IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #281
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ergonome
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ergonome
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 79
    Points : 183
    Points
    183
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Apparemment il suffit de se connecter à son compte github en cliquant "Sign in" (pour créer un compte c'est "Sign up").
    Ensuite il faut cliquer sur le bouton "New pull request" il est de couleur verte, en haut à droite.
    ...
    C'est ce que je fais depuis hier soir mais mon id n'apparait pas dans la liste. J'ai cherché une commande "commit" mais non...

    Github, c'est pas ma tasse de thé. Quand je programmais 24/7 , ça n'existait pas. Maintenant, ça ne me sert à rien.

    Stallman est un grand mec. Sa bataille était juridique. Sa position est nécessaire. Je rappelle que les deux "victimes" de viol de J Assange ont donné des interview dans la presse où elles ont expliqué qu'elles étaient parfaitement consentantes. Mais la loi suédoise nomme viol ce qui était en fait, une histoire de préservatif.
    Beaucoup plus tard, les charges ont été abandonnées, entretemps, J Assange s'était caché dans une ambassade d'où il n'est pas sorti pour répondre des accusations afin d'échapper à une extradition probable vers les usa où il risquait la peine de mort pour avoir divulgué des infos secret défense.

    C'est ce refus de se présenter au procureur suédois qui lui est reproché aujourd'hui. Plus personne ne parle de "viol". C'était juste un prétexte bidon.

    Prétexte bidon pour Stallman aussi qui permet aux éditeurs de se débarrasser d'un adversaire redoutable au "tout propriétaire"

    Le caractère sexuel du prétexte soulève des tabous et des réserves qui permettent de faire n'importe quoi. Tuer le logiciel libre est un vieux rêve de GAFAM qui leur permettrait de multiplier leur prix par 10.

    Je ne comprends pas comment on peut accepter d'utiliser ce genre d'accusation pour décrédibilser un adversaire. Ceux qui le font devraient être poursuivis.
    Attention à Fred - Roman SF - Space opera réaliste quoiqu'intrépide

  2. #282
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 989
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 989
    Points : 14 114
    Points
    14 114
    Par défaut
    Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
    C'est important que les gens aient le droit de dire ce qu'ils veulent sur Twitter et Facebook. Sauf condamner rms.
    J'en ai strictement rien à foutre de lui… Ok il a créé GNU il y a longtemps. Aujourd'hui on pourrait mettre quelqu'un d'autre à sa place ça ne changerait rien.
    Les gens doivent avoir le droit de s'exprimer dans les limitations de la loi (il y a des extrémistes LGBT qui mériteraient de se faire ban sur Twitter).

    Si Firefox et RedHat se désolidarisent de lui, c'est qu'il a du faire des choses graves. Par exemple pourquoi des femmes l'évitaient ?
    Il a peut-être fait l'apologie de la pédophilie ou des trucs de ce genre à un moment donné.
    J'ai vu une citation de Stallman, qui fait penser à des citations de Cohn-Bendit ou Thierry Levy et c'est effrayant. (cela dit ils n'ont pas perdu leur job)

    Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
    Tuer le logiciel libre est un vieux rêve de GAFAM qui leur permettrait de multiplier leur prix par 10.
    C'est impossible de tuer l'Open Source.
    Même si la Free Software Foundation faisait faillite, il y aurait toujours énormément de projet Open Source.

    Si cet article est vrai, il semblerait que Stallman soit moins pro pédophile qu'avant :
    MIT SCIENTIST SAYS HE DOESN’T THINK PEDOPHILIA IS OKAY ANY MORE
    But on Saturday, Stallman posted on his personal webpage that he’d changed his mind.

    “Many years ago I posted that I could not see anything wrong about sex between an adult and a child, if the child accepted it,” Stallman wrote. “Through personal conversations in recent years, I’ve learned to understand how sex with a child can harm per psychologically. This changed my mind about the matter: I think adults should not do that. I am grateful for the conversations that enabled me to understand why.”

    Stallman also posted a second bizarre statement on Saturday, pushing back against media coverage that he had defended Epstein.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #283
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2021
    Messages : 54
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les gens doivent avoir le droit de s'exprimer dans les limitations de la loi (il y a des extrémistes LGBT qui mériteraient de se faire ban sur Twitter).
    Demander l'éviction de quelqu'un à la tête d'une organisation c'est légal. Vouloir ban quelqu'un de Twitter pour cela c'est vouloir les empêcher de s'exprimer parce que tu n'es pas d'accord avec eux. Si tu as un problème avec ça, il faut revoir ta définition de liberté d'expression car tu n'as pas le même que la loi française et la loi américaine.

    Ensuite, c'est quoi le rapport avec la communauté LGBT ? Qu'est qui caractérise l'extrémise des gens dont tu parles ? Pourquoi parler d'eux et pas des autres extrémistes sur Twitter ? Ça serait pas une tentative maladroite pour changer de sujet ?

  4. #284
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 989
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 989
    Points : 14 114
    Points
    14 114
    Par défaut
    Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
    Ensuite, c'est quoi le rapport avec la communauté LGBT ?
    C'est parce que j'ai vu pas mal de menaces et de violence de la part de ce genre d'hystérique, même si ils sont ultra minoritaire ils ont un gros pouvoir de nuisance.
    Le truc horrible c'est que certaines entreprises se plient aux demandes de ces gens là…

    Enfin bref… Il faut censurer les appelles à la violence, peu importe d'où ça vient.

    Bon sinon pour revenir à Epstein, sa collègue à des problèmes en ce moment :
    Affaire Epstein : Nouvelles charges contre Ghislaine Maxwell, inculpée de « trafic sexuel » d’une mineure de 14 ans
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #285
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2021
    Messages : 54
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
    Le caractère sexuel du prétexte soulève des tabous et des réserves qui permettent de faire n'importe quoi. Tuer le logiciel libre est un vieux rêve de GAFAM qui leur permettrait de multiplier leur prix par 10.
    La demande d'éviction de Stallman vient, entre autre, de Mozilla, Red Hat et d'autres. Ce ne sont pas des adversaires du libre tout au contraire. Je sais que c'est moins fun de s'imaginer que rms est juste mis à l'écart à cause de son comportement que d'imaginer des méchants de l'univers de James Bond comploter dans un contexte militaire au sommet de l'Himalaya pour savoir comment mettre rms hors-jeu. Comme ce n'est pas la première que vois cette théorie ça m'intéressait que quelqu'un la développe. Il s'est passé quoi selon vous ? Google a passé des annonces sur LinkedIn pour recruter des SWJ et les faire embaucher chez Mozilla et Red Hat ?

    Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
    Je ne comprends pas comment on peut accepter d'utiliser ce genre d'accusation pour décrédibilser un adversaire. Ceux qui le font devraient être poursuivis.
    Vas-y, portes plainte au lieu d'essayer de faire une PR sur Github. Je parie à 100% sur un non lieu.

  6. #286
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2021
    Messages : 54
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Enfin bref… Il faut censurer les appelles à la violence, peu importe d'où ça vient.
    Certes, mais ça n'a jamais été ma question. Ce que j'ai toujours demandé c'est ceux qui condamne rms pour son comportement et le veulent éjecter de la FSF. C'est gens là, tu penses qu'on devrait les empêcher de s'exprimer et leur interdire de demander le départ de rms ?

  7. #287
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 989
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 989
    Points : 14 114
    Points
    14 114
    Par défaut
    Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
    C'est gens là, tu penses qu'on devrait les empêcher de s'exprimer et leur interdire de demander le départ de rms ?
    Ben non, ils ne font pas d'appelle à la violence. Ils peuvent y aller, il n'y a aucun problème. Tout est en règle.

    Le truc qui me gène c'est qu'on ne sait pas exactement ce qui lui est reproché. Si ses détracteurs pouvaient être plus clair la dessus ce serait pas mal.
    Parce que se faire virer pour avoir dit qu'une esclave sexuelle semblait consentante c'est bizarre.
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #288
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2021
    Messages : 54
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
    Prétexte bidon pour Stallman aussi qui permet aux éditeurs de se débarrasser d'un adversaire redoutable au "tout propriétaire"
    Le caractère sexuel du prétexte soulève des tabous et des réserves qui permettent de faire n'importe quoi. Tuer le logiciel libre est un vieux rêve de GAFAM qui leur permettrait de multiplier leur prix par 10.
    Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
    On peut refaire le monde ici et argumenter vainement auprès de gens qui ne changeront pas d'avis. On peut aussi signer la pétition en soutien à Richard M. Stallman :
    https://rms-support-letter.github.io/index-fr.html
    Quelle délicieuse ironie. Critiquer les GAFAM en disant qu'ils rêvent de voir le logiciel libre mourir et signer une pétition de soutien sur Github qui n'appartient à rien d'autre que Microsoft. Github qui n'est d'ailleurs ni libre, ni gratuit, ni open-source. Ça serait plus plus logique d'héberger cette pétition sur un serveur qui tourne sur GNU/Hurd pour rendre hommage à rms plutôt de faire une pétition sur une plateforme qu'il, très probablement, maudit de tout son être ?

  9. #289
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur C++/C#
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++/C#
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 23
    Points : 86
    Points
    86
    Par défaut
    Pas si "libre" l'univers du logiciel libre quand on voit à quel point il est impacté par les décisions de multinationals..

  10. #290
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2021
    Messages : 54
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par fmartini Voir le message
    Pas si "libre" l'univers du logiciel libre quand on voit à quel point il est impacté par les décisions de multinationals..
    Des exemples ?

  11. #291
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur C++/C#
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++/C#
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 23
    Points : 86
    Points
    86
    Par défaut
    Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
    Des exemples ?
    RedHat qui stop tout financement auprès de la FSF parce que RMS est revenu dans le conseil d'administration de cette dernière ? Ça ressemble quand même vachement fort à du lobbyisme.

    Prend la peine de lire les threads dans lesquels tu te trouve au lieu de répondre agressivement à tout commentaire qui va pas dans le sens de ton courant de pensée. Je dis ça juste comme ça, ça peut servir.

  12. #292
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2021
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2021
    Messages : 54
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par fmartini Voir le message
    RedHat qui stop tout financement auprès de la FSF parce que RMS est revenu dans le conseil d'administration de cette dernière ? Ça ressemble quand même vachement fort à du lobbyisme.
    C'est pas la peine de tourner autour du pot, c'est une forme de lobbyisme. C'est pas pour autant que ça prive la FSF de liberté. Personne ne les force a céder.

    Citation Envoyé par fmartini Voir le message
    Prend la peine de lire les threads dans lesquels tu te trouve au lieu de répondre agressivement à tout commentaire qui va pas dans le sens de ton courant de pensée, parce que bon, aujourd'hui ça y va . Je dis ça juste comme ça, ça peut servir.
    Merci mais non. Je peux encore écrire ce que je veux.

  13. #293
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur C++/C#
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++/C#
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 23
    Points : 86
    Points
    86
    Par défaut
    Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
    C'est pas la peine de tourner autour du pot, c'est une forme de lobbyisme. C'est pas pour autant que ça prive la FSF de liberté. Personne ne les force a céder.
    A un moment, quand t'enlève une enveloppe budgétaire énorme à une ONG; Ça a un impact, plus ou moins important sur la liberté de cette dernière. Ça rejoint ce que j'ai dis plus haut.


    Citation Envoyé par MetalFlower Voir le message
    Merci mais non. Je peux encore écrire ce que je veux.
    Ai-je dit le contraire ? En revanche j'en profite pour faire un rappel sur les règles du forum. La politesse c'est pas une option, c'est pas un droit. Mais un devoir. Donc encore une fois, les réponses agressives et arrogantes : "NON MERCI".

  14. #294
    Membre confirmé Avatar de Gunny
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    176
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : Danemark

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 176
    Points : 503
    Points
    503
    Par défaut
    Citation Envoyé par fmartini Voir le message
    A un moment, quand t'enlève une enveloppe budgétaire énorme à une ONG; Ça a un impact, plus ou moins important sur la liberté de cette dernière. Ça rejoint ce que j'ai dis plus haut.
    C'est inhérent au principe même des donations. Libre à la FSF de trouver d'autres moyens de financements si ce modèle menace son existence.

  15. #295
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur C++/C#
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++/C#
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 23
    Points : 86
    Points
    86
    Par défaut
    Citation Envoyé par Gunny Voir le message
    C'est inhérent au principe même des donations. Libre à la FSF de trouver d'autres moyens de financements si ce modèle menace son existence.
    AH oui ça complètement, je suis d'accord. Ça n’empêche pas que ça reste tout de même un gros moyen de pression

    "Red Hat est un donateur et un contributeur de longue date de projets gérés par la Free Software Foundation (FSF), avec des centaines de contributeurs et des millions de lignes de code. Compte tenu des circonstances de la démission initiale de Richard Stallman en 2019, Red Hat a été consterné d'apprendre qu'il avait rejoint le conseil d'administration de la FSF. En conséquence, nous suspendons immédiatement tout financement Red Hat de la FSF et de tout événement organisé par la FSF. De plus, de nombreux contributeurs Red Hat nous ont dit qu'ils ne prévoyaient plus de participer à des événements dirigés ou soutenus par la FSF, et nous les soutenons."
    Je me permet de le remettre ici. Comme tout le monde le dit. RedHat est libre de ces décisions. Et la FSF est libre de réagir comme bon lui semble.

    J'ai juste fait un jeu de mot sur le "logiciel libre" et la "liberté" de choix qu'aurait la FSF si toute (ou une grosse partie au moins) les multinationales décidaient d'arrêter de financer la FSF parce qu'elles n'aiment pas RMS.

  16. #296
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    170
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 170
    Points : 367
    Points
    367
    Par défaut delire complet
    Ce qui est reproché a Stallman, c est d avoir soutenu un scientifique qui etait proche d Epstein en disant que si ledit scientique avait beneficié de faveur sexuelle d une proche d Epstein il ne savait que la fille etait forcé de le faire.
    Le scientifique en question etant mort, il ne pouvait evidement pas se defendre lui meme.
    On peut trouver que Stallman a fait quelque chose de courageux en defendant la memoire d un de ses amis morts face au politiquement correct et la cancel culture ou trouver qu il est stupide de croire que la fille a fait ca de son plein gré, peu importe ici
    La question est de savoir si Stallman est legitime au niveau du logiciel libre.
    Et la reponse est clairement oui !

    Si on commence a etudier tout les a coté d une personne, il n y aura plus grand monde qui passera la rampe.
    Rousseau a ecrit des livres pour l education des enfants mais a abandonné les siens
    Voltaire etait contre l esclavage mais avait des interets financier dans le traffic
    Mitterrand etait un collabo et a protégé l auteur de la rafle du vel d hiv (ou le fondateur de l oreal qui etait mouillé jusqu au cou dans la collaboration)
    Von Braun (programme apollo) etait un SS
    Churchill etait alcoolique

  17. #297
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 989
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 989
    Points : 14 114
    Points
    14 114
    Par défaut
    Citation Envoyé par cdubet Voir le message
    Voltaire etait contre l esclavage mais avait des interets financier dans le traffic
    C'est loin d'être la seule saloperie qu'il ait faite, Voltaire était vraiment un personnage horrible sous plein d'aspects. La réalité n'a rien à voir avec la propagande républicaine.

    Citation Envoyé par cdubet Voir le message
    Churchill etait alcoolique
    Ils étaient tous défoncé les types, c'était n'importe quoi !
    Cocaïne, somnifères, amphétamines... Les addictions des puissants
    De son côté, Winston Churchill est un grand consommateur de cigares et d'alcool. Il prend deux bains par jour contre la dépression, mais devient accro aux somnifères. Quant à Mao Zedong, adepte de la débauche sexuelle dans ses luxueuses villas ou dans son train privé de dix wagons, pendant la Longue Marche (1934-1935), le Grand Timonier n'a aucune hygiène et propage des maladies vénériennes auprès de quelque 3000 concubines. Impossible pour le Dr Li de calmer ses ardeurs et de le convaincre de prendre un bain. Mao ne se lave ni le corps ni les dents, et se rince seulement la bouche avec un peu de thé.

    Enfin, pour Kennedy, sa surdose d'injections de cortisone le mène à des crises régulières de psychose stéroïdienne. Garants de la capacité cérébrale et physique des maîtres du monde, les médecins jouent un rôle clef dans la conduite des affaires de l'Etat. C'est cette inquiétante face cachée du pouvoir que révèle le livre de Tania Crasnianski.
    Le public ne savaient pas que les chefs d'états étaient des junkies.
    Il y a une grosse différence entre les discours publics et ce qui passe dans le privé. Par exemple avec Chirac et la cocaïne.

    Bref, les choses ont changées. Ce qui était toléré avant ne l'est plus aujourd'hui. Aujourd'hui il faut être progressiste et ne pas défendre ceux qui ont couché avec des esclaves sexuelles mineures. Elles semblent consentante parce qu'elles ont subits des lavages de cerveaux.

    Citation Envoyé par cdubet Voir le message
    Ce qui est reproché a Stallman, c est d avoir soutenu un scientifique
    Il y a forcément autre chose, ça ne peut pas être que ça.
    Déjà pourquoi des femmes avaient peur de l'approcher ?
    Keith Flint 1969 - 2019

  18. #298
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    1 790
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 1 790
    Points : 40 470
    Points
    40 470
    Par défaut L'équipe de direction de la FSF démissionne et l'organisation souhaite désormais une "meilleure transparence"
    L'équipe de direction de la FSF démissionne et l'organisation souhaite désormais une "meilleure transparence"
    mais elle ne semble pas du tout prête à se séparer de Richard Stallman

    La pression pour évincer Richard M. Stallman (RMS), de retour au conseil d'administration de la Free Software Foundation (FSF), a, semble-t-il, commencé par porter ses fruits. Le 29 mars, après une réunion du conseil d'administration, le directeur exécutif John Sullivan, le directeur adjoint John Hsieh et le directeur technique Ruben Rodriguez ont démissionné. Dans un court message sur son site le 30 mars, ils ont confirmé leur départ et la FSF a indiqué qu'ils quitteront définitivement l'organisation à la fin de la période de transition. Elle n'a toutefois rien dit au sujet de RMS, vivement critiqué pour son retour, ce qui laisse supposer qu'elle n'entend pas se séparer de lui.

    Trois démissions annoncées au sein de la direction de la FSF

    La contestation contre le retour de RMS fait rage depuis deux semaines et les premières réactions au sein de la FSF ont commencé à se faire sentir. L'organisation, qui était comme restée silencieuse depuis le début de la vague d'oppositions, a annoncé le 29 mars la démission de trois éminents membres de l'équipe dirigeante. « Certains de nos collègues de la FSF ont décidé de démissionner. Nous leur sommes reconnaissants pour le bon travail qu'ils ont accompli pendant si longtemps, et ils vont nous manquer. Nous regrettons de les perdre ; nous regrettons la situation qui les a poussés à partir », a-t-elle écrit.

    Nom : 1.png
Affichages : 1544
Taille : 45,1 Ko

    « Nous apprécions leur fort engagement envers le logiciel libre et nous voulons trouver des remplaçants ayant une compétence et un engagement similaires. Nous sommes ouverts aux suggestions et aux candidatures pour ces postes. Enfin, nous tenons aussi à remercier les nombreux amis du mouvement du logiciel libre qui nous ont récemment rejoints, ainsi que ceux qui nous ont quittés et nous ont fait des suggestions pour nous aider à traverser cette période difficile », a-t-elle ajouté. Les trois concernés ont également écrit un message sur le site de la FSF le 30 mars pour confirmer leur départ à la communauté.

    « En tant que membres de la direction de la FSF, nous avons décidé de démissionner, avec des dates de fin spécifiques à déterminer. Nous croyons en l'importance de la mission de la FSF et nous pensons qu'une nouvelle équipe sera mieux placée pour mettre en œuvre les récents changements de gouvernance. Le logiciel libre et le copyleft sont des questions cruciales de notre temps, et la FSF est, et devrait continuer à être, l'organisation à la tête de ce mouvement. Le personnel de la FSF a notre plus grand respect, notre soutien et notre reconnaissance, et ce fut un privilège de travailler avec vous tous », ont-ils écrit.

    « L'objectif commun de notre équipe est d'assurer une transition en douceur tout en soutenant la rénovation nécessaire de la gouvernance de la fondation », ont-ils ajouté. Sullivan a dirigé de nombreux projets et a passé au total 18 ans à la tête de l'organisation. Après la réunion du conseil d'administration, il a annoncé dans un tweet qu'il attendra la fin de la période de transition avant de quitter l'organisation. « Après 18 ans passés au sein de la Free Software Foundation, j'ai décidé de démissionner de mon poste de directeur exécutif, à la fin d'une période de transition », a-t-il écrit.

    « Nous partagerons plus de détails, y compris des informations sur cette transition, et quelques mots supplémentaires, dans les jours à venir. « Ce fut un honneur de servir cette institution et de travailler aux côtés du personnel, des membres et des bénévoles de la FSF au fil des années. Le personnel actuel mérite votre entière confiance et votre soutien, ils ont certainement la mienne », a-t-il continué. Ni la FSF ni Sullivan n'ont fait aucune mention de l'agitation actuelle au sein de l'organisation, mais il serait difficile de supposer qu'il n'y a aucun lien entre la situation existante et sa décision de démissionner.

    La FSF perd lentement ses soutiens, mais maintient RMS

    En 2019, Stallman, alors président et membre du conseil d'administration de la FSF, a été éjecté après avoir insensiblement minimisé le viol et le trafic présumés d'une jeune fille de 17 ans orchestrés par le délinquant sexuel et pédophile condamné Jeffrey Epstein. Ensuite, des années de commentaires controversés qu'il a faits sur le consentement, en particulier lorsqu'il s'agit de femmes jeunes et mineures, ont également été réexaminées et ont conduit à une pression sur son départ. Ainsi, lorsqu'il a annoncé qu'il a réintégré le conseil d'administration de la FSF, la nouvelle a été accueillie avec stupeur par l'industrie des logiciels libres.

    Nom : 3.png
Affichages : 1516
Taille : 215,9 Ko

    Depuis lors, Red Hat, l'Open Source Initiative, la fondation X.org, l'organisme de stage de code Outreachy, la fondation Processing, la société de sécurité Bad Packets et de nombreux autres ont déclaré qu'ils retireraient leur financement de la FSF et couperaient les liens avec l'organisation tant que Stallman resterait au conseil. Toutefois, l'annonce du 29 mars semble indiquer que le conseil d'administration de la FSF est déterminé à rester avec RMS même après qu'un grand nombre d'organisations ont retiré leur financement en réponse à sa réinstallation, sans parler de ces trois premières démissions.

    La seule initiative prise par l'organisation consiste en une série de changements qui devraient venir. En effet, lors de la première semaine de contestation, le conseil a publié une déclaration sur la gouvernance de la FSF. Celle-ci décrit une "série de changements", mais qui se résume à une promesse d'être plus ouvert quant à l'ajout de nouveaux membres au conseil à l'avenir. Cette déclaration visait à dissiper les inquiétudes concernant la réinstallation de Stallman, mais elle a semblé avoir l'effet inverse. Stallman a toutefois indiqué dès le départ qu'il ne démissionnera pas une seconde fois et a également certains soutiens.

    À ce propos, Miguel de Icaza, cofondateur du projet de bureau GNOME et maintenant employé de Microsoft, a déclaré dans un tweet : « [La] liste de signataires "RMS devrait démissionner" contient de nombreux contributeurs importants au logiciel libre, des personnes qui ont dû interagir avec lui et ont fait avancer la cause. La liste de soutien de RMS semble être constituée principalement d'utilisateurs avec peu de références, probablement des fans qui n'ont jamais eu affaire à lui ». de Icaza a déclaré que Stallman ne s'est pas personnellement développé pendant toutes ces années et n'a fait que retarder les projets auxquels il était lié.

    « RMS n'a pas réussi à se développer en même temps que le mouvement. Et a été une ancre traînant le projet depuis lors. Les idées ont survécu et se sont épanouies ailleurs. Il est toujours un frein pour tous les projets sous son influence directe », a ajouté de Icaza, une figure discordante dans les cercles du logiciel libre et open source lorsqu'il en faisait partie.

    La crise de leadership de la FSF s'aggrave davantage

    En marge de la démission de trois membres de l'équipe dirigeant de la FSF, RMS a été exclu du comité de pilotage du GCC (GNU Compiler Collection). GCC est une collection "précieuse" d'outils de langage de programmation. Plus précisément, GCC est un ensemble de compilateurs créés par le projet GNU. C'est un logiciel libre capable de compiler divers langages de programmation, dont C, C++, Objective-C, Java, Ada, Fortran et Go. Stallman était l'un des principaux créateurs du GCC original. Cela dit, la semaine dernière, il a été retiré de la liste par le directeur technique du projet.

    Nom : 2.png
Affichages : 1501
Taille : 33,4 Ko

    Dans un message sur la liste de diffusion du projet GCC, David Edelsohn, directeur technique de la technologie GCC chez IBM et membre fondateur du comité de pilotage GCC, a annoncé : « En 2012, RMS a été ajouté à la page Web du comité de pilotage GCC, sur la base de son rôle dans le projet GNU ... Nous ne pensons plus que cette liste sert les meilleurs intérêts de la communauté des développeurs et des utilisateurs de GCC. Par conséquent, nous le retirons de la page ». Pourquoi ? Nathan Sidwell, contributeur et mainteneur de longue date de GCC, estime qu'il engendre une « véritable toxicité » à l'égard des femmes dans la technologie.

    De plus, Sidwell souligne que RMS n'a pas réellement contribué au projet GCC depuis des années : « RMS n'est plus un développeur de GCC, le commit le plus récent que je peux trouver concerne SCO en 2003. Avant cela, il y a eu des commits en 1997, mais beaucoup moins qu'en 1994 et avant. Nous sommes accueillants, mais la toxicité de RMS est repoussante. Nous ne souhaitons peut-être pas que cette toxicité rejaillisse sur nous, mais c'est le cas. Notre intention peut être bonne, mais l'intention n'est pas importante, l'impact l'est, et le mal est fait. Corrigez cela », a-t-il déclaré.

    Selon certaines sources, le retour de Stallman au conseil d'administration de la FSF n'a pas entrainé que trois démissions. Geoffrey Knauth, président depuis 2020, et Kat Walsh, membre du conseil d'administration de la FSF, auraient également annoncé qu'ils démissionnaient. Selon Paul Fisher, un ancien administrateur système senior de la FSF, estime que le problème est que : « La FSF n'a pas réussi à s'étendre au-delà du leadership d'un seul homme pendant plusieurs décennies. Ma conviction est que RMS considère la FSF comme sa propriété, elle n'était pas destinée à accueillir un groupe inclusif et diversifié d'individus unis pour faire avancer le mouvement ».

    « Au lieu d'encadrer et d'encourager les nouveaux leaders de la FSF, on les pousse dehors. Des employés talentueux qui auraient passé toute leur carrière à la FSF sont partis à cause d'un manque de leadership. Avec le retour de RMS, la démission de tous les dirigeants de la FSF, le retrait des financements et le manque apparent de volonté de la majorité du conseil d'administration de prendre des mesures décisives, nous nous retrouvons avec la coquille d'une organisation qui ne semble pas avoir de stratégie viable à long terme. Il n'était pas nécessaire d'en arriver là », a-t-il écrit dans un tweet.

    Source : FSF (1, 2, 3) note de retrait de RMS du projet GCC,

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ? Pensez-vous que RMS doit partir ou rester ? Pourquoi ?
    Pensez-vous que la FSF prend la bonne décision en maintenant RMS au sein du conseil d'administration ?
    La FSF ne risque-t-elle pas de se retrouver seule et sans financement ? Dans ce cas, comment peut-elle continuer à exister en tant qu'organisation à but non lucratif ?

    Voir aussi

    Mozilla et Tor se joignent aux appels visant à évincer Richard Stallman de la Free Software Foundation, plus de 2000 personnes ont déjà signé la pétition réclamant son départ

    Des partisans de Stallman s'organisent pour inciter la FSF à résister à la pression exercée par des poids lourds de l'open source qui réclament le départ de RMS du conseil d'administration

    Richard Stallman revient au conseil d'administration de la Free Software Foundation après avoir démissionné en 2019, et déclare qu'il n'a pas l'intention de démissionner une seconde fois

    Richard Stallman annonce qu'il est « toujours à la tête du projet GNU », car « le projet GNU et la Free Software Foundation ne sont pas les mêmes », dit-il

    Red Hat suspend sa participation financière à la FSF suite au retour de Richard Stallman au conseil d'administration de la FSF et lui demande d'apporter des changements dans sa gouvernance
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #299
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 028
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 028
    Points : 148 206
    Points
    148 206
    Par défaut Le conseil d'administration de la Free Software Foundation publie une déclaration concernant le retour de RMS
    Le conseil d'administration de la Free Software Foundation publie une déclaration concernant le retour controversé de Stallman,
    parallèlement à une déclaration de Stallman

    Le conseil d'administration de la Free Software Foundation a publié une déclaration concernant le retour controversé de Richard M. Stallman (RMS) dans ses rangs, parallèlement à une déclaration de Stallman.

    Selon une déclaration conjointe, les membres votant de la Free Software Foundation, parmi lesquels figure le conseil d’administration, ont voté une fois de plus pour nommer RMS à un siège du conseil d'administration, mais seulement « après plusieurs mois de discussions approfondies et de délibérations réfléchies » :

    « Les membres votants de la Free Software Foundation, parmi lesquels figure le conseil d'administration, ont voté pour nommer Richard Stallman à un siège du conseil d'administration après plusieurs mois de discussions approfondies et de délibérations réfléchies.

    « Nous avons décidé de ramener RMS car sa sagesse nous a manqué. Son sens historique, juridique et technique du logiciel libre est sans égal. Il est profondément sensible aux moyens par lesquels les technologies peuvent contribuer à la fois à l'amélioration et à la diminution des droits humains fondamentaux. Son réseau mondial de connexions est inestimable. Il reste le philosophe le plus éloquent et un défenseur incontestablement dévoué de la liberté en informatique.

    « RMS reconnaît avoir commis des erreurs. Il a des regrets sincères, en particulier de la façon dont la colère à son égard a eu un impact négatif sur la réputation et la mission de la FSF. Si son style personnel reste troublant pour certains, la majorité du conseil d'administration estime que son comportement a été modéré et pense que sa réflexion renforce le travail de la FSF dans la poursuite de sa mission.

    « Nous assumons l'entière responsabilité de la façon dont nous avons mal géré la nouvelle de son élection à un siège au conseil. Nous avions planifié un flux d'informations qui n'a pas été exécuté en temps opportun ou livré dans le bon ordre.

    « Le personnel de la FSF aurait dû être informé et consulté en premier. L'annonce de RMS à LibrePlanet a été une surprise totale pour le personnel, tous ceux qui ont travaillé si dur pour organiser un grand événement, pour les intervenants de LibrePlanet et pour les exposants. Nous avions espéré un processus plus inclusif et réfléchi et nous nous excusons que cela ne se soit pas produit.

    « En tant que membre du conseil d'administration, RMS a les mêmes responsabilités que les autres membres. Il est un bénévole non rémunéré et soumis aux politiques de l'organisation, y compris les interdictions contre les conflits d'intérêts et le harcèlement sexuel et celles décrivant les processus de dénonciation et les obligations fiduciaires. Les responsabilités du conseil sont décrites à l'adresse https://www.fsf.org/about/the-role-o...d-of-directors.

    « Nous pensons que ses opinions seront essentielles pour la FSF alors que nous faisons progresser la mission et affrontons les défis auxquels la liberté du logiciel est confrontée.

    « Au cours des dernières semaines, le conseil s'est engagé à apporter une série de changements liés à la gouvernance organisationnelle, y compris des plans pour adopter un processus transparent et formel pour identifier les candidats appropriés pour devenir de nouveaux membres du conseil, des changements futurs aux règlements administratifs de l'organisation et l'ajout d'un personnel. représentant au conseil d'administration.

    « Sélectionné par le personnel syndiqué de la FSF, l'administrateur principal des systèmes Ian Kelling a été élu à un siège nouvellement créé au sein du conseil d'administration en tant que membre votant le 28 mars.

    « Le conseil d'administration de la FSF continuera de rechercher des idées et des actions supplémentaires destinées à améliorer la transparence et la responsabilité.

    « Il reste encore beaucoup à faire. Nous reconnaissons la nécessité d'attirer une nouvelle génération d'activistes pour la liberté du logiciel et de développer le mouvement. Nous rendrons compte de nos discussions et activités à la communauté au fur et à mesure que nous avancerons.

    « Alors que nous travaillons sur ces questions, n'oublions pas le but de notre mouvement, ni l'excellent travail de notre personnel et de toutes les bonnes personnes de la communauté du logiciel libre qui se consacrent à la liberté des utilisateurs ».

    Nom : rms.png
Affichages : 2769
Taille : 215,9 Ko

    Déclaration personnelle de Stallman le 12 avril

    « Depuis mon adolescence, j'ai eu l'impression qu'un rideau de film me séparait des autres personnes de mon âge. J'ai compris les mots de leurs conversations, mais je ne pouvais pas comprendre pourquoi ils avaient dit ce qu'ils faisaient. Bien plus tard, j'ai réalisé que je ne comprenais pas les signaux subtils auxquels les autres répondaient.

    « Plus tard dans la vie, j'ai découvert que certaines personnes avaient des réactions négatives à mon comportement, ce que je ne savais même pas. Tendant à être direct et honnête avec mes pensées, je mettais parfois les autres mal à l'aise ou même les offensais – en particulier les femmes. Ce n'était pas un choix: je ne comprenais pas suffisamment le problème pour savoir quels choix il y avait.

    « Parfois, je perdais mon sang-froid parce que je n'avais pas les compétences sociales pour l'éviter. Certaines personnes pourraient faire face à cela; d'autres ont été blessés. Je m'excuse auprès de chacun d'eux. Veuillez m’adresser vos critiques, pas à la Free Software Foundation.

    « Parfois, j'ai appris quelque chose sur les relations et les compétences sociales, alors au fil des ans, j'ai trouvé des moyens de m'améliorer dans ces situations. Quand les gens m'aident à comprendre un aspect de ce qui n'a pas fonctionné, et que cela me montre une façon de mieux traiter les gens, j'apprends à reconnaître quand je dois agir de cette façon. Je continue à faire cet effort et au fil du temps, je m'améliore.

    « Certains m'ont décrit comme étant "insensible", et c'est juste. Avec ma difficulté à comprendre les signaux sociaux, cela a tendance à se produire. Par exemple, j'ai défendu le professeur Minsky sur un M.I.T. liste de diffusion après que quelqu'un a sauté à la conclusion qu'il était juste coupable en tant que Jeffrey Epstein. À ma grande surprise, certains ont pensé que mon message défendait Epstein. Comme je l'avais dit précédemment, Epstein est un violeur en série et les violeurs devraient être punis. Je souhaite que ses victimes et ceux qui lui ont fait du mal reçoivent justice.

    « Les fausses accusations – réelles ou imaginaires, contre moi ou contre les autres – me mettent particulièrement en colère. Je ne connaissais Minsky que de loin, mais le voir injustement accusé me fit sauter à sa défense. Je l'aurais fait pour n'importe qui. La brutalité policière me met en colère, mais quand les flics mentent à propos de leurs victimes par la suite, cette fausse accusation est le dernier scandale pour moi. Je condamne le racisme et le sexisme, y compris leurs formes systémiques, alors quand les gens disent que non, ça fait mal aussi.

    « J'avais raison de parler de l'injustice envers Minsky, mais j’aurais dû reconnaitre le contexte de l'injustice qu'Epstein a faite aux femmes ou la douleur qui en résultait.

    « J'en ai appris quelque chose sur la façon d'être gentil avec les personnes qui ont été blessées. À l'avenir, cela m'aidera à être gentil avec les gens dans d'autres situations, ce que j'espère faire ».

    Réaction de la communauté

    Ni la déclaration de la FSF ni celle de RMS ne semblent susceptibles de changer de manière significative l'opinion de quiconque sur sa réintégration. La faction pro-RMS continuera probablement à faire valoir que RMS est tout simplement mal compris et que, effectivement, il incombe au reste du monde de contourner ce problème. L'impact de ces déclarations sur ceux qui désapprouvent la réintégration de RMS semble encore moins important.

    Bradley Kuhn, ancien membre du conseil d'administration de la FSF et actuel Policy Fellow du Software Freedom Conservancy, résume assez bien la position du « RMS n'a pas changé » :

    « Les vraies victimes dans toute cette situation ont été généralement ignorées. Nous devons tous nous rappeler que les victimes sont Mme Giuffre et d'autres femmes dont Epstein a fait du trafic sexuel. De nombreux travaux et recherches ont été menés sur la manière d'interagir avec les victimes de la traite sexuelle d'une manière tenant compte des traumatismes et sur la manière de traiter les victimes d'actes aussi horribles avec respect.

    « Ces déclarations respectives de la FSF et de RMS ne parviennent pas à le faire; il n'y a pas d'excuses de RMS ni de la FSF à Mme Guiffre, qui est la personne qui a le plus souffert des déclarations de RMS. La déclaration mentionne la punition des mauvais acteurs, mais ne fait aucun effort pour aider, s'excuser et aider les personnes qui ont été principalement lésées par les déclarations de RMS ».

    Sources : déclaration RMS, déclaration FSF

    Et vous :

    Quelle lecture faites-vous de ces déclarations ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #300
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    149
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 149
    Points : 573
    Points
    573
    Par défaut
    C'est pire que les Feux de l'Amour cette histoire !

    Au moins RMS est un personnage clivant qui oblige ses interlocuteurs à sortir du bois. Pas mal d'anciens membres des conseils d'administration des fondations qui gèrent les logiciels libres travaillent désormais chez un GAFAM. Il existe une certaine perméabilité entre ces deux mondes.

    Or défendre RMS ou s'abstenir équivaut à se griller auprès des GAFAM, et doucher ses espoirs d'y être embauché. Voilà pourquoi beaucoup ont promptement réagi suite à son retour à la FSF.

Discussions similaires

  1. Le projet GNU annonce l'intégration du langage de programmation D dans GCC
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 13
    Dernier message: 30/06/2017, 01h48
  2. Les 30 ans du projet GNU
    Par zoom61 dans le forum Logiciels Libres & Open Source
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/09/2013, 13h01
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 16/03/2013, 10h26
  4. Comment contribuer au projet GNU linux?
    Par djisse dans le forum Distributions
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/07/2009, 20h57
  5. Gestion d'un projet GNU
    Par klipper dans le forum Linux
    Réponses: 11
    Dernier message: 11/11/2006, 10h45

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo