Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    986
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 986
    Points : 27 284
    Points
    27 284
    Par défaut Les parts d’AMD sur le marché des CPU x86 grand public explosent grâce aux Ryzen 3000
    Les parts d’AMD sur le marché des CPU x86 grand public explosent grâce aux Ryzen 3000
    AMD a vendu quatre fois plus de CPU qu’Intel en juillet 2019

    AMD a lancé ses processeurs de bureau Ryzen de 3e génération qui portent le nom de code Mattise le mois dernier et une nouvelle plateforme architecturée autour d’un nouveau chipset (le X570) pour leur support optimal. Ces nouveaux processeurs sont basés sur l’architecture x86 Zen 2 introduite lors de la présentation des puces EPYC Rome et compatibles avec le socket AM4 existant.

    Nom : AMD-Ryzen-3000-3rd-Gen-Zen-2-Desktop-Processor-740x269.jpg
Affichages : 2779
Taille : 24,2 Ko

    Pour rappel, Zen 2 tire parti de la technologie de gravure en 7 nm de TSMC et permet à AMD de faire un bond de géant en passant directement du 12 nm au 7 nm. AMD a promis, à travers Zen 2, une augmentation de l’IPC de 15 % environ par rapport à Zen + ainsi qu’un débit deux fois supérieur à celui offert par Zen, grâce notamment au support du PCIe Gen 4.0, à un pipeline d’exécution entièrement redessiné, à un cache plus volumineux, à l’accroissement de la bande passante et à l’amélioration des algorithmes de pre-fetching. La nouvelle architecture CPU de l’entreprise inclut également des optimisations matérielles en matière de sécurité pour renforcer la protection des processeurs de la marque contre les nombreuses failles matérielles découvertes au cours des derniers mois, même si ses processeurs restent largement moins affectés que ceux de la concurrence. AMD avait déjà un support logiciel solide en matière de sécurité et ce dernier aurait encore été amélioré par le biais de plusieurs atténuations logicielles de bas niveau.

    Nom : 0.jpg
Affichages : 2736
Taille : 34,2 Ko

    L’arrivée sur le marché des processeurs de la série Ryzen 3000 d’AMD, avec le Ryzen 7 3900X en tête de liste en attendant le Ryzen 9 3950X et ses 16 cœurs, semble être une étape cruciale qui marque un tournant décisif dans le rapport de force entre les deux sociétés américaines rivales AMD et Intel. En effet, des données récentes fournies par des sources différentes indiquent que depuis le début de la commercialisation des CPU x86 Matisse d’AMD - le 7 juillet 2019 -, les ventes de processeurs AMD Ryzen 3000 surclassent à elles seules celles de la gamme complète de puces x86 grand public d’Intel dans le circuit de distribution au détail - ou du DIY (Do It Yourself) - qui est plus proche du consommateur. Pour chaque processeur vendu par Intel en juillet dernier, AMD en a vendu quatre.

    Les derniers rapports sur les parts de marché et les revenus des processeurs AMD Ryzen et Intel Core fournis par Mindfactory et les sites Danawa Research et BCN Ranking montrent que la préférence des acheteurs finaux de composants informatiques au détail, en particulier sur les marchés allemands et asiatiques, penche radicalement en faveur de l’écurie des rouges depuis que les Ryzen 3000 d’AMD sont disponibles.

    Les dernières statistiques de Mindfactory, le plus grand point de vente au détail en Allemagne, pour le mois de juillet montrent qu’AMD a vendu 79 % de tous les processeurs x86 grand public écoulés au cours de cette courte période, contre 21 % pour Intel. Toujours d’après le site, la puce la plus vendue chez AMD en juillet 2019 était le Ryzen 7 3700X et les ventes de ce seul processeur n’étaient pas loin d’égaler les ventes de l’ensemble de la gamme de processeurs d’Intel (environ 80 % de ce qu’Intel a écoulé).



    Les Ryzen 5 3600 et Ryzen 5 2600 arrivaient en seconde position, probablement à cause du rapport performance / prix quasi imbattable qu’ils proposaient (six cœurs / 12 threads pour moins de 150 USD). Le Ryzen 9 3900X d'AMD a été plus vendu que le Core i9-9900K d’Intel, car il offre vraisemblablement plus de cœurs, un niveau de performance similaire en monothread (– 5 %) et de meilleures performances multithreads que son concurrent de 9e génération chez Intel. Le Ryzen 7 3800X était le modèle le moins populaire de la série Ryzen 3000.

    En juin, la part de marché globale d’AMD était de 68 % chez Mindfactory. Son augmentation à 79 % représente un bond en avant impressionnant et la plus forte proportion des ventes réalisées par la société cette année. S’agissant des revenus tirés des ventes, AMD a réussi à prendre la plus grande part à 75 %, contre 25 % pour Intel en juillet.

    Enfin, nous pouvons observer la répartition des parts entre la gamme d’Intel et celle d’AMD. 50 % des processeurs AMD vendus étaient basés sur Mattise, 32 % sur Pinnacle Ridge, 5 % sur Summit Ridge et 3 % sur Threadripper. La part d’Intel comprenait 70 % de CPU Coffee Lake Refresh de 9e génération, 27 % de CPU Coffee Lake de 8e génération et le reste des 3 % étaient des CPU Skylake-X et Kaby Lake 7e génération.



    D’autres réactions en provenance d’Asie montrent qu’AMD a également progressé fortement de ce côté, en Corée du Sud et au Japon notamment. Selon ces rapports, AMD fait désormais presque jeu égal avec Intel au Japon avec une part de marché de 47 % alors qu’au début de 2018, la part d’AMD n’était que de 18 % au Japon. De plus, l’écurie des rouges a enregistré une croissance significative de ses livraisons de processeurs x86 dans le circuit de distribution de l’espace OEM pour les PC et des ordinateurs portables préfabriqués. La société détient maintenant 14,7 % de ce marché. Cela semble dérisoire, mais il faut garder en mémoire que c’est plus du triple de la part de marché de 3,9 % que la société avait début 2018.

    Nom : AMD-Ryzen-vs-Intel-Core-CPU-Market-Share_Japan_1.jpg
Affichages : 2729
Taille : 149,5 Ko

    La même situation a pu être observée en Corée du Sud où des rapports ont signalé que les processeurs AMD ont attiré l’attention de 76,95 % des acheteurs potentiels, tandis que 23,05 % d’entre eux seulement étaient intéressés par la gamme Intel. Résultat : dès l’ouverture du marché, le 8 juillet 2019, les ventes de CPU AMD ont fait un bond de 48,72 %, contre 28,24 % un jour plus tôt. Cette tendance s’est poursuivie et le volume des processeurs AMD vendus a dépassé celui d’Intel en Corée du Sud après seulement deux jours (53,36 % pour AMD, contre 46,64 % pour Intel).

    Nom : AMD-Ryzen-vs-Intel-Core-CPU-Market-Share_Korea_1-740x740.png
Affichages : 2721
Taille : 48,1 Ko

    D’après un autre rapport de PassMark, la part de marché des processeurs x86 grand public d’Intel a chuté de 76,90 à 70,70 %, tandis que celle des processeurs AMD a augmenté de 23,10 à 29,30 % du premier trimestre 2018 au premier trimestre 2019.

    Nom : AMD-Ryzen-vs-Intel-Core-CPU-Market-Share_Passmark_1-1030x820.png
Affichages : 2790
Taille : 58,1 Ko

    De manière générale, les Ryzen de 3e génération se sont apparemment vendus comme des petits pains, pendant les deux premières semaines qui ont suivis leur sortie. Puis leurs ventes ont ralenti, probablement à cause des ruptures de stock plutôt que d’une baisse de la demande. Toutefois, ce succès fulgurant a également son lot de répercussions négatives : les prix des modèles de puces Ryzen 3000 les plus demandés ont explosé (jusqu’à + 50 %) et l’augmentation de la taille de la file d’attente des acheteurs retardataires a causé l’allongement des délais de livraison.

    En fin de compte, ces rapports montrent que de plus en plus de consommateurs remplacent leurs vieux processeurs par de nouveaux processeurs Ryzen qui sont plus avancés technologiquement (7 nm vs 14 nm++++), offrent de meilleures garanties en termes de sécurité et d’évolutivité ainsi que de meilleures performances thermiques et multitâches comparés aux puces x86 concurrentes d’Intel. AMD donne l'impression d'avoir complètement démoli l'offre CPU grand public actuelle d'Intel, grâce à ses Ryzen 3000.

    Avec ses Ryzen 9, Ryzen 7 et Ryzen 5, AMD dispose de sérieux atouts dans sa manche, notamment en termes de sécurité, de nombre de cœurs physiques / threads par rapport aux Core i9, Core i7 et Core i5 de la firme de Santa Clara. Dans les applications réellement capables de tirer parti du potentiel de tous ces threads et cœurs, AMD sortirait probablement le plus souvent vainqueur lors de duel face à une alternative de la concurrence, surtout si on tient compte de la baisse de performance qui touche les processeurs d’Intel une fois les solutions de mitigation les ciblant déployées.

    Mais attention, Intel n’est certainement pas KO. Il ne faut pas oublier que ces rapports ne sont pas forcément représentatifs de l’ensemble du marché des processeurs x86 grand public, vu qu’ils ne concernent que les achats au détail réalisés par des passionnés, des bidouilleurs ou des professionnels du monde du PC. Intel est présent et domine à coup sûr d’autres circuits de distribution de ce marché, celui des OEM notamment, puisqu’il est toujours le fournisseur privilégié des grands fabricants (Dell, HP, Acer, Lenovo et autres).

    De plus, l’élan que nous voyons ici n'est valable que pour la période de lancement. Rien ne permet, pour le moment, d’affirmer que cette situation va perdurer ou que les choses évolueront à contre-courant dans les prochains mois. Cela dit, ces chiffres montrent clairement que les processeurs Ryzen de 3e génération ont eu plus d’impact que ceux des générations précédentes et qu’AMD est certainement dans la bonne direction. Intel, pour sa part, a intérêt à sortir le grand jeu pour inverser la tendance au risque de perdre rapidement le contrôle de son marché de prédilection.

    Source : Imgur, BCN Ranking, Danawa Research

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ? La tendance notée du côté allemand peut-elle être valable en France ?
    Quel commentaire faites-vous de l’évolution de l’offre d’AMD durant ces deux dernières années ? Et concernant Intel ?
    Faites-vous partie de ceux qui ont délaissé les CPU d’Intel pour se tourner vers les Ryzen d’AMD ? Qu’est-ce qui a motivé votre choix ?
    Quelle stratégie devrait adopter Intel pour reprendre rapidement la main ou AMD pour enfoncer le clou, selon vous ?

    Voir aussi

    Les CPU Ryzen ThreadRipper 2 d'AMD ciblant le HEDT et le SHED sont tous disponibles, avec l'arrivée sur le marché des modèles low-cost 2970WX et 2920X
    AMD lance discrètement ses CPU Ryzen 5 2500X et Ryzen 3 2300X, mais ils ne sont, pour le moment, proposés qu'aux intégrateurs de systèmes
    EPYC Rome, la seconde génération de CPU serveur d'AMD basée sur Zen 2 et le 7 nm avec 64 cœurs/128 threads : alerte rouge pour Intel sur le HPC ?
    Canalys : AMD va détrôner Intel en termes de performance l'année prochain, bientôt la fin de l'hégémonie d'Intel ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    chomeur
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    516
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : France, Seine Maritime (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : chomeur
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 516
    Points : 990
    Points
    990
    Par défaut
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    Quelle stratégie devrait adopter Intel pour reprendre rapidement la main ou AMD pour enfoncer le clou, selon vous ?
    Modifier en profondeur leurs architecture ce qui semble apparemment fait avec la gen 10 qui vient de sortir mais uniquement pour les portable basse consommation prévue pour la fin d’année avec un nombre de cœur maxi de 4 gravé en 10nm enfin mais rien n'est joué car la sortie pour les pc fixe est prévu courant 2020 2021 et d'ici la AMD sortira zen3.

    Les deux prochaines années seront surement celles qui démarqueront intel et AMD a moins que l'on assiste a un matche nul car les marches de manœuvre pour l'optimisation de l'architecture processeur du X86 sembles s’amincir ... A suivre
    Plus vite encore plus vite toujours plus vite.

  3. #3
    Rédacteur
    Avatar de eclesia
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    2 097
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 2 097
    Points : 3 108
    Points
    3 108
    Par défaut
    Ayant toujours eu des processeurs AMD depuis l'epoque des Duron je suis content de voir AMD revenir en tête.

    Je pense que l'architecture X86 va aussi finir par disparaitre doucement, on le voit deja avec les mobiles qui sont sur des architectures ARM, depassant deja en nombre la production de x86.

    Mais la surprise va venir des architectures RISC-V, les pays qui sont en permanence sous boycott des USA sont les plus en avance, la chine, la russie, le brésil pour ne citer qu'eux, les chinois étant les plus en avance j'ai l'impression.
    D'autant que cette architecture a beaucoup pour séduire.
    Systèmes d'Informations Géographiques
    - Projets : Unlicense.science - Apache.SIS

    Pour un monde sans BigBrother IxQuick ni censure RSF et Les moutons

  4. #4
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Écrivain public, Économiste et Programmeur Free Pascal
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    205
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Écrivain public, Économiste et Programmeur Free Pascal
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 205
    Points : 1 141
    Points
    1 141
    Billets dans le blog
    39
    Par défaut Carte mères RISC
    Je postule pour le grand public sur les cartes mères RISC associées aux processeurs CISC pour permettre de mettre à jour les logiciels.
    Les gamers n'ont pas besoin de cartes mères RISC.
    Matthieu Giroux - Rennes - 13 Rue François Tanguy Prigent A 15
    Livres : editions.liberlog.org/
    Contact : matthius@framasphere.org
    Tous les liens : www.agoravox.tv/auteur/matthius

  5. #5
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    291
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 291
    Points : 669
    Points
    669
    Par défaut
    Ce que j'en pense ? Ça fait du bien de voir une concurrence réelle et sérieuse revenir pour botter les fesses d'Intel. Sans compte la volonté d'AMD depuis des années de réduire la consommation de ses produits face à un Intel énergivore au possible (petit enjeu écologique pour ceux qui adhèrent à ce genre de chose). Je ne sais pas si cette tendance va s'appliquer en France.

    Je trouve ça super que l'offre d'AMD évolue dans le bon sens. Pour Intel, j'ai un avis très négatif envers cette société qui a été en situation de quasi monopole mais n'a pas cherché à innover de façon réelle et sérieuse pendant très longtemps. Je ne parlerai pas du i9 qui, après application des correctifs des failles critiques découvertes depuis quelque temps, ont la puissance d'un i7 mais au prix d'or (et le i7 qui a la puissance d'un i5).

    Non, je ne fais pas parti de ces personnes qui sont passés chez AMD car je n'ai pas la nécessité de refaire la config PC actuelle (mon ordinateur fixe ne me sert plus à grand chose depuis plusieurs mois).

    La stratégie à adopter pour Intel ? Se bouger le "cul" ? Non, plus sérieusement, la firme doit adopter une nouvelle ligne, du style "la puissance mais à moindre coût énergétique" en plus de la question de la gravure qui fait cruellement défaut à cette société (le "retard", tout ça tout ça).

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 04/07/2019, 18h00
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 04/08/2016, 09h01
  3. Réponses: 10
    Dernier message: 05/12/2014, 11h01
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 25/05/2010, 07h10

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo