Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 64
    Points : 1 359
    Points
    1 359

    Par défaut Huawei dépose une marque de système d'exploitation denommée Hongmeng OS, après les sanctions US

    Huawei dépose une marque de système d'exploitation denommée Hongmeng OS,
    après les sanctions US

    Huawei, premier équipementier de télécommunication au monde et deuxième fabricant mondial de smartphones selon l’agence Bloomberg, est sous le coup des sanctions américaines. Ce qui l’empêche notamment de travailler avec Alphabet, la maison mère de Google, dont le système d’exploitation Android équipe la plupart des smartphones, y compris ceux du groupe chinois. Face à ces sanctions prises contre elle le 16 mai par les États-Unis, le groupe chinois Huawei Technologies contre-attaque en demandant l’enregistrement de son propre système d’exploitation « Hongmeng ». L’annonce a été faite ce jeudi par le média d'information financière CNBC.

    Par ailleurs, l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), a elle aussi annoncé le dépôt par Huawei d’une demande d'enregistrement de sa marque Hongmeng OS dans des pays comme le Cambodge, le Canada, la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande. Selon Indecopi, l'agence péruvienne de la concurrence, une demande a également été déposée au Pérou le 27 mai. La marque Hongmeng a été déposée en Chine en août 2018 et a reçu une homologation le mois dernier, selon un document figurant sur le site internet de l'administration chinoise de la propriété intellectuelle.

    Plutôt cette année, lors d’un entretien qu'avait accordé Richard Yu, directeur général de la division grand public du groupe au quotidien allemand Die Welt, ce dernier avait déclaré qu'ils disposaient d’un système d’exploitation de secours au cas où ils ne pourraient plus utiliser les logiciels en provenance des États-Unis.

    Nom : huawei1234.png
Affichages : 6253
Taille : 310,2 Ko

    Selon les données de l'OMPI, les premières demandes d'enregistrement de la marque « Hongmeng OS » en dehors de la Chine ont été déposées le 14 mai en Corée du Sud et auprès de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), soit deux jours avant l'annonce des sanctions américaines.

    La Chine et le groupe Huawei, peuvent-ils réellement se passer d’Android ?

    Créé par Andy Rubin autour d'un noyau Linux, Android est le système d'exploitation (OS) pour mobile le plus utilisé au monde avec deux milliards d'utilisateurs mensuels et actifs en mai 2017, il permet l'installation d'une infinité d'applications de messagerie et téléphonie. De Facebook à Twitter en passant par Snapchat ou Instagram. Sa conception à source ouverte et sa gratuité l'ont rendu populaire chez de nombreux fabricants de smartphones, qui le personnalisent la plupart du temps avec leurs propres interfaces ou fonctionnalités.

    Bien qu’en Chine, la plupart des personnes ne font pas usage du PlayStore et de services Google Play, les produits chinois ont besoin de rester compétitif sur le marché mondial. Dans un contexte ou plus aucun smartphone Huawei ne pourra être mis en vente avec les services Google pré-embarqués comme les très populaires applications Google Playstore, Gmail, YouTube ou le navigateur Chrome, certains prédisent déjà un avenir pas honorable aux smartphones Huawei.

    Toutefois, au regard des initiatives prises par le gouvernement chinois et le groupe Huawei, penser à un effondrement de Huawei à l'image de ZTE, le fabricant chinois de smartphones qui s’était vu obligé de fermer ses portes suite à une sanction prise par le gouvernement américain ne serait pas « déclarer la victoire avant la guerre »? En effet, Hongmeng, qui se présente comme la réponse de Huawei à Android, n’a pas encore dévoilé en détail ces capacités et fonctionnalités, mais sa demande d’enregistrement montre qu’ils souhaiteraient l’utiliser pour des appareils allant des smartphones aux ordinateurs portables en passant par les robots et les téléviseurs. L’entreprise chinoise des télécommunications prévoit un lancement à l'international au début de l'année 2020.


    Source : Reuters

    Et vous ?

    La Chine et le groupe Huawei, peuvent-ils réellement se passer d’Android ?

    Avons-nous intérêt à voir le projet Hongmeng OS prospérer ? Pourquoi ?

    Selon vous, doit-on soutenir Huawei au nom de la concurrence commercial ?

    Voir aussi :

    Huawei encourage les développeurs à publier des applications sur sa vitrine de téléchargement AppGallery, suite à l'interdiction américaine

    Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei : un fork d'Android est un risque de sécurité pour les USA

    La Chine a mis en garde les entreprises technologiques contre les conséquences que pourrait avoir leur coopération, avec l'interdiction américaine

    Huawei aurait arrêté sa production de smartphones après son ajout sur la liste noire des États-Unis, en pleine guerre commerciale avec la Chine
    Bien avec vous.

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    None
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : None

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 305
    Points : 579
    Points
    579

    Par défaut

    Youpi, allez, tout le monde développe son petit OS fait maison et chacun reste chez soi.
    C'est moi ou ça donne l'impression de revenir quelques dizaines d'années en arrière ?

  3. #3
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 70
    Points : 144
    Points
    144

    Par défaut

    Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
    Youpi, allez, tout le monde développe son petit OS fait maison et chacun reste chez soi.
    C'est moi ou ça donne l'impression de revenir quelques dizaines d'années en arrière ?
    Un peu de diversité ne fait pas de mal ...
    Le monopole est inquiétant
    Et puis ce sont les USA par le biais de leur président qui se tirent une balle dans le pied ...
    Z' avaient qu'a mieux voter
    ( comme chez nous )

  4. #4
    Membre actif
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Italie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 77
    Points : 255
    Points
    255

    Par défaut

    Pour moi un peut de concurrence c'est pas mal. Un OS russe, un chinois et un americain... Europeen?

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    None
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : None

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 305
    Points : 579
    Points
    579

    Par défaut

    Je n'ai rien contre la concurrence, ce qui me dérange c'est la motivation...
    Si demain un nouvel OS créé en accord avec des chinois, des américains, des togolais (pourquoi pas ?), etc. ok pas de problème. Mais là on ne fait que renforcer les frontières, le nationalisme exacerbés et tout ce qui va avec.
    Rappelez-vous il y a quelques années (que ce soit parce que vous l'avez vécu ou vu en cours d'histoire) quand les japonais étaient repliez sur eux-même et étaient à la ramasse en terme de technologie, et c'est seulement en s'ouvrant au monde qu'ils sont montés à la pointe de la technologie. Là tout ce que je vois, c'est le comportement inverse.

  6. #6
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    99
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 99
    Points : 326
    Points
    326

    Par défaut

    Au final cela se jouera simplement a la question "les gens vont-ils suivre Huawei et son écosystème maison?" Je pense que non, pour peu qu'il n'est toujours pas accès aux application populaire comme FB, la suite google et autres la transition ne se fera pas, néanmoins des critères économique pourrais entrer en ligne de compte puisque contrairement a Apple on ne facture pas un smic pour avoir un gadget électronique obsolète dans 2 ans x) Les gens n'aiment pas qu'on change leur habitude et nombreux par exemple restent sur la suite office de M$ quand la majorité pourraient passer sur libre office qui coute beaucoup moins chère pour une utilisation équivalente. Mais bon on apprend tous a l'école et au bureaux a bosser sur M$ office donc on va pas changer les bonnes vieilles habitude m'voyez.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    None
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    305
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : None

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 305
    Points : 579
    Points
    579

    Par défaut

    Citation Envoyé par Itachiaurion Voir le message
    Au final cela se jouera simplement a la question "les gens vont-ils suivre Huawei et son écosystème maison?" Je pense que non, pour peu qu'il n'est toujours pas accès aux application populaire comme FB, la suite google et autres la transition ne se fera pas, néanmoins des critères économique pourrais entrer en ligne de compte puisque contrairement a Apple on ne facture pas un smic pour avoir un gadget électronique obsolète dans 2 ans x) Les gens n'aiment pas qu'on change leur habitude et nombreux par exemple restent sur la suite office de M$ quand la majorité pourraient passer sur libre office qui coute beaucoup moins chère pour une utilisation équivalente. Mais bon on apprend tous a l'école et au bureaux a bosser sur M$ office donc on va pas changer les bonnes vieilles habitude m'voyez.
    Le vrai problème ce n'est pas "est-ce qu'il vont" mais "est-ce qu'ils pourront"... A moins que les chinois soient réellements tous tenaces, ils s'en tiendront aux offres qu'on leur proposent, et rare seront ceux qui feront les manipulations nécessaires pour pouvoir installer un android ou autre... petite pensée pour Firefox OS qui peine désespérément à se faire une place dans le marché (et pour le coup ça montre bien que la plupart des gens se contente de ce qu'on leur sert sur un plateau).

  8. #8
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    amateur
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 9
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut

    Tout en appréciant les services de Google, je suis par principe favorable à ce qu'il y ait une claire séparation de l'OS des App.

    Justement, ce que je reproche à Android -tout en l'utilisant par la force des choses- c'est justement l'intégration coercitive des services Google pré-embarqués, qu'il est impossible de désinstaller.
    En son temps MS avait été condamné en justice pour la symbiose IE/Windows, et a mon sens à juste titre.

    Ceci étant, je ne sais pas si Hongmeng OS est susceptible d'être mis en comparaison avec Android. Si un OS sur smartphone n'a pas le droit d'installer une App c'est que le qualificatif "conception à source ouverte" ne s'applique pas à Android.
    Très concrètement, comme pour Windows, on fait avec parce qu'on n'a pas le choix, à moins d'être un hacker émérite. On prend "aux conditions imposées" ou on n'a pas de smartphone.
    Si j'ai à acquérir un nouveau Smartphone, le fait qu'il soit sous Anything_OS ne constituera pas un véritable handicap, puisque déjà, je n'ai aucune maîtrise avec celui que j'ai sous Android. Et tant mieux si c'est Firefox OS.

    Quant aux pronostic quant à l'avenir de Hongmeng OS, je suppose que seule l'histoire le dira effectivement. Le plus vraisemblable est que dans la phase actuelle, il s'agit pour Huawei de constituer un risque concret de perturber le marché, et je ne serais pas étonné que Google et Huawei vont trouver un terrain d'entente. Sinon Hongmeng OS devra se développer (et trouver une appellation plus accrocheuse).

    Mais l'enjeu n'est-il pas la guerre de la 5G?

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 01/07/2015, 10h55
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2010, 00h04
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2010, 21h46
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2010, 19h56
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 18/10/2008, 12h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo