Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    835
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 835
    Points : 28 472
    Points
    28 472
    Par défaut GitHub confirme avoir bloqué les développeurs en Iran, en Syrie et en Crimée
    GitHub bloque les utilisateurs de Crimée et d'Iran à cause des sanctions US
    L'open source doit-il souffrir de la politique de Trump ?

    L'un des signalements est d’un utilisateur du service web d’hébergement et de gestion de logiciels touche en premier à ce qui font usage de GameHub sous Linux. L’application sert à centraliser dans une bibliothèque tous les jeux en provenance de Steam, GoG, Humble Bundle, Humble Trove ainsi que les jeux installés de manière indépendante en local. Grâce à GameHub, il est possible de voir d’un seul coup d’œil, mais aussi de télécharger, installer, désinstaller et lancer ses jeux, mais aussi les bonus ou les DLC en provenance de GoG.

    « Mon compte a été bloqué en raison des sanctions américaines car je vis en Crimée. Je pourrais ne plus être capable de maintenir GameHub dans le futur », rapporte-t-il dans un ticket ouvert sur la plateforme il y a peu.


    Nom : 3.png
Affichages : 4790
Taille : 35,9 Ko


    Le cas GameHub n’est pas isolé, mais s’inscrit dans la même vague que celui d’Ahmed Saeedi Fard – un développeur iranien présent sur la plateforme depuis 2012. Il y a peu, ce dernier a reçu un courriel des gestionnaires de la plateforme pour lui notifier un blocage de son compte en raison des sanctions américaines.

    Nom : 4.jpg
Affichages : 4631
Taille : 121,9 Ko

    Depuis le début de l’année en cours, il est possible de créer un nombre illimité de référentiels privés (des projets logiciels non visibles par le grand public, mais seulement par une poignée de collaborateurs prédéfinis) sur GitHub et l’offre est gratuite. Cet état de choses a suscité un grand intérêt dans la communauté des développeurs et poussé certains à migrer de façon totale sur la plateforme. C’est ce que confirme Ahmed Saeedi Fard qui, comme le mainteneur de GameHub, a désormais certains de ses référentiels privés verrouillés. Sans détour, le développeur iranien s’exprime et son propos laisse filtrer que les sanctions US risquent de mettre fin au rêve d’Internet : communication sans frontières et connaissance pour tous.

    « GitHub était une plateforme libre pour tous depuis de nombreuses années, mais elle a décidé de bloquer les comptes iraniens. Je pense qu'être d'un pays donné n'est pas un choix qu'on fait, mais être un développeur et contribuer à la communauté open-source l'est. GitHub nous interdit notre liberté de contribuer et de faire partie de l'écosystème open source parce que nous vivons en Iran.

    GitHub a bloqué nos dépôts privés sans aucune notification préalable et maintenant nous n'avons pas accès aux codes. Vous ne devriez pas juger les gens en fonction de leur pays d'origine. Vous pouvez restreindre un gouvernement, mais vous ne devriez pas interdire vos utilisateurs actifs et loyaux sans aucun avertissement.

    Je pense qu'avoir une simple page GitHub est un droit fondamental pour les utilisateurs. Ne nous mettez pas en dehors de la communauté open source », a-t-il lancé.

    Ces mesures peuvent à juste titre être perçues comme une extension de celles qui découlent de la guerre commerciale entre les USA et la Chine. En effet, à mi-parcours du mois de mai, le président Donald Trump a signé un décret qui établit les bases pour empêcher des entreprises de télécommunications chinoises telles que Huawei de vendre du matériel aux États-Unis. La mesure vise à neutraliser la capacité de la Chine à compromettre les réseaux sans fil et les systèmes informatiques américains de la prochaine génération. L’ordonnance interdit l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par des entités contrôlées par « un adversaire étranger » susceptible de saboter des systèmes de communication américains ou de créer des « effets catastrophiques » sur l’infrastructure américaine.

    Y faisant suite, le ministère américain du Commerce a pris une mesure connexe qui interdit aux entreprises américaines de vendre des composants et des logiciels à Huawei et à 70 de ses affiliés (désormais inscrits sur la liste américaine d’entités à bannir) sans autorisation. Avec le verrouillage des comptes d’utilisateurs de Crimée et d’Iran, on en découvre une nouvelle facette.

    GitHub est, il ne faut pas l’oublier, une plateforme soumise aux lois américaines. En vertu de celle qui régit les exportations de technologies, la plateforme ne peut être utilisée pour le développement d’armes nucléaires, biologiques ou chimiques ; de missiles longue portée ou de véhicules aériens téléguidés. C’est probablement la raison pour laquelle les référentiels privés d’Ahmed Saeedi Fard ont été verrouillés. En tout cas, il est convaincu que les USA lui attribuent de telles activités pour justifier leur sanction. Pour ce qui est de GameHub, aucune raison autre que la nationalité n’a filtré.

    Sources : GameHub, Ahmed Saeedi Fard

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    L'open source doit-il souffrir de la politique de Trump ?

    Voir aussi :

    La Chine s'apprête à publier sa liste d'entreprises étrangères jugées à risque et à bannir de son marché comme l'ont fait les USA avec Huawei

    Voici 6 raisons pour lesquelles Huawei donne aux États-Unis et à ses alliés des cauchemars en matière de sécurité informatique

    Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei : un fork d'Android est un risque de sécurité pour les USA

    Des preuves indirectes culpabiliseraient Huawei dans le bras de fer qui l'oppose aux USA, le géant chinois mériterait-il de perdre son empire ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Aurelien Plazzotta
    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    312
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 312
    Points : 922
    Points
    922
    Par défaut
    Encore une raison de visiter https://ipfs.io/ et adopter une solution alternative au web pour résister à la censure.
    Je porte l'épée brisée, et sépare les vrais rois des tyrans. Qui suis-je ?

  3. #3
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Full Stack Developer
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Mali

    Informations professionnelles :
    Activité : Full Stack Developer
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 4
    Points : 6
    Points
    6
    Par défaut
    cette histoire du gov us va loin!!!

  4. #4
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 847
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 847
    Points : 2 050
    Points
    2 050
    Par défaut
    L’équation est plutôt simple ... C'est utiliser des solutions avec des VM / TSE / bureau à distance / VPN puis a partir du poste distant continuer de se connecter . Quitte a trouver un arrangement pour que une autre personne d'un autre pays prennent en charge la facture ou alors une cagnotte en ligne ...

    Mais qu'ils sont bête ... mais qu'ils sont bête ...

  5. #5
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 18
    Points : 82
    Points
    82
    Par défaut C'est un scandale qui porte atteinte à la liberté d'Internet et la nature d'Internet elle même
    Ça devient vraiment n'importe quoi, ils disent ils ont un problème avec le gouvernement mais ils portent atteinte à tout le monde, peuple iranien, peuple de crimée, et par extension tout internet, ses utilisateurs, l'open source et l’innovation...

  6. #6
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    97
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 97
    Points : 283
    Points
    283
    Par défaut
    le développeur iranien s’exprime et son propos laisse filtrer que les sanctions US risquent de mettre fin au rêve d’Internet : communication sans frontières et connaissance pour tous
    Bien que j'adhère a cette vision, c'est juste la réalité qui rattrape le rêve.
    Internet à beau ressembler à un monde sans frontière, les serveurs sont bien présent physiquement, appartienne à une entreprise/personne et sont donc soumis à un gouvernement et ce n'est pas près de changer.

  7. #7
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    799
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 799
    Points : 1 917
    Points
    1 917
    Par défaut
    +1 pour utiliser enfin des solution logicielles distribué sur une architecture décentralisé... NON AU MINITEL 2.0 ! x)
    Si vous ne connaissez pas, renseignez vous sur SyncNet (GNU GPLv2) de Jack Mirandi.

    L'open-source doit-il souffrir de la politique de Trump ?
    Si l'on perçoit l'open-source comme un moyen "pratique" de développer : oui
    Si l'on perçoit l'open-source comme une alternative "étique" de développer : non !


    Qu’en pensez-vous ?
    A ma connaissance GitHub n'est pas un logiciel libre, mais je me pose la question suivante :
    Si une plateforme mettant à disposition une solution sous licence libre (exemple : Diaspora*, GNU Affero GPLv3), lui est-elle autorisé de filtrer ses utilisateurs en regard des libertés garanties par la licence ?
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  8. #8
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    97
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 97
    Points : 283
    Points
    283
    Par défaut
    Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
    Si une plateforme mettant à disposition une solution sous licence libre (exemple : Diaspora*, GNU Affero GPLv3), lui est-elle autorisé de filtrer ses utilisateurs en regard des libertés garanties par la licence ?
    Et des lois en pratique. En outre je doute qu'il est possible de mettre dans une licence "et personne n'a le droit de me forcer à interdire de le délivrer à n'importe qui" pour passer au dessus de n'importe quel loi éditer par un gouvernement.

    Je n'y connais rien en droit mais j'imagine que les contours que peuvent définir une licences sont strictement définis et que des obligations venant en plus de l'état (via décret ou lois) peuvent s'appliquer en plus.

  9. #9
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    799
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 799
    Points : 1 917
    Points
    1 917
    Par défaut
    Je comprend qu'une licence n'est pas au dessus des lois, mais le droit d'auteur (qui régie la licence) a également un certain niveau d'autorité, et entre les lois, les licences, et les directives politiques, je suppose que certaines mises en oeuvre ne sont pas tout a fait légales. ^^'
    NB: voir la "hiérarchie des normes" (pour un ordre empirique des principaux textes à valeur d'autorité)

    Si une licence interdirait d'interdire son accès de manière discriminatoire, dans quelle mesure cela pourrait s'appliquer, cela existe-t-il déjà ?
    - actuellement aux USA, ce qui est imposé par Trump serait-il au-dessus du copyright ou bien un abus d'influence ?
    Le copyright/droit_d'auteur doit se conformer aux lois, et ce qui a valeur d'autorité inférieure au copyright doit se conformer au copyright.
    ...cela ne pourrait-il pas permettre au blacklisté l'accès à leur code dont l’hébergement est effectué dans leur pays (ou en dehors des US) ?
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  10. #10
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 466
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 466
    Points : 3 179
    Points
    3 179
    Par défaut
    Quand le monde se réveille quant à la domination américaine et à la nationalité des choses en matière d'informatique. Depuis le temps que je le dis et qu'on me répond "pas de soucis, c'est international".
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  11. #11
    Membre confirmé
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    620
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 620
    Points : 640
    Points
    640
    Par défaut
    Je pense que concernant les projets open source le problème vient du fait que la loi ne précise rien, donc par précaution ils bloquent tout . Github n'ayant pas de serveur en dehors des US en plus de ça, ce qui n'est pas le cas pour outlook.live.com etc. Ou Microsoft a pu simplement envoyer bouler l'état.

  12. #12
    Membre confirmé
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    620
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 620
    Points : 640
    Points
    640
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aurelien Plazzotta Voir le message
    Encore une raison de visiter https://ipfs.io/ et adopter une solution alternative au web pour résister à la censure.
    Microsoft a commencé à l'utiliser notamment sur une solution de gestion décentralisé de l'identité numérique, la solution utililise ipfs et la blockchain bitcoin. Ça peut être une solution mais faudrait faire des modifications dans git, propose ça peut les intéresser.

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 937
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 937
    Points : 3 158
    Points
    3 158
    Par défaut
    Hier, j'ai remarqué que mon applic Android n'était pas déployée en Iran (et 5 autres pays)!

    (comme par hasard)
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    1 937
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 1 937
    Points : 3 158
    Points
    3 158
    Par défaut
    Citation Envoyé par amosdesable Voir le message
    cette histoire du gov us va loin!!!
    Surtout qu'il n'y a pas que des Iraniens en Iran!
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  15. #15
    Membre expérimenté Avatar de Cpt Anderson
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    435
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 45
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 435
    Points : 1 304
    Points
    1 304
    Par défaut
    Les US sont nos alliés, qu'est ce que vous me racontez ? bande de conspirationnistes ?
    Voici la méthode de mon chef:

    copy (DateTimeToStr(Now),7,4)+
    copy (DateTimeToStr(Now),4,2)+copy (DateTimeToStr(Now),1,2)+copy (DateTimeToStr(Now),12,2)+
    copy (DateTimeToStr(Now),15,2)+copy (DateTimeToStr(Now),18,2)

    Je lui ai dit que FormatDateTime irait surement mieux


  16. #16
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Redacteur
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    962
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 962
    Points : 26 379
    Points
    26 379
    Par défaut GitHub confirme avoir bloqué les développeurs en Iran, en Syrie et en Crimée
    GitHub confirme avoir bloqué les développeurs en Iran, en Syrie et en Crimée
    le blocage s’étend désormais au Cuba et à la Corée du Nord

    Au cours de la semaine dernière, les utilisateurs de GitHub qui sont situés dans les zones comme la Crimée, la Syrie ou l’Iran ont constaté que leurs accès à la plateforme d’hébergement de code source avaient été restreints. Ils ont été nombreux à saisir Twitter pour exprimer leur consternation face à cette situation. Ces derniers ne pouvaient plus accéder à certains services de la plateforme. Pendant le week-end, GitHub a annoncé que les utilisateurs de GitHub de ces pays ont été bloqués, car l’entreprise devait se conformer aux restrictions établies par les lois US régissant le commerce, en particulier l’exportation.

    « GitHub était une plateforme libre pour tous depuis de nombreuses années, mais elle a décidé de bloquer les comptes iraniens. Je pense qu'être d'un pays donné n'est pas un choix qu'on fait, mais être un développeur et contribuer à la communauté open source l'est. GitHub nous interdit notre liberté de contribuer et de faire partie de l'écosystème open source parce que nous vivons en Iran. GitHub a bloqué nos dépôts privés sans aucune notification préalable et maintenant nous n'avons pas accès aux codes. Vous ne devriez pas juger les gens en fonction de leur pays d'origine », avait déclaré Ahmed Saeedi Fard, développeur iranien.

    GitHub est, il ne faut pas l’oublier, une plateforme soumise aux lois américaines. En vertu de celle qui régit les exportations de technologies, la plateforme ne peut être utilisée pour le développement d’armes nucléaires, biologiques ou chimiques ; de missiles longue portée ou de véhicules aériens téléguidés. C’est probablement la raison pour laquelle les référentiels privés d’Ahmed Saeedi Fard ont été verrouillés. En tout cas, il est convaincu que les USA lui attribuent de telles activités pour justifier leur sanction. Ce week-end, Nat Friedman, le PDG de GitHub est aussi monté au créneau pour expliquer les raisons derrière cet acte de la société.

    Nom : z1.png
Affichages : 5142
Taille : 57,7 Ko

    « Il est douloureux pour moi d’entendre la façon dont les restrictions commerciales ont fait mal aux gens. Nous avons déployé beaucoup d'efforts pour ne pas faire plus que ce qui est requis par la loi, mais bien sûr, les gens sont toujours touchés. GitHub est soumis au droit commercial américain, à l'instar de toute entreprise qui fait des affaires aux États-Unis », a-t-il déclaré. Pour cette raison, GitHub a imposé de nouvelles restrictions qui empêchent les utilisateurs de pays sanctionnés d'accéder aux référentiels privés et à GitHub Marketplace, ainsi que de gérer des comptes privés payants pour les organisations.

    Sur son site officiel, l’entreprise a expliqué qu’elle a été contrainte de se conformer aux règles de commerce en vigueur dans le pays. « Pour se conformer aux lois américaines régissant le commerce, GitHub a récemment apporté certains changements nécessaires à la manière dont nous fournissons nos services. À mesure que les lois américaines sur le contrôle des échanges évolueront, nous continuerons de collaborer avec les organismes de réglementation américains pour déterminer dans quelle mesure nous pouvons offrir des services gratuits de collaboration sur le code aux développeurs sur des marchés sanctionnés », a-t-elle déclaré. Ainsi, la disponibilité de GitHub dans les pays et territoires sanctionnés par les États-Unis sera désormais limitée.

    Toutefois, certains services GitHub peuvent être disponibles pour des comptes individuels gratuits et des comptes d'entreprise gratuits de GitHub.com. Cela inclut un accès limité aux services de référentiels publics GitHub (tels que l'accès aux pages GitHub et aux référentiels publics utilisés pour les projets open source), uniquement pour les communications personnelles et non à des fins commerciales. La restriction inclut également la suspension des services de référentiels privés et des services payants. Plus loin dans ses explications, GitHub a pris la peine de préciser que la restriction interdit aux utilisateurs bloqués d’utiliser un VPN pour changer leur localisation.

    « Il est interdit aux personnes résidant ou résidant habituellement dans ces pays et territoires d'utiliser des proxys IP, des VPN ou d'autres méthodes pour dissimuler leur emplacement lorsqu'ils accèdent aux services de GitHub.com », a déclaré l’entreprise. De plus, selon les informations fournies par l’entreprise, la restriction des services de GitHub s’étend désormais à deux autres pays. À l’instar des utilisateurs qui résident en Iran, en Crimée et en Syrie, les sanctions du gouvernement américain seront aussi appliquées dans deux autres pays à savoir la Corée du Nord et le Cuba. Cependant, il semble qu’il existe une petite échappatoire à cette restriction.

    En effet, GitHub a informé que si un utilisateur pense avoir été signalé par erreur, il a alors la possibilité de faire appel en fournissant des informations de vérification à GitHub. Selon les explications fournies, si GitHub reçoit suffisamment d'informations pour vérifier que l'utilisateur n'est pas résident d'un territoire sanctionné ou autrement limité par les sanctions économiques américaines, alors la restriction sera supprimée. Retenez également que les voyages dans les pays sous cette restriction peuvent affecter votre compte, mais la disponibilité peut être rétablie une fois que vous vous trouvez en dehors du pays ou du territoire sanctionné.

    Source : GitHub

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    GitHub bloque les utilisateurs de Crimée et d'Iran à cause des sanctions US. L'open source doit-il souffrir de la politique de Trump ?

    La Chine s'apprête à publier sa liste d'entreprises étrangères jugées à risque et à bannir de son marché comme l'ont fait les USA avec Huawei

    Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei : un fork d'Android est un risque de sécurité pour les USA
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #17
    Membre confirmé Avatar de Stérilux
    Homme Profil pro
    Urbaniste
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    184
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Urbaniste

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 184
    Points : 486
    Points
    486
    Par défaut
    Qu'en pensez-vous ?
    Que quand M$ est devenu propriétaire de GitHub beaucoup de monde se doutait que ce git allait commencer à sentir le pâté.
    Ben voila... c'est un bon début.

  18. #18
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : Burkina Faso

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 2
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut open source
    j'estime que le open source devrait être open pour de vai, aucune commercialisation, pas de taxe ni de restriction car elle est la clé du progrès et du développement du domaine informatique. néanmoins en prévision de ce genre d'incident les puristes de l'open source ou quitter ou devaient quitté cette plateforme la du moment quelle a été vendu. pour ceux qui sont resté sa devrai arrive un jour ou l'autre

  19. #19
    Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    avril 2019
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2019
    Messages : 1
    Points : 2
    Points
    2
    Par défaut
    GitHub est, il ne faut pas l’oublier, une plateforme soumise aux lois américaines. En vertu de celle qui régit les exportations de technologies, la plateforme ne peut être utilisée pour le développement d’armes nucléaires, biologiques ou chimiques ; de missiles longue portée ou de véhicules aériens téléguidés. C’est probablement la raison pour laquelle les référentiels privés d’Ahmed Saeedi Fard ont été verrouillés. En tout cas, il est convaincu que les USA lui attribuent de telles activités pour justifier leur sanction.

    Il est clair que si le gouvernement Américain avait découvert une utilisation de Github pour faire des "armes nucléaires, chimiques, systèmes de guidage, ... etc" il ne chercherait pas à fermer les repos et faire savoir ça à tout le monde mais plutôt à suivre discrètement ce qu'il se code sur ce repos

  20. #20
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    69
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 69
    Points : 270
    Points
    270
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stérilux Voir le message
    Que quand M$ est devenu propriétaire de GitHub beaucoup de monde se doutait que ce git allait commencer à sentir le pâté.
    Ben voila... c'est un bon début.
    Aucun rapport, GitHub était déjà basé au USA avant son rachat.

    C'est même l'inverse, il n'était pas rentable la moindre amende aurait été fatal.

Discussions similaires

  1. Configurer mon compte 'gmail' sur evolution
    Par mnémos dans le forum Applications et environnements graphiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/10/2008, 13h52
  2. Problème avec mon compte d'administrateur
    Par Ganak dans le forum Windows XP
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/01/2007, 15h58
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 11/12/2006, 22h29
  4. Comment demander la suppression de mon compte ?
    Par gaetan.tranvouez dans le forum Mode d'emploi & aide aux nouveaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/09/2006, 04h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo