Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    833
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 833
    Points : 28 432
    Points
    28 432
    Par défaut Le fabricant de cartes mères Super Micro délocalise sa production hors de Chine
    Le fabricant de cartes mères Super Micro délocalise sa production hors de Chine
    Pour s’affranchir des suspicions d'espionnage de ses clients US

    Super Micro, le fabricant américain de cartes mères, a demandé à ses fournisseurs de délocaliser leur production hors de Chine d’après un récente publication de la revue Asian Nikkei. La manœuvre fait suite à la formulation d’inquiétudes de ses clients américains à propos de l’espionnage chinois. En effet, en décembre de l’année dernière, Bloomberg a rapporté que les puces Super Micro étaient livrées avec des portes dérobées chinoises et que c'était la raison pour laquelle Apple avait mis fin à son contrat avec Super Micro.

    Nom : backdoor.jpg
Affichages : 3695
Taille : 89,6 Ko

    Avec 60 % de ses revenus issus des États-Unis, Super Micro est le troisième plus gros fabricant de serveurs derrière HP et DELL. Cependant, après des allégations selon lesquelles les cartes-mères de ses serveurs étaient expédiées avec des portes dérobées chinoises, les ventes de l'entreprise ont chuté de manière significative. Super Micro risque maintenant de perdre sa troisième place sur le marché au profit d'Amazon, d'après une analyse que Betty Shyu, analyste serveur chez Digitimes, a partagée avec Nikeei Asian Review.

    Parmi les fournisseurs de cartes-mères de Super Micro, on compte Wistron de Taiwan (un assembleur d'iPhone), Pegatron, Universal Scientific Industrial, Orient Semiconductor Electronics de Taiwan, ainsi que sa propre filiale taiwanaise Compuware Technology.

    Super Micro avait déjà commencé à transférer sa production de cartes mères de la Chine vers Orient Semiconductor Electronics basé à Taïwan lorsque le différend commercial entre les États-Unis et la Chine s'est aggravé au quatrième trimestre 2018, selon les sources que la revue Asian Nikkei cite. Les allégations de porte dérobée n'ont fait qu'accélérer le mouvement.

    Super Micro n’est pas la seule entreprise à délocaliser hors de Chine

    D’après des statistiques de Digitimes Research rapportées par la revue Asian Nikkei, plus de 90 % des cartes-mères étaient fabriquées en Chine en 2017. Depuis lors, de nombreux fabricants ont commencé à délocaliser leur production hors de Chine, et en 2018, moins de 50 % des cartes mères y ont été produites. Super Micro s'est aligné à cette tendance et l'entreprise fabriquerait désormais moins de 50 % de ses serveurs en Chine. Elle prévoit également d'augmenter à l'avenir la production en interne de serveurs afin d'éliminer tout risque perçu. À l'heure actuelle, les activités en interne tournent autour de l'assemblage, les pièces elles-mêmes étant sous-traitées à d'autres fournisseurs qui les ont généralement fabriquées en Chine.

    Retour sur "The Big Hack"

    C’est ainsi que Bloomberg avait appelé ce qui pourrait être l’un des plus grands programmes d’espionnage commercial d’un État-nation. D’après cette publication montée sur la base de documents fournis par ses informateurs et de « preuves additionnelles », des hackers chinois ont infiltré les cartes-mères de Super Micro via des portes dérobées physiques. D’après Bloomberg, le présumé piratage chinois touchait plus de 30 entreprises américaines (clients de Super Micro) dont Apple et Amazon.

    Apple et Amazon ont tous deux nié les allégations selon lesquelles leurs serveurs Super Micro auraient été piratés peu après la publication de Bloomberg.

    Toutefois, en 2017, l’éditeur The Information a signalé qu'en 2016, les serveurs Super Micro d'Apple ont été mis à jour avec des microprogrammes malveillants provenant directement du site de support de Super Micro. Le logiciel malveillant aurait infecté l'environnement serveur de l'App Store d'Apple ainsi que le laboratoire de conception de l'entreprise. Apple a, là également, nié les retours selon lesquels l’entreprise aurait mis fin à son contrat avec Super Micro pour cet incident et renvoyé tous les serveurs Super Micro qu'elle avait achetés avant ce dernier.

    Dans la même publication, Bloomberg a également fait état de ce qu'Amazon a découvert une puce minuscule dans les serveurs Super Micro utilisés par Elemental – une société dont Amazon a fait l'acquisition en 2015. Bloomberg a indiqué qu'Amazon avait signalé la puce potentiellement malveillante aux enquêteurs américains. Ces derniers auraient amené au grand jour le fait que la puce avait été mise au point par des agents de l'Armée chinoise. Seulement, les autorités américaines ont nié l'existence de cette enquête.

    Que les portes dérobées matérielles soient une réalité ou non, il semble clair que la publication de Bloomberg a affecté négativement la confiance des clients dans Super Micro ainsi que ses ventes. L'entreprise tenterait d'y remédier en déplaçant sa production à l'extérieur de la Chine, mais la manœuvre suffira-t-elle a provoquer un regain de confiance ?

    Source : Asian Nikkei

    Et vous ?

    La délocalisation hors de Chine constitue-t-elle la solution ultime aux problèmes d’espionnage ? Si non, par quel bout les différents acteurs de la chaîne doivent-ils se saisir de cette préoccupation ?

    En admettant que ce soit la Chine qui est le problème, quelles alternatives viables ?


    Voir aussi :

    Le FBI a résolu un mystère vieux de 15 ans entourant le malware Fruitfly Mac qui était utilisé pour espionner les victimes via leur webcam ou micro
    Les caméras de reconnaissance faciale : outils de sécurité ou d'espionnage de masse ? La Chine et d'autres pays adoptent de plus en plus ces outils
    Vault 7 : un ancien agent de la CIA a été accusé d'avoir divulgué des informations sur les outils d'espionnage de la CIA à WikiLeaks
    Kaspersky Lab expose une opération de cyberespionnage pouvant être liée à la Russie, alors que l'entreprise est accusée d'aider les espions russes
    « Espionnage Élysée » : les États-Unis sont derrière l'espionnage de la France, a confirmé l'ancien directeur technique de la DGSE
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    111
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 111
    Points : 319
    Points
    319
    Par défaut
    La délocalisation hors de Chine constitue-t-elle la solution ultime aux problèmes d’espionnage ? Si non, par quel bout les différents acteurs de la chaîne doivent-ils se saisir de cette préoccupation ?
    Bonjour la question orienté !

    Déja Blooberg raconte des mensonges depuis le début. Et ce malgré les appels d'Apple, ST Micro et tous les autres car Bloomberg non seulement n'a fournie aucune preuve (d'ailleurs tous les spécialistes s'accordent pour dire que ce big hack est impossible sans que cela se voit) mais aussi n'est pas revenu sur ces allégations et continu allégrement ses fake news et son bashing anti-chinois.

    Pour la chine plusieurs entreprises de composants délocalisent dont des chinoises (Birmanie, Cambodge, Vietnam, Taiwan) car les couts de main d'oeuvres ont augmentés (voir explosé pour certains secteurs). Bref rien à voir avec de l'espionnage ou une volonté politique de la part des entreprises.

  3. #3
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 295
    Points : 685
    Points
    685
    Par défaut
    On est plus à un mensonge près avec les USA : entre Trump qui s'acharne sur Huawei (ils ont un accès privilégié au réseau via des zones d'ombre, c'est indéniable mais plutôt que discréditer l'entreprise en l'accusant de choses fausses (pas de preuve), il faudra que les USA admettent que ce qui les gêne, c'est de ne pas avoir le dit accès car l'entreprise en question refuse de les donner pour que la NSA et la CIA puissent s'amuser en toute impunité) et ça, c'est quoi la suite ?

  4. #4
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 226
    Points : 2 180
    Points
    2 180
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    On est plus à un mensonge près avec les USA : entre Trump qui s'acharne sur Huawei (ils ont un accès privilégié au réseau via des zones d'ombre, c'est indéniable mais plutôt que discréditer l'entreprise en l'accusant de choses fausses (pas de preuve), il faudra que les USA admettent que ce qui les gêne, c'est de ne pas avoir le dit accès car l'entreprise en question refuse de les donner pour que la NSA et la CIA puissent s'amuser en toute impunité) et ça, c'est quoi la suite ?
    C'est la guerre économique. Où est le souci tant que Super Micro ne produit plus en France Chine mais .. en Europe par exemple.

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 092
    Points : 9 400
    Points
    9 400
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Super Micro avait déjà commencé à transférer sa production de cartes mères de la Chine vers Orient Semiconductor Electronics basé à Taïwan lorsque le différend commercial entre les États-Unis et la Chine s'est aggravé au quatrième trimestre 2018, selon les sources que la revue Asian Nikkei cite. Les allégations de porte dérobée n'ont fait qu'accélérer le mouvement.
    Pour Trump passer de la Chine à Taïwan ça ne change rien, ce qu'il faut c'est que les usines reviennent aux USA.
    Il faut relancer l'industrie en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest.
    C'est bien sympa de donner du boulot aux taïwanais, mais il y a des étasuniens qui recherchent du travail également.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    La délocalisation hors de Chine constitue-t-elle la solution ultime aux problèmes d’espionnage ?
    Le soupçon d'espionnage n'est qu'un prétexte parce que les entreprises chinoises dépassent les entreprises US.
    Huawei devient numéro 1 et Apple perd des places. (et les gens achètent moins de smartphone)
    Les USA ont envie de continuer de faire croire qu'ils sont la première puissance économique.
    Si les chinois commencent à maîtriser toute la chaîne depuis la conception, ça craint pour les USA. (au bout d'un temps les chinois ont compris qu'eux aussi pouvaient être ingénieur et créer leurs produits)

    Quand on gère un pays c'est fantastique d'avoir un ennemi, ça ressemble le peuple.
    À une époque il y a eu la guerre froide contre la grande méchante URSS (bouhou des communistes ça fait peur), aujourd'hui c'est une nouvelle guerre froide contre la grande méchante Chine.

    ===
    Le top pour les entreprises US ce serait de produire aux USA, comme ça les usines seraient sous contrôle.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #6
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 295
    Points : 685
    Points
    685
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    C'est la guerre économique. Où est le souci tant que Super Micro ne produit plus en France mais .. en Europe par exemple.
    On dépasse largement la "guerre économique" pour le coup. Je ne suis pas sûr que les USA soient content si Micro fini en Europe.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Pour Trump passer de la Chine à Taïwan ça ne change rien, ce qu'il faut c'est que les usines reviennent aux USA.
    Il faut relancer l'industrie en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest.
    C'est bien sympa de donner du boulot aux taïwanais, mais il y a des étasuniens qui recherchent du travail également.


    Le soupçon d'espionnage n'est qu'un prétexte parce que les entreprises chinoises dépassent les entreprises US.
    Huawei devient numéro 1 et Apple perd des places. (et les gens achètent moins de smartphone)
    Les USA ont envie de continuer de faire croire qu'ils sont la première puissance économique.
    Si les chinois commencent à maîtriser toute la chaîne depuis la conception, ça craint pour les USA. (au bout d'un temps les chinois ont compris qu'eux aussi pouvaient être ingénieur et créer leurs produits)

    Quand on gère un pays c'est fantastique d'avoir un ennemi, ça ressemble le peuple.
    À une époque il y a eu la guerre froide contre la grande méchante URSS (bouhou des communistes ça fait peur), aujourd'hui c'est une nouvelle guerre froide contre la grande méchante Chine.

    ===
    Le top pour les entreprises US ce serait de produire aux USA, comme ça les usines seraient sous contrôle.
    Ironiquement, Trump est entrain d'engoufrer son pays dans un conflit inutile car la Chine est ami à la Russie et ces deux nations ont une capacité économique, militaire et politique sans pareille (Chine = usine du monde, Russie = une des réserves en ressources du monde).

    Bien évidemment qu'avoir un ennemi rassemble la populace mais je pense que tous les acteurs aux USA ne sont pas non plus dupe. Bien que la Chine soit un "ennemi" en terme de manœuvre politique et de construction d'influence, il vaudrai mieux devenir ami avec (même si moralement, c'est pas top) pour obtenir des avantages non négligeable tout en continuant à serrer la main du Japon qui a des technologies de pointe, notamment militaire, qu'il vaut mieux avoir accès. C'est la même chose avec Poutine, il vaut qu'il soit un bon ami qu'un ennemi.

    Pour la question du recul d'Apple, c'est tout le secteur du mobile qui s'en prend un coup : le marché est saturé et aucun constructeur arrive à avoir un produit qui relance le secteur.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 092
    Points : 9 400
    Points
    9 400
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Bien que la Chine soit un "ennemi" en terme de manœuvre politique et de construction d'influence, il vaudrai mieux devenir ami avec (même si moralement, c'est pas top)
    Les USA et la Chine sont super amis depuis des décennies, les entreprises US font produire en Chine. (les USA ont besoin de la Chine, la Chine a besoin des USA)

    Le truc nouveau c'est que Trump n'est pas dans le trip mondialiste / libre échangiste.
    Lui il veut que les étasuniens aient du boulot.

    Aux Etats-Unis, le bas taux de chômage des Noirs cache de fortes disparités
    Le taux de sans-emplois parmi les Afro-Américains est descendu à 6,6%, un plancher jamais vu depuis 1972, qui marque le début de cette statistique. Il reste néanmoins près du double de celui des Blancs (3,6%).
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    pour obtenir des avantages non négligeable tout en continuant à serrer la main du Japon qui a des technologies de pointe, notamment militaire, qu'il vaut mieux avoir accès.
    Le Japon représente que dalle aujourd'hui.
    Économiquement c'est une catastrophe, l'état doit être endetté à 300%, les japonais n'ont plus d'épargne, la population vieillit, le taux de natalité est hyper faible.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    C'est la même chose avec Poutine, il vaut qu'il soit un bon ami qu'un ennemi.
    On est pas dans le monde des bisounours.
    Tous les pays ne vont pas être heureux en se tenant la main.

    Là ce qui ce passe c'est que selon comment on compte la Chine est la première puissante économique mondiale et les USA n'ont pas envie de perdre leur place.
    La Chine et la Russie se rapprochent pour se défendre face aux USA.

    En en ce moment les USA essaient de renverser le Venezuela en aidant Juan Guaido (il y a des ressources à s’accaparer).
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 295
    Points : 685
    Points
    685
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les USA et la Chine sont super amis depuis des décennies, les entreprises US font produire en Chine. (les USA ont besoin de la Chine, la Chine a besoin des USA)

    Le truc nouveau c'est que Trump n'est pas dans le trip mondialiste / libre échangiste.
    Lui il veut que les étasuniens aient du boulot.

    Aux Etats-Unis, le bas taux de chômage des Noirs cache de fortes disparités



    Le Japon représente que dalle aujourd'hui.
    Économiquement c'est une catastrophe, l'état doit être endetté à 300%, les japonais n'ont plus d'épargne, la population vieillit, le taux de natalité est hyper faible.


    On est pas dans le monde des bisounours.
    Tous les pays ne vont pas être heureux en se tenant la main.

    Là ce qui ce passe c'est que selon comment on compte la Chine est la première puissante économique mondiale et les USA n'ont pas envie de perdre leur place.
    La Chine et la Russie se rapprochent pour se défendre face aux USA.

    En en ce moment les USA essaient de renverser le Venezuela en aidant Juan Guaido (il y a des ressources à s’accaparer).
    Bien que la santé financière du Japon soit bancale, il reste un acteur majeur de l'économie mondiale et dans le secteur des technologies.

    L'épargne japonaise est dispatché en grande partie dans des pays étrangers comme les USA (merci les bons au trésor américain) donc tkt, ils ont encore du cash. Le problème étant qu'il sont une inflation de malade ce qui fait que la consommation s'effondre.

    Le Japon reste leader dans certaines technologies de pointe dont celle visant à dégommer des sous-marins.

    Oui, la Chine et la Russie font copain copain, je n'ai pas dit l'inverse.

    Pour le Vénézuéla, je ne peux pas trop dire car je ne regarde pas trop ce qui s'y passe : je sais uniquement qu'il y a une guerre civile (ou proche) entre l'opposition et le président qui tente de s’accrocher au pouvoir.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 092
    Points : 9 400
    Points
    9 400
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    L'épargne japonaise est dispatché en grande partie dans des pays étrangers comme les USA (merci les bons au trésor américain) donc tkt, ils ont encore du cash. Le problème étant qu'il sont une inflation de malade ce qui fait que la consommation s'effondre.
    Ouais le Japon créer sa monnaie à l'infini et achète des bons du trésors avec, au bout d'un moment on devrait refuser le yen.
    Faire tourner la planche à billet créer de l'inflation et des taux négatif.

    C'est un peu expliqué là :


    La Banque du Japon continue de faire marcher la planche à billets
    La Banque du Japon a maintenu en l'état sa politique d'assouplissement monétaire à l'issue d'une réunion de son organe directeur, confiante dans la vigueur de la reprise nippone qui montre pourtant des signes de faiblesse.

    L'institut d'émission va entre autres continuer d'augmenter de 50.000 milliards de yens par an (350 milliards d'euros) son stock d'obligations d'Etat, qu'il rachète sur le marché secondaire.

    Le statu quo a été décidé mardi 11 mars à l'unanimité des neuf membres du comité de politique monétaire, sous la direction de Haruhiko Kuroda qui avait impulsé cette politique d'assouplissement juste après son arrivée à la tête de l'institution en mars 2013.
    Au Japon, les ménages sont les victimes des taux négatifs
    Interrogé la semaine dernière à Tokyo par des investisseurs sur les opportunités dans le secteur bancaire japonais, Brian Waterhouse, un analyste de CLSA, s’amusait à conseiller plutôt les placements dans les entreprises fabricant des coffres-forts au Japon. « Depuis l’introduction de son taux d’intérêt négatif sur une partie des réserves bancaires excédentaires, certains modèles sont en rupture de stock », rappelait l’économiste. Depuis l’annonce de la Banque du Japon (BoJ), de nombreuses familles semblent en effet préférer stocker du liquide chez elles. « Cette initiative de la banque centrale a été très mal comprise et a des conséquences financières lourdes que l’institution n’avait, elle-même, pas anticipées », explique l’analyste.
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Oui, la Chine et la Russie font copain copain
    Ils sont bien obligé pour se défendre face aux USA.

    Comme avait dit François Mitterand :
    « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »
    La Chine et la Russie n'ont pas très envie que les USA aient un pouvoir sans partage sur le monde.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    le président qui tente de s’accrocher au pouvoir.
    C'est le président légitime, il ne s'accroche pas au pouvoir c'est juste sa place, le problème c'est que les occidentaux soutiennent un gars qui veut faire un coup d'état, ce qui est illégal. (dans le protocole international on a pas le droit de faire ça)
    Juan Gaido n'a pas de légitimé alors que Nicolás Maduro si !
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #10
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 295
    Points : 685
    Points
    685
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ouais le Japon créer sa monnaie à l'infini et achète des bons du trésors avec, au bout d'un moment on devrait refuser le yen.
    Faire tourner la planche à billet créer de l'inflation et des taux négatif.

    C'est un peu expliqué là :


    La Banque du Japon continue de faire marcher la planche à billets

    Au Japon, les ménages sont les victimes des taux négatifs

    Ils sont bien obligé pour se défendre face aux USA.

    Comme avait dit François Mitterand : "La Chine et la Russie n'ont pas très envie que les USA aient un pouvoir sans partage sur le monde."

    C'est le président légitime, il ne s'accroche pas au pouvoir c'est juste sa place, le problème c'est que les occidentaux soutiennent un gars qui veut faire un coup d'état, ce qui est illégal (dans le protocole international on a pas le droit de faire ça).
    Juan Gaido n'a pas de légitimé alors que Nicolás Maduro si !
    L'acquisition des bons au trésor américain par les japonais a eu lieu essentiellement dans les années 1980, c'était bien avant la crise monétaire qui touche le pays depuis les années 2000 (et au passage, les années 1980 = l'âge d'or du Pays du Soleil Levant après la IIe guerre mondiale).

    Le taux négatif a été mis en place par la banque nationale japonaise pour palier au problème de consommation et relancer celle-ci dans le pays (j'avoue que je trouve ça étrange de mettre un taux négatif). Je n'ai pas assez de connaissances en économie pour dire si c'est une bonne ou mauvaise chose pour les japonais.

    Depuis toujours et même après la chute de l'URSS, la Russie a faire sa vie sans l'aval des USA (bien qu'on notera le carnage économique avant l'ère introduit par Poutine). La Chine ... C'est particulier. Déjà, il est interdit que leur monnaie sorte du pays (c'est un délit, de mémoire) donc ça limite le problème des échanges monétaires. En revanche, il est intéressant de noter que l'Empire du Milieu a compris son rôle dans le jeu politique mondial, même si actuellement, leur dirigeant est une sorte de dictateur qui est entrain de mettre en place un rouage idéologique assez problématique et dont l'Europe a compris à peu près le petit jeu (la route de la soie, c'est pas que pour l'argent) sans compter les stratagèmes en Afrique pour obtenir des secteurs et espaces stratégiques de certains pays comme les ports via un système d'emprunt où le débiteur est forcément perdant à cause de taux aberrant (étonnant que personne à l'ONU n'a encore parlé de ça).

    Pour la question de l'intervention dans les affaires d'un pays, on sait tous que personne ne respecte pas les règles en vigueur et cela ne gêne pas plus de monde que ça (Libye, Syrie, Irak, Iran, etc. ...) donc bon, on est pas trop bon pour faire la morale en France à ce propos (Libye et Iran bonjour).

  11. #11
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 226
    Points : 2 180
    Points
    2 180
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    On dépasse largement la "guerre économique" pour le coup. Je ne suis pas sûr que les USA soient content si Micro fini en Europe.
    Et ?

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Ironiquement, Trump est entrain d'engoufrer son pays dans un conflit inutile car la Chine est ami à la Russie et ces deux nations ont une capacité économique, militaire et politique sans pareille (Chine = usine du monde, Russie = une des réserves en ressources du monde).
    Militaire et industrielle certainement, mais économiquement c'est à voir. Le but de Trump est un rapatriement de l'activité industrielle aux USA, et ce n'est certainement pas inutile, de son point de vue. Sauf à vouloir pour des consortium chinois dans 20 ans, 10h par jour, 6 jours sur 7 ... en souriant parce que tu es filmé et que 10 millions d'autres types veulent ta place.
    Mais c'est surtout une guerre monétaire.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Bien évidemment qu'avoir un ennemi rassemble la populace mais je pense que tous les acteurs aux USA ne sont pas non plus dupe. Bien que la Chine soit un "ennemi" en terme de manœuvre politique et de construction d'influence, il vaudrai mieux devenir ami avec (même si moralement, c'est pas top) pour obtenir des avantages non négligeable tout en continuant à serrer la main du Japon qui a des technologies de pointe, notamment militaire, qu'il vaut mieux avoir accès. C'est la même chose avec Poutine, il vaut qu'il soit un bon ami qu'un ennemi.
    Aucun intérêt à être ami ou ennemi avec la Chine, ou même certains de nos voisins proches, qui nous font une concurrence déloyale. Pour la Russie qui nous fournit en gaz et dispose d'un potentiel militaire (et nucléaire) conséquent, mieux vaut être ami qu'ennemi d'autant que les sanctions économiques actuelles nous ont coûté 400 milliards d'euros.

    Au fait les USA ont viré les chinois de Long Beach, qui est de nouveau un port américain.

  12. #12
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 295
    Points : 685
    Points
    685
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Et ?

    Militaire et industrielle certainement, mais économiquement c'est à voir. Le but de Trump est un rapatriement de l'activité industrielle aux USA, et ce n'est certainement pas inutile, de son point de vue. Sauf à vouloir pour des consortium chinois dans 20 ans, 10h par jour, 6 jours sur 7 ... en souriant parce que tu es filmé et que 10 millions d'autres types veulent ta place.
    Mais c'est surtout une guerre monétaire.

    Aucun intérêt à être ami ou ennemi avec la Chine, ou même certains de nos voisins proches, qui nous font une concurrence déloyale. Pour la Russie qui nous fournit en gaz et dispose d'un potentiel militaire (et nucléaire) conséquent, mieux vaut être ami qu'ennemi d'autant que les sanctions économiques actuelles nous ont coûté 400 milliards d'euros.

    Au fait les USA ont viré les chinois de Long Beach, qui est de nouveau un port américain.
    La Chine et la Russie sont entrain de liquider toutes les liquidités en dollar pour passer à l'or et ainsi se débarrasser de ce frein politique et économique. La guerre monétaire va au final aboutir à l'abandon pur et simple du dollar car les USA ont trop abusé de cette monnaie en étant leur pouvoir judiciaire dessus (cf. l'Iran & cie).

    Au passage, la Chine a aussi l'arme nucléaire et il ne faut pas sous estimer la capacité militaire de cette nation bien qu'elle ne soit pas verser dans les conflits à grande échelle (ils sont plutôt dans les conflits régionaux que internationaux de manière général mais vu que la militarisation a été plus rapide que prévue, rien ne m'étonnerai si un conflit qui dépasse la région se déclenche).

    Je n'ai pas dit que ce c'est inutile mais que Trump est entrain de partir dans un conflit politique et économique ayant comme seul et uniquement fondement qu'une idéologie politique à coup de fausses accusations tout en mettant la pression à la Chine qui, de ce fait, se militarise plus vite que ce que certains spécialistes avaient prévu (cf la Mer de Chine et les bases militaires bâties rapidement sur des minuscules îles).

    Tout le monde est à peu près d'accord sur le fait que les tensions territoriales vont augmenter du côté de la Chine entre le Japon qui se laisse pas faire, la Russie qui continue à taquiner les Japonais et Taïwan qui est à deux doigts de déclarer son indépendance, ce qui aurai pour conséquence probablement selon certains spécialistes que la Chine entre en guerre pour en finir avec cette poche de résistance (aux yeux de l'État, la population est assez partagée sur ce que représente Taïwan en réalité).

    Tu parles de concurrence déloyale ? Il faudrait déjà qu'on soit compétitif pour parvenir à les concurrencer car là, on parle même plus de compétition mais juste de défaite industrielle pur et simple (dans le cas de la France) pour certains secteurs.

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    6 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 6 092
    Points : 9 400
    Points
    9 400
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Le taux négatif a été mis en place par la banque nationale japonaise pour palier au problème de consommation et relancer celle-ci dans le pays
    Les taux négatifs sont partout.

    En Allemagne apparemment il y a moyen d'emprunter 1000€ et de rembourser 923€.
    Negativzins-Kredit: smava senkt Zinssatz auf minus 5 Prozent
    1.000 Euro leihen, 923 Euro zurückzahlen
    Il y a une partie traduite ici : Des prêts personnels à taux négatifs, on y est !.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Pour la question de l'intervention dans les affaires d'un pays, on sait tous que personne ne respecte pas les règles en vigueur et cela ne gêne pas plus de monde que ça (Libye, Syrie, Irak, Iran, etc. ...) donc bon, on est pas trop bon pour faire la morale en France à ce propos (Libye et Iran bonjour).
    La France fait partie des pays qui soutiennent celui qui veut faire un coup d'état, donc effectivement moralement on est mal.
    Par contre la France était contre l'intervention en Irak.

    C'est quand même horrible ce que l'occident peut faire, déjà elle asphyxie un pays et ensuite elle essaie de renverser le pouvoir.
    Les USA et l'Angleterre bloquent l'argent qui devrait revenir à l'état vénézuélien.

    Les Etats-Unis mettent la compagnie pétrolière du Venezuela au régime sec
    Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a détaillé les sanctions précisant que le raffineur Citgo pourra continuer à exercer aux Etats-Unis à condition que ses revenus soient versés sur un compte bloqué et a assuré que ces mesures seront sans conséquences sur les tarifs des carburants.
    Londres: une manif pour réclamer la restitution de l'or du Venezuela
    Selon un rapport de la banque d'investissement Natixis, le Venezuela dispose actuellement de 31 tonnes d'or stockées à la Banque d'Angleterre, pour une valeur de 1,3 milliard de dollars. Depuis plusieurs mois, Caracas cherche à récupérer cet or. Mais le chef du Parlement, Juan Guaido, qui s'est autoproclamé le 23 janvier président par intérim et est désormais reconnu par une quarantaine de pays, a demandé à Londres de lui en confier le contrôle, disant craindre qu'il ne serve à réprimer l'opposition au président Maduro.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    mieux vaut être ami qu'ennemi d'autant que les sanctions économiques actuelles nous ont coûté 400 milliards d'euros.
    Je ne sais pas si c'est autant que ça, mais c'est vrai que ça fait chier qu'on empêche les entreprises française de commercer tranquillement avec la Russie.
    Les sanctions contre la Russie ont-elles pénalisé les intérêts français ?
    Et c’est ce qui pose problème, au-delà des sanctions. Il y a des opportunités qui se perdent et une rupture de confiance que les entreprises françaises s’efforcent de combattre. Avec ou sans sanctions, elles sont présentes en Russie. 6.000 entreprises y emploient 130.000 personnes, elles investissent. La France est d’ailleurs, en terme de Flux, le premier investisseur étranger dans le pays. C’est essentiel car les tensions diplomatiques ouvrent une brèche dans laquelle les concurrents s’engouffrent comme la Chine ou les pays d’Asie. Et si les exportations de la France vers la Russie se redressent, elle continue à perdre des parts de marché. La question c’est : est-ce que ce sacrifice, en vaut le coût ? Vladimir Poutine campe sur ses positions, nie toute implication dans la crise ukrainienne. Les sanctions pour l’instant ne l’ont pas fait plier.
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    La guerre monétaire va au final aboutir à l'abandon pur et simple du dollar car les USA ont trop abusé de cette monnaie en étant leur pouvoir judiciaire dessus
    Ce serait chouette que tous les pays du monde se mettent a refuser le dollar, parce qu'ils ont perdu toute confiance dans cette monnaie.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Il faudrait déjà qu'on soit compétitif pour parvenir à les concurrencer car là, on parle même plus de compétition mais juste de défaite industrielle pur et simple (dans le cas de la France) pour certains secteurs.
    On a tué l'industrie française
    En ce moment il y a le scandale Arjowiggins, les médias mainstreams n'en parlent pas, mais c'est scandaleux ce qui ce passe.

    ==========
    ==========
    Et sinon pour revenir au sujet de base, ça devient un peu moins rentable de produire en Chine et d'importer aux USA :
    Conflit commercial : la Chine et les Etats-Unis se rendent coup pour coup
    Comme annoncé dimanche 5 mai par Donald Trump, les Etats-Unis ont augmenté, ce vendredi 10 mai, de 10 % à 25 % les droits de douane supplémentaires sur environ 5 700 produits représentant 200 milliards de dollars (178 milliards d’euros) de biens chinois importés. Quelques minutes après l’entrée en vigueur de cette mesure, à 00h01, heure de Washington, la Chine a indiqué qu’elle allait prendre les « contre-mesures nécessaires » mais cette fois sans apporter davantage de précisions. Par ailleurs, Washington dit également préparer l’imposition de droits de douane de 25 % sur les biens chinois non encore taxés et dont la valeur se monte à 325 milliards de dollars.
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #14
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 226
    Points : 2 180
    Points
    2 180
    Par défaut
    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    La Chine et la Russie sont entrain de liquider toutes les liquidités en dollar pour passer à l'or et ainsi se débarrasser de ce frein politique et économique. La guerre monétaire va au final aboutir à l'abandon pur et simple du dollar car les USA ont trop abusé de cette monnaie en étant leur pouvoir judiciaire dessus (cf. l'Iran & cie).
    L'or je ne sais pas, d'ailleurs la BCE n'en a pas besoin. La Chine n'en ont pas besoin non plus, car ils proposent à leurs client de se fournir ... en renminbi et donc de devenir leur créanciers. Ce qui a l'avantage pour ces derniers de les protéger de la volatibilité du billet vert ... et du Department of Justice. Le dollar restera la monnaie de référence.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Je n'ai pas dit que ce c'est inutile mais que Trump est en train de partir dans un conflit politique et économique ayant comme seul et uniquement fondement qu'une idéologie politique à coup de fausses accusations tout en mettant la pression à la Chine qui, de ce fait, se militarise plus vite que ce que certains spécialistes avaient prévu (cf la Mer de Chine et les bases militaires bâties rapidement sur des minuscules îles).
    Ces îles servent surtout à protéger les ports chinois donc la sortie de leurs sous marins lanceurs d'engins. La modernisation de l'appareil militaire chinois est une tendance de long terme, accentuée sous l'ère Clinton, et la réorientation militaire vers l'Asie date d'Obama. Trump n'y pour rien, au moins peut-on lui faire l'honneur de reconnaître son non-bellicisme. Le pronostic de The American Conservative sur la bellicosité des candidats est donc vérifié.

    Trump est un entrepreneur, il mène une guerre financière contre la Chine car la tendance économique longue est au repli. La Chine et les USA sont des acteurs rationnels, ils ne se lanceront pas dans un conflit militaire pour de simple intérêts commerciaux.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Tout le monde est à peu près d'accord sur le fait que les tensions territoriales vont augmenter du côté de la Chine entre le Japon qui se laisse pas faire, la Russie qui continue à taquiner les Japonais et Taïwan qui est à deux doigts de déclarer son indépendance, ce qui aurai pour conséquence probablement selon certains spécialistes que la Chine entre en guerre pour en finir avec cette poche de résistance (aux yeux de l'État, la population est assez partagée sur ce que représente Taïwan en réalité).
    Le japon est un vieux pays qui ne se lancera jamais dans une aventure militaire, encore moins contre la Russie et la Chine. Qui eux-même ont d'autres chats à fouetter. Cela occupe la diplomatie quand la classe politique a besoin d'une diversion, mais ce sont des vieilles histoires datant d'après guerre.
    Et Taiwan ne déclarera jamais son indépendance formelle: la situation actuelle est figée ce qui convient à tout le monde. Sauf si Taiwan veut se suicider bien sur, mais là on parlerait d'un accident historique.

    Citation Envoyé par NBoulfroy Voir le message
    Tu parles de concurrence déloyale ? Il faudrait déjà qu'on soit compétitif pour parvenir à les concurrencer car là, on parle même plus de compétition mais juste de défaite industrielle pur et simple (dans le cas de la France) pour certains secteurs.
    La France n'a jamais été compétitive économiquement contre des pays dont le smic est à 700€, encore moins contre la Chine ou l'Allemagne. Je ne sais pas quelle mouche a piqué les socialistes et leurs électeurs pour se mettre en ménage avec le reste du continent.
    Mais le pays pourrait être réindustrialisé rapidement.

  15. #15
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 295
    Points : 685
    Points
    685
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les taux négatifs sont partout.

    En Allemagne apparemment il y a moyen d'emprunter 1000€ et de rembourser 923€.
    Negativzins-Kredit: smava senkt Zinssatz auf minus 5 Prozent

    Il y a une partie traduite ici : Des prêts personnels à taux négatifs, on y est !.

    La France fait partie des pays qui soutiennent celui qui veut faire un coup d'état, donc effectivement moralement on est mal.
    Par contre la France était contre l'intervention en Irak.

    C'est quand même horrible ce que l'occident peut faire, déjà elle asphyxie un pays et ensuite elle essaie de renverser le pouvoir.
    Les USA et l'Angleterre bloquent l'argent qui devrait revenir à l'état vénézuélien.

    Les Etats-Unis mettent la compagnie pétrolière du Venezuela au régime sec

    Londres: une manif pour réclamer la restitution de l'or du Venezuela

    Je ne sais pas si c'est autant que ça, mais c'est vrai que ça fait chier qu'on empêche les entreprises française de commercer tranquillement avec la Russie.
    Les sanctions contre la Russie ont-elles pénalisé les intérêts français ?

    Ce serait chouette que tous les pays du monde se mettent a refuser le dollar, parce qu'ils ont perdu toute confiance dans cette monnaie.

    On a tué l'industrie française
    En ce moment il y a le scandale Arjowiggins, les médias mainstreams n'en parlent pas, mais c'est scandaleux ce qui ce passe.

    ==========
    ==========
    Et sinon pour revenir au sujet de base, ça devient un peu moins rentable de produire en Chine et d'importer aux USA :
    Conflit commercial : la Chine et les Etats-Unis se rendent coup pour coup
    Merci pour les liens, je vais regarder ça

    Pour l'Irak, on a participé, de mémoire, à la 1er Guerre du Golf (mais pas à la 2e).

    Plus rien ne m'étonne pas les tentatives de déstabilisation des pays de notre part : l'exemple le plus concret reste la Libye, tout ça pour des histoires de concession pétrolière non accordé à Total (entre autres).

    Theresa tente de faire copain copain avec les USA via cette participation à cette tentative de déstabilisation du Venezuela ?!

    Je suis d'accord pour le fait qu'on empêche les entreprises françaises de commercer avec la Russie, surtout pour la filière agricole qui avait un gros marché sur lequel exporter (la viande en particulier) et que ces sanctions ont mis un coup dur à nouveau à ce secteur qui souffre déjà beaucoup (le porc, tout ça tout ça).

    L'abandon du dollar se fait petit à petit pour les raisons données : le droit américain qui s'étend à celui-ci, l'injustice liée à cette monnaie (le taux de change, tout ça tout ça). L'euro serai une possibilité compte tenu que l'Europe a le plus grand marché et est, à ce que j'ai compris, le plus gros acteur commercial au monde (on explose la Chine et les USA sans souci en valeur commerciale globale). Hélas, personne a visiblement eu l'idée de le dire durant la campagne européenne. On préfère s'appuyer sur les problèmes plutôt que parler du positif (et du négatif, évidemment mais en nuançant les propos).

    Le scandale dont tu parles est pas lié à la société qui fait des papiers officiels sécurisés en France ? J'en ai entendu un peu parler mais sans plus.

    Pour revenir au sujet, en effet, il devient plus intéressant économiquement de ramener les industries dans les pays d'où ces mêmes industries viennent parce que :
    • Dans le cas des USA, Trump agite les pénalités en cas d'importation, ce qui pousse à revenir
    • Le "made in my country" qui monte petit à petit (nationalisme économique)
    • les avantages fiscaux probable à revenir
    • l'image
    • le savoir faire

Discussions similaires

  1. [MS-DOS] Faire sonner la carte mère
    Par Furius dans le forum Scripts/Batch
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/09/2005, 18h48
  2. Remplacement de Carte Mère
    Par Loceka dans le forum Composants
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/08/2005, 09h01
  3. 2 cartes graphiques pour une carte mère
    Par SteelBox dans le forum Composants
    Réponses: 19
    Dernier message: 02/08/2005, 13h09
  4. Carte mère Asus K8NE-Deluxe --> Marche pas
    Par portu dans le forum Composants
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/06/2005, 10h26
  5. [Carte mère] Désactiver le bip au démarrage
    Par Vow dans le forum Composants
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/01/2004, 21h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo