Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Création société de placement


Sujet :

Emploi

  1. #1
    Nouveau Candidat au Club
    Création société de placement
    Bonjour à tous ,
    Je souhaiterais créer une société de placement de candidats ayant un profil IT avec des clients de moyens ou grands groupes .
    Pourriez vous me dire comment les grands groupes émettent leurs besoins , via quelles plateformes , certainement payante ?

    merci par avance pour votre aide

  2. #2
    Modérateur

    Bonjour,

    C'est simple, ça dépend des groupes.

    Le plus souvent néanmoins, ils ont des listes de société avec lesquelles ils travaillent, et le plus dur est donc de faire partie de ces entreprises. C'est du lobying auprès des bonnes personnes. Une fois que tu es dedans, tu recois les offres.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  3. #3
    Membre émérite
    Salut en fait je pense que c'est très simple, tu as accès à des appels d'offre. Un des critères aussi c'est d'exposer ses bilans. Si tu choisis de masquer tes infos financières ca te fermera des portes. Un choix à murir.
    A+

  4. #4
    Membre confirmé
    J'ai travaillé pour un groupe spécialisé dans les RH avec pas mal de cabinets de recrutement.

    Il y a plusieurs choses :
    - Soit c'est du démarchage classique en contactant les entreprises dans un bassin d'emploi et en demandant s'ils ont des besoins en recrutement et comment tu peux les aider
    - Soit c'est l'entreprise qui te contact directement
    - Soit c'est en regardant les offres d'emploi publiées en direct sur les sites et tu les contacts pour voir comment tu peux les assister.

    Après, il faut qu'il y ai un réel intérêt. Chez mon ancien employeur, on avait monté toute l'infrastructure technique pour gérer la relation client, la publication d'annonces sur les jobboards que l'on voulait, l'intégration et l'analyse des CVs et la gestion des candidats...

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par sonia31 Voir le message
    Pourriez vous me dire comment les grands groupes émettent leurs besoins , via quelles plateformes , certainement payante ?
    non je doute que cela passe ainsi
    Il faut obligatoirement avoir un réseau de connaissances sinon je pense que les difficultés seront intenses pour créer un cabinet de placement.
    Sans réseau pro il faudra batailler dur pour décrocher des contrats.
    Je suis bien placé pour le savoir car j'ai dû effectuer un stage dans une petite SSII en Rhône-Alpes et le gérant devait remuer ciel et terre pour placer des collaborateurs,même en ayant des relations dans des structures plus importantes
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  6. #6
    Membre émérite
    Bonjour, il y a quelques années j'ai été contacté par 3 jeunes qui sortaient d'une école de commerce: ils avaient loué un local à La Défense, fait un enregistrement URSAFF et j'ai compris qu'ils ne faisaient que naviguer sur internet et répondre à des appels d'offre en tentant leurs chances comme à la loterie.

    Donc pour n'importe quel débutant, la base de la base est très simple: il y a PLEIN de sites où les appels d'offre sont accessibles. Le premier, le plus connu est BOAMP.FR un site gratuit pour les machés publics: sur ce site on a 16 appels d'offre.

    Par exemple on pourrait imaginer qqn qui a une imprimante 3D et répond aux marchés publics des petites collectivités pour des drones, le problème est que c'est dans la France entière et du coup pour dégager de la rentabilité...

    En info, peut-être jouable, là sur BOAMP on voit un appel d'offre pour une maintenance d'appli mobile.

    Sur ce site http://www.marche-public.fr/trouver-...ntreprises.htm tu trouves des infos sur un début de la façon de prospecter avec des passages à lire entre les lignes pour élargir au marché non public.

    Les petits jeunes que j'ai eu au téléphone en 2012 à La Def connaissaient visiblement ces filons et je le redis, l'accès en réalité est très simple. Après monter un dossier pro et pouvoir y répondre là c'est un métier et l'expérience. Les petits jeunes n'ont pas eu l'appel d'offre, avoir un beau diplôme ne suffit pas, après j'ai été contacté le jour où l'appel a été décroché par un vieux renard, plus discret, qui lui connaissait son métier.

    A+

  7. #7
    Membre émérite
    Tu noteras que sur le site qui parle des marchés publics, il y a une parenthèse sur les CCIs. C'est exactement la même démarche que dans d'autres branches comme l'immobilier, il y a plusieurs types de prospection. La dernière commerciale qui m'a placé fait aussi des salons, c'est une part non négligeable de son activité. Il y a aussi le démarchage téléphonique suite aux infos que tu collectes pendant les entretiens avec les candidats que tu rencontres: tu demandes des noms de DSI etc, ... Bon là il faut savoir le faire avec finesse car faire ses courses c'est bien mais si tu ne proposes rien aux candidats que tu rencontres, ces méthodes auront les limites.

    Perso, j'ai rencontré un client et puis je n'ai pas donné suite car je n'avais pas aimé les méthodes de ce cabinet: la nana passait sont temps sur le site de l'apec et n'avait rien à proposer, en plus elle te soutirait plein d'informations.

    En immo c'est pareil, tu as ceux qui sot habitués des cafés ou des sorties d'école: ils discutent avec toi, sont sympas et puis quand tu les quitte tu te rends compte qu'ils en profiter pour collecter des infos.

    Au fil du temps tu vas te rôder et t'améliorer, mais un grand classique consiste à aspirer les infos sur le site de l'apec, voir des candidats, collecter des noms. Ensuite tu as un prétexte pour les contacter.

    Quand un inge commercial de ssii place qqn, même si la boite n'a pas de ronds il va tout faire pour en placer un autre derrière. Par exemple j'ai été embauché dans le cadre d'une mission de préembauche mais il n'y a pas beaucoup d'activités, service réduit, eh bien la consultante a cherché à tout prix à replacer qqn. Et à chaque fois c'est pareil.

    Idem un indépendant a trouvé une place, eh bien mon directeur de ssii lui a demandé où il allait, au début l'indépendant ne voulait rien dire mais il a réussi à lui soutirer l'info. Quand j'ai quitté ma ssii, ils n'ont eu aucune info.

    A+

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Pour les grands comptes, il faut être référencé. Sinon faire de la sous traitance en cascade : presta -> société -> société référencée -> grand compte.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Hahahaha

    On m'a déjà proposé ça: être sous-traitant d'une SSII qui sous-traite pour le client final...

    Au final tu es le sous-traitant du sous-traitant..

    Et il y a deux intermédiaires qui margent sur ton TJM vendu au client..

    T'as vraiment l'impression d'être le couillon de service avec deux gugusses qui bouffent sur ton labeur.

    Sinon, ne crois pas, certains dirigeants de SSII graissent la patte des DSI pour placer leurs chevaux..

    Loge à Roland-Garros ou au PSG... restos...commerciales top-modèles en mini jupes et décolletés... et je ne sais pas tout...

    Bref, ça parait facile mais c'est un monde requins, de crabes... de vautours, de hyènes et de corbeaux