Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    697
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 697
    Points : 2 900
    Points
    2 900

    Par défaut France insoumise accusé d'harcèlement sexuel, sexisme, opacité, despotisme, escroquerie, aucun adhérents

    France insoumise accusé d’harcèlement sexuel, sexisme, opacité, despotisme, escroquerie, aucun adhérents réel
    Accusé d'harcèlement sexuel, Thomas Guénolé se défend en attaquant Mélenchon


    Les deux arnaqueurs bolcheviques s'accusent mutuellement et en se faisant dévoilent la vérité sur leur parti totalement pourri

    << Candidat aux européennes pour la France insoumise, Thomas Guénolé attaque frontalement Jean-Luc Mélenchon dans un texte rendu public jeudi matin. Cette publication intervient alors que le comité électoral de la France insoumise assure avoir "reçu un signalement d'une jeune femme dénonçant des faits pouvant s'apparenter à du harcèlement sexuel de la part de Thomas Guénolé".

    Désaccord politique ou grave accusation d'harcèlement sexuel? Le politologue Thomas Guénolé, qui avait rejoint la France insoumise en 2017, attaque violemment Jean-Luc Mélenchon dans un texte rendu public sur son compte Twitter. Selon le candidat insoumis aux européennes, "Jean-Luc Mélenchon gouverne la France insoumise en autocrate". "Distant des militants de terrain, l'appareil central fonctionne comme une toile d'araignée, des cercles de plus en plus étroits, jusqu'à 'JLM' au centre qui in fine décide de tout ce qui compte en symbiose avec Sophia Chikirou."

    A la fin de son texte, Thomas Guénolé donne la clé de ses accusations publiques : "A présent, fort 'opportunément' les dirigeants de la France insoumise se mettent à employer contre moi des méthodes staliniennes : m'accuser de choses sur la base de rumeurs mais refuser de me communiquer le moindre document m'incriminant précisément."
    Le comité électoral dit avoir reçu "le signalement d'une jeune femme pouvant s'apparenter à du harcèlement sexuel de la part de Thomas Guénolé"

    Le comité électoral, piloté par Manuel Bompard, a répliqué jeudi matin. Il assure avoir "reçu un signalement d'une jeune femme dénonçant des faits pouvant s'apparenter à du harcèlement sexuel de la part de Thomas Guénolé". "Nous découvrons avec stupeur le communiqué de Thomas Guénolé qui instrumentalise des prétextes politiques pour sa défense", est-il écrit.

    "Nous rappelons que le pôle de vigilance et d'écoute de la France insoumise contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes a été saisie le 3 mars par une femme d'un signalement à l'encontre de Thomas Guénolé d'actes pouvant s'apparenter à du harcèlement sexuel", indique un autre communiqué publié par le mouvement jeudi midi.

    Je ne sais toujours pas de quoi je suis accusé

    Contacté par le JDD après cette réponse du comité électoral, Thomas Guénolé assure ignorer de quoi il est accusé : "Je ne sais toujours pas de quoi je suis accusé, car la France insoumise ne m'a communiqué aucun document m'accusant précisément. De plus, le mouvement a refusé, malgré les demandes répétées de mon avocat, de me communiquer quoi que ce soit."

    "J'ai été convoqué mais on a refusé répétitivement que je vienne avec mon avocat. On m'a refusé ce droit élémentaire", dénonce l'ex-chroniqueur audiovisuel pour qui, à sa connaissance, "la seule procédure judiciaire lancée est celle que [son] avocat a lancé". Thomas Guénolé précise que "cela fait deux semaines que ça dure".

    "Une délégation du comité électoral a rencontré Thomas Guénolé, précise le communiqué du parti publié jeudi midi. Il n'a pas été possible d'avoir d'autres échanges, Thomas Guénolé ayant choisi de judiciariser la procédure et de saisir son avocat."
    Thomas Guénolé révèle que l'association La France insoumise n'a aucun adhérent

    Accusé par l'appareil de son mouvement, Thomas Guénolé ne souhaite pas commenter davantage l'aspect judiciaire de son dossier, mais martèle son message politique : "Depuis plusieurs mois, j'exprime des critiques et des mises en garde, en interne, sur le fonctionnement de La France insoumise. Et notamment sur le risque d'effondrement judiciaire du mouvement et sur sa dérive autoritaire."

    Dans son communiqué, il estime que "la démocratie interne à la France insoumise est un simulacre" et révèle qu'il n'y a aucun adhérent dans l'association La France insoumise. Les 580.000 militants revendiqués par Jean-Luc Mélenchon? "Ce sont seulement les personnes inscrites à la plateforme numérique", assure-t-il au JDD.

    La structure de La France insoumise est hyper-centralisée, autocratique et opaque

    Il évoque également le cas de la Convention nationale, qui est censé rassembler des partisans tirés au sort "mais il y a de forts doutes sur la réalité du tirage au sort", selon lui. "Les participants ne peuvent voter qu'en bloc sur des textes préparés par l'appareil central. Il y est interdit de proposer des amendements. Il n'y a jamais de vote pour départager deux lignes sur un point qui divise les militants."
    A ce stade, le politologue est toujours candidat

    Enfin, il met également en cause Sophia Chikirou, une personnalité très proche de Jean-Luc Mélenchon. "Sophia Chikirou, de par sa proximité avec Jean-Luc Mélenchon en même temps qu'elle est prestataire de campagnes électorales passées et actuelles de la France insoumise via sa SASU "Mediascop", risque objectivement une condamnation judiciaire. La maintenir prestataire de campagnes électorales de la France insoumise, c'est donc faire peser sur le mouvement un risque judiciaire grave."

    "L'appareil de la France insoumise ne cesse de promouvoir un discours sur l'ouverture, l'horizontalité et la démocratie, s'emporte encore Thomas Guénolé. Mais, en réalité, sa structure est hyper-centralisée, autocratique et opaque qui n'hésitera pas à placardiser ou à broyer des militants. Il est vraiment nécessaire de lancer l'alerte."

    A ce stade, le politologue indique au JDD qu'il n'a pas retiré sa candidature aux élections européennes - il est en 14e position de la liste de la France insoumise - et ne compte pas quitter le mouvement. En fin de matinée, Jean-Luc Mélenchon a réagi sur les accusations de Thomas Guénolé : "Je découvre le communiqué de Thomas Guenolé. J’ignore tout de cette affaire. Je n’ai été informé ni du l’existence d’une procédure ni de ses évolutions. Les instances du mouvement ont fonctionné, elles n’avaient ni à m’informer ni à me saisir. Je n’ai jamais eu aucun contentieux personnel ou politique avec Thomas Guénolé. Il ne m’a jamais exprimé la moindre réserve concernant la vie du mouvement. Il m’a affirmé son amitié et son soutien a de nombreuses reprises très récentes. Je suis stupéfait qu’il me mette en cause de cette façon. Décidément, rien ne me sera épargné." Source >>

    La politique ça pue de plus en plus, c'est une honte !
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  2. #2
    Membre expert
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 191
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 59

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 191
    Points : 3 740
    Points
    3 740

    Par défaut

    Il évoque également le cas de la Convention nationale, qui est censé rassembler des partisans tirés au sort "mais il y a de forts doutes sur la réalité du tirage au sort", selon lui. "Les participants ne peuvent voter qu'en bloc sur des textes préparés par l'appareil central. Il y est interdit de proposer des amendements. Il n'y a jamais de vote pour départager deux lignes sur un point qui divise les militants."
    A ce stade, le politologue est toujours candidat

    Enfin, il met également en cause Sophia Chikirou, une personnalité très proche de Jean-Luc Mélenchon. "Sophia Chikirou, de par sa proximité avec Jean-Luc Mélenchon en même temps qu'elle est prestataire de campagnes électorales passées et actuelles de la France insoumise via sa SASU "Mediascop", risque objectivement une condamnation judiciaire. La maintenir prestataire de campagnes électorales de la France insoumise, c'est donc faire peser sur le mouvement un risque judiciaire grave."


    ..
    Ta prose nécessite et la sienne nécessite les correctifs suivants :
    "Il évoque également le cas du Congres du parti réuni en huis clos , qui doit designer les militants aguerris ,fidèles & sincères " mais il n' y a aucun doute sur la capacité du Parti à designer les meilleurs militants", selon lui. "Les participants voteront sur les résolutions préparées par le Politburo & ne peuvent voter qu'en bloc sur des textes préparés par l'appareil central.
    Nul doute que les militants sincères approuveront ces textes de résolution ."
    A ce stade, le militant politologue Thomas Guénolé est toujours considéré comme un militant révisionniste à la solde des capitalistes et sera probablement purgé du parti"

    Enfin, il met également en cause Sophia Chikirou, la confidente et âme noire du grand Timonier Jean-Luc Mélenchon. "Sophia Chikirou, de par sa proximité avec Jean-Luc Mélenchon dont elle dirige le quotidien Pravda de France ,est aussi la directrice de propagande du Parti qui supervise les campagnes électorales passées ,présentes et futures de la France insoumise via sa société "Pravda Scop", qui est protégée par les lois sagement promulgués par notre Parti.
    Son maintien à ce poste est assuré pour prémunir le Parti de tout risque politique ."

Discussions similaires

  1. Toi aussi apprends les maths avec la France Insoumise
    Par Mingolito dans le forum Politique
    Réponses: 60
    Dernier message: 25/06/2018, 10h57
  2. Réponses: 33
    Dernier message: 03/04/2018, 11h36
  3. Réponses: 51
    Dernier message: 03/04/2018, 08h31
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 03/05/2017, 17h44

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo