Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Trump ordonne aux entreprises américaines de cesser d'assembler leurs produits en Chine
    Trump ordonne aux entreprises américaines de cesser d'assembler leurs produits en Chine
    et de commencer à chercher immédiatement des alternatives

    Dans sa dernière tentative de ramener la fabrication de produits électroniques aux États-Unis, le président Trump a lancé un appel à toutes les entreprises américaines, leur recommandant de cesser d'assembler leurs produits en Chine. Le président Donald Trump a déclaré vendredi que les entreprises américaines doivent "commencer immédiatement à chercher une alternative à la Chine, notamment en ramenant vos entreprises à domicile et en fabriquant vos produits aux Etats-Unis".

    Les tweets du président ont fait suite à l'imposition par le gouvernement chinois de droits de rétention sur des importations américaines d'une valeur de 75 milliards de dollars alors que la guerre commerciale entre les deux pays continue de s'intensifier.

    "Notre pays a perdu stupidement des milliards de dollars avec la Chine depuis de nombreuses années. Ils ont volé notre propriété intellectuelle à raison de centaines de milliards de dollars par an et ils veulent continuer. Je ne laisserai pas cela arriver! Nous n'avons pas besoin de la Chine ..."


    Trump a également déclaré qu'il commandait à tous les services américains de livraison, y compris FedEx, Amazon, UPS et la United States Post Office, "de rechercher et de refuser toutes les livraisons de fentanyl en provenance de Chine (ou d'ailleurs!) " :

    "En outre, j'ordonne à tous les transporteurs, y compris Fed Ex, Amazon, UPS et la Poste, de RECHERCHER ET REFUSER toutes les livraisons de fentanyl en provenance de Chine (ou ailleurs!). Le Fentanyl tue 100 000 Américains par an. notre économie, à cause de nos gains au cours des deux dernières années et demie, est BEAUCOUP plus grande que celle de la Chine. Nous continuerons dans cette voie! "

    Quelques heures plus tard, le président Trump est revenu à la charge contre la Chine sur Twitter en parlant d'imposer une nouvelle série de droits de douane sur les importations en provenance de Chine. Ils incluent la hausse d'un droit de douane de 25% sur des marchandises chinoises d'une valeur de 250 milliards de dollars à 30% dès le 1er octobre.

    Par ailleurs, le plan initial de Trump visant à taxer les importations chinoises restantes à 10% à compter du 1er septembre est désormais passé à 15%.


    L'industrie technologique craint des répercussions sur les consommateurs

    En juin, la Silicon Valley a averti l'administration Trump que les iPhone, ordinateurs portables et les consoles de jeux vidéo vont coûter beaucoup plus cher si la Maison Blanche venait à imposer de nouvelles taxes aux importations en provenance de Chine.

    "Nous vous exhortons à ne pas appliquer ces taxes", pouvait-on lire dans une lettre d'Apple au représentant américain du Commerce, Robert Lighthizer.

    De nombreux composants électroniques entièrement assemblés, y compris les ordinateurs portables et les smartphones, ont été exemptés des anciennes taxes de l'administration Trump sur les produits fabriqués en Chine. Le gouvernement américain envisageait alors d'imposer une taxe de 25% sur toutes les importations restantes en provenance de Chine alors que la Maison-Blanche intensifie sa guerre commerciale avec Beijing.

    La discussion autour des taxes proposées était ouverte aux commentaires du public et beaucoup de grandes marques, qui dépendent de la Chine pour assembler leurs appareils, ont expliqué que ce n'était pas une bonne idée.


    "Les fabricants américains d'ordinateurs portables comptent actuellement sur des fournisseurs chinois pour satisfaire la demande américaine. La transition vers d'autres sources d'approvisionnement n'est pas envisageable à court terme", pouvait-on lire dans une lettre de Dell, HP, Intel et Microsoft. "En conséquence, les tarifs proposés menacent d’augmenter considérablement le coût des ordinateurs portables aux États-Unis."

    Les produits électroniques grand public ayant généralement de faibles marges, les vendeurs n'auront d'autre choix que de répercuter les coûts du tarif sur les acheteurs, qui peuvent inclure des consommateurs ordinaires, des écoles et des entreprises, ont indiqué les entreprises. "Au mieux, ces consommateurs continueraient à utiliser des modèles plus anciens qui ne leur permettent pas de bénéficier des dernières fonctionnalités de sécurité. Au pire, une augmentation des prix obligerait certains consommateurs à se passer totalement d'ordinateurs portables", ajoute leur lettre.

    Pour contrer les droits de douane, de nombreux fournisseurs de produits électroniques ont envisagé de délocaliser la production chinoise vers d’autres régions telles que l’Asie du Sud-Est. Mais une telle délocalisation prend du temps et de l'argent, ce qui pourrait détourner des ressources de la recherche et du développement de produits, ont indiqué les entreprises. "Une grande partie de ces R&D est réalisée dans des installations américaines avec des contributions de travailleurs américains", indique leur lettre.

    Apple a présenté des arguments similaires dans sa lettre. "La liste proposée de taxes couvre tous les principaux produits d'Apple, notamment les iPhone, iPad, Mac, AirPods et AppleTV, ainsi que les pièces et les batteries utilisées pour réparer les produits aux États-Unis", a déclaré la société.

    Dans une lettre séparée, Microsoft, Nintendo et Sony ont également demandé à Lighthizer d’éviter d’imposer des droits de douane aux consoles de jeux vidéo. L'année dernière, les sociétés ont vendu collectivement plus de 15 millions de systèmes de jeux vidéo aux États-Unis, tout en employant environ 8 000 personnes dans tout le pays.

    Néanmoins, Trump a exhorté les fournisseurs, en particulier Apple, à ramener leur usine d'assemblage aux États-Unis. "Je voudrais qu'Apple construise ses usines aux Etats-Unis. Je ne veux pas qu'il les construisent en Chine", a déclaré Trump le mois dernier.

    Source : Tweets Trump (1, 2), lettre d'Apple, lettre de Microsoft, Nintendo et Sony

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ? Bonne stratégie ou délire naïf ?

    Voir aussi :

    Impôt : Trump retarde l'application des droits de douane sur certaines importations chinoises. Cette mesure peut-elle apaiser la guerre commerciale américano-chinoise ?
    Trump demande aux entreprises de médias sociaux de développer des algorithmes pour détecter les tireurs de masse avant qu'ils ne frappent, comme dans Minority Report
    Trump accuse Google de vouloir œuvrer à lui faire perdre les élections présidentielles de 2020 et lui lance un avertissement
    Trump affirme que les USA pourraient taxer le vin français en représailles de la taxe numérique, dont l'équité est remise en doute par l'USTR
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Délire insensé et naif
    Je pense que personne doute désormais du grand délire du monsieur, c'est facile de parler d'alternatives sans avoir un plan étudié à court et à moyen terme pour cela plus l'aide concrète du gouvernement US. Et non pas juste du blabla...
    Il faut avoir une stratégie et un plan solide en synergie avec les acteurs high tech et là ça peut marcher avec un peu moins de dommages

  3. #3
    Membre du Club
    MDR
    "Nous n'avons pas besoin de la Chine ..."
    Mais de sa mains d'œuvre pas cher et corvéable à merci ...
    Aurait-il pu ajouté ... LoL

  4. #4
    Rédacteur/Modérateur

    Qu'on soit d'accord ou pas, je reconnais à Trump un certain courage à prendre des mesures qui ne vont pas dans l'intérêt des GAFA, vu ce qu'elles pèsent dans l'économie US.
    Maintenant, j'ai quand même des doutes sur le long terme que cette politique isolationniste agressive soit bénéfique pour les USA. Nous sommes peut-être même en train d'assister à la sortie de l'Histoire des Etats-Unis.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Je ne suis même pas sur que ça soit si néfaste que ça aux GAFAM. Parmi des GAFAM, Google, Amazon et Facebook sont très faibles là bas, écrasés par leur concurrents nationaux (Baidu, Alibaba, Tencet, ...). Seul Microsoft et Apple ont énormément d'affaires en Chine et il semble qu'il y a des plan pour changer ça. Des pays avec une main d’œuvre pas chère il y en a ailleurs qu'en Chine.

  6. #6
    Membre éprouvé
    Le libéralisme, c'est uniquement quand ça arrange les américains.

  7. #7
    Membre averti
    Un président au USA a-t-il le droit d'augmenter les taxes douanières sur simple "décret de volonté" (ou plutôt 'coup de folie' dans ce cas là ) ?

    Ce serait un outil redoutable pour créer des conflits et désorganiser un pays - ça m'étonne qu'il n'existe pas de contre-pouvoir... Mais Merci les journalistes de considérer Twitter comme la source de vérité absolue.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Ce message n'a pas pu être affiché car il comporte des erreurs.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
    Un président au USA a-t-il le droit d'augmenter les taxes douanières sur simple "décret de volonté" (ou plutôt 'coup de folie' dans ce cas là ) ?

    Ce serait un outil redoutable pour créer des conflits et désorganiser un pays - ça m'étonne qu'il n'existe pas de contre-pouvoir... Mais Merci les journalistes de considérer Twitter comme la source de vérité absolue.
    Le président des USA n'a pas tous les pouvoirs, mais il en a quand même pas mal, et surtout il a un parti assez soudé derrière lui.
    Enfin Twitter n'est certainement pas la vérité absolue. Mais les messages postés par Donald Trump lui même sur son compte officiel sont quand même des éléments a prendre en compte.

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    chine
    Tout cela c'est l'histoire de l'occident qui s'est fait bouffer par la "mondialisation heureuse"

    Nous autres Européens on ne se defendra pas comme le President Trump essaye de defendre ses electeurs.

  11. #11
    Invité
    Invité(e)
    Chiche
    Bonjour à tous,
    Je dirais, chiche, je suis curieux de voir si les entreprises US sont prêtes à perdre un marché commercial de plus de 1,434,616,890 (*) de consommateurs potentiels et le compenser par un marché local de seulement 329,356,050 (*) de consommateurs potentiels.

    (*) : https://www.worldometers.info/world-...na-population/
    (**) : https://www.worldometers.info/world-...us-population/

    @+

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par smetairie Voir le message
    Nous autres Européens on ne se defendra pas comme le President Trump essaye de defendre ses electeurs.
    Trump est en campagne, donc il essaie d'être présent dans l’actualité.
    C'est pour ça qu'il y a eu des histoires avec le Danemark, l'Iran, la Chine, etc.
    Le gars essaie de paraître pour celui qui se bat pour le bien des étasuniens.

    C'est un coup de communication, les entreprises US vont se battre pour rester en Chine.
    Mais c'est toujours sympa de voir un gouvernement qui essaie de faire revenir des usines chez lui.

    Citation Envoyé par iaiouaz Voir le message
    je suis curieux de voir si les entreprises US sont prêtes à perdre un marché commercial de plus de 1,434,616,890 (*) de consommateurs potentiels
    Les chinois font mieux pour moins cher, donc pourquoi acheter de l'US ?
    One Plus, Xiaomi, Huawei, font mieux que les iPhones.
    AliExpress c'est mieux qu'Amazon.
    Ils vont probablement développer leur OS mobile pour se passer d'Android.
    Ils vont développer des processeurs pour se passer d'AMD et d'Intel.

    La Chine peut devenir la première puissance mondiale et prendre la place des USA.

    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Mais les messages postés par Donald Trump lui même sur son compte officiel sont quand même des éléments a prendre en compte.
    Le gars fait de la politique en utilisant Twiter
    C'est marrant, il a arrangé les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud en écrivant des menaces sur Twiter ^^ C'est un génie
    Relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud - Sommet inter-coréen en 2018 et fin de la guerre
    Plusieurs rencontre entre les dirigeants des deux Corées ont eu lieu, une première le 27 avril 2018 amène à une déclaration commune de fin de la guerre sur la péninsule. Une autre rencontre le 26 mai 2018 a eu lieu, avant le sommet Trump-Kim du 12 juin 2018.
    Trump a le monde contre lui, les médias, les réseaux sociaux, les gafas, les banques, mais sa stratégie peut payer, il se fera peut-être réélire.
    À moins de tomber sur un gros candidat comme Bernie Sanders... Là peut-être que ce serait chaud.
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #13
    Nouveau membre du Club
    trump
    il ne délire pas du tout...

  14. #14
    Membre chevronné
    Il a raison, les gouvernements auraient d'ailleurs dû profiter le l'hystérie sécuritaire post onze septembre deux mille un pour exiger que tous les produits manufacturés soient assemblés à l'intérieur des frontières du pays dans lequel ils allaient être vendus. Laisser à l'Asie la production des composants était plus que suffisant pour leur développement économique.

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    onze septembre deux mille un
    À l'époque c'était difficile d'anticiper que le PIB chinois augmenterait beaucoup.

    Source : [url=http://www.unfrancaisapekin.com/enjeux-de-leconomie-chinoise-a-venir/]ENJEUX DE L’ÉCONOMIE CHINOISE À VENIR[url]

    En plus le pouvoir n'était pas du tout dans un délire protectionniste, Bush et Obama était à fond pour le libre échange.
    Les entreprises veulent installer leur usines là où la main d'oeuvre est le moins cher pour maximiser les profits.

    Il n'y a que Trump qui veut faire revenir des usines aux USA, ce n'est le projet de personne d'autre...
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #16
    Membre actif
    C'est surtout un escroc car il sait très bien que le labo responsable de la crise des opioïdes est américain et que ce labo a continué à utiliser tous les moyens pour minimiser les risques et inciter les médecins à en prescrire après sa condamnation en justice.

    S'il s'inquiétait vraiment de la santé des américains, il commencerait par jeter en prison tous les responsables de ce ou ces labos pour montrer l'exemple à l'industrie pharmaceutique et demanderait la prise en charge médicale des malades aux frais des labos assassins.

  17. #17
    Membre chevronné
    Autant je ne supporte pas Donald, qui tel que Hanouna par exemple sont les symboles de l'idiocratie en marche.
    Autant sa politique protectionniste est finalement bonne pour le climat puisqu'elle limite les échanges internationaux. Socialement elle est bénéfique également puisqu'elle limite la concurrence internationale exacerbée et aveugle.
    Disons que les démocrates pro-échangistes "la mondialisation c'est trop bien", j'en suis revenu maintenant que le constat c'est que notre planète est à l'agonie, et que ce modèle ne pourra de toute façon pas persister.

  18. #18
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Les chinois font mieux pour moins cher, donc pourquoi acheter de l'US ?
    One Plus, Xiaomi, Huawei, font mieux que les iPhones.
    AliExpress c'est mieux qu'Amazon.
    Ils vont probablement développer leur OS mobile pour se passer d'Android.
    Ils vont développer des processeurs pour se passer d'AMD et d'Intel.
    Il y a une étude sérieuse, agrémentée d'un sondage fait dans les règles de l'art, qui explique que One Plus, Xiaomi, Huawei, Ali Express sont mieux que Apple et Amazon ?

  19. #19
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par herr_wann Voir le message
    le labo responsable de la crise des opioïdes est américain
    Non mais ça ok, mais la majeure partie du Fentanyl aux USA vient de Chine.
    DROGUE: SOUS PRESSION AMÉRICAINE, PÉKIN MET LE FENTANYL À L'INDEX
    "Sans la coopération de la Chine, les Etats-Unis ne parviendront pas à entamer l'épidémie de morts par opiacés", a-t-il souligné, estimant que la Chine en assurait 85% de la production mondiale.

    Mais même si Pékin combat efficacement le trafic, les producteurs pourraient tout simplement travailler depuis d'autres pays afin d'arroser le marché américain.

    "Le gouvernement renforcera sa coopération avec les autres pays, y compris les Etats-Unis, afin de combattre le défi mondial que pose le fentanyl", a promis M. Liu.

    Le haut responsable chinois n'en a pas moins rejeté les accusations américaines quant au rôle de la Chine dans le trafic d'opiacés, les jugeant "sans fondement et contraires à la réalité".

    "Si les Etats-Unis veulent vraiment résoudre le problème, ils doivent faire le ménage chez eux", a-t-il plaidé.

    D'après lui, la crise est liée avant tout à l'abus par les Américains d'opiacés vendus sur ordonnance, au rôle de l'industrie pharmaceutique et à une culture qui associe la drogue à "la liberté et l'individualisme".

    "L'appât du gain dans l'industrie pharmaceutique" et la surprescription des opiacés ont joué un rôle dans l'épidémie, reconnaît M. Vigil.

    "Si la Chine enraye le trafic du fentanyl et des autres opiacés à destination des Etats-Unis, cela aura un impact énorme, mais cela n'arrêtera pas l'épidémie", avertit-il.
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #20
    Membre habitué
    se passer de la Chine.
    Es-ce possible ? Je parle des terres rares.
    Moi je suis okay avec Trump, je ne me fais pas d'illusions sur les bonnes intentions de la Chine, apres le Tibet, les ouighours en ce moment, probablement le grand massacre a hong kong et l'invasion de tawain ainsi que l'occupation illegale des iles en mer de chine.

    Mais c'est de la politique et il est puissant mais tout seul dans cette voie.

    Pour lutter contre les couts chinois plus bas, la robotisation des processus ?