Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 565
    Points : 18 804
    Points
    18 804

    Par défaut Les Russes auraient piraté le GNSS pour envoyer de fausses données de navigation à des milliers de navires

    Les Russes auraient piraté les systèmes de positionnement par satellites pour envoyer de fausses données de navigation à des milliers de navires
    selon le C4AD

    D’après un rapport publié par le Center for Advanced Defense (C4AD), les Russes utiliseraient le système GPS pour influencer ou pour perturber les transports maritime et aérien, les centrales électriques et pleins d’autres dispositifs dépendants du système de positionnement par satellites également désigné sous le sigle anglais GNSS (pour Global Navigation Satellite System). Selon le rapport, les Russes piratent massivement le GNSS afin de semer la confusion parmi de milliers de navires et d’avions. Il indique également que cela pourrait être une très grande menace pour les pays comme la Grande-Bretagne pour lesquels les plus grandes infrastructures ou celles les plus critiques dépendent majoritairement du GNSS et du GPS.

    En effet, indique le rapport de la C4AD, le GPS et les autres systèmes de positionnement par satellites (GNSS) sont utilisés dans tous les domaines, des réseaux de communication cellulaires aux biens de consommation de base, systèmes militaires haut de gamme et intrants pour le négoce d'actions, mais ces systèmes sont vulnérables. En attaquant les données de positionnement, de navigation et de synchronisation (VCN) au moyen de capacités de guerre électronique, les acteurs étatiques et non étatiques peuvent causer des dommages importants aux forces armées, aux économies et aux consommateurs ordinaires.

    Le C4AD a établi qu’à l’aide de données et de technologies commerciales disponibles au public, il a pu détecter et analyser les schémas d'usurpation du GNSS dans la Fédération de Russie, en Crimée et en Syrie. Cela montre, indique le C4AD, que la Fédération de Russie acquiert un avantage comparatif dans l’usurpation ou la modification des données GNSS. Le rapport décrit différents cas d'utilisation de l'activité actuelle de l'État russe afin de retracer l'activité aux emplacements et aux systèmes utilisés. Il indique alors que l’une des premières observations sur les faits de piratage du GNSS par les Russes remonte à mai 2018, à l’inauguration du pont de Kertch à la Crimée en Russie par le président Vladimir Poutine.

    Nom : z1.png
Affichages : 3522
Taille : 259,5 Ko

    Selon le rapport, alors que Poutine traversait le pont aux volants d’une voiture, les systèmes de navigation par satellite installés qui se trouvent dans les salles machines d’environ 24 navires des alentours du pont ont tous commencé à afficher de fausses données de navigation. Leurs systèmes GPS auraient indiqué qu'ils étaient ancrés à plus de 65 kilomètres à terre, à l'aéroport d'Anapa. Une situation bien étrange pour certains. À son niveau, le C4AD a estimé que c'était une chose préméditée pour empêcher toute personne non invitée à la cérémonie de connaître la position exacte de Poutine. En gros, les pirates russes ont réussi à désactiver partiellement ou à brouiller les systèmes de navigation des navires à proximité pendant toute la durée de l'événement. Seulement, faut-il aller jusque-là pour protéger le président ou s’agissait-il simplement d’une démonstration de force ?

    Si les Russes sont capables de telles choses, alors cela pourrait avoir des conséquences très désagréables pour les autres pays, analyse le C4AD. En effet, le GNSS comprend la constellation de satellites internationaux en orbite autour de la Terre. Le système de positionnement global (GPS) des États-Unis, le système chinois Beidou, le système russe GLONASS et le programme européen Galileo font tous partie du GNSS. Ce qui fait que votre téléphone, les forces de l’ordre, les compagnies de transport maritime, les compagnies aériennes et les centrales électriques ainsi que tout ce qui dépend de la synchronisation de l'heure et de la localisation GPS sont tous vulnérables à un piratage du GNSS.

    Pour des pays comme la Grande-Bretagne, cela pourrait être difficile à gérer si le pays venait à subir un piratage à grande échelle du système GNSS. Une chose confirmée par une autre étude commandée par l’agence spatiale britannique. « Toutes les infrastructures critiques du pays reposent dans une certaine mesure sur le GNSS. Les communications, les services d'urgence, les finances et les transports sont identifiés comme les utilisateurs particulièrement intensifs. Une attaque qui désactivera GNSS en Grande-Bretagne coûterait environ 1 milliard de livres par jour lorsque le système sera en panne », a conclu le rapport pour le compte de l’agence spatiale britannique.

    Un autre fait que présente le rapport est qu’il existe dans le pays russe des unités mobiles spécialistes du brouillage GNSS pour assurer la protection du président Poutine. Une chose que beaucoup qualifient d’action exagérée même s’agissant de la protection d’un président. Le C4AD a donné une explication selon laquelle l'emplacement géographique des incidents d'usurpation d'identité est étroitement lié aux endroits où Vladimir Poutine effectuait des visites que ce soit à l’intérieur de la Russie ou à l'étranger. Les incidents sont également alignés, indique le rapport, sur l'emplacement de l'armée russe et certaines ressources importantes du gouvernement. Même si, dans certaines régions, le motif était susceptible de restreindre l’accès à des forces armées étrangères ou de lui faire obstruction.

    Cependant, le brouillage ou la falsification du GNSS qu’utilisent les Russes n’est pas seulement pour protéger les sorties ou les maisons de vacances de Poutine, mais ils le font également à d’autres fins, indique le rapport. Le C4AD a souligné ainsi dans son étude que les activités d'usurpation d'identité GNSS dans la Fédération de Russie, ses territoires occupés et ses installations militaires à l'étranger ont une portée beaucoup plus grande, une plus grande diversité géographique et une durée plus longue. À travers le rapport d’étude, le C4AD dénonce plus de 9883 cas d'usurpation d'identité sur 10 sites qui ont affecté environ 1311 systèmes de navigation de navires civils depuis le mois de février 2016.

    Par exemple, une vaste zone située au-dessus du cap Idokopas, près de Gelendzhik, sur la côte russe de la mer Noire, semble faire partie d'une zone d'usurpation d'identité permanente du GNSS. Le C4AD pense que le cap est la maison d'été de Poutine ou sa datcha estivale (pour dire une sorte de résidence secondaire) du président. Il contient une résidence privée vaste et somptueuse, un grand palais à l'italienne, plusieurs appuis pour hélicoptères, un amphithéâtre et un petit port. C'est la seule maison privée en Russie qui bénéficie du même niveau de protection de l'espace aérien et d'interférences GNSS que le Kremlin.

    Concernant d’autres faits qui ont été cités dans le rapport, des navires naviguant près de Gelendzhik ont ​​indiqué avoir reçu de fausses données de navigation sur leurs systèmes par satellite. En juin 2017, le capitaine du navire marchand Atria a fourni une preuve directe d'activités d'usurpation de GNSS au large des côtes de Gelendzhik, en Russie, lorsque les systèmes de navigation embarqués du navire ont indiqué qu'il se trouvait au centre de l'aéroport de Gelendzhik, à environ 20 km. Plus de deux douzaines d’autres navires ont signalé des perturbations similaires dans la région ce jour-là, a déclaré C4AD.

    Cela dit, contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, les dispositifs pour réaliser ce genre d’exploit ne coûtent pas forcément cher. Il n’y a donc pas besoin d’être un État de la taille des États-Unis ou de la Russie pour réussir à brouiller un signal GNSS. En effet, même si le C4AD indique que la plupart des incidents qu’il a cités dans son rapport ont été observés en Crimée, dans la mer Noire et en Syrie, il précise que les équipements d'usurpation d’identité GNSS sont disponibles pour tout le monde et seulement pour quelques dollars. « À l'été 2013, une équipe de chercheurs de l'Université du Texas à Austin (UT) a réussi à détourner les systèmes de navigation GPS à bord d'un superyacht de 80 millions de dollars à l'aide d'un dispositif de 2000 $, de la taille d'une petite mallette. L'attaque expérimentale a forcé les systèmes de navigation du navire à transmettre de fausses informations de positionnement au capitaine du navire, qui a par la suite apporté de légères corrections de cap pour maintenir le navire apparemment sur la bonne voie », lit-on dans le rapport.

    Depuis lors, le coût d’un dispositif d’espionnage GNSS serait tombé et coûterait maintenant environ 300 dollars, selon C4AD, et certaines personnes les utilisent pour tricher dans le célèbre jeu Pokemon Go. En outre, tout le monde n’est pas forcément d’accord avec le rapport d’étude du C4AD. Certains estiment qu’il s’agit encore d’un coup des nababs des médias et d’autres groupuscules de politiques pour nourrir de petites guerres entre les pays comme la Grande-Bretagne, la Chine et la Russie. Selon eux, la Russie peut effectivement pirater les systèmes GPS ou GNSS, mais cela ne veut pas dire qu’elle veut nuire aux autres pays. Par contre, d’autres estiment que les ambitions de la Russie de créer son propre Internet n’enlèvent pas forcément tout soupçon sur ce dernier par rapport à ce dont on l’accuse.

    Source : Rapport de l’étude

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Selon vous, à quelle fin la Russie piraterait-elle le GNSS ?

    Voir aussi

    Poutine veut son propre Internet et une loi qui créerait un central unique d'où Moscou pourrait gérer les flux d'informations de son cyberespace

    La Russie va se déconnecter d'Internet dans le cadre d'un test planifié, en vue des préparatifs contre une éventuelle guerre cybernétique

    Après Telegram, la Russie bloque le fournisseur de messagerie chiffrée ProtonMail, évoquant une mesure de sécurité nationale

    La Russie menace d'engager des poursuites contre Facebook et Twitter si les entreprises ne stockent pas les données russes sur le territoire national
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 053
    Points : 2 242
    Points
    2 242

    Par défaut

    et après on nous dit que les russes sont gentil et que les américains sont méchant et mettent le bazar partout...

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    248
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 248
    Points : 822
    Points
    822

    Par défaut

    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    et après on nous dit que les russes sont gentil et que les américains sont méchant et mettent le bazar partout...
    Attention, avec de tels propos, toute l'intelligentsia admiratrice de Vladimir va te tomber dessus. Il n'est pas de bon ton de dire que les dirigeants Américains ET Russes sont pourris.

  4. #4
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 19
    Points : 71
    Points
    71

    Par défaut

    Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
    Attention, avec de tels propos, toute l'intelligentsia admiratrice de Vladimir va te tomber dessus. Il n'est pas de bon ton de dire que les dirigeants Américains ET Russes sont pourris.
    Oh le beau troll du lundi.

    Bref si j'ai bien compris : les USA accuse les russes de brouiller le système GPS en Russie et dans les zones de combat ou l'armée russe opère => encore un non événement. Ce type de technologie et de pratique est connu et appliqué par nombreux états et leur armée, y compris les USA qui n'hésite pas à dégrader voire à fausser le GPS sur les zones où ils opèrent (généralement via chiffrement des fréquences). Cela s'appelle la guerre électronique.

    Quand on sait que la totalité des unités de combat de l'armée américaine, y compris leurs drones espions, utilisent le GPS, il est logique qu'un pays n'étant pas en bon terme avec les USA, lui bloque la zone, surtout que la Russie dispose de son propre système de géolocalisation et peut donc brouiller le GPS sans impacter leurs propres unités ou appareils civils. Il n'existe pas à ma connaissance d'appareil qui sont capable de brouiller un seul récepteur GPS dans une zone. On est obligé de brouiller tous les récepteur de la zone. Il suffit d'émettre un signal de positionnement sur la même fréquence et a une puissance supérieur. Le récepteur va alors se caler sur la fréquence la plus forte. Du coup les civils sont des victimes collatérales.
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

  5. #5
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    598
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 598
    Points : 1 554
    Points
    1 554

    Par défaut

    Les US peuvent brouiller le signal de leur GPS si ils le veulent.
    En autre en case de crise, pour ne pas fournir l'outil à l'ennemie
    LE GPS était strictement militaire jusqu'à la crise du boieng de la Korean Air line
    Est-ce le même système pour les bateaux et les avions ?

    C'est pour ne pas dépendre d'une autre puissance que chacun développe sa solution.
    Là les Russes pourraient brouiller toutes les solutions?

    Chacun couvrent une zone et se partagent le travaillent ?
    Où le globe est couvert par plusieurs solutions ?
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  6. #6
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 19
    Points : 71
    Points
    71

    Par défaut

    Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
    Les US peuvent brouiller le signal de leur GPS si ils le veulent.
    En autre en case de crise, pour ne pas fournir l'outil à l'ennemie
    LE GPS était strictement militaire jusqu'à la crise du boieng de la Korean Air line
    Est-ce le même système pour les bateaux et les avions ?
    Il s'agit d'un seul et même système, le récepteur étant petit, il peut être mis n'importe où.
    A ma connaissance, il est toujours militaire. Depuis les années 2010 (environ), le signal n'est plus dégradé par défaut. Avant seul trois fréquences étaient accessible au civil, deux autres fréquences étaient chiffrés avec des clés dépendant de l'état major américain. Elles ne sont plus chiffrés quand les satellites se trouvent au dessus de l'occident, par contre au proche orient (Syrie, Irak, Yemen) elle le sont toujours afin d'éviter que le système soit utilisé contre l'OTAN.
    Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
    C'est pour ne pas dépendre d'une autre puissance que chacun développe sa solution.
    Actuellement, il y a trois système de positionnement en service : un américain, un russe et un chinois. Un quatrième fiancé par la Union Européenne est en cours de déploiement. Ce fut d'ailleurs l'un des points chaud du Brexit, puisque ce système a un de ces centres de contrôle en Angleterre et qu'ayant aussi une vocation militaire, l'armée anglaise n'y aura plus accès. Tous ces systèmes sont plus ou moins contrôlé par l'armée, y compris pour l'Union Européenne dont le sujet de l'armée européenne revient régulièrement sur le tapis.
    Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
    Là les Russes pourraient brouiller toutes les solutions?
    Je n'ai aucune information dessus, mais vu que les systèmes fonctionnent plus ou moins de la même manière, je dirais que c'est possible et très probable. Je penses que c'est la même chose pour les américains et les chinois.
    Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
    Chacun couvrent une zone et se partagent le travaillent ?
    Où le globe est couvert par plusieurs solutions ?
    Le globe est couvert en théorie à 100% par chaque système. Les systèmes sont indépendant et sauf erreur de ma part les russes et les chinois n'utilisent pas les mêmes systèmes de coordonnées que les américains . Pour Galileo ( l'européen) la couverture n'est pas encore complète, les satellite étant en cours de fabrication et de mise en orbite. J'ignore le système de coordonnée utilisé. Chaque système utilisent entre 30 et 50 satellites.
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

  7. #7
    Membre confirmé

    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    284
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 284
    Points : 615
    Points
    615
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Les Russes avaient déjà été pris la main dans le sac lors de l'exercice Trident Juncture 18 de l'OTAN d'Août 2018:

    http://www.opex360.com/2019/03/19/la...par-la-russie/


    La réponse française ne s'est pas fait attendre, Parly a dévoilé le programme OMEGA:

    http://www.opex360.com/2019/04/15/po...ogramme-omega/

    -VX

  8. #8
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Retraite
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    178
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 67
    Localisation : France, Aude (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraite

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 178
    Points : 283
    Points
    283
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Je panique à mort boffff ma parano viens de ce scratcher de toutes façons si vous croyez que l'on ne sait pas ou vous êtes , c'est que vous n'avez pas internet , de téléphone de carte de crédits la liste est longue .... en plus maintenant vous devez être invisible avec Big Browser qui vous mate avec leurs caméras..... mais peut-être dans un coin perdu si il en reste sait-on jamais....

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 16/07/2018, 12h43
  2. Des hackers russes auraient piraté les emails d’Obama
    Par Michael Guilloux dans le forum Actualités
    Réponses: 11
    Dernier message: 19/09/2016, 14h18
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 12/05/2016, 21h18
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2008, 17h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo