Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 670
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 670
    Points : 121 772
    Points
    121 772
    Par défaut Google Chrome pourrait bientôt bloquer les publicités qui consomment trop de ressources
    Google Chrome pourrait bientôt bloquer les publicités qui consomment trop de ressources,
    notamment celles qui utilisent au moins 0,1 % de la bande passante

    Bien que les publicités financent essentiellement Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui, elles peuvent parfois créer certaines des pires expériences du Web. Google travaille sur un moyen pour Chrome de bloquer automatiquement certaines « annonces lourdes » sur le Web, qui ont tendance à ralentir nos navigateurs.

    Google a fait des allers et retours sur le blocage des publicités ces dernières années. Plus récemment, la société était sous le feu de la critique en raison de changements à venir dans la façon dont les extensions de blocage des publicités Chrome doivent fonctionner. Auparavant, cependant, Google avait développé un bloqueur de publicité intégré pour Chrome, conçu pour gérer exclusivement les annonces que Google ne considérait pas conformes aux normes relatives aux meilleures annonces.

    À en juger par la validation en cours de Chromium, l'équipe de Chrome pourrait étendre ses efforts à un nouveau bloqueur qui cible les annonces utilisant trop de réseau ou de processeur, ou, comme Google les appelle, les « annonces lourdes ». Le commit partage quelques détails sur ce qu'il faut actuellement pour déclencher ce bloqueur, mais note que ces chiffres sont susceptibles de changer à tout moment.

    La nouvelle fonctionnalité « décharge actuellement les annonces dont le débit d'utilisation correspond à 0,1% de la bande passante, à 0,1% de l'utilisation du processeur par minute et à 0,1% du temps d'utilisation total du processeur ». Et de préciser que « les nombres actuels sont 4 Mo de réseau et 60 secondes de processeur, mais peuvent être modifiés si davantage de données sont disponibles ».

    John Delaney, le développeur de Google à l'origine de cette nouvelle fonctionnalité, l'a surnommé « Heavy Ad Intervention » et indique que le système UX interstitiel du service de liste noire de Google Safe Browsing permet de charger un message d'erreur au lieu de l'annonce incriminée.

    Pour le moment, les messages affichés à la place des annonces lourdes non chargées sont « Annonce supprimée » et « Cette annonce utilise trop de ressources pour votre appareil. Chrome l'a donc supprimée ». quelques captures d'écran.

    Nom : annonce.png
Affichages : 1069
Taille : 13,0 Ko

    Google travaille à rendre les annonces plus conviviales

    Cette modification s’inscrit dans une démarche plus large visant à permettre à Google Chrome de rendre les annonces sur les sites Web beaucoup plus conviviales, puisque le navigateur bloque toute une série d’annonces abusives ou trompeuses depuis la sortie de la version 71.

    Parmi les annonces abusives incluses dans la liste noire de Chrome, citons celles qui font la promotion de logiciels malveillants, disposent de zones de clic cachées, font appel à des redirections non interactives, sont utilisées dans les campagnes de phishing et sont généralement trompeuses.

    Alors qu'en décembre 2018, lorsque Chrome 71 était publié, les publicités abusives n'étaient bloquées qu'en Amérique du Nord et en Europe, Google a annoncé en janvier 2019 qu'il étendrait ce système de filtrage des publicités au reste du monde à compter du 9 juillet 2019.

    Pour filtrer les annonces, Google Chrome respecte les normes Better Ads afin de déterminer si un site affiche des expériences publicitaires abusives, ce qui a également incité à prendre la décision d'élargir le filtrage des annonces abusives à l'échelle mondiale, la Coalition for Better Ads ayant annoncé cette suppression.

    En outre, Google a également annoncé que AdSense envoyait maintenant des alertes aux propriétaires de sites Web concernant les modifications à venir aux fonctionnalités de blocage des publicités de Chrome afin qu'ils puissent vérifier si leurs pages étaient conformes aux normes Better Ads.

    Nom : chrome.png
Affichages : 1134
Taille : 17,6 Ko

    L’éditeur voudrait également des annonces plus sécurisées

    En janvier, les développeurs de Chromium ont commencé à travailler à l’ajout de la prise en charge du blocage automatique des drive-by downloads provenant d’iFrames. Concrètement, un drive-by download est un programme frauduleux qui s’installe discrètement sur un ordinateur, après que son utilisateur ait consulté un mail ou un site web piégé. Le malware est téléchargé sur l’ordinateur sans le consentement ou la connaissance de l’utilisateur : ce dernier n’a même pas à cliquer sur un lien corrompu pour être infecté, le Drive-by Download est automatique.

    Dans l’ensemble, l’implémentation du blocage automatique des téléchargements au moyen de drive-by dans Chrome provenant d’iframes ou d'annonces « constitue un gain de sécurité, car les téléchargements sont un vecteur de vulnérabilités dans de nombreux cas ».

    Conclusion

    Le commit détaillant le nouveau changement porte la mention « Travail en cours », ce qui signifie que le « changement n'est pas prêt à être examiné ou soumis ». Pour le moment, il ne s'agit donc que d'une ébauche et il n'y a pas de calendrier pour une implémentation. Une telle présence dans le code de Chromium ne veut pas nécessairement dire qu'il y aura ultérieurement une présence effective dans Google Chrome.

    La gestion des annonces est un équilibre délicat pour Google. En tant que développeurs de Chrome, l’un des principaux navigateurs au monde, ils sont obligés d’améliorer l’expérience utilisateur en supprimant les annonces malveillantes et désormais les annonces « lourdes ». Toutefois, en tant que société responsable d’AdWords et d’AdSense, Google ne peut prendre aucune initiative qui pourrait être perçue comme trop lourde envers d’autres agences de publicité, car cela pourrait être considéré comme un comportement anticoncurrentiel.

    Source : Chromium Gerrit, Implement Heavy Ad Intervention, Add Heavy Ad Intervention strings

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative ?

    Voir aussi :

    Chrome pourrait intégrer un nouveau bouton Play / Pause dans sa barre d'outils pour arrêter ou lancer la lecture de vidéos ou sons sur le navigateur
    Mozilla réinvente son application mobile sur Android pour contrer le monopole de Google Chrome
    Chrome 76 va permettre un contournement plus aisé des murs de monétisation en s'appuyant sur un mode Incognito « invisible »
    Non, Chrome ne va pas tuer les bloqueurs de pub, mais les rendre plus sûrs annonce Google en désaccord avec Opera, Brave et Vivaldi
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    324
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 324
    Points : 450
    Points
    450
    Par défaut
    Salut

    Genre de sujets qui revient depuis 3-4 ans... Pas certain qu'il y à vraiment eu des avancées... Après, où se trouve la limite du "trop" ?!

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 128
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 128
    Points : 2 452
    Points
    2 452
    Par défaut
    ca sous entend que les annonces des regie google admod et adsense sont sous la barre des 0.1% ? ou alors il y aura des sorte de whitelist comme dans adblock ?

  4. #4
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 65
    Points : 199
    Points
    199
    Par défaut
    Comme si on pouvait faire confiance à Google Chrome pour ça. Ils ne bloquerons jamais les pubs vidéo sur YouTube.
    C'est juste un élément du projet global de noyer la concurrence à Google AdSense et faire disparaitre les bloqueurs de pubs.

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 15/02/2018, 13h39
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 29/08/2017, 18h38
  3. Google Chrome pourrait éventuellement masquer les URL
    Par Stéphane le calme dans le forum Google Chrome
    Réponses: 14
    Dernier message: 14/05/2014, 18h13
  4. Google pénalise les sites qui affichent trop de publicités
    Par Hinault Romaric dans le forum Webmarketing
    Réponses: 15
    Dernier message: 25/01/2012, 21h03
  5. Réponses: 19
    Dernier message: 15/12/2010, 15h26

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo