Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 542
    Points : 16 719
    Points
    16 719

    Par défaut Le supercalculateur le plus rapide du monde sera construit par AMD et Cray pour le gouvernement américain

    Le supercalculateur le plus rapide du monde sera construit par AMD et Cray pour le gouvernement américain
    Il devrait entrer en service en 2021

    L’industrie de l’informatique est en progrès constant. Les processeurs sont de plus en plus rapides, le stockage de moins en moins cher et la mémoire de plus en plus dense, et les répercussions de ces avancées technologiques se font sentir dans tous les aspects de la société. Les réseaux neuronaux basés sur l’IA deviennent une technique de plus en plus populaire pour résoudre des problèmes et extraire des analyses de grands ensembles de données, nécessitant davantage de puissance de traitement. C’est donc tout naturellement que les gouvernements continuent d’investir dans des superordinateurs plus puissants.

    C’est dans ce contexte de cette nécessité technologique que le Département de l'Énergie des États-Unis a annoncé ce mardi matin le contrat pour son superordinateur le plus rapide à ce jour, baptisé Frontier. Frontier sera le supercalculateur le plus rapide du monde et sera construit aux États-Unis, d'ici 2021, par le concepteur de puces AMD et le fabricant de supercalculateurs Cray pour le laboratoire national d'Oak Ridge (ORNL) dans le Tennessee. Il devrait produire plus de 1,5 exaflops de puissance de traitement – 1,5 milliard de milliards d’opérations en virgule flottante par seconde –, et sera utilisé pour une série de tâches, effectuant des calculs avancés dans des domaines comme la recherche nucléaire et climatique.

    Nom : Front01.png
Affichages : 1757
Taille : 82,8 Ko

    Le secrétaire de l'Énergie, Rick Perry, a déclaré dans un communiqué de presse :

    « La performance record de Frontier permettra à notre pays d'être un chef de file mondial dans le domaine des sciences qui améliorent la vie et la prospérité économique de tous les Américains et du monde entier ». « Frontier accélérera l'innovation dans le domaine de l'intelligence artificielle en fournissant aux chercheurs américains des données et des ressources informatiques de classe mondiale pour s'assurer que les prochaines grandes inventions seront réalisées aux États-Unis », a-t-il ajouté.

    Frontier devrait être livré en 2021, et lorsqu'il sera activé, il deviendra le deuxième et le plus puissant des deux « systèmes exascales » prévus par le Département américain de l'Énergie jusqu’en 2021. Il s'agit de la prochaine génération de capacité de calcul, dans laquelle la puissance de traitement est mesurée en exaflops, ou quintillions de calculs par seconde. Ce système ambitieux n'est cependant pas bon marché ; avec un prix de plus de 500 millions de dollars pour le seul système et 100 millions de dollars supplémentaires pour la R&D, Frontier est l'un des supercalculateurs les plus chers jamais commandés par le ministère américain de l'Energie.

    Les Etats-Unis sont déjà impliqués dans un premier projet de l’informatique exascale. En effet, le gouvernement américain a annoncé en mars dernier qu’il s’est allié avec Intel, l’un des plus grands fournisseurs de semi-conducteurs dans le monde et l’entreprise Cray, spécialisée dans la construction de machines ultrarapides, dans une nouvelle initiative pour la construction d’ordinateurs puissants et hautement performants. Ensemble, ils ont commencé à travailler sur un premier supercalculateur baptisé Aurora censé être d’ici 2021 l’ordinateur le plus rapide du pays et dans le monde, après Frontier. Aurora sera doté de performances dites exaflop et il sera la première machine américaine à atteindre le jalon exascale.

    Le nouveau supercalculateur en cours de construction s’inscrit dans le cadre du programme CORAL-2 pour supercalculateurs du DOE américain, Frontier devant remplacer le supercalculateur Summit actuel du laboratoire d’Oak Ridge. Pour rappel, Summit est l'actuel champion en titre dans le monde des supercalculateurs depuis novembre dernier, avec ses 200 petaflops de performance. Au total, Frontier devrait être capable de fournir plus de 7 fois les performances de Summit. Le laboratoire s'attend à ce que ce superordinateur soit utilisé pour un large éventail de projets dans de nombreuses disciplines, y compris non seulement les tâches traditionnelles de modélisation et de simulation, mais aussi davantage de techniques axées sur les données pour l'intelligence artificielle et l'analyse de données.

    Nom : Front03.png
Affichages : 1596
Taille : 49,4 Ko

    Selon AMD, Frontier aura autant de puissance de traitement que les 160 supercalculateurs les plus rapides combinés. Il sera capable de traiter une quantité étonnante de données, avec une bande passante 24.000.000 fois supérieure à celle d'une connexion Internet domestique moyenne, capable de traiter 100.000 films HD en une seconde.

    Ce contrat d’un montant de 600 millions de dollars est particulièrement important pour AMD qui n'a pas fourni les processeurs pour le supercalculateur le plus rapide du monde depuis 2012, lorsque les processeurs AMD Opteron ont été utilisés pour pousser l'ordinateur Titan d'ORNL à une référence de 17,59 petaflops par seconde, selon Patrick Moorhead, analyste en semi-conducteurs chez Moor Insights & Strategy. Quant à Intel, le monde des puces de supercalculateurs est principalement entre ses mains, et il participe avec Cray au premier projet de l’informatique exascale du gouvernement américain.

    En ce qui concerne le CPU, AMD utilisera des dizaines CPU EPYC personnalisés de nouvelle génération, chacun connecté à quatre des GPU Radeon Instinct de l'entreprise. Dans l'ensemble, Frontier sera organisé en plus de 100 cabinets Cray Shasta. Et bien que Cray n'ait pas annoncé de chiffre spécifique de consommation d'énergie pour Frontier, avec une puissance nominale de 300 KW pour chaque armoire, cela porterait le système complet à plus de 30MW, voire, plus de deux fois la consommation d'énergie du Sommit qui est de 13MW.

    En plus d'aider les États-Unis à atteindre leurs propres objectifs de leadership en matière de supercalculateurs, l'obtention du contrat Frontier représente également de gros gains pour Cray et AMD. Cray est maintenant impliqué dans les deux systèmes exascales 2021, renforçant ainsi sa propre place dans le monde du supercalculateur. Pendant ce temps, pour AMD, qui n’a pas participé à la construction des supercalculateurs les plus puissants au monde depuis plusieurs années, c’est une victoire majeure et prestigieuse pour ses deux divisions CPU et GPU.

    Nom : Front02.jpg
Affichages : 1605
Taille : 12,0 Ko

    Toutefois, ces nouveaux projets de superordinateurs ne signifient pas nécessairement que les États-Unis sont la plus grande puissance de calcul du monde, cependant. On s'attend à ce que la Chine ait son propre superordinateur exascale opérationnel d'ici 2020, un an avant l’échéance des projets de l'Amérique. La Chine est également le leader mondial en termes de volume de supercalculateurs et abrite actuellement 227 des ordinateurs les plus rapides du monde, contre seulement 109 exploités par les États-Unis. Le Japon et l'Union européenne sont les autres principaux concurrents. La France mobilisera 44 millions d'euros pour la R&D d'ici 2020, afin d'approcher le seuil des opérations exaflopiques.

    Source : Département de l’Energie des Etats-Unis

    Et vous ?

    Que pensez-vous des deux projets de systèmes exascales du gouvernement américain ?
    Que pensez-vous des capacités du superordinateur Frontier ?

    Lire aussi

    Projet Aurora : les USA s'associent à Intel et Cray pour concevoir le supercalculateur le plus rapide du pays, estimé à 500 millions USD
    52e classement des superordinateurs les plus puissants : les États-Unis occupent les deux premières places, et la Chine, la troisième
    Le plus beau datacenter au monde est un superordinateur installé dans une église espagnole du XIXe, il est classé 16e dans le Top 500 et a du style
    Supercalculateurs de demain : la France mobilisera 44 millions d'euros pour la R&D d'ici 2020, afin d'approcher le seuil des opérations exaflopiques
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 143
    Points : 175
    Points
    175

    Par défaut

    Cela fait plaisir de voir qu'AMD va fabriquer le plus grand supercalculateur du monde. On voit qu'Intel n'est plus qu'un vestige du passé, qui a voulu faire des modems de smartphone bogués jusqu'à l'os ce qui a contraint Apple a baisser sa culotte et ouvrir son carnet de chèques à Qualcomm, au point qu'Intel a préféré jeter l'éponge. Pareil au niveau du CPU, avec Meltown, Spectre et toute la ribambelle de faillounettes trouvées ces deux dernières années, j'ai tellement honte que quand on me demande quel CPU j'ai, je préfère prétendre ne pas le savoir plutôt que d'avouer que j'ai encore un vulgaire i7 démodé.

  3. #3
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 257
    Points : 340
    Points
    340

    Par défaut

    Ce n 'est pas la première fois qu ' AMD et Cray ( simple assembleur désormais ) collabore , ils l ' avaient déjà fait sur Red Storm entre autre . je ne sous estimerais pas non plus Intel ... Mais cette fois-ci AMD à du répondant et donc à terme c 'est intéressant pour le consommateur .

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 465
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 465
    Points : 8 054
    Points
    8 054

    Par défaut

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Cela fait plaisir de voir qu'AMD va fabriquer le plus grand supercalculateur du monde.
    Ouais c'est chouette.
    L'article dit que depuis 2012 AMD n'a plus fourni de processeurs pour des supercalculateurs.

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    On voit qu'Intel n'est plus qu'un vestige du passé
    Intel est toujours largement devant AMD.
    Les processeurs Intel se vendent toujours très bien.

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Pareil au niveau du CPU, avec Meltown, Spectre et toute la ribambelle de faillounettes trouvées ces deux dernières années
    AMD est également touché c'est juste un peu moins grave que chez Intel.

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    j'ai tellement honte que quand on me demande quel CPU j'ai, je préfère prétendre ne pas le savoir plutôt que d'avouer que j'ai encore un vulgaire i7 démodé.
    Dire "j'ai un I7" ne veut pas dire grand chose.
    Il y a une grosse différence entre les premiers I7 et les deniers.
    La première génération d'I7 commence en 2008, un Core i7-920 ça doit pas être top aujourd'hui. Un Core i5-8365U doit être bien supérieur.

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Et bien que Cray n'ait pas annoncé de chiffre spécifique de consommation d'énergie pour Frontier, avec une puissance nominale de 300 KW pour chaque armoire, cela porterait le système complet à plus de 30MW, voire, plus de deux fois la consommation d'énergie du Sommit qui est de 13MW.
    Purée c'est impressionnant 300kW par armoire.
    Si elle tourne à fond pendant 24h ça doit faire 300kW * 24h = 7200 kWh = 7,2 MWh.
    Elle il doit y avoir 100 armoires.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    ***** **** **** **** ***** ****** !

  5. #5
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 257
    Points : 340
    Points
    340

    Par défaut

    Les supercalculateurs modernes ( a partir des ASCI ) ont toujours été très grand .. Maintenant cela tient sur un cluster " bon marché " , il faut donc comparé , ce qui est comparable . C 'est vrai que comparé une architecture EPYC , optimisé aux petits oignons , livré avec des outils comme il ce doit ... Par rapport à iCore 7 ... bref , avançons

  6. #6
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 7
    Points : 47
    Points
    47

    Par défaut

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Cela fait plaisir de voir qu'AMD va fabriquer le plus grand supercalculateur du monde. On voit qu'Intel n'est plus qu'un vestige du passé, qui a voulu faire des modems de smartphone bogués jusqu'à l'os ce qui a contraint Apple a baisser sa culotte et ouvrir son carnet de chèques à Qualcomm, au point qu'Intel a préféré jeter l'éponge. Pareil au niveau du CPU, avec Meltown, Spectre et toute la ribambelle de faillounettes trouvées ces deux dernières années, j'ai tellement honte que quand on me demande quel CPU j'ai, je préfère prétendre ne pas le savoir plutôt que d'avouer que j'ai encore un vulgaire i7 démodé.
    En regardant la liste du top500 sur excel pour voir s'il y avait une augmentation des calculateurs chinois disposant de processeurs maison, je n'ai pas trouvé grand chose (à part le SunWay Taihulight mais qui est connu depuis 3 ans), sauf le 43ème de la liste, qui est un supercalculateur chinois équipé d'une architecture issue d'une copie sous licence des AMD Epyc.

    https://www.top500.org/system/179593
    https://www.modding.fr/hygon-dhyana-...cteur-chinois/

    Si on enlève les machines sous Intel Xeon et IBM, il n'y a que 16/500 calculateurs dans la liste de juin. Les nouveaux entrants chinois dans la liste sont sous processeurs américains. En attendant la suite des trois projets chinois de supercalculateurs, dont justement un des trois tournerait avec les Hygon issus du partenariat avec AMD.

Discussions similaires

  1. Le supercalculateur le plus rapide du monde bat un record dans le monde de l'IA
    Par Jonathan dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/02/2019, 14h09
  2. Réponses: 16
    Dernier message: 19/12/2010, 17h45
  3. Réponses: 15
    Dernier message: 15/09/2010, 12h16
  4. Réponses: 15
    Dernier message: 01/07/2010, 22h32
  5. teepeedee2 : le server web dynamique le plus rapide du monde
    Par granquet dans le forum Développement
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/05/2009, 17h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo