Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Il y a encore des structures qui tournent comme ça en 2019?

    Putain, engager un grouillot pour du chiffrage de dév et penser que le dév c'est 1j homme d'un dev = 1j dev d'un autre . Quand je vois ça, j'ai bien envie que leurs projets se ramassent lamentablement .
    J'avoue.
    Le poste de chef de projet est surestimé.
    Le travail de développeur est bien plus technique et difficile, il ne se résume pas à faire du chiffrage et répartir les tâches mais à connaitre un métier qui met des années à s'apprendre, par dessus lequel il va devoir connaitre le métier sur lequel il va devoir appliquer le siens, par dessus lequel il va devoir connaitre l'ensemble du proccess de développement, par dessus lequel il va devoir appliquer bien d'autres choses ...

    Je vois souvent du chef de projet rager quand un développeur n'accepte pas de le considérer comme supérieur mais pourtant c'est bel et bien le cas... Un travail de chef de projet n'est rien d'autre qu'un travail de gestionnaire, ce n'est pas et ça ne doit pas être un travail technique.

    Ce métier est utile voir indispensable, mais dans le domaine du dev, il n'est pas au dessus, la pyramide est inversée. C'est le boulot que le dev n'a juste pas le temps de faire ...

    Celui qui produit la valeur n'oublions pas, c'est le dev, celui qui fait exister le produit, c'est le dev. C'est lui le retour sur investissement.
    Hors la vision Franco Française t'apprends que métier de gestion = au dessus. Donc forcément quand du Chef de projet arrive il se heurte au mur de la réalité et finit bien trop souvent en démission, alors qu'il suffirait simplement qu'il admette qu'il n'est pas la pièce maîtresse.

    Pour autant, sans chef de projet (dans une grosse structure), le projet ne tourne pas, car il faut bien piloter tout cela, mais piloter ne veut pas dire être en mesure de réaliser les prouesses que font ceux à qui l'ont distribue les tâches.

    De toute façon, cela change, maintenant il y a et il y aura toujours des gens dont la raison d'être est de mettre en avant leur ego et de se sentir supérieur et ces gens là sur un poste de chef de projet seront toujours ceux à ne pas admettre qu'il ne sont pas Chef de projet mais Référent de projet et que leur salaire n'est ni justifié pour ce qu'il font, ni justifié pour être au dessus d'un développeur

  2. #42
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    La plupart des chefs de projet que j'ai vu qui sont chef, sont d'anciens dév avec une grosse connaissance du métier. Les chefs de projet comme tu décris, j'en ai pas vu sauf quand le blancos français se la joue supérieur aux prestas dans un pays du tiers monde. Mais là c'est toujours pareil, je vais pas comparer un dév qui bosse chez Google à un "chef de projet" sorti de supinfo dont le rôle est de faire le chaud devant des développeurs vietnamiens (expérience vue ).
    je ne vais m'arrêter que là, parmi tes nombreuses réponses toute plus erronées les une que les autres.

    Déjà, parceque je suppose que tu dois être le chef de projet typique qui fait se métier pour flatter son égo. et n'admettra jamais qu'un métier de chef de projet n'est pas plus difficile qu'un métier de développeur et que manifestement tu crois que le métier de développeur c'est développeur Web et uniquement et que les autres métier dans lequel s'applique le développement ce sont des doctorants qui bossent chez Google.

    Ensuite, parceque tu ne cherche qu'un prétexte pour justifier ton racisme avec des propos comme "j'en ai pas vu sauf quand le blancos français se la joue supérieur aux prestas dans un pays du tiers monde" et que cela met juste en avant la raison pour laquelle tu réponds, c'est à dire justifier ton besoin de reconnaissance et ta haine du blanc.

    Si tu es chef de projet, je plains vraiment ceux qui bossent avec toi, tu dois être épouvantable comme personne.

  3. #43
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    382
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 382
    Points : 1 864
    Points
    1 864
    Par défaut
    Citation Envoyé par chrotrophe Voir le message
    Donc forcément quand du Chef de projet arrive il se heurte au mur de la réalité et finit bien trop souvent en démission, alors qu'il suffirait simplement qu'il admette qu'il n'est pas la pièce maîtresse.
    Salut, tout dépend de quoi on parle. Je suis presque quinquagénaire: dans ma carrière j'ai constaté à plusieurs reprises que quand l'activité essouffle c'est au contraire le chef de projet qui a le plus chance de rester.

    Même en société de service, quand on cède l'activité à un concurrent c'est là aussi le chef de projet qui reste le plus longtemps et passe le bébé au successeur.

    Mais un chef de projet c'est très large: là je parle de chef de projet fonctionnel en informatique de gestion.

    L'essentiel est d'être bien dans sa tête et d'avoir un minimum d'équilibre à son poste. Chacun y trouve son compte.

    Bon dimanche.

    A+

  4. #44
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Salut, tout dépend de quoi on parle. Je suis presque quinquagénaire: dans ma carrière j'ai constaté à plusieurs reprises que quand l'activité essouffle c'est au contraire le chef de projet qui a le plus chance de rester.

    Même en société de service, quand on cède l'activité à un concurrent c'est là aussi le chef de projet qui reste le plus longtemps et passe le bébé au successeur.

    Mais un chef de projet c'est très large: là je parle de chef de projet fonctionnel en informatique de gestion.

    L'essentiel est d'être bien dans sa tête et d'avoir un minimum d'équilibre à son poste. Chacun y trouve son compte.

    Bon dimanche.

    A+
    Enfin une réponse sensé !
    Sauf que chef de projet, ce n'est pas que dans une SSII et j'ai l'impression que cette référence reviens souvent.
    Ce que je dis l'ami c'est simplement que souvent le chef de projet pense être au dessus du développeur et se heurte vite à la réalité

    Bonne journée

  5. #45
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    210
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 210
    Points : 1 007
    Points
    1 007
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Si on parle de SSII sur un projet d'une certaine taille (au moins une dizaine de personnes), le chef de projet fait tout ca.
    Avant que le projet commence, il est decoupe en taches ou sous composants, avec combien de personnes de quels specialite vont travailler sur chaque morceau pendant combien de jours. C'est justement ce qui permet de determiner et de justifier la facturation au client.
    X * développeur a 400 par jour * tels jours + Y senior ou specialiste a 500 par jour + Z chef de projet/architecte a 600 par jour.

    Une fois que le projet est commence, le chef de projet suit la progression et gere les equipes.
    C'est bien le chef de projet qui s'occupe du recrutement pour ses equipes et projets respectifs.
    Sauf qu'en SSII c'est fait n'importe comment, c'est comme le fait que ton commercial est aussi ton manager...et la raison principalle pour laquelle les entretiens annuels ne sont jamais fait, le suivi du salarié calamiteux et le turn-over gigantesque.

    Je disais que "sur le principe" / Dans le design, le "projet"(et le chef de projet) est indépendant/transverse à l'équipe (les personnes/compétence avec leur manager).

    D'ailleurs le CDP n'a pas souvent les compétences pour recruter les compétences nécessaire à son projet, même en restant dans le développement ! Tu n'as pas de cours de développement/infra/système/réseau quand tu fais une formation projet !

    Pour que ça fonctionne, le CDP fait son planning et estime ses "charges" (workload) selon la compétence nécessaire, puis se tourne vers le responsable/manager de l'équipe qui a les compétence avec sa charge et le délai imparti (qui représente le x ETP voulu par le CDP), mais après c'est le manager de l'équipe qui se débrouille pour réaliser la tâche dans le temps imparti (si il a un méga champion qui fera le boulot en 1/2 le temps c'est son problème, ou si il veut faire monter en compétence des stagiaires en prenant le double d'ETP pour le faire dans les délais etc.), tout ce que veut le CDP, c'est que la tâche soit réalisée à temps.

    Et ça n'a rien à voir avec la facturation, tu peux parfaitement calculer ton devis avec ton 1 ETP dev web = xk€ + 1 ETP dev cobol = xk€, ça n'empêche pas que derrière dans l'équipe la facturation/salaire n'est pas équivalente, puisque le devis dépend de la marge voulu, de la charge de l'équipe etc.

    En gros le chef de projet gère des "tâches", le manager gère des "personnes/compétences". Si tu mélanges les deux tu as un "chef de projet technique", qui fait CDP + Référent technique (en gros), et si tu rajoutes EN PLUS, le management, c'est donner le bâton pour se faire battre (mode PME avec le "patron" qui fait tout...).

  6. #46
    Membre expert
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    791
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 791
    Points : 3 033
    Points
    3 033
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Il y a encore des structures qui tournent comme ça en 2019?

    Putain, engager un grouillot pour du chiffrage de dév et penser que le dév c'est 1j homme d'un dev = 1j dev d'un autre . Quand je vois ça, j'ai bien envie que leurs projets se ramassent lamentablement .
    Toutes les grosses SSII qui vendent du projet au forfait fonctionnent comme ca.

    Un client passe un appel d'offre ou contacte une SSII directement, il decrit plus ou moins bien ce de qu'il essaye de faire, la SSII essaye de comprendre le truc, decouper en sous-systemes/fonctionnalites et estimer ce que qui est necessaire pour y realiser.

    Concretement, faut bien determiner si on met 10, 30 ou 100 personnes pendant combien d'annees.
    Quand tu parles d'equipes et de chiffrages, oui les developpeurs sont des grouillots interchangeables. Sur 10 personnes t'en as forcement des bons et des moins bons avec des specialites differentes.
    Et figure toi que c'est justement compte dans le chiffrage. Le developpeur web, developpeur C++ embarque, DBA, expert, sont separes sur la facturation a la fois parce que ce n'est pas les meme personnes et ils ont des facturations differentes.

    Pour reference, je travaillais avec l'avant-vente Europe pour une grosse SSII bien connue. C'est conjointement du commercial, du chef de projet, de l'architecte et du developpeur.
    En fait je me rend compte que c'est interessant, je devrais ecris un article la dessus.

  7. #47
    Membre expert
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    791
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 791
    Points : 3 033
    Points
    3 033
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Sauf qu'en SSII c'est fait n'importe comment, c'est comme le fait que ton commercial est aussi ton manager...et la raison principalle pour laquelle les entretiens annuels ne sont jamais fait, le suivi du salarié calamiteux et le turn-over gigantesque.
    Ce que tu decris, c'est quand tu travailles en regie chez le client, envoye par la SSII.
    Si tu travailles dans les locaux de la SSII au forfait, c'est pas le meme mode de fonctionnement du tout.

    En interim, puisque que la regie est de l'interim, il n'y a pas de notions de projets ou de devis puisque c'est gerer par le client. La SSII sous-loue simplement un individu au client et le client en fait ce qu'il veut.

    On devrait faire la difference entre SSII au forfait, SSII en regie, editeur et editeur sous-traitant a une SSII quand on parle de chef de projet, parce que ce n'est pas les meme metiers.

  8. #48
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Le developpeur web, developpeur C++ embarque, DBA, expert, sont separes sur la facturation a la fois parce que ce n'est pas les meme personnes et ils ont des facturations differentes..
    Je ne pense pas que tu es déjà fait du chiffrage...
    Tu ne chiffre pas sur le fait que le mec soit développeur C++, Web ou que sais-je, car aujourd'hui ton développeur C++ peut demain être sur un projet en C# ou en Web, ça n'a pas de sens et ça ferait un yoyo inutile...

    Tu chiffres sur le nombre de personnes, la techno utilisé, ce qui va graviter autour comme dépense (les presta, les serveurs, ...) et ce genre d’éléments, tu ne chiffre pas sur le personnel à proprement parlé, le personnel, son salaire est définit à l'intégration et revu sur les années ou sur des primes, rien d'autres.

    C'est le principe de base qui s'appel signer un contrat d'embauche ...

    Le travail de chef de projet n'est pas complexe, il se passe en plusieurs étape: Prendre connaissance du projet auprès des entités concernés (Responsables, clients, tiers, ...), définir les tâches, définir les technos, le planning et le chiffrement, point.
    Si il est rodé ça se bacle en quelque jours et le reste du temps, il va uniquement s'assurer de la conduite du projet.

    Le travail de dev là dedans, c'est de prendre connaissance du projet, définir la techno, définir le timing, définir les besoins du clients, intégrer les besoins du client, réaliser le projet, tester le projet, faire une maintenance sur le projet donc niveau difficulté, la sienne et constante et bien plus élevée.

    Maintenant, l'erreur que je vois souvent, c'est de croire que selon l'endroit un chef de projet est ou n'est pas un chef de projet, un emploi de chef de projet c'est une formation définit sur des critères précis et ces critères s'appliquent quel qu'en soit la société.
    Ce n'est pas une formation longue mais c'est une formation claire.

    Donc, que l'on soit en SSII, dans une société indé, PME ou que sais-je, si il y a ce poste, le travail sera le même.
    C'est la même chose pour un développeur, si la personne est développeur en C++, quel que soit la société, son fonctionnement sa taille ou que sais-je il travaillera dans le langage C++...

    Maintenant, Chef de projet c'est surestimé en termes de salaire, car clairement, c'est du grouillot ...
    là ou un Dev fait un métier technique et pouvant vite devenir très difficile (sauf pour ceux qui s'imaginent que la programmation informatique c'est le monde de la programmation sous FrameWork dans le domaine du Web), un CDP fait et fera toujours la même chose, il n'aura jamais la problèmatique d'apprendre et réapprendre de nouveaux langage, imaginer la résolution de nouvelles contraintes et j'en passe.

    Le métier de Chef de Projet est hautement moins complexe que le métier de développeur, la pyramide est inversé en ce sens ou c'est le développeur qui délègue la gestion et non pas l'inverse.

  9. #49
    Membre expérimenté
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    620
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 620
    Points : 1 603
    Points
    1 603
    Par défaut
    Citation Envoyé par chrotrophe Voir le message
    je ne vais m'arrêter que là, parmi tes nombreuses réponses toute plus erronées les une que les autres.

    Déjà, parceque je suppose que tu dois être le chef de projet typique qui fait se métier pour flatter son égo. et n'admettra jamais qu'un métier de chef de projet n'est pas plus difficile qu'un métier de développeur et que manifestement tu crois que le métier de développeur c'est développeur Web et uniquement et que les autres métier dans lequel s'applique le développement ce sont des doctorants qui bossent chez Google.

    Ensuite, parceque tu ne cherche qu'un prétexte pour justifier ton racisme avec des propos comme "j'en ai pas vu sauf quand le blancos français se la joue supérieur aux prestas dans un pays du tiers monde" et que cela met juste en avant la raison pour laquelle tu réponds, c'est à dire justifier ton besoin de reconnaissance et ta haine du blanc.

    Si tu es chef de projet, je plains vraiment ceux qui bossent avec toi, tu dois être épouvantable comme personne.
    Cher développeur sous payé, tu devrais apprendre à lire avec les doigts.

    Car
    1) j'ai dit que j'étais développeur et pas chef de projet
    2) j'ai raconté une vraie anecdote, si tu penses que je mens, j'en ai rien à faire.
    3) tu es complètement à côté de la plaque, pourquoi tu me parles de besoin de reconnaissance ? Je fais un job lambda avec une vie de lambda, je ne vois pas où est est-ce que j'ai la haine du blanc ou de quelqu'un ? Ça serait pas toi qui rage depuis des pages sur les salaires des chefs de projet qui se la pète ? Ne serait-ce pas toi qui plutôt est en recherche de reconnaissance ?
    4) tu peux me juger comme une épouvantable personne et continuer les attaques personnelles, ça me dérange pas par contre évite d'affirmer des choses fausses si tu n'as aucune preuve.
    5) si tu lisais les posts, j'ai déjà dit que le métier de développeur c'est comme chez les footballeurs ça va du dev web (la majorité equivalent aux footballeurs du dimanche) au mecs de chez Google (les joueurs dans les gros clubs on va dire). Après si tu penses que les exemples sont trop peu nombreux, tu peux ajouter contributeurs des projets pour la fondation Apache, les autres grosses boîtes gafam, dassault systèmes, Thales, etc.

    Et comme tu dois t'en douter, les salaires des devs dans les boîtes comme Google, tu penses sincèrement qu'il est 2 fois inférieure à un chef de projet ? Surtout à un chef de projet lambda d'une SSII ? 😂

  10. #50
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 449
    Points : 9 133
    Points
    9 133
    Par défaut
    Je connais des CDP moins payés que moi en plus, je les envie pas

  11. #51
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 449
    Points : 9 133
    Points
    9 133
    Par défaut
    Citation Envoyé par chrotrophe Voir le message
    Celui qui produit la valeur n'oublions pas, c'est le dev, celui qui fait exister le produit, c'est le dev. C'est lui le retour sur investissement.
    Hors la vision Franco Française t'apprends que métier de gestion = au dessus.
    Tu sais que dans une usine c'est l'ouvrier qui produit ? Et pour autant ça n'est pas lui qui ramasse les bénéfices. Le chef est mieux payé (il ne ramasse pas directement les bénéfices non plus). Le système pyramidal est partout pas spécialement en informatique. C'est pareil pour la salade que tu achètes dans ton supermarché celui qui a produit et fait le travail est celui qui marge le moins …

  12. #52
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    210
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 210
    Points : 1 007
    Points
    1 007
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Ce que tu decris, c'est quand tu travailles en regie chez le client, envoye par la SSII.
    Si tu travailles dans les locaux de la SSII au forfait, c'est pas le meme mode de fonctionnement du tout.

    En interim, puisque que la regie est de l'interim, il n'y a pas de notions de projets ou de devis puisque c'est gerer par le client. La SSII sous-loue simplement un individu au client et le client en fait ce qu'il veut.

    On devrait faire la difference entre SSII au forfait, SSII en regie, editeur et editeur sous-traitant a une SSII quand on parle de chef de projet, parce que ce n'est pas les meme metiers.
    Je suis d'accord mais ça ne change rien à ce que je dis : Un chef de projet qui est aussi manager, ça peut arriver mais alors le projet n'est pas transverse et le CDP est un "CDP Technique" qui est aussi "Tech leader" ! En gros ça s'appelle "bosser en silo", et globalement sauf cas particulier c'est à éviter (dette technique, adéquation du besoin etc.).

    Si tu places un pur "chef de projet" (avec une formation CDP à base de planning, workload, MS Project, chemin critique, gestion des contrats etc.) et que tu lui donnes les missions de management (recrutement des équipes, suivi RH, gestion des personnes) c'est se tirer une balle dans le pied et avoir une équipe qui ne fonctionne pas (car il n'a pas les compétences pour et ne va rien piger à la technique nécessaire pour effectuer une bonne répartition des tâches).

    C'est ça le CDP qui comprend rien à ce que l'équipe technique raconte et qui ne peut s'empêcher de s'en mêler en prenant des décisions stupides car il a un rôle qu'il ne devrait pas avoir. Et il me semble que c'est le CDP que chrotrophe décrit : Un CDP qui attribut des tâches n'importe comment à n'importe qui (tous les développeurs se valent, on s'en fou de la techno c'est pas important etc.) en ayant en vue que le respect de son planning qu'il n'a jamais évalué avec le responsable technique/manager qu'il n'a pas (qui lui aurait sûrement dit que sa tâche XX marqué "2 jours à 1 ETP" en fait c'est plutôt "1 semaine à 2 ETP" etc.).

  13. #53
    Membre expert
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    791
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 791
    Points : 3 033
    Points
    3 033
    Par défaut
    @Ekolomar, on est d'accord qu'il y a plusieurs metiers: gestion projet (planning, chemin critique, gestion des resources, des contrats, gantt, etc...) et gestion humaine (recrutement, annonces, promotions, revu de fin d'annees, etc...)

    Le seul endroit ou j'ai vu du de la gestion de projet en tant que telle avec des individus a plein temps, c'etait en avant vente en SSII pour des projets en forfaits. Gros projets et gros clients (millions d'euros et dizaines de personnes a minima).

    Honnêtement, de ce que j'ai vu en interne, ca va pas chercher loin niveau gestion de projet.
    Pour avoir bosse en grande banque, le chef de departement va parler de #Cloud #Cloud #BigData #MachineLearning a la direction et voila il a du budget et le droit d'embaucher 3 personnes en 2020. Niveau technique ou planning ou humain, pas de quoi casser 3 pattes a un canard.

  14. #54
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 77
    Points : 284
    Points
    284
    Par défaut
    Citation Envoyé par Skury
    Donc, un développeur avec des compétences en plus peut remplacer un chef de projet, et un chef de projet avec des compétences en plus peut remplacer un développeur.

    Mais tu préfères comparer un développeur avec des compétences en plus, et un chef de projet avec sa formation standard.

    N'y aurait-il pas un biais, ici ?
    Il n'y a pas de biais, j'ai été très clair:
    Citation Envoyé par Chezkele
    - Quelqu'un qui a uniquement une formation de développeur peut à terme devenir chef de projet, l'inverse n'est pas vrai.
    Si tu veux je te le réécris:
    - Quelqu'un qui a uniquement une formation de développeur peut à terme devenir chef de projet
    - Quelqu'un qui a uniquement une formation de chef de projet peut bien plus difficilement devenir développeur

    Il n'y a pas de symétrie entre les connaissances à acquérir pour exercer chacun de ces métiers.

    Citation Envoyé par Terin
    L’ouvrier et le développeur sont aujourd’hui équivalent.
    En tant que développeur je suis un ouvrier, car c'est moi qui fait le travail productif, et j'en suis fier. De même, un chirurgien d'hôpital est un ouvrier dans sa branche et un footballeur pro est un ouvrier dans sa branche.

    Citation Envoyé par Terin
    Tes exemples sont incomplets, un projet ne peut se créer sans gestion de projet, le CDP est en le garant, le développeur ne s’occupe que de l’exécution technique.
    J'ai bien dit que je ne considérais par le poste de cdp comme inutile:
    Citation Envoyé par Chezkele
    Le développeur est plus important, parce que c'est lui qui produit le bien qui va être vendu. Je ne dis pas que le poste de chef de projet est inutile, simplement qu'il doit son existence à la compétence des autres, et que par conséquent il leur est selon moi hiérarchiquement inférieur (quand bien même cela ne serait pas le cas officiellement).
    C'est là l'objet de mon propos.

    Citation Envoyé par Terin"
    Et c’est là que ton raisonnement ne tient pas, dans une architecture logicielle divisée en micro-services avec une méthodologie agile, les développeurs ont des tâches de plus en plus simples et répétitives, et sont defacto plus facilement remplaçables, ce qui facilite l’adaptation à un turnover élevé et la mise en place de sous-traitants pour la réalisation
    Je ne sais pas comment cela se passe dans ta branche. Moi, je fais du dev de code scientifique. Mon boulot nécessite d'avoir des connaissances en physique dans un domaine très précis (j'ai un bac+5 dans ce domaine) et des compétences en informatique. Je peux te dire qu'on est très loin de la tâche répétitive qui peut être effectuée par le premier venu sans formation idoine.

    Ceci étant dit, ce que j'ai voulu mettre sur la table est la différence en termes de rémunération et de "prestige" que l'on observe parfois entre ceux qui font le boulot productif et des encravatés à l'utilité moindre qui seraient totalement incapables de le faire mais vont pourtant ramasser un bonne part du bénéfice. En SSII comme dans les grands groupes, je peux dire que j'en ai vu quelques-uns. Est-ce qu'il s'agissait généralement de gens que l'on pourrait appeler "chefs de projets"? En général, non. Et les gens que j'ai côtoyés que l'on pourrait qualifier de chefs de projets (ce poste est en définitive protéiforme) étaient souvent des gens qui venaient de la technique, voir qui continuaient à en faire. Mon propos n'avait pas véritablement sa place dans ce fil, ce poste précis de chef de projet ne méritant probablement pas ma diatribe. Mon objectif était de pointer du doigt un problème beaucoup plus général.

  15. #55
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    210
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 210
    Points : 1 007
    Points
    1 007
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    @Ekolomar, on est d'accord qu'il y a plusieurs metiers: gestion projet (planning, chemin critique, gestion des resources, des contrats, gantt, etc...) et gestion humaine (recrutement, annonces, promotions, revu de fin d'annees, etc...)

    Le seul endroit ou j'ai vu du de la gestion de projet en tant que telle avec des individus a plein temps, c'etait en avant vente en SSII pour des projets en forfaits. Gros projets et gros clients (millions d'euros et dizaines de personnes a minima).

    Honnêtement, de ce que j'ai vu en interne, ca va pas chercher loin niveau gestion de projet.
    Pour avoir bosse en grande banque, le chef de departement va parler de #Cloud #Cloud #BigData #MachineLearning a la direction et voila il a du budget et le droit d'embaucher 3 personnes en 2020. Niveau technique ou planning ou humain, pas de quoi casser 3 pattes a un canard.
    Et je suis totalement d'accord. Je n'ai jamais bossé à l'étranger mais en France, de ce que j'en ai vu, la façon de faire du "projet" n'est n'y faites ni à faire. Les concepts même du projets ne sont pas respectés (plusieurs CDP sur un projet , autant voire plus de CDP que de réalisateur , des CDP qui font des choix techniques , des décisions qui sont sans arrêts remisent en cause ) tant bien même c'est la base de la base que n'importe qui pourrait comprendre, alors ne serait-ce que rentrer dans le détails c'est à se tirer une balle ou à finir dépressif.

    J'ai aussi vu des projets à plusieurs millions avec un "CDP/Chef" qui présente un planning avec 3 carrés sur un ppt : PoC / Pilote / industrialisation et qui te dit "c'est bon les gars on y va ! L'industrialisation c'est dans 3 mois" alors que tu n'as n'y le besoin, ni le sponsor ni la répartition des tâches, mais pas de problème ça a été validé avec la direction donc on a le budget et la date de fin du projet a été annoncée

  16. #56
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 77
    Points : 284
    Points
    284
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkzinus
    Tu sais que dans une usine c'est l'ouvrier qui produit ? Et pour autant ça n'est pas lui qui ramasse les bénéfices. Le chef est mieux payé (il ne ramasse pas directement les bénéfices non plus). Le système pyramidal est partout pas spécialement en informatique.
    Et alors? C'est moins un problème ailleurs?
    C'est moins un problème dans les branches où l'ouvrier de base est rémunéré à la hauteur de sa contribution (par exemple en médecine, ou dans les clubs de foot d'un certain niveau). C'est un problème dans une certaine mesure en informatique, mais c'est aussi pire dans d'autres branches.

  17. #57
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 449
    Points : 9 133
    Points
    9 133
    Par défaut
    [HS ON]Première fois que mon pseudo est écorché en me citant [HS OFF]

  18. #58
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 449
    Points : 9 133
    Points
    9 133
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chezkele Voir le message
    Et alors? C'est moins un problème ailleurs?
    Non, mais là tu passes dans une position politique qui s'éloigne du sujet initial. Et je n'en démords pas, je ne vois pas en quoi mon métier est plus complexe que celui de mon chef de projet.

  19. #59
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 010
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 010
    Points : 27 732
    Points
    27 732
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    (.../...)Et comme tu dois t'en douter, les salaires des devs dans les boîtes comme Google, tu penses sincèrement qu'il est 2 fois inférieure à un chef de projet ? Surtout à un chef de projet lambda d'une SSII ? 😂
    Cet été, une SSII m'a proposé un poste de manager dans mon domaine(le test). Payé 15% moins cher que ce que j'ai actuellement pour un poste purement technique. J'ai décliné, évidemment. Ai-je besoin d'expliquer pourquoi?

    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    (.../...)Et je n'en démords pas, je ne vois pas en quoi mon métier est plus complexe que celui de mon chef de projet.
    La complexité est d'un autre style. Le chef de projet, son rôle, c'est de réaliser des choses...à travers les autres. Ca peut être extrêmement casse-binette. En tant que technos, j'ai directement la main sur la matière. Mon ou ma chef ne peuvent que prier pour que je fasse le boulot(et se bouger les fesses pour me donner les moyens de le faire). Moi, je fais tourner des tests automatiques sur des VM. Lon chef va négocier du budget pour avoir plus de VMs - ce qui permettra de faire tourner des scripts en parallèle. Je ne crois pas que ça soit plus facile. C'est une autre nature de difficulté. Moi je trouve des bugs. Mon chef va trouver les commerciaux pour leur dire "on ne peut pas livrer, il y a risque patient", et les commerciaux ne sont pas d'accord. Pourtant, il faut leur résister. C'est un métier en soi.

    Il y a besoin de gens comme moi. Il y a aussi besoin de gens comme lui.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  20. #60
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    4 921
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 4 921
    Points : 23 136
    Points
    23 136
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Et je suis totalement d'accord. Je n'ai jamais bossé à l'étranger mais en France, de ce que j'en ai vu, la façon de faire du "projet" n'est n'y faites ni à faire. Les concepts même du projets ne sont pas respectés (plusieurs CDP sur un projet , autant voire plus de CDP que de réalisateur , des CDP qui font des choix techniques , des décisions qui sont sans arrêts remisent en cause ) tant bien même c'est la base de la base que n'importe qui pourrait comprendre, alors ne serait-ce que rentrer dans le détails c'est à se tirer une balle ou à finir dépressif.

    J'ai aussi vu des projets à plusieurs millions avec un "CDP/Chef" qui présente un planning avec 3 carrés sur un ppt : PoC / Pilote / industrialisation et qui te dit "c'est bon les gars on y va ! L'industrialisation c'est dans 3 mois" alors que tu n'as n'y le besoin, ni le sponsor ni la répartition des tâches, mais pas de problème ça a été validé avec la direction donc on a le budget et la date de fin du projet a été annoncée
    C'était beaucoup mieux avant.
    Pour avoir commencé en 2006, j'ai bossé dans de meilleures structures d'équipes. Pas les meilleures, parfois des choix débiles, etc. mais chacun avait une tâche encore plus définie. Post 2008 j'ai encore fait une mission qui était dans la continuité (commencée début 2008 donc l'établissement des équipes étaient encore bonnes) + comme disait yento ci-dessus, comme on était N directeurs de projet, chefs de projet, développeur, on a monté une enveloppe, "un centre de services" qui par chance tenait la route et correspondait à la structure correspondante. Globalement, ce fut cool.

    Là, je te rejoins : c'est une catastrophe. Ma mission d'avant, y avait "chefs de projet", mais c'est juste pour se branler sur la nouille sur un titre (ça rejoint beaucoup de conversations datant de 2010 sur developpez, sur des jeunes qui sortent d'école d'ingé et qui veulent être tout de suite chef de projet, alors parfois on leur donnait juste le titre à mettre sous leur signature e-mail pour qu'ils se calment un peu). Ces chefs de projet ne faisaient ni de planning, ni de pilotage, ni de conduite de changement, en fait j'ai jamais compris ce qu'ils font.
    Là je suis sur un client qui fait une projet classique de refonte SI : 18.000 applications pour un truc centraliser, avec éditique, reporting, moteur de calcul actuariel + package Big Data / GDPR (manquerait plus qu'on rajoute de la blockchain et de la cryptomonnaie et j'ai le Quinté + du bullshitword).
    J'ai jamais vu une bouze pareille en terme de gestion de projet. C'est ridicule. Y a des pseudo-chefs mais aucune décision, quand dans des comités y a une question "au fait, y a quelqu'un qui a pensé à commander des serveurs" gros blanc, on accuse le voisin et on passe au sujet d'après - et on a toujours pas plus de serveur. Et pourtant [filiale de] grosse boite. Et je sens que ça va aller de mal en pis.

    Parfois, je comprends mieux la plus-value des Cap, sopra Steria, alten et atos. Au-delà de l'armada de jeunes sortis d'école d'ingé et des personnes reconverties à la ramasse le tout payé au lance-pierres, au moins y avait des architectes, lead developers et chefs de projet / directeur de projet pour gérer le tout.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo