IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Autres Discussion :

« Keep it simple, stupid Linux » alias KISS Linux : une nouvelle distribution indépendante à découvrir


Sujet :

Autres

  1. #21
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 7
    Points : 14
    Points
    14
    Par défaut
    Citation Envoyé par Markand Voir le message
    Peut-être parce que chaque distribution est différente ?

    Je fais aussi ma propre distribution Linux et elle est radicalement différente. Elle ne se base pas sur un userland GNU (busybox à la place), ni GCC (utilise LLVM/Clang/libc++/libc++abi/compiler-rt/libunwind/lld à la place), musl (à la place de glibc), libressl, pkgconf, mandoc et pas systemd. Ma distribution utilise aussi une hierarchie de répertoire bien plus moderne (pas de /usr, ni /sbin ni /usr/sbin). Et aucune distribution existante pareille existe.

    Évidemment, faire un fork d'une debian pour changer une dizaine de paquets est contre productif. Mais proposer une réelle nouveauté est un avantage.
    Aaah, cette obstination qu'ont les utilisateurs linux à ne pas comprendre de façon objective les conséquences de la fragmentation de Linux...
    Même Linus pointe du doigt le problème de la fragmentation.
    Mais comme d'habitude, on lira : c'est pour avoir plus de choix, c'est pas linux, c'est android le plus fragmenté...
    Quelque soit vos arguments, qu'ils soient valables ou pas, il faut se rendre à l'évidence : la, ou plutôt les solutions apportées par linux ne conviennent pas au grand public. Et pour dire, de ce que je vois en entreprise, pour les serveurs bureautiques (mail, partage de fichiers, AD...), c'est encore Windows le grand champion. Et c'est compréhensible vu la facilité avec laquelle on gère un serveur au quotidien.
    Si la communauté n'arrive pas à se réveiller, ben linux restera juste un OS de serveur web, ou pour les truc embedded, etc..

    Pendant ce temps chez MS, on se frotte les mains.

  2. #22
    Membre expérimenté
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    597
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 597
    Points : 1 592
    Points
    1 592
    Par défaut
    Citation Envoyé par rockinpenguin Voir le message
    Aaah, cette obstination qu'ont les utilisateurs linux à ne pas comprendre de façon objective les conséquences de la fragmentation de Linux...
    Même Linus pointe du doigt le problème de la fragmentation.
    Mais comme d'habitude, on lira : c'est pour avoir plus de choix, c'est pas linux, c'est android le plus fragmenté...
    Quelque soit vos arguments, qu'ils soient valables ou pas, il faut se rendre à l'évidence : la, ou plutôt les solutions apportées par linux ne conviennent pas au grand public. Et pour dire, de ce que je vois en entreprise, pour les serveurs bureautiques (mail, partage de fichiers, AD...), c'est encore Windows le grand champion. Et c'est compréhensible vu la facilité avec laquelle on gère un serveur au quotidien.
    Si la communauté n'arrive pas à se réveiller, ben linux restera juste un OS de serveur web, ou pour les truc embedded, etc..

    Pendant ce temps chez MS, on se frotte les mains.

  3. #23
    Membre expert

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 170
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 170
    Points : 3 085
    Points
    3 085
    Par défaut
    @archqt
    C'est ironique ou au 1er degré ?
    Je doute que tout les pouces d'une même couleur le soient pour la même raison ! xDD

    Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
    "Faut arrêter avec cet argument bidon. Bien qu'il existe plusieurs centaines de distributions GNU/Linux différentes seules quelques distributions sont vraiment utilisées.(...)"

    Les choses évoluent, ces 2 distri ne sont plus dans le top 2
    Et les centaines de distri sont toutes employées.
    Rien ne tombe vraiment dans l'oubli.

    Rank Distribution HPD*
    1 MX Linux 4688>
    2 Manjaro 2827<
    3 Mint 2056=
    4 Ubuntu 1453<
    5 Debian 1429<

    Source: https://distrowatch.com/
    Si tu bases ton classement de l'usage RÉEL des distro sur le classement de distrowatch, je t'informe que tu fais fausse route --> "They simply show the number of times a distribution page on DistroWatch.com was accessed each day, nothing more." (c'est un classement des pages consultées sur distrowatch, les gens les consultes avant tout pour s'informer, rechercher ...et non pour préparer une installation)
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  4. #24
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    201
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 41

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 201
    Points : 493
    Points
    493
    Par défaut
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Il y a vingt-et-un ans, en 1998, BeOS 4 sortait pour PC mais n'a jamais réussi à percer. Pourtant BeOS 4 était un système d'exploitation bien meilleur que Windows 98. BeOS 4 ne rencontrait pas de problèmes de fragmentation, mais malgré tout, la société Be ne parvient à signer des contrats avec les constructeurs informatiques pour préinstaller BeOS sur les PC. La société Be affirmait que les licences imposées par Microsoft aux constructeurs les ont empêchés de proposer BeOS sur des machines proposant Windows comme système par défaut. Ce qui me fait dire que même s'il n'existait qu'une distribution GNU/Linux pour le bureau cela ne réglerait pas le problème. Le lobby de Microsoft sur les constructeurs est très puissant et Microsoft n'hésite pas à tuer dans l'œuf tout ce qui ressemble à un embryon de concurrence.
    On se rappellera surtout que BeOS a failli devenir le nouvel OS des Mac si Jean Louis Gassé, ex PDG de Be n avait pas été si gourmand (il voulait 300 millions, qd'Apple proposait 125 millions, cf https://en.wikipedia.org/wiki/BeOS). Ceci a poussé Apple a acheté NextStep et le gd retour de Steve Jobs, avec la suite qu'on connais.
    Malheureusement, BeOs n'a jamais réussi à trouver son marché. On a eu une version 5 gratuite en 2001, que j avais d ailleurs installé à l'époque sur mon PC, à côté de Windows et Linux... C etait beau et sympa, mais les application win32 majoritaires m ont fait rester sur Windows.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    L'exemple du smartphone est excellent justement ! Windows n'est pas arrivé trop tard sur mobile, puisque Microsoft était présent, et avec une part de marché respectable, sur les mobiles plusieurs années avant l'arrivé de l'iPhone et d'Android. Le système d'exploitation Windows Mobile 2003 comme son nom l'indique date de 2003. Avec l'arrivée de l'iPhone et Android, Microsoft a été complètement évincé, malgré ses nombreuses tentatives de revenir sur le devant de la scène, Microsoft a jeté l'éponge. La preuve que même en arrivant après Windows, iOS et Android ont réussi. BeOS aurait peut-être plus percé sans les pratiques plus que douteuses employées par Microsoft.
    Windows CE sur mobile est un peu comme Classic Mac OS des années 90: pas du tout adapté aux nouveaux besoin. Donc Microsoft avec WP7 est reparti d une feuille blanche, et bien trop tardivement par rapport à Google et Apple, en proposant d'abord des licence payantes alors qu'Android était déjà gratuit.
    J y avais jamais pensé avant, mais le parallèle avec BeOS est intéressant: on retrouve sur les 2 un OS trop tardif, avec une même philosophie de simplification / meilleur ergonomie, le côté payant, mais aussi le manque d applications, et le côté jamais fini (enfin ça surtout pour Windows Phone/Mobile 10).

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 25/09/2018, 02h31
  2. [Fryad] Linux, une nouvelle ère
    Par Fryad dans le forum Présentations
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/07/2011, 14h13
  3. [MEPIS] La nouvelle distribution Linux
    Par helter_skelter dans le forum Autres
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/09/2006, 10h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo