Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 034
    Points : 12 113
    Points
    12 113

    Par défaut

    Salut Boijea.

    Citation Envoyé par boijea
    Un informaticien DOIT avoir des connaissances en électronique.
    Depuis quand ?

    Après le bac, j'ai fait un DUT informatique puis une grand école d'ingénieur.
    Au programme, il n'y avait ni physique, ni chimie, et encore moins de l'électronique.

    Citation Envoyé par boijea
    Je suis moi-même un physicien qui a mal tourné et fini par ne faire que de l'informatique ....
    vous croyez que tout le monde a suit le même parcours d'études que vous ?

    Citation Envoyé par boijea
    ... aussi bien avec des serveurs Oracle que des systèmes embarqués.
    Les systèmes embarqués, je n'en ai jamais fait professionnellement.

    Ma formation m'a amené à travailler dans les services et dans le domaine bancaire et assurance.
    J'ai été analyste programmeur, chef de projet et pour terminer administrateur DB2.
    J'ai pratiqué sur gros système IBM, et je connais le cobol, le cics, le db2 et le jcl, tout ce qui tourne autour de cela, avec des compétences en système.

    L'électronique dans le domaine bancaire et assurance, ça n'existe pas !

    Citation Envoyé par boijea
    Le coût est essentiel.
    Histoire de ne pas se ruiner, oui. Mais ce n'est pas le coût qui est décisif dans le premier achat d'une raspberry, mais plutôt la curiosité.

    Citation Envoyé par boijea
    Le Pi va permettre de se former avec des langages comme Python et Java, essentiel dans un CV d'informaticien.
    Cela dépend de la formation que vous allez faire par la suite, si vous désirez devenir un professionnel en informatique.
    Essentiel non, mais cela y contribue. A bien vous comprendre vous ignorer totalement les autres langages.
    Quand on fait du système sur linux, c'est perl, l'assembleur, le korn-shell, c-shell, bash, le bourn-shell.
    Quand on fait de la gestion, c'est cobol en gros système.
    Coté web, c'est html, css, javascript, jquery et d'autres framework, php, mysql, voire aussi java.
    Programmation en 'C/C++', ada, lisp, prolog et je ne parle même pas des vieux langages ...

    La liste est longue. Python, jamais pratiqué et je n'en aurai jamais besoin. C'est fait pour les jeunes !

    Citation Envoyé par boijea
    Faux pour le fer à souder: depuis mon second Arduino, je crois, jusqu'à mes derniers ESP8266 ou ESP32 ... je n'ai plus utilisé de fer à souder.
    Si c'est pour faire mumuse, et laisser votre montage sur un breadboard, je veux bien, mais ce n'est pas très sérieux, ni la finalité du projet.
    La plupart des gens qui font de l'électronique et viennent à la raspberry, se servent d'un fer à souder.
    C'est juste un détail qui n'a pas beaucoup d'importance, car cela dépend de ce que vous faites réellement avec une raspberry et pour quel usage.
    Et créer une dichotomie entre ceux qui utilisent un fer à souder et les autres n'a pas de sens, surtout dans le cadre d'une raspberry.

    Citation Envoyé par boijea
    Faire de la domotique sans connaissance d'électronique ... Je laisse les autres juger.
    Justement non, il existe déjà des shields tout fait qui vous permettent d'utiliser des relais sans fer à souder.

    Citation Envoyé par boijea
    C'est un peu comme un programmeur Excel. Oui, c'est de l'informatique.
    Justement pas, Excel c'est de la bureautique, pas de l'informatique.

    Citation Envoyé par boijea
    Un "informaticien" que je dois engager qui utilise vi au reflex et a écrit au moins un driver Linux ... c'est plus mon style.
    Parce que vous êtes plutôt tourné vers les systèmes embarqués, mais c'est pas mon cas.

    Sur la raspberry, je fais de la programmation dite parallèle que l'on nomme aussi concurrentiel.
    J'aime bien tout ce qui est système. Cela n'a rien à voir (je parle de ce que je fais) avec les systèmes embarqués.
    Je ferai exactement la même chose si j'avais un ordinateur avec une partition debian.

    Citation Envoyé par boijea
    J'ai appris le C++ à la maison avant de l'utiliser pendant 10 ans au travail avant de passer en Java.
    J'ai d'abord appris le 'C' car en plus du gros système IBM, j'ai pratiqué UNIX dans les années 70-80.

    Citation Envoyé par boijea
    Le Pi est une ouverture à tout, il m'a aussi permis de découvrir les ESP (je ne peux plus m'en passer).
    L'invention du raspberry a été une excellente idée, je ne dirais pas le contraire, vu que je suis un fervant utilisateur.

    Citation Envoyé par boijea
    Quand j'ai acheté mon premier Raspberry Pi 3 B (j'avais déjà les plus anciens)
    J'ai commencé par la Rpi2. Actuellement, je possède : Rpi zéro V1.3 - Rpi zéro W - Rpi zéro WH + tuner tv hat - 2 x Rpi 2B - Rpi 3A+ - Rpi 3B+
    Quand elle sera disponible, j'achèterai la Rpi 4B, celle qui a 4GB de ram.

    Citation Envoyé par boijea
    mon premier truc a été d'essayer d'installer WordPress (donc mySQL) ... et cela marchait, en frôlant le ridicule, mais je me suis bien amusé.
    Mon premier essai a été OPENVPN !

    Tout ce qui concerne un serveur WEB, j'utilise WampServer sur mon ordinateur Windows, et je maîtrise assez bien apache, php, mysql et phpmyadmin. Je suis présent dans le forum consacré à MySql pour donner des conseils.

    Citation Envoyé par boijea
    Le Pi est fait pour bidouiller et apprendre ....
    Justement, c'est ça vocation première, l'apprentissage de l'informatique.
    Maintenant, je ne suis pas trop convaincu de l'associer aussi avec l'arduino.
    Encore une fois, cela dépend de ce que vous faites comme projet.

    Citation Envoyé par boijea
    rien à voir avec mes 6 Pi qui sont tous des objets connectés
    Je ne me suis pas encore penché sur les ESP. Il est vrai que la domotique m'intéresse.
    Pour l'instant, je suis encore dans tout ce qui concerne les réseaux et la programmation système enfin parallèle.

    Citation Envoyé par boijea
    On peut faire presque n'importe quoi et surtout bricoler sur plein d'aspects de l'informatique.
    C'est grace à la raspberry que je me suis remis à faire du linux, et à bricoler sur des aspects qui me tiennent à cœur, comme la programmation système / parallèle.
    Je ne sais pas trop si je vais franchir le pas vers l'arduino.
    Le sujet consacré à l'électronique est intéressant, mais cela me déconcerte à cause de la connaissance que je n'ai pas.
    Et puis, tout ce qui concerne fer à souder, avec mes grosse papates, c'est pas trop mon truc.

    Citation Envoyé par boijea
    Et il n'est évidemment pas interdit d'utiliser un Pi comme PC de bureau pour un apprentissage de Linux.
    Dans ce cas là, si vous désirez surfer sur le net, je préfère de loin Windows pour son aspect graphique.
    Après tout, je connais bien windows, et je ne vois pas pourquoi je m'en séparerais.

    Pour moi, la raspberry, c'est autre chose que du windows. Attention, je ne dénigre pas windows que j'aime bien.
    C'est disons faire de la vrai programmation en ligne de commande, comme j'en faisais quand j'ai débuté en informatique.
    Dans l'âme, je suis un bidouilleur, touche à tout, qui aime apprendre.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  2. #22
    Membre expert Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    1 033
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 1 033
    Points : 3 732
    Points
    3 732

    Par défaut

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    Dans ce cas là, si vous désirez surfer sur le net, je préfère de loin Windows pour son aspect graphique.
    Après tout, je connais bien windows, et je ne vois pas pourquoi je m'en séparerais.
    Juste pour faire du Web, perso que je sois sous KDE, Gnome, Windows ou Cinnamon, je vois pas franchement la différence. Firefox et Chrome ont grosso-modo la même tête. Et pour l'aspect graphique, Windows 10 est loin d'être le plus esthétique. (avis perso)

  3. #23
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 034
    Points : 12 113
    Points
    12 113

    Par défaut

    Salut Zefling.

    Pourquoi Windows pour surfer ? Parce que mon ordinateur est configuré ainsi avec une seule partition Windows 10.
    Je ne critique pas, c'est juste mon opinion à ce sujet.

    Inversement, j'ai déjà utilisé la raspberry Pi 2B pour surfer et je trouve que c'est lent.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  4. #24
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    275
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 275
    Points : 754
    Points
    754

    Par défaut

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    C'est grace à la raspberry que je me suis remis à faire du linux, et à bricoler sur des aspects qui me tiennent à cœur, comme la programmation système / parallèle.
    Je ne sais pas trop si je vais franchir le pas vers l'arduino.
    Je viens de Unix et Linux ... et ensuite Windows est venu pour la bureautique.
    Mon Eclipse (C, C++ et Java) est sous Windows, comme mes outils vidéos, mais j'ai mon vieux PC sous Ubuntu.
    Je recommanderais les ESP avec l'IDE de l'Arduino sous Windows, voire avec un firmware MicroPython.

    Je suis retraité, 70 ans, dépassé peut-être, mais pas sûr!?!
    J'ai et serai (!?!) toujours pragmatique.
    J'ai été chef de projet, product manager et aussi architecte en système de communication.
    J'ai évidemment toujours consulté les petites annonces pour m'orienter dans ma carrière et les domaines où m'améliorer (à la maison aussi), avec de nouveaux outils ou des logiciels OpenSource ou des trucs comme le PET de Commodore, avec sa cassette audio, un des très vieux ancêtres du Raspberry Pi pour son aspect ludique, où j'avais programmé un désassembleur ... en assembleur.
    Quand j'ai dû par exemple porter des applications C++ entre différents systèmes UNIX ou travailler avec Hibernate pendant 8 ans, je n'ai eu aucun souci à m'y mettre et avoir un réel plaisir dans un job que j'ai pu acquérir grâce à mes compétences.

    Le Raspberry Pi permet cette ouverture d'esprit, cette recherche d'améliorer ces compétences et de bidouiller/bricoler avec beaucoup de plaisir .

    C'est clair qu'un programmeur SAP n'aura sans doute pas d'attirance pour une carte FPGA sur un Raspberry Pi ... mon souhait caché, mais un peu cher, juste des connaissances suffisantes .... mais pas assez de temps.
    Il y a tellement de hats pour le Pi qu'on y trouvera encore une fois son bonheur.

    J'ai bien aimé tout le blabla sur la 4K. Mon écran PC Windows10 est un 4K, cool sous Eclipse, à essayer sur le Pi 4.

    Je monte des vidéos 4K depuis des années (une de mes premières, il y a 5 ans (!):
    ... je suis un passionné de photos).

    J'ai donné ce type de vidéos comme référence pour des tests de Chromebooks en développement.
    Ce sera très intéressant de l'essayer sur le Pi 4, de le faire passer gentiment en 4K (paramètre Youtube), voire de mettre le fichier MP4 sur un disque USB3 (enfin sur le Pi) .... pour examiner comment il saccade ... ou pas.

    Cordialement
    Auteur chez Eyrolles
    Dernier ouvrage: Java pour le Raspberry Pi 3 et une présentation générale et extensions
    Articles sur les ESP8266 et ESP32
    J'ai adoré écrire cet article ici: PyDev, un IDE pour Python, sous Eclipse et pour le Raspberry Pi 3

  5. #25
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 034
    Points : 12 113
    Points
    12 113

    Par défaut

    Salut boijea.

    Citation Envoyé par boijea
    J'ai bien aimé tout le blabla sur la 4K.
    Je parlais surtout de la diffusion sur des réseaux comme SFR, où la qualité de l'image d'un téléviseur 4K dépend de la diffusion de bout en bout de ce 4K.
    Je connais exactement le même problème avec la HD, toujours chez SFR où la diffusion ne se fait pas de bout en bout.

    Rien à voir avec la diffusion d'une vidéo en 4K, sur un moniteur en 4K, où justement tout est en 4K.
    C'est pourquoi, je ne vois pas trop encore l'intérêt pour la télévision d'avoir le 4K, tant que la diffusion ne se fait pas en 4K.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  6. #26
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    776
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 776
    Points : 26 893
    Points
    26 893

    Par défaut Le nouveau Raspberry Pi 4 ne prend pas tous les cables USB-C en charge à cause d’un défaut de conception

    Le nouveau Raspberry Pi 4 ne prend pas tous les cables USB-C en charge
    À cause d’un défaut de conception que la Fondation va corriger

    La nouvelle de la disponibilité du Pi 4, la nouvelle mouture de la ligne d’ordinateurs monocartes de la Fondation Raspberry Pi, est tombée il y a deux semaines. Le Raspberry Pi 4 conserve la même apparence et le même prix de départ que son prédécesseur (35 $) pour des spécifications dont on ne peut s’empêcher de constater le bond effectué en comparaison aux versions précédentes : jusqu'à 4 Go de RAM (quatre fois plus que tout Pi précédent), un processeur et un GPU plus rapides, un Ethernet plus rapide, un réseau Wi-Fi double bande, deux fois plus de sorties HDMI et deux ports USB 3.

    Nom : upton about rpi4.png
Affichages : 4309
Taille : 72,3 Ko

    En sus, le Raspberry Pi 4 est le premier ordinateur du catalogue de la Fondation équipé d’un connecteur USB-C pour son alimentation. C’est aussi de là que vient une mauvaise nouvelle … Le port USB-C dédié à la fourniture de l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement de l’ordinateur est non conforme. Dans une récente sortie, Eben Upton – l’un des co-fondateurs de la Rasbperry Pi Foundation – confirme l’information. Toutefois, ce qu’il faut souligner est que c’est le hobbyiste Tyler Ward qui, le premier, touche au fond du problème.

    « Le nouveau Raspberry Pi est équipé d’un connecteur USB Type-C pour l'alimentation et certains utilisateurs se plaignent de ce que certains chargeurs ne fonctionnent pas avec lui (notamment les chargeurs de MacBook). Certains ont émis l'hypothèse que cela est dû à une limitation du fabricant sur les alimentations, mais en fait, c'est dû à un défaut de conception au niveau de la connexion USB. La racine du problème est la présence d’une résistance de tirage vers la masse commune aux lignes CC1 et CC2 du connecteur USB de type C », explique-t-il.

    Nom : Rpi4 schematic.png
Affichages : 4050
Taille : 27,4 Ko
    Schéma partiel du Raspberry Pi 4


    « Avec la plupart des chargeurs, cela ne posera pas de problème car les câbles de base n'utilisent qu'une seule ligne CC et, par conséquent, le Raspberry pi est détecté correctement et reçoit l'alimentation. Le problème se pose avec les câbles à marquage électronique qui utilisent les deux connections CC », ajoute-t-il. En l’état actuel, l’utilisation d’un câble USB-C à marquage électronique avec un chargeur intelligent va provoquer l’identification du Raspberry Pi comme accessoire audio, ce qui va amener l’alimentation à ne pas lui fournir l’énergie.

    Benson Leung de Google s’est exprimé sur la question et accuse les designers du Raspberry Pi de non respect des normes. « L'équipe de Raspberry Pi a commis deux erreurs critiques. La première est qu'ils ont conçu ce circuit eux-mêmes, peut-être en essayant de faire quelque chose d'intelligent avec la détection de niveau de courant, mais n'y sont pas parvenus de façon correcte. Au lieu d'inventer des circuits, les concepteurs de matériel devraient simplement copier la spécification USB-C. La deuxième erreur est qu'ils n'ont pas vraiment testé leur design avec des câbles équipés de puces de marquage électronique », lance-t-il.

    Nom : recommandations usb-c.png
Affichages : 4019
Taille : 32,6 Ko
    Recommandations de la norme USB-C


    Le souci dans l’actuelle situation est que les câbles dotés de puces de marquage électronique sont assez courants. Par exemple, chaque MacBook vient équiper d’un câble USB-C à marquage électronique depuis 2016. Après la publication du billet de blog de Tyler Ward, la Fondation a annoncé qu’une version corrigée du Raspberry Pi 4 est en route. En entendant les révisions annoncées, les propriétaires de Raspberry Pi 4 doivent faire usage de câbles USB-C non équipés de puces pour le marquage électronique – le type qu’on rencontre sur de nombreux chargeurs de smartphones. Bien sûr, il faudra penser à se munir d’un boîtier d’alimentation capable de fournir 5 volts sous une intensité de courant maximale de 3 ampères.

    Ce défaut de conception est le deuxième problème qu’un produit de la fondation Raspberry Pi exhibe ces derniers mois. Au mois d’août de l’année précédente, la Fondation a lancé le Rasperry Pi Power Over Ethernet (PoE) HAT. Comme avec l’USB-C, des problèmes d’alimentation avaient surgi avec cette carte d’extension.

    Sources : blog Tyler, billet Leung

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Avez-vous fait l'acquistion du Raspberry Pi 4 ? Si oui, avez-vous fait ce constat ?

    Voir aussi :

    La NASA piratée à cause d'un Raspberry Pi non autorisé connecté à son réseau, selon un rapport
    Le TOP 10 des cartes d'extension (HAT) pour Raspberry Pi, votez pour vos cartes Pi HAT préférées
    Vous pouvez maintenant exécuter Windows 10 sur le Raspberry Pi 3, grâce au programme d'installation WoA pour Microsoft
    Raspberry Pi Foundation met en vente son nouveau module, Compute Module 3+, à partir de 25 $
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #27
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 603
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 603
    Points : 120 263
    Points
    120 263

    Par défaut Le Raspberry Pi 4 a besoin d'un ventilateur : un utilisateur explique pourquoi

    Le Raspberry Pi 4 a besoin d'un ventilateur : un utilisateur explique pourquoi,
    mais surtout comment vous pouvez en ajouter un

    Fin juin, la Fondation Raspberry Pi a annoncé la disponibilité de la quatrième version de son nano-ordinateur monocarte. La fondation a précisé même que, bien que le Raspberry Pi 4 conserve la même apparence et le même prix de départ que son prédécesseur (35 $), « pour la première fois, il a apporté quelques modifications essentielles à sa forme afin de s'adapter aux nouvelles fonctionnalités ».

    Le nano-ordinateur monocarte améliore les spécifications dans tous les domaines. Il propose désormais jusqu'à 4 Go de RAM (quatre fois plus que tout Pi précédent), un processeur et un GPU plus rapides, un Ethernet plus rapide, un réseau Wi-Fi double bande, deux fois plus de sorties HDMI et deux ports USB 3.

    Néanmoins, un utilisateur du nom de Jeff Geerling, note qu’il lui faut désormais un ventilateur pour cette nouvelle monocarte. Il explique :

    « J'utilise le Pi pour divers projets depuis son introduction en 2012 et pour de nombreux modèles, y compris le minuscule Pi Zero et diverses révisions A +, vous n'avez même pas besoin d'un ventilateur ou d'un radiateur pour éviter les ralentissements du processeur. Et les images thermiques ou les mesures ponctuelles à l’aide d’un thermomètre infrarouge montraient généralement que le SoC dégageait le plus de chaleur. Tant qu'il y a au moins un peu d'espace pour la convection naturelle (c'est-à-dire sans ventilateur), vous pouvez faire presque n'importe quoi avec un Pi et ne pas avoir à vous soucier de la chaleur.

    « Le Pi 4 est une bête différente, cependant. Non seulement le processeur devient sensiblement chaud, même sous une charge normale, mais il existe un certain nombre d'autres composants de la carte qui chauffent au point de ne pas être faciles à toucher ».

    Tests au point d’étranglement

    Voici une image thermique prise avec son imageur thermique Seek mettant en évidence les parties de la carte générant le plus de chaleur au bout de 5 minutes à tourner au pont d’étranglement.

    Nom : thermique.png
Affichages : 11660
Taille : 386,3 Ko

    Pourquoi le point d’étranglement est-il mauvais ? Il y a deux raisons : tout d’abord, il vous empêche d’obtenir la vitesse de processeur maximale offerte par le Pi, ce qui signifie que vos activités prendront plus de temps. Ensuite, cela indique que des pièces à l'intérieur du Pi (généralement uniquement du processeur, mais probablement d'autres pièces) chauffent suffisamment pour atteindre leurs propres limites de sécurité internes. Si vous utilisez du matériel informatique au-delà la limite de sa capacité thermique pendant de longues périodes, les pièces vont s'user plus vite que si elles fonctionnaient bien dans les limites.

    S’il note que le CPU / SoC était également à environ 60 ° C, il reconnaît que le boîtier en métal aide à bien diffuser cette chaleur autour du périmètre et, dans l’image IR, la chaleur rayonnant du haut du CPU. est quelque peu masqué par la surface métallique réfléchissante.

    Vous remarquerez peut-être cependant les zones blanches lumineuses en bas à gauche. C'est tout le circuit d'alimentation provenant de l'entrée d'alimentation USB-C. Jeff assure que cette partie de la carte dégage presque toujours une très grosse quantité de chaleur, et les composants de cette zone ne la dissipent pas autant que le processeur à structure métallique.

    Enfin, il rappelle que cette image a été prise lorsque l’appareil tournait au point d’étranglement. Selon lui, si vous avez une activité quelconque sur les ports USB, la puce du contrôleur USB située à droite (ce petit point rouge avant que vous n’arriviez à l’extrême droite de l’image) s’allume en blanc et vire également être 60 et 70 ° C. Une mise à jour du firmware du Pi 4 peut aider à garder cette puce un peu plus froide, mais elle chauffera toujours sous la charge.

    « Imaginez donc que vous utilisiez réellement le Pi 4 en remplacement d’un ordinateur de bureau, avec au moins un disque dur externe USB 3.0 connecté, le WiFi connecté et le transfert de grandes quantités de données, un clavier et une souris USB, quelques fenêtres de navigateur ouvertes (le site Web pourrait aussi bien être un jeu vidéo AAA avec une utilisation intensive des ressources), un éditeur de texte et un lecteur de musique. Cette quantité de charge est suffisante pour provoquer l’accélération du processeur en moins de 10 minutes, lors de mes tests ».

    Si vous faites une navigation extrêmement légère, par exemple en parcourant un site comme Wikipédia, cela pourrait ne pas atteindre le goulot d’étranglement (point d'un système limitant les performances globales d'un flux de production d'une entreprise). Toutefois, Jeff assure que regarder des vidéos, faire défiler des sites plus complexes et changer fréquemment d’application amène souvent le processeur à atteindre rapidement une température pouvant aller jusqu’à 80 ° C, en particulier s’il est enfermé dans un boîtier en plastique dépourvu de ventilation.

    « Pour mes tests plus formels, j'ai commencé à exécuter stress --cpu 4 pour que le processeur fasse beaucoup de travail, en continu. Après quelques minutes, en utilisant vcgencmd measure_temp et vcgencmd get_throttled, J’ai pu voir le processeur commencer à ralentir dès qu’il atteignait 80 ° C (176 ° F) »

    Nom : ralentir.png
Affichages : 11366
Taille : 12,5 Ko

    Pour installer stress, exécutez sudo apt-get install -y stress. Vous pouvez surveiller la température actuelle dans une fenêtre de terminal en exécutant la commande watch -n 1 vcgencmd measure_temp. Lorsque le CPU ralentit, la commande vcgencmd get_throttled affiche 0x20002 (le premier 2 indique que le Pi a ralenti à un moment donné entre le démarrage précédent et l’instant T, le dernier 2 indique que le Pi ralentit actuellement la fréquence du processeur).

    Températures après l'installation d'un ventilateur

    La vidéo ci-dessous est un modding du boîtier officiel Raspberry Pi 4 pour disposer d’un ventilateur. Les plus curieux pourront la regarder en entier mais les plus pressés peuvent directement se rendre à 9:15 pour la partie la plus intéressante.


    Après avoir installé le ventilateur, Jeff a redémarré le Pi et lancé stress --cpu 4 qu’il a laissé activé pendant une heure. Pendant tout le temps, la température du processeur est restée égale ou inférieure à 60 ° C (140 ° F), soit 20 ° C de moins que le point d'étranglement :

    Nom : ventilateur.png
Affichages : 11368
Taille : 18,3 Ko

    « J'ai également lancé un cluster Kubernetes avec quatre Raspberry Pi 4 et avec les ventilateurs intégrés au PoE HAT officiel, ces processeurs de Pi ne ralentissent pas non plus, même lorsque je lance des tests à la suite qui sollicitent l’ensemble du système pendant une heure ou plus. La zone autour du Pi devient assez chaude (puisque les ventilateurs évacuent cette chaleur), mais c'est une bonne chose : la chaleur peut se dissiper dans l'air ambiant au lieu de former une bulle autour de la carte !

    « Le ventilateur Pi que j'utilise génère 50 dB de son à une distance d'un pied (30 cm). Il n'est donc pas silencieux, mais il est en fait un peu plus silencieux que les petits ventilateurs du PoE HAT, qui ont également un son plus aigu et que je trouvais plus distrayant. Lorsqu’il est en marche, le ventilateur consomme également 80 mA en continu. Par conséquent, si vous comptez des milliampères lors de l’alimentation du Pi (p. Ex. Lorsqu’il fonctionne à l’énergie solaire ou sur batterie), gardez cela à l’esprit »

    Source : billet de Jeff Geerling

    Voir aussi :

    Le site de lancement du Raspberry Pi 4 tourne sur un cluster de 18 Raspberry Pi 4 avec 72 cœurs et 72 Go de RAM
    La NASA piratée à cause d'un Raspberry Pi non autorisé connecté à son réseau, selon un rapport
    Le TOP 10 des cartes d'extension (HAT) pour Raspberry Pi, votez pour vos cartes Pi HAT préférées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #28
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 034
    Points : 12 113
    Points
    12 113

    Par défaut

    Salut à tous.

    Encore une mauvaise nouvelle.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme
    Néanmoins, un utilisateur du nom de Jeff Geerling, note qu’il lui faut désormais un ventilateur pour cette nouvelle monocarte.
    Avec le Raspberry Pi 3B+ aussi, car la température sans ventilateur va au-delà des 50°C.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme
    Pendant tout le temps, la température du processeur est restée égale ou inférieure à 60 ° C (140 ° F), soit 20 ° C de moins que le point d'étranglement
    Je trouve que 60°C reste une température élevée avec un ventilateur.

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  9. #29
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    9 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 9 591
    Points : 25 714
    Points
    25 714

    Par défaut

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    Avec le Raspberry Pi 3B+ aussi, car la température sans ventilateur va au-delà des 50°C.
    50°C n'est pas une t° excessive en électronique, surtout si c'est sur une période qui en dure pas.


    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    Je trouve que 60°C reste une température élevée avec un ventilateur.
    Il fut un temps, ou c'était plutôt considéré comme très froid pour les processeurs de la famille AMD, même avec un ventilateur.

    Mais effectivement, plus c'est miniaturisé, plus ça chauffe.
    Et plus c'est miniaturisé, plus la chaleur peut être problématique.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  10. #30
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 639
    Points : 1 443
    Points
    1 443

    Par défaut

    Suis-je le seul étonné que tous les systèmes Pi à base de ventilateur, sont des ventilateurs 30*30mm ?
    En refroidissement PC, la règle pour conjuguer performance & silence, c'est d'avoir le plus gros débit d'air, avec le ventilateur le plus lent possible. Force est de constaté que plus le fan est petit, plus il tourne vite, et plus il est bruyant.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  11. #31
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 33
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Sauf que la surface à refroidir est très petite, et en plus de ça il faut garder l'un des principaux intérêt du PI, et même celui de base, être peu encombrant.

  12. #32
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 639
    Points : 1 443
    Points
    1 443

    Par défaut

    je le conçois, mais entre un ventilateur de 30*30mm et un ventilateur de 120*120mm, il y a plein de déclinaisons ...il serait tout à fait possible de faire un boitier de même largeur * longueur, et rajouter 2cm de haut pour intégrer un ventilateur de 60*60 --> débit multiplié par 3 ou plus, bruit divisé par 10, facteur de forme très peu impacté, et ça reste clairement "peu encombrant".
    PS: ordres empiriques au doigt mouillé, la meilleure unité ! x)
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  13. #33
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 034
    Points : 12 113
    Points
    12 113

    Par défaut

    Salut à tous.

    @ sevyc64 : je ne connais pas les normes en ce qui concerne les températures.
    Mais ma Rpi 2B tourne autour des 40°c sans ventilateur et avec, àa descent en dessous des 30°C.
    J'ai surtout l'impression que la température augmente avec la numérotation des RPi.
    Avec la Rpi 5B, on sera pas loin des 100°C si cela continue ainsi.

    Quel est la température maximale du RPI 4B avant son arrêt complet ?

    Citation Envoyé par Steinvikel
    Suis-je le seul étonné que tous les systèmes Pi à base de ventilateur, sont des ventilateurs 30*30mm ?
    Le seul étonné, non, mais je ne sais pas trop si un diamètre plus grand offrirait une performance supérieure en dissipation de la chaleur ?
    Comme dit ci-dessus, j'ai une différence de 10°C entre sans et avec ventilateur.

    @ tous : Je trouve qu'il y des ratés avec ce RPi 4B : la température, la prise USB-C pas au norme, la prise micro HDMI ...
    Le prochain problème sera de quel genre ?

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  14. #34
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 792
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 792
    Points : 8 067
    Points
    8 067

    Par défaut

    Il est certain que s'il monte facilement à 60°c alors il faut l'équiper de pâte thermique au minimum et au mieux d'un ventilateur pour une utilisation normale.

    Info que j'avais pu glaner sur un forum : le 3B+ baisse sa fréquence d'horloge de 200Hz quand sa température dépasse le premier seuil de température qui est à 65°c (si ma mémoire est bonne).
    Donc pour utiliser toutes les performances d'un RPI il faut le maintenir à environ 30-35°c quand il est au repos, pour éviter qu'il ne dépasse les seuils critiques en utilisation intensive.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  15. #35
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 639
    Points : 1 443
    Points
    1 443

    Par défaut

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    (...) je ne sais pas trop si un diamètre plus grand offrirait une performance supérieure en dissipation de la chaleur ?
    Comme dit ci-dessus, j'ai une différence de 10°C entre sans et avec ventilateur.
    petit points sur la thermodynamique (pour la dissipation par convection):
    - plus la différence de température est grande (entre le radiateur et l'air ambiant), plus l'échange de chaleur est important (comme le principe de niveau pour les vases communicants)
    - plus la surface d'échange est grande, plus rapide est le phénomène
    - plus le flux du fluide (l'air) est important, plus fine et fraîche est la couche de fluide à température intermédiaire (l'air en contact qui se réchauffe) --> boucle avec le 1er point

    Avec un radiateur de 10*10mm, tu verras plus de perf en orientant le radiateur dans le sens du flux d'air, qu'en passant d'un fan de 30*30mm à 40*40mm ...je te l'accorde.
    En revanche, si tu as équipé ton Rpi d'un radiateur bien plus grand, tu décuple la capacité de dissipation en augmentant le flux d'air.
    Pour info: je dispose d'un 2B avec boitier en aluminium CNC (celui là est pour 3B) et le simple fait d'ouvrir la fenêtre de la pièce permet de constater 1-2°C de différence dans bien des cas.
    edit: ce boitier entre en contact avec la puce la plus chaude du dessous et du dessus (à laide de pad thermique fourni)
    J'utilise un vieux ventilateur PC 90*90 que j'ai branché sur le 5V. La solution m'a rien couté, le boitier en soit refroidit très bien, avec le fan, je suis pas vraiment plus frais, mais la température est BIEN PLUS CONSTANTE (tassé vers le bas). =)


    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    @ tous : Je trouve qu'il y des ratés avec ce RPi 4B : la température, la prise USB-C pas au norme, la prise micro HDMI ...
    Le prochain problème sera de quel genre ?
    Tu oublies le redémarrage (effacement) avec les flash d’appareils photo... x)
    Moi j'étais plutôt partisan pour l'évolution vers l'USB-C, mais alors pourquoi ne pas avoir mis l'intégralité des ports USB en USB-C ? ...on aurait gagné 4 ports USB en plus.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  16. #36
    Membre expérimenté Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    364
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 27
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 364
    Points : 1 382
    Points
    1 382

    Par défaut

    Utilisant un RPI4 comme serveur chez moi, je peux vous confirmer que sans ventilateur ça monte effectivement trop haut.
    Je l'ai laissé une journée allumé (par temps de canicule, donc 33°C dans l'appartement), il est monté vers les 73°C sans effectuer de taches précises (juste un server NGINX qui tournais dessus, mais aucunes visites à priori).

    La j'ai mis un petit fan de 30x30mm en continu, effectivement ça fait un peu de bruit mais c'est léger. Je pensais utiliser un transistor pour le contrôler via les pins GPIO plus tard pour l'allumer à partir d'une certaine température.

    Je précise que j'ai pas encore essayé de mettre de radiateurs, mais j'en ai commandé.
    La température du CPU reste à 43°C avec le ventilo, avec une température moyenne de 30°C dans l'appartement.
    Je n'ai pas fait de mesures pour le GPU vu que je ne l'utilise pas.
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

  17. #37
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    4 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 4 034
    Points : 12 113
    Points
    12 113

    Par défaut

    Salut Steinvikel.

    Merci pour le petit cours sur la thermodynamique.

    J'ai aussi oublié que la RPI 4B ne boot pas, actuellement, sur l'USB.
    --> https://www.raspberrypi.org/document.../booteeprom.md
    Il faudra attendre une futur mise à jour comme indiqué dans le lien ci-dessus.

    Je ne comprends pas pourquoi y-a-t-il eu précipitation dans sa sortie ? Je l'attendais pour Mars 2020, mais pas avant.

    Citation Envoyé par Steinvikel
    Moi j'étais plutôt partisan pour l'évolution vers l'USB-C, mais alors pourquoi ne pas avoir mis l'intégralité des ports USB en USB-C ? ...on aurait gagné 4 ports USB en plus.
    Le port USB d'alimentation est différent dans son usage des port USB 2.0 et 3.0.
    Afin de ne pas le confondre comme dans la Rpi Zéro, il vaut mieux qu'il soit différent.
    Pour ma part, je préfère la continuité et comme la raspberry a commencé par un micro usb, il aurait dû poursuivre son évolution ainsi.

    Maintenant il y a pléthore de câbles comme HDMI / mini HDMI et maintenant micro HDMI, sans parler des problèmes de compatibilités avec la norme hdmi-cec.
    Pour l'alimentation, micro usb et maintenant usb-c. J'utilise aussi des fiches DC 5.5 x 2.1 mm et je possède des adaptateurs fiche DC / micro usb.

    @ onilink_ : merci pour ce retour d'expérience. As-tu pensé à le mettre dans ton réfrigérateur s'il chauffe de trop ?

    @+
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  18. #38
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 639
    Points : 1 443
    Points
    1 443

    Par défaut

    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    Maintenant il y a pléthore de câbles comme HDMI / mini HDMI et maintenant micro HDMI, sans parler des problèmes de compatibilités avec la norme hdmi-cec.
    Pour l'alimentation, micro usb et maintenant usb-c. J'utilise aussi des fiches DC 5.5 x 2.1 mm et je possède des adaptateurs fiche DC / micro usb.
    Tu remarquera que les cables qui s'éloignent le plus de l'aspect "bien commun", sont les moins "compatibles", chaques cable vendu sous un même logo prenant en charge un aspect de la norme ou pas (ceux nécessitant des cable HDMI particulier me comprendront). ^^'

    ségmentation câble DisplaitPort :
    - 1) transporte de la puissance ou non
    - 2) catégorie du débit (3 de mémoire)
    - 3) distance par rapport au débit
    pour le reste, ça dépend juste des périphériques connecté au câble

    ségmentation câble HDMI :
    - 1) catégorie du débit
    - 2) distance par rapport au débit
    - 3) passif ou actif
    - 4) si actif : bidirectionnel ou sens unique
    - 5) choix des compatibilités avec les fonctionnalités de la norme (rarement inscrite sur le packaging)


    Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
    @ onilink_ : merci pour ce retour d'expérience. As-tu pensé à le mettre dans ton réfrigérateur s'il chauffe de trop ?
    Oui, je l'ai mis dans ma glacière à effet Peltier pour rigoler. Conclusion : ma glacière 1er prix c'est vraiment de la merde. D’ailleurs, je ne l'ai plus. x)
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  19. #39
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    9 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 9 591
    Points : 25 714
    Points
    25 714

    Par défaut

    Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
    Je précise que j'ai pas encore essayé de mettre de radiateurs, mais j'en ai commandé.
    Si le choix doit être fait entre ventilateur et radiateur, il faut choisir le radiateur.
    La surface de dissipation d'une puce est très petite, quelques mm². D'y adjoindre un radiateur, l'augmente à quelques 10ènes, voire 100ènes de cm² pour les plus gros.
    Le métal est nettement meilleur conducteur thermique que l'air (ne pas oublié que l'air est considéré comme un isolant thermique), donc un simple radiateur, seul, aura des chances de dissiper nettement plus qu'un ventilateur sans radiateur.

    L'idéal étant les deux, évidement.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  20. #40
    Membre expérimenté Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    364
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 27
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 364
    Points : 1 382
    Points
    1 382

    Par défaut

    Yep, c'est pas par manque de volonté mais je n'en avait pas sous la main. Quand je pourrais faire quelques tests je posterais mes résultats.

    Bon, après 43°C c'est pas mal, je me demande surtout si avec un bon radiateur il y aurait réellement besoin d'un fan en continu.
    D'après la vidéo ci dessus, le soucis c'est qu'il n'y a pas que le cpu qui chauffe, mais aussi pas mal d'autres composants. Je ne suis pas sur qu'on puisse appliquer des radiateurs partout, le fan est donc probablement obligatoire quoi qu'il arrive.
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

Discussions similaires

  1. Raspberry Pi 3 arrive avec un support WiFi et Bluetooth intégré
    Par Michael Guilloux dans le forum Raspberry Pi
    Réponses: 35
    Dernier message: 28/03/2016, 01h37
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 24/05/2008, 15h06
  3. Problème avec <a4j:support/>
    Par romaintaz dans le forum JSF
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2007, 17h12
  4. compiler PHP avec le support fbsql
    Par wided_instm dans le forum EasyPHP
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/02/2007, 10h17

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo