IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    1 647
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 1 647
    Points : 39 405
    Points
    39 405
    Par défaut Des scientifiques ont mis au point des disques en verre capables de stocker 360 To de données
    Des scientifiques ont mis au point des disques en verre capables de stocker 360 To de données
    et les conserver intactes pendant des milliards d'années

    Notre crainte de ne pas pouvoir conserver toutes les données liées à notre histoire pourrait bientôt être effacée grâce à un tout nouveau type de support de stockage que les chercheurs ont mis au point. Les scientifiques de l’université de Southampton en Angleterre ont mis au point de disques de stockage en verre capables de stocker des données d’une taille de 360 téraoctets, mais là n’est pas la particularité de ces disques. Ces derniers sont en effet conçus pour conserver les données sur plusieurs milliards d’années.

    Le volume des données générées par les hommes a fait un grand boom pendant ces deux dernières décennies. Même si jusqu’à présent l’on parvient à stocker et à conserver ces données, les supports de stockage actuels sont-ils capables de maintenir ces données en vie pendant des millions d’années ? Cette inquiétude va peut-être disparaître avec les travaux des chercheurs de l’université de Southampton. Ces derniers ont révélé au grand jour une option de stockage quasi éternel qui pourrait permettre de conserver toutes les données de l’humanité sur des milliards d’années.


    Avec la technologie dénommée Eternal 5D, les scientifiques ont sûrement fait un grand pas en avant dans le développement d'un stockage de données numériques capable de survivre pendant des milliards d'années. Ces disques reposent sur une architecture de verre nanostructuré. Ils permettent ainsi un processus d’enregistrement et de récupération de données numériques à cinq dimensions (5D) par écriture laser femtoseconde. Autrement dit, les chercheurs ont mis au point un disque dur capable de stocker d'énormes quantités de données sur de petits disques en verre en utilisant l'écriture laser.

    Les nanostructures auto-assemblées modifient le trajet de la lumière à travers le verre, modifiant ainsi la polarisation de la lumière, qui peut ensuite être lue par une combinaison de microscope optique et d'un polariseur, similaire à celle des lunettes de soleil Polaroid. Considéré comme le « cristal de mémoire Superman », la mémoire en verre ayant été comparée aux « cristaux de mémoire » utilisés dans les films Superman, les données sont enregistrées via des nanostructures auto-assemblées créées dans du quartz fondu. Le codage de l'information est réalisé en cinq dimensions : la taille et l'orientation en plus de la position en trois dimensions de ces nanostructures.


    Le stockage offrirait des propriétés sans précédent, notamment une capacité de données de 360 ​​To/disque, une stabilité thermique jusqu’à 1 000 °C et une durée de vie pratiquement illimitée à une certaine température (13,8 milliards d’années à 190 °C), ouvrant ainsi une nouvelle ère d’archivage de données. En tant que forme de mémoire portable très stable et sûre, la technologie pourrait être très utile aux organisations possédant de grandes archives, telles que les archives nationales, les musées et les bibliothèques, pour conserver leurs informations et leurs archives. La technologie a été démontrée expérimentalement pour la première fois en 2013 lorsqu'une copie numérique d'un fichier texte de 300 kb avait été enregistrée avec succès en 5D.

    À en croire les propos des universitaires, la technologie aurait déjà servi à stocker des données sensibles de certaines organisations comme l’UNESCO et Opticks de Newton. Aujourd'hui, expliquent-ils, des documents majeurs de l'histoire humaine, tels que la Déclaration universelle des droits de l'homme (DUDH), Opticks de Newton, Magna Carta et Kings James Bible, ont été sauvegardés en tant que copies numériques pouvant survivre à la race humaine. Une copie de la DUDH encodée dans le stockage de données 5D a récemment été présentée à l'UNESCO par la CCO lors de la cérémonie de clôture de l'Année internationale de la lumière (AIL) à Mexico.

    « Nous sommes ravis de penser que nous avons créé la technologie permettant de conserver les documents et les informations et de la stocker dans l'espace pour les générations futures. Cette technologie peut sécuriser les dernières preuves de notre civilisation, tout ce que nous avons appris ne sera pas oublié, a déclaré dans l’annonce le professeur Peter Kazansky du centre de recherche en optoélectronique (Optoelectronics Research Centre).

    Source : Université de Southampton

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Cette technologie révolutionnera-t-elle la manière de stocker les données selon vous ? Pourquoi ?
    Pourra-t-elle être utilisée à grande échelle ?

    Voir aussi

    Une nouvelle technique permet d'avoir des capacités de stockage exceptionnelles qui seraient 1000 fois supérieures à celles des disques durs actuels

    Stockage : bientôt des disques durs de 40 To minimum grâce à des avancées avec la technologie MAMR

    Samsung dévoile son support de stockage SSD de 30TB tenant sur 2,5 pouces, il serait le plus grand du format à ce jour dans le monde
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre actif
    Femme Profil pro
    Développeur de jeux vidéo
    Inscrit en
    décembre 2017
    Messages
    44
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 29
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur de jeux vidéo

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2017
    Messages : 44
    Points : 202
    Points
    202
    Par défaut
    Mais ça sert à quoi si le procédé de lecture est perdu/inconnu ? On parle du support de stockage en partant du principe qu'il y aura quelqu'un pour le lire dans quelques milliards d'années, mais où est la durée de vie du lecteur ? Comment des générations futures ou une autre forme de vie peut-elle ramasser un bout de verre et se dire "ah mais oui c'est bien sûr évidemment il y a de l'information dedans" ?

  3. #3
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 845
    Points
    845
    Par défaut
    Comprend bien qu'on à exactement la même problématique avec les langues. Autre forme de vie= probabilité de capacité de compréhension de l'autre quasi nulle.
    Quant à la prospérité du support de lecture, j'ai une question. Combien de temps as t'il fallu pr traduire les hiéroglyphes ? Voilà. Il y aura tjrs des problèmes de 'compatibilité', mais on fait de notre mieux. Si l'info est là c'est déjà pas mal non ?
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  4. #4
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    524
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 524
    Points : 1 737
    Points
    1 737
    Par défaut
    Excellentes remarques des deux intervenants précédents.

    Plus près de nous, il faut savoir que certaines archives du projet Apollo sont désormais illisibles même si les supports ne sont pas trop abimés, juste parce que la NASA n'a pas conservé les lecteurs...

    Par contre quand je vois que dans les vidéos leur première préoccupation est de sauvegarder la Bible (et en plus, pour rebondir sur les message précédents: la bible en anglais bien sûr, car c'est cette langue que parleront tous les hommes dans dix mille ans!!!), je me dis que même dans des milliers d'années y'a des choses qui ne changeront jamais chez les ricains...

  5. #5
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 845
    Points
    845
    Par défaut
    Pas faux mais bon. Disons que la Bible c'est qque chose d'important dans l'histoire ? Enfin je crois. Par contre pr le projet Apollo sérieusement ? Genre la NASA a vraiment fait une telle connerie ? Waah xD
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  6. #6
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    13 962
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 13 962
    Points : 32 031
    Points
    32 031
    Par défaut
    durée moyenne des différents supports :
    inscription sur la pierre : 10000 ans
    sur un parchemin : 1000 ans
    sur 1 pellicule : 100 ans
    sur 1 vinyle : 50 ans
    durée moyenne cd/dvd 15 % 1 à 5 ans 85 % plus de 20 ans
    disques durs : pas de garantie par les constructeurs au delà de 5 ans
    mémoires flash clés usb jusqu'à 100000 écritures, juste en lecture : 10 ans en archivage

    Je pense que gravé dans du quartz en profondeur, on pourrait monter à 100000 ans. Et à l'échelle géologique, il peut s'en passer des choses en 100000 ans.

    La remarque sur les langues est intéressante. La solution est de donner un mode d'emploi, compréhensible sans usage de la langue. Exemple de la plaque de pionneer, qui a 47 ans.

    Sans tricher qui est capable de donner la signification de la seconde image ?
    Images attachées Images attachées   
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  7. #7
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 845
    Points
    845
    Par défaut
    Effectivement ce genre de message sont intéressant. Mais en tant que personne aimant bcp la philosophie et le fait de pousser la réflexion à son extrême, j'aimerais ajouter quelque chose.
    ( Je précise que cette image a été envoyé dans les sondes Pioneer 10 et 11, en 70)
    On part du principe qu'il n'existe qu'un seul raisonnement de pensée en envoyant un tel message. Càd que à des humains, ça fonctionnerait sûrement ce genre de message. Mais un autre type de vie, ça veut très probablement dire autre mode de pensée. Donc autre mode de réflexion. Pour faire plus correct mais plus compliqué, faut sortir du paradigme de concept.
    Oui oui, là je sais que j'ai perdu tout le monde donc j'vais essayer de faire un 'tit peu plus simple :
    Le concept de concept, le concept de chose, est proprement humain. Ne serait-ce qu'aux animaux, on a tendance à le leur accordé, mais que sait t'on réellement de leur façon de voir les "choses" ( qui ne serait justement pas des choses). Prenons l'exemple d'un pc, pr rester dans le sujet. Si on disait que un ordinateur est conscient, dans ce cas sa conscience verrait les choses totalement autrement que ce qu'on attribue communément à la conscience (l'exemple est pas parfait mais j'ai pas trouvé mieux).
    Faut partir du principe que la conscience tel qu'on la connait n'est qu'un type de conscience parmi d'autres.
    J'ai un peu fait du hors sujet parce que on parler simplement de conservation dans le temps, donc sûrement principalement pr des humains(quoique si on voit vraiment loin, l'humain peut avoir disparu mais autre forme de vie apparaît ).
    Voilà. Si vous avez pas compris, rassurez -vous vous êtes pas con, c'est sûrement que je vraiment pas clair même si ça me semble clair
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  8. #8
    Expert confirmé
    Avatar de GLDavid
    Homme Profil pro
    LIMS manager, bio/chemoinformatique
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    2 759
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : LIMS manager, bio/chemoinformatique
    Secteur : Industrie Pharmaceutique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 2 759
    Points : 4 103
    Points
    4 103
    Par défaut
    Bonjour

    Si jeune ma buse, la 2ème image doit représenter notre Terre et son satellite naturel, Terre I, autrement dit la Lune. Nous avons aussi une appréciation des distances.
    Concernant la 1ère, c'est une représentation de la position du système solaire en fonction, je crois, de la position galactique de 42 pulsars.
    Le système solaire est représenté avec les distances relatives au Soleil. Evidemment, on représente l'espèce qui aura envoyé la sonde, l'Homo Sapiens, version femelle et mâle.
    C'est une forme plus imagé, c'est moins pire que le signal envoyé par le radiotéléscope d'Arecibo:
    Nom : Capture.PNG
Affichages : 3581
Taille : 5,9 Ko

    @++

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    durée moyenne des différents supports :
    inscription sur la pierre : 10000 ans
    sur un parchemin : 1000 ans
    sur 1 pellicule : 100 ans
    sur 1 vinyle : 50 ans
    durée moyenne cd/dvd 15 % 1 à 5 ans 85 % plus de 20 ans
    disques durs : pas de garantie par les constructeurs au delà de 5 ans
    mémoires flash clés usb jusqu'à 100000 écritures, juste en lecture : 10 ans en archivage

    Je pense que gravé dans du quartz en profondeur, on pourrait monter à 100000 ans. Et à l'échelle géologique, il peut s'en passer des choses en 100000 ans.

    La remarque sur les langues est intéressante. La solution est de donner un mode d'emploi, compréhensible sans usage de la langue. Exemple de la plaque de pionneer, qui a 47 ans.

    Sans tricher qui est capable de donner la signification de la seconde image ?
    GLDavid
    Consultez la FAQ Perl ainsi que mes cours de Perl.
    N'oubliez pas les balises code ni le tag

    Je ne répond à aucune question technique par MP.

  9. #9
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    82
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 82
    Points : 276
    Points
    276
    Par défaut Vous partez par un peu hors sujet là ?
    L'article ne porte pas tant sur la durée de vie sur stockage mais surtout sur sa capacité.
    360To quoi, dans un petit (?) disque. Ca vous épate pas ?
    Ce genre de stockage n'est pas voué à survivre à notre civilisation, mais à pouvoir conserver, pour nous, efficacement notre histoire. On peut se poser quelques bonnes questions:

    1. Vitesse de gravure du support ? Parce 360To à déjà 1Go/seconde ça va être long (100h)
    2. Résistance au choc ? Du verre, ça tombe, ça casse !
    3. Réécriture ? En cas d'erreur de gravure, on peut recommencer ? Il y a une forme d'ECC ?

  10. #10
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 905
    Points
    22 905
    Par défaut
    C'est surtout que d'ici un milliards d'années on aura sûrement inventé un meilleur support, et qu'il faudra réécrire toutes nos données sur ces nouveaux supports.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    [...] et une durée de vie pratiquement illimitée à la température ambiante (13,8 milliards d’années à 190 °C)
    Chez moi la température ambiante est plus de l'ordre de 24°C.

  11. #11
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 845
    Points
    845
    Par défaut
    Citation Envoyé par squizer Voir le message
    L'article ne porte pas tant sur la durée de vie sur stockage mais surtout sur sa capacité.
    360To quoi, dans un petit (?) disque. Ca vous épate pas ?
    Ce genre de stockage n'est pas voué à survivre à notre civilisation, mais à pouvoir conserver, pour nous, efficacement notre histoire. On peut se poser quelques bonnes questions:

    1. Vitesse de gravure du support ? Parce 360To à déjà 1Go/seconde ça va être long (100h)
    2. Résistance au choc ? Du verre, ça tombe, ça casse !
    3. Réécriture ? En cas d'erreur de gravure, on peut recommencer ? Il y a une forme d'ECC ?
    100h ?? On compte de la même manière là ?
    Du verre effectivement c'est fragile. Mais un disque dur, il tombe il casse aussi dans 80% des cas.
    Réécriture ? Ca j'en sais rien par contre.
    Maintenant je me demande bien quel est la vitesse de gravure c'est vrai
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  12. #12
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    524
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 524
    Points : 1 737
    Points
    1 737
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Pas faux mais bon. Disons que la Bible c'est qque chose d'important dans l'histoire ?
    Important ou pas, ce n'est pas comme s'il n'y avait pas déjà des millions de copies.

    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    Enfin je crois. Par contre pr le projet Apollo sérieusement ? Genre la NASA a vraiment fait une telle connerie ? Waah xD
    Désolé si je n'ai pas de source, mais je suis certain d'avoir lu ça quelque part.

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    durée moyenne des différents supports :
    inscription sur la pierre : 10000 ans
    sur un parchemin : 1000 ans
    sur 1 pellicule : 100 ans
    sur 1 vinyle : 50 ans
    durée moyenne cd/dvd 15 % 1 à 5 ans 85 % plus de 20 ans
    Et dire que la durée du copyright augmente plus vite que la durée de vie des supports
    Pour un peu, bientôt ils nous pondront un support durant 10000 ans mais avec une protection anti-copie conçue pour sauter seulement au bout de 10000 ans (à condition bien sûr que le mécanisme de cryptage soit encore connu d'ici là...)

  13. #13
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    343
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 343
    Points : 1 159
    Points
    1 159
    Par défaut
    Chez moi la température ambiante est plus de l'ordre de 24°C.
    Faut pas oublier le réchauffement climatique.

    Pour avoir déjà eu le droit à un cours sur l'archivage, bien que la durée de vie d'un support de stockage compte, recopier les données n'a pas un problème majeur même si c'est chiant.
    En fait c'est exactement comme la dit le tout premier commentaire : dans quel format je stocke mes données pour qu'il soit lisible 50 ans plus tard car c'est ce que la loi exige ?
    Aura t'on encore du Word dans 50 ans ? Du PDF ?

  14. #14
    Membre habitué

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    42
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 42
    Points : 125
    Points
    125
    Par défaut Extrapolation
    Concrètement, en 2013 300 Ko ont été gravés. Et plus récemment, un certains nombre de textes plus ou moins longs. 360 To est donc une extrapolation calculée à partir du volume d'un disque. Il reste donc à démontrer la possibilité d'écrire en un temps raisonnable ces 360 To, et de les relire de façon fiable.

    Questions : comment retrouver un fichier dans ce disque ? Y a-t-il une table d'allocation ? Est-on capable de balayer l'ensemble du volume avec suffisamment de précision pour écrire (ou relire) les 360 To d'une seule traite ? Tout cela reste probablement à explorer et développer.

  15. #15
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 845
    Points
    845
    Par défaut
    Citation Envoyé par vmagnin Voir le message
    Questions : comment retrouver un fichier dans ce disque ? Y a-t-il une table d'allocation ? Est-on capable de balayer l'ensemble du volume avec suffisamment de précision pour écrire (ou relire) les 360 To d'une seule traite ? Tout cela reste probablement à explorer et développer.
    J'ajoute 'avec quel facilité peut-on recréer des machines capable de lire et écrire sur de tel supports ?(coûts et technologie nécessaire).
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  16. #16
    Membre expert
    Avatar de Doksuri
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    2 026
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 51
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 2 026
    Points : 3 551
    Points
    3 551
    Par défaut
    avec l'extinctions des especes animales et tout... une des idees pour ce support serait de cataloguer un maximum d'infos sur la vie en 2020 pour les generations futures.
    un genre de snapshot pour une annee X
    La forme des pyramides prouve que l'Homme a toujours tendance a en faire de moins en moins.

    Venez discuter sur le Chat de Développez !

  17. #17
    Membre émérite

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 084
    Points : 2 828
    Points
    2 828
    Par défaut
    Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
    100h ?? On compte de la même manière là ?
    Du verre effectivement c'est fragile. Mais un disque dur, il tombe il casse aussi dans 80% des cas.
    Réécriture ? Ca j'en sais rien par contre.
    Maintenant je me demande bien quel est la vitesse de gravure c'est vrai
    le "verre" est une catégorie de materiaux, ça ne disigne pas uniquement les vitres et les verres de cantine... les pierres les plus dures sont à base de forte concentration de quartz et mika si je me rappel bien : le granite, le grès...

    ici, par verre, ils précisent désigner du quartz : "les données sont enregistrées via des nanostructures auto-assemblées créées dans du quartz fondu."
    ce support résiste donc à n'importe quel incendie, et hypotétiquement à une coulée de lave. Il resiste également aux acides à très forte concentration (et aux bases également). Il est insensible aux UV, visible, et infrarouge ...naturels (sans focalisation)... c'est l'un des matériaux les plus stables qui soit.
    Si lensemble du disque est sous forme de cristaux, il sera peut-être plus robuste que du verre pare-balle.

    La vitesse d'écriture importe peu tant que c'est pas 1ko/s, car c'est pas voué à devenir de la mémoire système, mais à de l'archivage, la vitesse de lecture est bien plus importante.

    Les oeuvres culturelles, créative, brevets, fait historiques, relevés scientifiques, etc. ne sont que très TRÈS rarement modifiés, on écrit les données une fois pour toute.
    Je pense que ce support est réinscriptible à l'infini, car il fait fondre le quartz pour lui imprimer l'alignement de sa forme cristaline lorsqu'il se refroidi.

    Ma grande curiosité concerne la consomation électrique de l'écriture... qui fait fondre du quartz à1000°C ^^' sur une petite surface, mais je sais pas s'il conduit bien la chaleur sous sa forme cristaline.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  18. #18
    Membre éclairé Avatar de viper1094
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 570
    Points : 845
    Points
    845
    Par défaut
    Merci Steinvikel pr les réponses apportés. Déja j'apprend (enfin je me rappelle) que le verre c'est pas juste le verre à boire et la vitre.
    Ensuite effectivement le quartz c'est stable, très stable. Ma question principal reste tjrs la même par contre, si tu as une réponse. Avec quel moyen on grave et on lit dessus ? Est-ce coûteux ? Compliqué ? (Ces adjectifs sont relatifs mais vous m'avez compris).
    "C'est d'un ennui…"

    Shikamaru Nara

  19. #19
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    816
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 816
    Points : 3 950
    Points
    3 950
    Par défaut
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    C'est surtout que d'ici un milliards d'années on aura sûrement inventé un meilleur support, et qu'il faudra réécrire toutes nos données sur ces nouveaux supports.
    C'est surtout que dans 1 milliard d'années je doute que l'espèce humaine soit encore présente dans l'univers.... Mais bon ça pourra peut-être servir à une autre espèce intelligente s'il y a toujours de la vie sur terre... Mais c'est une autre histoire....

  20. #20
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 484
    Points : 1 352
    Points
    1 352
    Par défaut
    Je vous trouve très critique.
    Personnellement, je trouve le projet très intéressant.

    Première critique : qui pourra lire les données dans 100.000 ?

    Que ces chiffres soient hors d'atteinte est plutôt une bonne chose.
    C'est un peu comme le passage des adresses IPv4 à IPv6, les chiffres sont tellement vertigineux que l'on peut à bon droit penser que l'on a réglé le problème une fois pour toute (même si on n'est jamais certain de rien).

    Certes, les chercheurs font bien référence "aux générations futures", mais de façon plus pragmatique et immédiate, le soucis de la pérennité des données dans le temps est un problème récurent depuis le tout début de l'informatique et crucial dans tout un tas de domaines. Dans ce contexte, comme l'indique un autre post, les supports actuels qu'ils soient magnétiques ou optiques ont une durée de vie fiable à 100% très courte (au bout de 1 à 2 ans, on n'est plus certain de rien).

    Avoir trouvé un système fiable sur plusieurs millénaires, ce n'est pas forcement pour lire les données dans 100.000 ans.
    Savoir que le support est fiable à 100.000 ans, me garantie que je pourrait le lire dans 15 ans.

    Aujourd'hui on en est très très loin, et on en est réduit à copier de support en support, de serveur en serveur, encore et encore.

    Dans ce cadre, le problème de lecteur évoqués par ailleurs n'en est pas un.
    A 15 ou 20 ans, on a toujours les lecteurs : on sait toujours lire des 78 tours et on peut toujours acheter un lecteur de disquette pour 15 euros.
    Les supports qui bien plus de mal à suivre que les lecteurs.

    Entre nous, ceux qui ont perdu des données à cause d'un problème de lecteur sont des incompétents.
    Quand tu vois tomber en panne ton avant-dernier lecteur de bandes magnétique ou de cartes perforées, tu ne te demandes pas s'il ne serait pas temps de transférer tes données sur un autre support ?

    Au tout début de ma carrière, j'ai connu une société qui avait des salariés dont l'unique boulot était de copier leurs milliers de disquettes pour en avoir toujours une copie de lisible - tant en terme de support, que de lecteur, passant du 5'1/4 à 3'1/2, de la simple à la double densité etc..

    Pour ce qui est de la fragilité du support, où a-t-on vu qu'on avait seule copie de ses archives stockée en un unique endroit ?
    Vol, malveillance, et catastrophe reste toujours possible.

    Pour moi la vrai question concerne la possibilité d'industrialiser le concept.
    Entre un projet universitaire est une solution industriellement exploitable, il y a souvent un fossé.
    Un post évoquait la vitesse d'écriture, par exemple - si elle n'est pas en adéquation avec le reste, alors c'est effectivement mort.

    Dans le cas contraire, il y aura tout un tas d'applications pratiques relativement immédiate, sans forcement vouloir passer notre histoire à des générations futures.
    --
    vanquish

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 26/04/2019, 12h58
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 19/06/2018, 11h34
  3. Réponses: 30
    Dernier message: 08/05/2018, 08h53
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 23/02/2018, 15h41
  5. Des chercheurs parviennent à stocker 360 To de données sur un disque
    Par Olivier Famien dans le forum Actualités
    Réponses: 33
    Dernier message: 19/03/2016, 10h04

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo