les consommateurs souhaitent des définitions extrêmement élevées. Pour y arriver, les constructeurs de capteurs n'ont pas d'autre choix que de diminuer drastiquement la taille des photosites, des éléments sensibles du capteur (un photosite correspondant à un pixel). Les avancées technologiques dans ce domaine peuvent après coup s'appliquer à d'autres domaines, où la qualité des images est beaucoup plus importante : un capteur de téléphone peut faire une taille de 6 mm sur 4 mm (1/2.3''), approximativement, quand un appareil photo haut de gamme (full frame) a un capteur de la taille d'une pellicule photo (36 x 24 mm).


Samsung propose le premier capteur avec des photosites de 0,7 nm, ce qui permet d'atteindre une résolution de plus de quarante-trois mégapixels pour un capteur de moins de cinq millimètres de côté. Le ISOCELL Slim GH1 utilise divers artifices pour limiter le bruit à cette échelle, comme ISOCELL Plus : cette technique sert à isoler les pixels les uns des autres pour minimiser les influences croisées entre pixels et les pertes lumineuses, de telle sorte que chaque photosite reçoive suffisamment de lumière. ISOCELL Plus fonctionne en insérant des barrières physiques au niveau de chaque pixel.

Dans des situations de très faible lumière (là où les téléphones ont traditionnellement beaucoup de mal à bien se comporter), la technologie Tetracell fusionne les photosites pour monter en sensibilité (mais en perdant en résolution), pour devenir l'équivalent d'un capteur avec des photosites de 1,4 µm. La même technique est utilisée pour la prise de vidéos en 4K sans diminuer artificiellement la taille du capteur, ce qui évite d'encore faire baisser la profondeur de champ. De plus, le capteur gère une stabilisation électronique (EIS) et une mise au point en temps réel par détection de phase.


Cette nouvelle génération est une modification incrémentale des capteurs précédents : Samsung avait déjà présenté en 2017 un capteur en 0,9 µm (0,8 µm en 2018), un autre en 1 µm en 2015. La production de masse devrait débuter en fin 2019.

Source : Samsung. Images : ExpertPhotography, Samsung.