Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    723
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 723
    Points : 21 853
    Points
    21 853

    Par défaut Les applications de la catégorie Enfants ne peuvent pas inclure de publicités, selon Apple

    Les applications de la catégorie Enfants ne peuvent pas inclure de publicités,
    selon les directives d'évaluation de l'App Store

    Dans ses efforts de protéger les enfants et de garantir leur sécurité sur les applications avec lesquelles ils interagissent, Apple Inc. vient de mettre à jour les conditions requises pour qu’une application destinée aux enfants soit éligible à l’App Store. Dans cette révision, Apple instaure désormais des règles très strictes sur la façon dont une application pour enfant doit se comporter, car, estime l’entreprise, les contrôles parentaux sont efficaces pour protéger les enfants, mais à la conception, les développeurs de ces applications doivent déjà faire une partie du boulot.

    L’App Store d’Apple et le Google Play Store sont d’excellents moyens d’atteindre des millions de gens dans le monde entier avec votre produit, votre application. Les développeurs d’applications pour les plateformes Android et iOS n’hésitent pas en servir pour diffuser de la publicité à travers leurs différentes applications et très souvent sans aucune distinction pour se faire énormément d’argent, vu la taille du marché. Il ressort de cela que des centaines d’applications avec lesquelles les enfants interagissent ou jouent sont inondées de publicités, dont certaines sont totalement inadaptées à l'âge. Dans la catégorie des jeux par exemple, expliquent certains, un gros problème avec les annonces dans les applications destinées aux très jeunes enfants est que les enfants ne peuvent souvent pas savoir où le jeu s'arrête et où l'annonce commence.

    Selon Apple, cela devrait changer à l’avenir, car les enfants sont très facilement influençables par les spots publicitaires. À cet effet, l’entreprise a procédé à une mise à jour des directives à observer pour que votre application soit éligible à l’App Store. Il existe désormais des règles très strictes sur les annonces dans les applications lorsque ces dernières sont destinées aux enfants. « L'App Store évolue et s'améliore constamment pour répondre aux besoins de nos clients et de nos produits. Vos applications doivent également changer et s’améliorer pour rester sur l’App Store. Nous avons beaucoup d'enfants qui téléchargent beaucoup d'applications. Les contrôles parentaux sont efficaces pour protéger les enfants, mais vous devez aussi faire votre part. Alors, sachez que nous gardons un œil sur les enfants », a notifié Apple.

    Nom : xappstoreheader.png
Affichages : 633
Taille : 24,5 Ko

    Dans l’App Store, explique Apple, la catégorie Enfants est un excellent moyen pour les utilisateurs de trouver facilement des applications conçues pour les enfants. Ainsi donc, si vous souhaitez participer à la catégorie Enfants, Apple souhaiterait que vous vous concentriez sur la création d’une expérience unique, spécialement conçue pour les jeunes utilisateurs. Les nouvelles directives stipulent que les applications qui doivent peupler cette catégorie ne doivent pas inclure de liens hors de l'application, d'opportunités d'achat ou d'autres sources de distraction pour les enfants, sauf si elles sont réservées pour une zone désignée derrière une porte parentale.

    En effet, les règles de révision de l'App Store exigent que certaines applications incluent une porte parentale pour ce genre d’action (les opportunités d'achat ou d'autres sources de distraction pour les enfants). Si vous deviez être forcé d’introduire de telles fonctionnalités dans votre application, vous devriez consulter les règlements et les exemples dans la firme pour avoir une idée de comment procéder. De plus, insiste Apple, gardez à l'esprit qu'une fois que les clients s'attendent à ce que votre application respecte les exigences de la catégorie Enfants, elle devra continuer à respecter ces consignes dans les mises à jour ultérieures, même si vous décidez de désélectionner la catégorie.

    À en croire ce que dit la firme, ces règles ne sont pas négociables. « Les applications de la catégorie Enfants ne peuvent pas inclure de publicité ou d’analyse tierces », a réaffirmé Apple. L’autre chose sur laquelle l’entreprise reste également stricte est que vous devez également accorder une attention particulière aux lois sur la protection de la vie privée dans le monde relatives à la collecte de données à partir d'enfants en ligne. Pour cela, Apple vous invite à consulter la section liée aux principes de confidentialité de ces directives pour plus d'informations.

    Qu’en est-il du côté du Play Store de Google ? Là-bas, Google a indiqué que si vous avez développé des applications de qualité qui sont destinées aux enfants ou à toute la famille, vous feriez mieux de rejoindre son programme « Designed for Families » sur Google Play pour la proposer au public approprié. Selon Google, lorsque vos applications sont orientées vers le public de cette catégorie, les annonces qu’ils contiennent ne doivent pas présenter de contenu trompeur ni être conçues de manière à générer des clics accidentels de la part des enfants.

    Pour aller plus loin, la firme a indiqué que dans les applications du programme « Designed for Families » les écrans d’annonces sont interdits, les annonces interstitielles (annonces prenant toute la place disponible sur l’écran et diffusées à des moments de transition naturels) ne doivent pas s'afficher immédiatement après le lancement de l'application, un seul placement d'annonces par page est accepté et pour finir, il doit être possible pour l’utilisateur de distinguer clairement les annonces du contenu de l'application.

    D’un autre côté, Google a expliqué que les annonces visibles par les enfants doivent respecter les lois relatives à la publicité pour les enfants. Par exemple, vous devez désactiver la publicité basée sur les centres d'intérêt et diffusée dans un but de remarketing dans votre application. De plus, celle-ci doit respecter les réglementations pertinentes relatives aux enfants et les normes du secteur dans tous les pays où l'application est distribuée. Les annonces proposées par les applications du programme « Designed for Families » doivent présenter des contenus appropriés pour les enfants. Voici quelques exemples de ce Google interdit lorsqu’il s’agit d’annonces dans les applications destinées aux enfants :

    • contenu multimédia : annonces pour des séries TV, des films, des albums ou tout autre support multimédia qui ne sont pas appropriés pour les enfants ;
    • jeux vidéo et logiciels téléchargeables : annonces pour des logiciels téléchargeables et des jeux vidéo électroniques qui ne sont pas appropriés pour les enfants ;
    • substances contrôlées ou non : annonces concernant l'alcool, le tabac ou les substances contrôlées ou non ;
    • jeux d'argent et de hasard : annonces pour des simulations de jeux d'argent et de hasard, la promotion de concours ou de tirages au sort, même si la participation est gratuite ;
    • contenu réservé aux adultes et à caractère sexuel : annonces au contenu à caractère sexuel ou réservé aux adultes ;
    • rencontres ou relations : annonces pour les sites de rencontres ;
    • etc.

    En comparant ces deux règlements de l’App Store et du Google Play store, l'on pourrait être amené à dire que Google accepte quelques types d’annonces dans les applications destinées aux enfants, tandis que Apple les interdit totalement si votre application doit être utilisée par un enfant. De plus, certains pensent Apple fait plus pour protéger les enfants que Google, YouTube et Facebook. « Mon apprentissage m’a amené à la conclusion selon laquelle je ne travaillerai jamais sur quoi que ce soit qui utilise les publicités comme source de revenus, cela inclut le fait de refuser des emplois chez Google et Facebook », a déclaré l’un d’entre eux.

    Source : Apple

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Disney aurait retiré les fonds alloués pour la publicité sur YouTube suite à une controverse liée à l'exploitation des enfants

    Une mère découvre des instructions de suicide en vidéo sur YouTube et YouTube Kids dissimulées entre des extraits d'un jeu vidéo populaire

    Un juge fédéral décèle une mine de documents internes de Facebook détaillant la façon dont il gagnait de l'argent sur les enfants, selon un rapport
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 301
    Points : 999
    Points
    999

    Par défaut

    Une excellente chose de faite !

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    None
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    254
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : None

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 254
    Points : 444
    Points
    444

    Par défaut

    Très bonne chose, maintenant on fait la même chose pour les adultes car ils sont tout autant assujetti aux pubs. (alors oui on pourra me dire que "bla bla bla c'est la meilleur solution pour se faire de l'argent de le business,etc." à ceux-là je le répond "la solution la plus simple de vaincre la faim dans le monde c'est d'exterminer les populations qui sont en famines. A vous de juger si c'est acceptable pour autant...")

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 21/12/2017, 15h47
  2. Réponses: 42
    Dernier message: 19/09/2016, 17h51
  3. Réponses: 12
    Dernier message: 17/07/2009, 11h03
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 13/07/2009, 16h28
  5. Est-ce que les applications peuvent tourner en web facilement ?
    Par Wakko2k dans le forum Windows Presentation Foundation
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/08/2008, 08h44

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo