Lancement officiel de la première version stable du protocole de communication sécurisé Matrix
Et de la fondation Matrix.org

La première version officielle du protocole et de la spécification Matrix pour toutes les API vient d’être publiée, après cinq ans passés au stade de bêta. Elle est fournie avec la version 1.0 de Synapse qui sert d’implémentation de référence. Ça ne signifie pas que toutes les fonctionnalités prévues ou possibles dans Matrix sont maintenant spécifiées et mises en œuvre, mais la partie la plus importante de la norme constitue désormais une plateforme stable et bien définie sur laquelle chacun peut s’appuyer.

Nom : 1200px-Matrix_logo.svg.png
Affichages : 2322
Taille : 10,0 Ko

Matrix est un protocole standard ouvert et léger pour la communication en temps réel développé et soutenu par la fondation Matrix.org nouvellement mise en en place. c'est également un projet libre définissant une nouvelle base pour une communication décentralisée, fédérée et temps réel. Cette spécication a été conçue pour permettre aux utilisateurs qui ont des comptes chez un fournisseur de services de communiquer via la visiophonie, le chat en ligne ou la VoIP avec les utilisateurs d’un autre fournisseur de services, comme le fait par exemple le courrier électronique standard avec le protocole simple de transfert de courrier pour les services de courrier électronique.

D’un point de vue technique, Matrix fait référence à un protocole de communication de couche d’application dédié à la communication en temps réel fédéré qui fournit des API HTTP et des implémentations de référence open source pour la distribution sécurisée et la persistance de messages au format JSON sur une fédération ouverte de serveurs. Il peut s’intégrer aux services Web standard via WebRTC, facilitant ainsi les applications de navigateur à navigateur, et permet à un système de stocker des données arbitraires. Il définit aussi un moyen de synchroniser et de résoudre les conflits entre les serveurs fédérés. Avec Matrix, il n’y a pas de spécifications d’extensions comme avec XMPP. Cependant, ce protocole de communication sécurisé inclut nativement plus de fonctionnalités pour garantir que les différents clients disposent de fonctionnalités compatibles.

Le protocole Matrix prend en charge la sécurité - la bibliothèque Olm fournissant un chiffrement de bout en bout optionnel, groupe par groupe, via une implémentation de l’algorithme Double Ratchet - et la réplication, en maintenant un historique complet des conversations, sans aucun point de contrôle ou d’échec. Les services de communication existants peuvent aussi s’intégrer à l’écosystème Matrix. Les cas d’utilisation de cibles matrix comme la messagerie instantanée, la communication de groupe ou l’Internet des objets, ont pour objectif à long terme de devenir un système générique de messagerie et de synchronisation de données pour le Web.

Cette première version stable de Matrix introduit de nombreuses fonctionnalités comme la prise en charge des « Home Serveurs » à faible encombrement ou la vérification de la signature croisée pour le chiffrement de bout en bout, tout en bloquant la fusion des sauvegardes E2E jusqu’à ce que les signatures croisées aboutissent. La liste complète des nouveautés et modifications introduites est disponible sur le site de l’éditeur.

L’un des changements majeurs avec cette nouvelle version concerne les certificats X.509 qui sont dorénavant obligatoires pour faire confiance aux différents serveurs : le serveur de Matrix.org utilise Synapse 1.0 et requière des certificats TLS valides. Signalons également qu’il est désormais possible de modifier/corriger ses messages, de réagir à des messages et d’utiliser des Emoji ! Parallèlement à cette annonce, l’équipe en charge du projet Matrix a présenté en avant-première RiotX/Android, le tout nouveau client Riot pour Android :

Nom : edits.jpg
Affichages : 2325
Taille : 47,9 Ko

Précisons enfin que les développeurs du protocole Matrix ont collaboré avec la société Purism pour la création du smartphone Librem 5 dans lequel l’application de messagerie préinstallée par défaut devait utiliser ce protocole pour les appels audio/vidéo et la messagerie instantanée. Par ailleurs, le gouvernement français a annoncé l’année dernière son intention de mettre sur pied son propre outil de messagerie instantanée basé sur Riot et Matrix pour remplacer Telegram et WhatsApp.

Source : Matrix

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

L'État français s'appuie sur le logiciel de messagerie open source Riot et le protocole Matrix pour remplacer WhatsApp et Telegram
Le projet Tor abandonne le développement de Tor Messenger avant d'avoir publié la première version stable de son application de messagerie sécurisée
L'application de messagerie Signal lance une fondation qui reçoit un don de l'un des cofondateurs de WhatsApp à hauteur de 50 millions de dollars
L'infrastructure du protocole de communication sécurisé Matrix piratée, le hacker parle et expose de mauvaises pratiques de sécurité qui l'ont aidé