Facebook va probablement renommer ses applications Instagram et WhatsApp
En optant pour « Instagram from Facebook » et « WhatsApp from Facebook »

Étant donné la renommée mondiale de ces services sur le marché des réseaux sociaux, on pourrait penser qu’un changement de nom de WhatsApp et d’Instagram soit une opération inutile. Pourtant, c’est précisément ce que Facebook voudrait faire. Il semble que le géant américain des réseaux sociaux se sente désormais investi d’une nouvelle mission que certains jugent quelque peu inutile : celle de renommer ses deux produits phares Instagram et WhatsApp.

Nom : 2.jpg
Affichages : 1886
Taille : 18,1 Ko

Le changement de nom aurait simplement pour but de faire clairement comprendre aux détracteurs de l’entreprise de Zuckerberg que c’est bel et bien Facebook qui est derrière ces outils et qui fait la pluie et le beau temps de ses nombreux utilisateurs. L’entreprise de Zuckerberg devrait rebaptiser les applications « Instagram from Facebook » et « WhatsApp from Facebook ».

Les changements ont d’abord été révélés par le site The Information, citant les employés du groupe qui auraient eu vent de cette information. Facebook elle-même a par la suite confirmé la nouvelle. La société a déclaré à ce propos : « Nous voulons être plus clairs sur les produits et les services qui font partie de Facebook ». Les salariés d’Instagram et WhatsApp auraient récemment été informés de ces changements imminents. Mais en interne, les sources ont affirmé que cette initiative a été accueillie avec « surprise et confusion ».

Nom : whatsapp-facebook-instagram.jpg
Affichages : 1699
Taille : 21,5 Ko

Facebook est propriétaire d’Instagram depuis 2012 et de WhatsApp depuis 2014, mais même après autant d’années passées dans l’ombre de ces deux filiales du géant Facebook, il semblerait que de nombreux utilisateurs de ces produits apparemment indépendants n’ont pas encore intégré cette situation. Cette mesure peut être interprétée comme un message fort à l'intention de tous ceux qui militent pour le démentèlement du géant des réseaux sociaux, un message au travers duquel l'entreprise de Zuckerberg marque son territoire et réaffirme sa volonté de ne pas céder face aux personnes qui menacraient son existence.

Rien n’indique à l’heure actuelle que cette initiative n’est pas liée aux préoccupations des régaleurs en matière de protection de la vie privée vis-à-vis de l’entreprise ou aux enquêtes dont Facebook fait l’objet sur fond de soupçon de pratiques antitrust résultant de la politique d’acquisition du groupe. Ce pourrait également être la première phase du projet d’unification des infrastructures de messagerie des applications WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger annoncé plus tôt cette année par Zuckerberg.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Des politiciens se rallient derrière l'appel à la dissolution de Facebook lancé par son cofondateur, le dénommé Chris Hughes
Facebook se défend contre l'appel à la dissolution du cofondateur. Selon la société, les défis ne s'évaporeront pas avec le démantèlement
Démantèlement des géants US de la Tech : Sheryl Sandberg de Facebook rappelle que la Chine a aussi des poids lourds et ils ne seront pas touchés